dimanche 25 septembre 2016

Faux drapeau ou vrai false flag? un drapeau de Daesh découvert dans la planque d'une école militaire à Saumur


screen-shot-09-23-16-at-11-58-amMercredi 21 septembre 2016, dans l’après-midi, des employés d’une entreprise d’insertion spécialisée dans le fauchage sont intervenus, à la demande d’une entreprise de vin de Saumur, pour nettoyer les abords d’un refuge troglodyte abandonné, non loin de l’église Saint-Florent, à la sortie de Saumur.
Alors qu’il s’approchait des lieux, l’un des salariés a vu trois hommes monter dans une fourgonnette blanche et partir rapidement. En s’approchant du local troglodyte, sa surprise a été grande puisqu’il a découvert du matériel vidéo, un groupe électrogène ainsi que… des journaux arabophones et des drapeaux de Daesh !

Dans sa classe, ses enfants sont épanouis et savent lire dès 3 ans : Trop efficace, l'Education Nationale n'en veut pas...



L'Education Nationale sait bien qu'elle est dépassée et qu'elle bride le potentiel des enfants dès leur plus jeune âge puis en les formatant tout au long de leur scolarité comme des robots. L'important pour eux est qu'ils soient aptes à travailler et à consommer, le reste importe peu. Cette professeur a clairement montré à l'Education Nationale la faiblesse de ses méthodes et le fait que tout  l'environnement scolaire est inadapté en dépassant de loin les attentes de l’institution pour ce qui est de la connaissance de ses élèves en utilisant des méthodes novatrices qui respectent réellement le mode de fonctionnement des enfants. Ils en sont ressortis épanouis et avec le goût d'apprendre: impensable pour l'Education Nationale qui a souhaité qu'elle rentre dans les rangs, ce qu'elle a refusé. Bravo à elle! Fawkes

10 ampoules LED gratuites sans contrepartie: profitez en pour une fois que le gouvernement offre quelque chose...(MAJ)





Il y a quelques mois, nous nous faisions écho d'une décision gouvernementale qui allait permettre à certaines sociétés (comme EDF) de distribuer gratuitement 1 million d'ampoules LED.

Cette disposition a bien été adoptée, de fait certaines entreprises proposent d'offrir des packs d'ampoules LED afin de récupérer les subventions accordées via les CEE (Certificats d'économies d'énergie). Lesquels permettent de réduire l'impact "pollueur payeur" pour certaines sociétés.

samedi 24 septembre 2016

D'après le Chef d'État-Major des armées des États-Unis, une zone d’exclusion aérienne «nécessiterait une guerre avec la Syrie et la Russie»


Prenant la parole au Sénat des États-Unis, les dirigeants du Pentagone ont blâmé la Russie pour l’attaque du convoi humanitaire d’Alep, mais ont admis qu’ils « n’avaient pas de preuves. » Seuls les avions de la coalition des États-Unis devraient être autorisés au dessus de la Syrie, ont-ils dit, mais cela nécessiterait la guerre contre la Syrie et la Russie.

Le Secrétaire à la Défense Ashton Carter et le général Joseph Dunford, président du Comité des chefs d'état-major interarmées,ont fait face au Comité des services armés du Sénat jeudi pour faire le point sur les opérations militaires en cours et les « défis à la sécurité nationale » rencontrés par les États-Unis. Ils ont également demandé aux sénateurs un financement plus fiable, affirmant que l’incertitude nuisait à l’industrie de la défense.

Etats-Unis: Encore un afro-américain sans arme abattu par la police



Ils voudraient déclencher des émeutes raciales qu'ils ne s'y prendraient pas mieux (voir liens connexes en fin d'article). La police a refusé de publier la vidéo de l'arrestation mais la femme de Keith Lamont Scott a décidé de publier la vidéo qu'elle avait elle-même filmé. 

D'après elle, son mari n'était pas armé et souffrait en plus d'une lésion cérébrale ce qu'elle a indiqué aux policiers. Elle leur a intimé a maintes reprises de ne pas tirer mais la police n'en a pas tenu compte et a abattu l'homme sans raison apparente.
jeudi 22 septembre 2016

Hillary Clinton refuse de passer un test neurocognitif


Lors d'un échange embarrassant, une journaliste d'ABC News qui flattait Hillary Clinton, celle-ci lui demanda si elle serait prête à passer un test neurocognitif. Clinton se mit alors à rire et déclara que «ce n'était pas nécessaire."

