mardi 9 avril 2013

Derrière le conflit US / Corée du Nord

Que se passe-t-il entre les Etats-Unis et la Corée du Nord pour qu'il y ait autant de gros titres, ces derniers jours du genre: "les Tensions augmentent en Corée" ou "la Corée du Nord menace les Etats-Unis"? 





Le New York Times écrit:
Cette semaine, le jeune dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jung-un, a donné l'ordre à ses sous-fifres de se préparer pour une attaque de missiles contre les Etats-Unis. Il est apparu à un centre de commandement devant une carte murale avec le titre audacieux et improbable: 'Plans pour attaquer le continent U.S.'. Au début du mois, ses généraux se vantaient d'être en train de développer une tête nucléaire "à la Coréenne" qui pouvait s'adapter sur un missile à longue portée.
Les Etats-Unis savent parfaitement que les déclarations de la Corée du Nord ne sont pas soutenues par suffisamment de force militaire pour qu'elle puisse mettre en œuvre ses menaces symboliques, mais, apparemment ils augmentent les tensions malgré tout. 

Le président sud-coréen, Park Geun-hye, a tout à fait conscience, également, que ces menaces sont rhétoriques, mais il a déclaré: "Nous devons nous lancer dans des représailles énergiques et immédiates sans aucune autre considération politique si (le Nord) organise toute provocation contre notre peuple". Pyongyang a, de toute évidence, un autre objectif en tête. 

Il me faut un peu revenir en arrière pour expliquer. 

Depuis la fin de la Guerre de Corée, il y a 60 ans de cela, le gouvernement du Parti des Travailleurs de la République Démocratique de Corée (ou Corée du Nord) n'a cessé de soumettre pratiquement les quatre mêmes propositions aux Etats-Unis. 

Ce sont:
1. un traité de paix pour mettre fin à la Guerre de Corée.
2. La réunification de la Corée, qui est "provisoirement" divisée entre le Nord et le Sud depuis 1945.
3. La fin de l'occupation US de la Corée du Sud et l'arrêt des jeux de la guerre annuels des U.S- Corée du Sud qui durent un mois entier.
4. Des discussions bilatérales entre Washington et Pyongyang pour mettre un terme aux tensions sur la péninsule coréenne.
Les Etats-Unis et leur protectorat sud-coréen ont, depuis toutes ces années, chaque fois rejeté ces propositions. En conséquence, la péninsule reste extrêmement instable depuis les années 1950. On en est arrivé à un tel point qu'aujourd'hui Washington a profité des jeux de la guerre de cette année, qui ont débuté début mars, pour simuler une attaque nucléaire contre la Corée du Nord en faisant survoler la région, le 28 mars,par deux Stealth Bombers, des avions bombardiers à capacité d'armement nucléaire. Trois jours après, la Maison Blanche donnait l'ordre d'envoyer des avions de chasse furtifs, des F-22 Raptor, en Corée du Sud, provoquant une nouvelle escalade des tensions. 

Voici ce qui motive ces quatre propositions: 

1.les Etats-Unis refusent de signer un traité de paix pour mettre un terme à la Guerre de Corée. Ils n'ont accepté qu'un armistice. Un armistice, c'est la cessation temporaire des hostilités par consentement mutuel. 

L'armistice signé le 27 juillet 1953, était censé devenir un traité de paix quand ils parviendraient à un "accord pacifique". L'absence de traité signifie que la guerre pourrait reprendre à tout moment. La Corée du Nord ne veut pas d'une guerre contre les Etats-Unis, le pays qui possède l'armée la plus puissante de l'histoire. Elle veut un traité de paix et la reconnaissance diplomatique de Washington. 

2. Les deux Corée sont le résultat d'un accord entre l'URSS (qui avait une frontière commune avec la Corée et avait contribué à libérer la partie nord du pays sous domination japonaise pendant la seconde guerre mondiale) et les Etats-Unis, qui occupaient la partie sud. Même si le socialisme dominait au nord et le capitalisme au sud, il n'était pas question que ce serait une partition permanente. 