«Vous savez, je m'excuse d'avoir eu une pneumonie.» Dit Clinton après son assez étrange éclat de rire exagéré.

«Je suis très heureuse que les antibiotiques aient réglé le problème et euh, aujourd'hui c'est du passé. J'ai répondu aux normes usuelles pour tout candidat à la présidence en termes de publication de l'information sur ma santé.» a-t-elle affirmé.

Bataclan: "Pourquoi tant de gens en armes à proximité ne sont pas intervenus?"


Des familles de victimes des attentats du 13 novembre ont décidé de déposer un recours en justice pour savoir pourquoi des soldats de l'Opération Sentinelle, présents sur les lieux, n'ont pas eu l'autorisation d'intervenir au Bataclan lors de la prise d'otages. Les soldats auraient également refusé de prêter leurs fusils d’assaut aux policiers de la BAC dépêchés sur place.
mercredi 21 septembre 2016

Petit lexique sur le conflit syrien à l’usage des médias mainstream


Voici un remarquable lexique qui permet de mieux décrypter l'information telle qu'elle nous est présentée sur le conflit syrien. Cela résume parfaitement l'hypocrisie qui a atteint son paroxysme ces derniers mois avec des terroristes que les médias font passer pour des libérateurs tandis que "Al Assad le boucher assiège son peuple." Un remake de la propagande de la Libye kadhafienne version hardcore. Edifiant!
Fawkes

« La Russie peut envahir l’Europe dans les 48 heures »


À l’heure actuelle, tous les motifs sont bons pour déclencher un conflit majeur avec la Russie, quitte à les accuser de tout et n’importe quoi,
certains ne sont plus à ce la près… Bien évidemment, nous pourrions compter sur François Hollande qui avec un charisme exceptionnel (de poulpe sous anxiolytiques) a lâché un pathétique « ça suffit », aussi inoubliable que son célèbre « le monde, il est pas facile, et parfois il est pas gentil« . C’est sur qu’avec des hommes de cette trempe, nous allons connaître la paix sur la terre pour tous les hommes de bonne volonté….

Une médaillée d’or meurt du cancer du col de l’utérus, après avoir été vaccinée avec le vaccin contre le cancer du col de l’utérus


C’est avec le coeur lourd que nous annonçons que la rameuse Australienne, médaillée olympique des Jeux de Londres, Sarah Tait, est décédée après avoir combattu un cancer cancer du col de l’utérus – elle n’avait que 33 ans.

Son mari et entraîneur national Bill lui a survécu avec leurs deux enfants.

Elle avait reçu le vaccin contre le cancer du col de l’utérus et a fait de la chimiothérapie, mais malheureusement elle est partie beaucoup trop jeune.

mardi 20 septembre 2016

«Les avions de la coalition achevaient les blessés à la mitrailleuse»


Comme c'était prévisible, la trêve en Syrie n'aura pas duré bien longtemps, maximum 48h (et n'a jamais réellement était effective au final). Cette trêve négociée par les Etats-Unis et annoncé comme celle de la dernière chance était censé officiellement apaiser la situation et permettre le dialogue. Au lieu de cela, les terroristes ont violé la trêve à 300 reprises et la coalition en a profité pour aller pilonner les troupes syriennes. Le gouvernement syrien a donc du se résigner aujourd'hui à déclarer la fin du cessez-le-feu. De toute évidence, la paix n'est pas prête d'arriver dans le pays. Le prix nobel de la guerre Obama a eu ce qu'il voulait. Après plus de 5 ans de guerre, la suite des événements dans la région ne s'annonce malheureusement pas glorieuse. Fawkes
lundi 19 septembre 2016

Explosif: Un ancien président du Sénat Haïtien dénonce les détournements de fonds et tentatives de corruption de la Fondation Clinton


L' ancien président haïtien du Sénat Bernard Sansaricq à décidé de révéler la vérité à propos de la Fondation Clinton lors d'un rassemblement de Donald de Trump. L'ancien président a déclaré que Clinton a essayait de l'acheter. La fondation a essayé de le soudoyer.

Elle a trompé le peuple d'Haïti. En 1994, Il a passé 4 heures avec Bill Richardson (ancien gouverneur du Nouveau Mexique et confident de Bill Clinton) afin qu'il dise à Bill Clinton de ne pas envahir Haïti. Une semaine plus tard l'ambassade l'a appelé et lui a dit que Bill Clinton avait un messager pour lui. Le messager est venu et lui a dit de se joindre à Bill Clinton et qu'il ferait de lui l'homme le plus riche d'Haïti. Bernard Sansaricq lui a répondu qu'il est un homme de principe et qu'i n'est pas à vendre. Une semaine après, son visa avait été révoqué par ordre exécutif de Bill Clinton.

Après la coalition contre le terrorisme, voici venir la coalition...contre les fausses informations


France Culture ne choisit pas les mots par hasard. Elle parle donc d'une coalition pour lutter contre les fausses informations. D'un côté, l’initiative pourrait presque paraître louable car il est vrai que l'on trouve parfois de fausses infos dans les réseaux sociaux. Le problème est que lorsque l'on voit qui est chargé de décréter "ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas", il y a de quoi être sceptique. Pour les médias hexagonaux, on retrouve entre autre l'AFP dont la propagande en Syrie ou en Ukraine n'est plus à présenter. Il y a aussi France Info, qui considère que si vous êtes contre les compteurs Linky...vous êtes complotistes.
dimanche 18 septembre 2016

L'interview de Juncker que Youtube et l'UE ne voulaient pas


Pour nous autres téléspectateurs et internautes habitués à des entrevues avec des journalistes bien installés qui osent rarement poser les questions qui fâchent, surtout lorsqu'ils s'entretiennent avec les hommes politiques, cet entrevue sort vraiment de l'ordinaire. 

Comment dire? On se régale devant l'impertinence des questions. C'est le jour et la nuit avec le journalisme à la française. Toutes les questions engagées et les piques bien sentis qu'on aurait aimé entendre venant d'une journaliste, nous les retrouvons dans la bouche de cette youtubeuse qui a décidé de passer au grill son invité. Après, il est vrai qu'elle manque un peu de répartie mais ce n'est pas si mal pour une débutante.
samedi 17 septembre 2016

Une première: L'armée américaine a servi de couverture aérienne de facto à l'Etat Islamique en attaquant l'armée syrienne



Ce qui est incroyable c'est que la trêve qui a permis aux américains de se débarrasser de la Russie dans les airs et aux terroristes de se rassembler était à l'initiative des américains. On constate aujourd'hui, comme par hasard, que la coalition est allé bombarder non pas une mais quatre cibles appartenant au gouvernement syrien et en plus, les a fait passer pour des cibles de l'EI. Le summum étant qu'ils ont couvert leurs sbires (Daeshà au sol qui ont pu lancer une attaque au sol dans la foulée. Jamais la liaison dangeuse US/EI n'aura été aussi flagrante. Quand les Etats-Unis affirmaient récemment perdre patience concernant "le dossier syrien", on comprend bien de quoi ils parlaient. Fawkes

Un expert politique avertit que les Etats-Unis cherchent à justifier une guerre contre la Russie auprès de l’opinion publique


Daniel Patrich Welch avertit dans une interview sur la chaîne RT qu’il faut se méfier des impulsions hégémoniques d’Hillary Clinton qui a déjà dit « qu’elle voulait une politique étrangère plus musclée ». « La raison pour laquelle Obama a été sélectionné est qu’il croit à cet exceptionnalisme [suprématie américaine], et Hillary Clinton sera encore pire. Elle porte à la fois tous les conseillers et impulsions hégémoniques de Bush et Obama. » L’expert politique avertit des risques d’une guerre avec la Russie, car il y a une volonté d’une catégorie de gens qui cultivent la russophobie de créer une guerre avec la Russie.
jeudi 15 septembre 2016

Un journaliste se confie: "Jamais depuis la seconde guerre mondiale l'information n'a été aussi muselée" "il faut recréer une presse libre et indépendante"



Dans cette entrevue, Laurent Mauduit parle cash et explique parfaitement pourquoi la presse est en état de déliquescence avancé. On comprend mieux pourquoi personne ne l'invite pour qu'il parle de son livre. Laurent Mauduit est co-fondateur de Mediapart, ancien chef du service économique de Libération et ancien directeur adjoint de la rédaction du Monde. Autant dire qu'il sait de quoi il parle.

Inscription à la newsletter

Archives du blog