Les deux grandes puissances devaient se retirer au bout d'un an ou deux pour permettre la réunification du pays. C'est ce qu'a fait la Russie, mais pas les Etats-Unis. Et c'est alors qu'a eu lieu la guerre destructrice de trois ans en 1950. C'est depuis cette époque que la Corée du Nord avance des propositions pour mettre fin à cette séparation qui durait depuis 1945. 

La proposition la plus récente, je crois, est "un seul pays, deux systèmes". C'est-à-dire qu'elle demande la réunification des deux parties, mais que le sud resterait capitaliste et le nord socialiste. 

Ce sera difficile mais pas impossible. Washington ne veut pas de ça. Il veut la péninsule toute entière pour installer son appareil militaire directement à la frontière de la Chine, ainsi que de la Russie. 

3. Entre 25.000 et plus de 40.000 soldats US sont stationnés en Corée du Sud depuis la fin de la guerre. Ils rappellent - de même que les navires de guerre US, les bases de bombardiers nucléaires et l'installation de troupes à proximité de la péninsule - deux choses. L'une est "nous pouvons écraser le Nord" et l'autre: "la Corée du Sud nous appartient". 

C'est ainsi que Pyongyang voit les choses - d'autant plus depuis que le président Obama a décidé de se tourner vers l'Asie. Alors que ce nouvel axe renferme un aspect économique et commercial, son objectif central est d'augmenter la puissance militaire US déjà importante dans la région afin d'amplifier les menaces contre la Chine, mais la Corée du Nord voisine est bien dans le périmètre de cette zone dangereuse. 

4. la Guerre de Corée était un conflit essentiellement entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, c'est-à-dire que, si un certain nombre de pays de l'ONU étaient engagés dans la guerre, ce sont les Etats-Unis qui commandaient les opérations, contrôlaient les combats contre la Corée du Nord et qui sont responsables de la mort de millions de Coréens au nord de la ligne de démarcation du 38ème parallèle. Il est tout à fait logique que Pyongyang veuille négocier directement avec Washington pour régler les différends et parvenir à des accords de paix qui aboutiraient à un traité. Les Etats-Unis ont constamment refusé. 

Ces quatre points ne sont pas nouveaux. Ils étaient déjà proposés dans les années 1950. Journaliste du quotidien U.S. le Guardian, je me suis rendu trois fois en Corée du Nord dans les années 1970 pour un séjour de huit semaines en tout. Pratiquement chaque fois que je rencontrais des hauts responsables, il était question de traité de paix, de réunification, de retrait des troupes US de Corée du sud et de dialogue en face à face. La situation est la même aujourd'hui. Les Etats-Unis refusent de céder. 

Et pourquoi? Washington veut se débarrasser du régime communiste avant de laisser la paix de s'installer sur la péninsule. Pas question de "un seul Etat, deux systèmes" pour l'Oncle Sam, bon sang! Il veut un seul état qui fera vœu d'allégeance à - devinez qui? 

Entre-temps, l'existence d'une Corée du Nord "belliqueuse" justifie que Washington encercle le Nord d'un véritable anneau de feu. Une République Démocratique de Corée "dangereuse" sert également à maintenir Tokyo dans la sphère d'influence des Etats-Unis et à fournir un nouveau prétexte au Japon naguère pacifiste pour renforcer son arsenal déjà redoutable. 

Les jeux de la guerre Etats-Unis/Corée du Sud en mars dernier ont été précédés en février par les jeux de la guerre Etats-Unis/Japon, appelés "Iron Fist", la Main de Fer. Dans les deux cas, Washington a démontré clairement qu'il se rangerait dans le camp de Seoul ou de Tokyo et contre celui de Pyongyang ou de Beijing si c'était nécessaire. L'action conjointe U.S./Japon avait pour enjeu de s'emparer d'une île imaginaire - un avertissement militaire direct adressé à la Chine, qui, comme le Japon, revendique la possession des Iles Senkaku.

9 commentaires:

  1. Bonjour Guy, et merci de te lancer toi aussi dans la rédaction d´un blog, je suis pressé de voir ce qui tu y as à dire.
    Sinon pour en revenir au sujet, pense tu qu´il y ait vraiment un risque de guerre ou bien est ce juste un montage médiatique pour faire flipper l´axe du """bien""" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une partie de poker menteur entre USA et Chine par alliés interposés.

      Supprimer
  2. Coucou Guy :) J'espère que tu m'acceptes ici ?!
    Moi j'en peux plus, sincèrement cette situation qui stagne me dégoûte ... On ne sait rien, si ca va péter ou si ça ne va pas péter, les vraies raisons, est-ce que la Russie est impliquée (vu que c'est une rumeur qui circule), et qui est-ce qui va payer physiquement avec morts ou/et radiations puisque si ça se tape dessus à coup de bombes nucléaires, je suppose que ça va pas se limiter à USA-Coree ....

    RépondreSupprimer
  3. @ Fawkes

    Ton blog met d'autres infos en exergue alors je vais le mettre sur le portail de l'éveil citoyen:
    http://larevolutioncitoyenne.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à tous et bienvenue sur le blog. Il est encore tout frais donc il y aura peut être des changements. Je m'efforcerais en tout cas de publier soit des articles perso soit des articles peu ou pas relayé sur les autres blogs (en traduisant des articles anglais et espagnol notamment). J'espère donc pouvoir apporter des infos différentes sur la blogosphère, à un rythme peu soutenu cela dit.

    @Tengy
    Pour te répondre , je pense qu'il y a des raisons de redouter une guerre mais que le tapage médiatique autour de ce conflit est orchestré de manière à diaboliser à dessein la CDN. Des sources (que je publierais probablement si j'arrive à les traduire...c'est long) me permettent de penser que "l'axe du mal" nous prépare un false flag dans la région coréenne (ou peut être sur leur territoire). Je le pense depuis un moment et la source en question le confirme. Il confirme aussi que le Japon a bien fait l'objet d'un false flag en 2011 (tsunami) et qu'un autre était bien sensé avoir lieu durant les jeux olympiques 2012 (explosion atomique, mais qu'il aurait été déjoué). D'ailleurs, les false flags se sont enchaînes à une vitesse d'au moins un par an depuis 2001, il n'y a pas de raison que 2013 échappe à la règle (attentats de Londres, Madrid, Egypte et j'en passe...). Les US nous ont préparer à cela avec leur propagande via les mass merdias, également via certains films comme "Red Dawn" ou "la chute de la maison blanche". Bref à suivre. Un false flag rendant coupables la CDN aura peut être lieu s'ils ne se décident pas frapper en premier. Les US doivent toujours sauver la face en se faisant passer pour les gentils ;)

    @Emyline
    Salut , oui tu es la bienvenue, évidemment. Je comprends tes appréhensions, malheureusement nous ne pouvons que nous informer et attendre.

    @le citoyen engagé
    Merci à toi, je vais essayé de te mettre en lien aussi mais ça marche pas terrible le module RSS sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  5. Article plutôt objectif et précis =) y a juste un point qui peut être remis en cause à mon goût, il s'agit du pacifisme du Japon ^^, quand ils ont envahi la Corée, la règle était de ne plus parler Coréen sous peine de mort par exemple, le Sud à un peu oublié mais le Nord a encore la rage en y pensant, ce qui fait un pays de plus qui ne veut pas de réunification pacifiste ou sous contrôle des Kim !

    Sinon moi aussi je lis tes commentaires régulièrement et je trouves ta réflexion intéressante, je suis content que tu te sois lancé dans cette aventure, garde la tête froide t'es surement sous surveillance héhé ;)
    Sympa le nom du blog au fait, j'adore =)

    RépondreSupprimer
  6. @Guy
    Merci pour tes précisions, j´ai qund même du mal à croire que les US puissent envahir facilement la CDN. Ils gagneraient surement au final, mais entre le reseau de tunnel encore pire qu´au Viet-Nam et le fait que la CDN possède des armes chimiques voire nucléaires, je vois mal comment cela pourrait se passer "tranquilement".

    Concernant les JOs, j´etait persuadé qu´il se passerait quelque chose, et au final je suis un peu passé pour un con auprès de mes proches. Du coup, si tu as des infos dessus, je suis prenneur :-) Je dois avouer que le coup du false flag nucléaire je n´y croyait pas, pourtant les bouquins, JV et films regorgent d´histoires de ce genre. A noter que c´est souvent Londres (plus rarement Paris) la victime, et que les villes US sont toujours sauvées à la fin.

    Sinon petit HS, une eruption solaire significative se dirige vers la terre, lien:
    http://spaceweather.com/
    (Même si elle semble peu dangereuse, les images sont belles)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne pense pas qu'ils puissent envahir la CDN "facilement", encore moins si c'est une invasion principalement terrestre. Une info disait il y a quelques jours que le régime aurait armé une milice de 900 000 personnes en prévision du conflit par exemple.

    Par aileurs, aucun des conflits que les US ont commencé n'a été une réussite totale et rapide. C'est plutôt à chaque une fois une débâcle lamentable qui s'éternise. Avoir l'une des armées les plus puissantes au monde ne fait pas des US une armée invincible, bien au contraire. Leur arrogance leur a souvent valu des déconvenues majeurs.

    Leur avantage ce coup ci c'est d'avoir des alliés dans les parages (Corée du Nord, Japon en première ligne). Le hic c'est de savoir quel rôle jouera la Russie et la Chine qui sont juste à côté. Quand au False Flag, il était clairement prévu pour être nucléaire l'année dernière, pour cette année aucune idée. De la même manière, il est possible que ça n'arrive pas car il y a des forces du bien qui œuvrent dans l'ombre dans ce sens(mais alors vraiment dans l'ombre parce que je ne vois pas beaucoup de blog qui en parle). Il y a donc toujours un espoir pour que ces false flags n'arrivent pas et que la guerre mondiale soit repoussée. Je sais que beaucoup souhaitent du changement mais je doute une guerre mondiale nous apporte un quelconque changement, et encore moins le grand ménage qui s'impose: les deux premières guerres en sont une preuve latente.

    Merci pour l'info sur l'éruption. On voit que la tension en Corée et les éruptions se suivent. On en revient à Ed Dames...lentement mais sûrement.

    RépondreSupprimer
  8. Oui c´est bien à lui que je pensais, cette éruption n´a pas la puissance pour être le fameux "Killshot", mais le Soleil se réveille serieusement depuis une semaine, avec un comportement et un timing très anormal, qui fait que les astronomes ne savent même pas dire si on se dirige vers un pic d´activité ou un age glaciaire.
    En espérant que les prédictions d´Ed Dames soient fausses, parce que les gens qui s´attendent à un "new age cosmique christique" risqueraient d´être décus.

    Concernant les US, les gens sont persuadés qu´il s´agit plus ou moins de Spaces Marines invincibles et nobles (merci Hollywood). Sauf qu´il n´ont battu aucune armée importante depuis la Seconde Guerre, que leur seule tactique est le tapis de bombe, et qu´ils sont infoutu de tenir une conquête.
    Un ami écossais, m´a dit que son père qui a fait les deux guerres aurait preféré les faire avec les allemands tellement les soldats US se comportaient mal. Lui même soldat, il m´a dit l´avoir vérifié toute sa vie.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog