mercredi 17 avril 2013

Les médias se donnent du mal pour contrer les théories du complot



Les médias se donnent du mal pour contrer les théories du complot, c'est un fait. Ont-ils peur que les mensonges qu'on nous sert à chaque fois ne trouvent plus écho chez leurs lecteurs. Voilà que certains articles provenant de médias traditionnels viennent comme prévu se moquer ouvertement des théories du complot. Quelle surprise...

Voici un exemple qui montre que le niveau des articles et les arguments avancés sont plus que bancals quand ils ne sont pas carrément faux, mais on pouvait s'y attendre. Toutes les occasions sont bonnes pour casser du sucre sur ceux qui remettent en cause les versions officielles.


Voyons donc l'article suivant de France24:


http://www.france24.com/fr/20130417-attentat-boston-serie-family-guy-griffin-victime-conspirationnistes-predictive-programing-infowars-fox-dessin-anime


- Premier argument, le plus logique, le fait que les deux scènes ne se suivent pas. Je dirais que l'erreur de la personne qui a fait cette vidéo est uniquement de ne pas avoir mentionné qu'il s'agissait de deux extraits et non d'une séquence. Cela peut induire effectivement les personnes en erreur et c'est regrettable. Donc d'après France24, la théorie du "predictive programming" n'est acceptable que si l'on annonce brut de décoffrage tout le plan dans une scène, sans avoir davantage à se creuser le ciboulot.

 Il faut à tout prix que ça soit une annonce pré-mâchée, sinon ça tombe à l'eau. Justement non, ce n'est pas comme ça que ça marche. C'est généralement suffisamment alambiqué pour permettre à certains médias de venir cracher sur ces théories avec des arguments très discutables. D'après eux, cette argument tend à rendre la démonstration bancale. Leur article l'est pourtant bien davantage.





























- "Les explosions, dans la série, n’ont pas lieu pendant le marathon mais sur un pont et n’ont aucun rapport avec l’événement sportif."

C'est faux, j'ai vu l'épisode dans son intégralité et lorsque les deux bombes explosent suite aux appels téléphoniques, l'explosion du pont n'a pas encore eu lieu. Elle n'a lieu qu'à la fin de l'épisode et il n'y a qu'une seule déflagration. Donc l’épisode montre bien un attentat avec deux déflagrations mais dont le producteur préfère ne pas montrer le résultat...contrairement à l'attentat final


On est donc en droit de se poser la question: pourquoi cette distinction? La raison en est simple, l'histoire de l'attentat sur le pont n'est là que pour servir de mise en scène afin de servir le scénario sous-jacent, l'annonce sournoise des attentats de Boston. Il existe d'ailleurs une autre scène d'un autre épisode diffusé cette fois le jour précédant et qui en rajoute une couche dans le cynisme:


La fille dit au garçon qu'elle n'était pas très emballée pour sortir ce soir là mais qu'elle s'est bien marré. Le garçon lui répond: "Hé bien, appelle la brigade de déminage car avec l'éclate que j'ai eue moi aussi ça fait deux éclates". Forcément, en français, ce message sonne creux mais il prend une autre tournure en anglais car blast veut dire aussi explosion. Remis dans le contexte, ce passage prend donc un tout autre sens: "I had a blast. Well, call the bomb squad, cause with the blast I had it makes two blasts".

Cela nous donne donc "Hé bien, appelle la brigade de déminage car avec l'explosion que j'ai eue moi aussi ça fait deux explosions". Et là France24 devrait en conclure aussi probablement que c'est un pur hasard, moins de 24H avant l’événement. Mais oui, suis-je bête, il a dit "l'explosion que j'ai eue" et non "l'explosion qu'il y a eu" donc ça change tout...Ne tombons pas dans le panneau.





- D'après l'article, les false flags sont des opérations de diversion du gouvernement. C'est faux. Une opération sous fausse bannière ne vise pas à faire des diversions mais à manipuler l'opinion publique en blâmant un terroriste pour une attaque meurtrière organisée par le gouvernement lui même dans un but généralement politique mais aussi économique. L'auteur de cet article s'exprime sur des sujets qu'il ne connaît même pas. 

-L'auteur finit sur ces mots de "D.J. Grothe, président de la James Randi Educational Foundation, une association qui lutte contre les “pseudo-sciences” et les théories du complot"...tout un programme:

"Nous sommes conditionnés à chercher un ordre dans le chaos et c’est paradoxalement réconfortant d’imaginer qu’il y a un plan caché derrière des événements tragiques qui sans cela n’ont pas de sens”.
Elle est bonne celle-là. Voilà qu'eux aussi nous parlent d'ordre dans le chaos. Même quand on essaie de déboulonner les théories conspirationnistes, on nous agite encore des choses sous le nez.



Ordo ab chaos, littéralement l'ordre né du chaos est une devise franc maçonnique qui consiste à penser qu'afin d'arriver à une paix durable et stable, il convient d'abord de passer par la destruction et le chaos. Donc pour le coup, c'est une devise qui sied à merveille au contexte d'un false flag et un argument bien mal choisi pour l'occasion. Bravo messieurs les journaleux de France24...


Publié par Fawkes News

5 commentaires:

  1. Excellent ton article Guy. ;)
    Tout est bien débunkérisé, et de manière simple, en somme c'est limpide...
    J'ai plus de Tv depuis un bon moment, et je ne regrette point du tout cette décision, surtout quand je m'aperçois le ridicule de ce qu'ils pondent.

    Par contre j'ai beau sensibiliser mes proches pour qu'ils évitent de porter attention à ce qui est dit dans les médias de masses, rien n'y fait il continuent de regarder...Pour être informer me disent-ils, à quoi je réponds: «tu veux sans doute dire désinformer, mais tu n'en a pas encore conscience! Et quand va tu en prendre conscience...» ! Et bien qu'ils savent que c'est souvent du pipeau, ils persistent à mater et ensuite à en faire causette avec les collègues au taf etc...Ce qui, je pense est le plus malsain.

    Merci @ toi, bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un peu comme ceux qui disent que la téléréalité c'est de la merde mais qui la regarde quand même ;)

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait!
    D'ailleurs voici une courte vidéo interview d'un écrivain qui a travaillé pour le grand journal en tant que chroniqueur , Olivier Pourriol, et qui raconte son parcours au sein de ce dernier, et l'envers du du décor, c'est très révélateur.
    Sur France Info »
    http://goo.gl/lRSKN
    Sur Média le mag »
    http://goo.gl/27PQw

    Après le buzz de rémi Gaillard, piégeant l'émission "confessions intimes", cette interview tombe à point nommé, vive les synchronicités ;)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces infos, je m'intéresse à tout...et encore plus si ça dérange :)
    Je vais regarder ça demain.

    RépondreSupprimer
  5. Tout à fait exact pour ceux qui regarde la téléréalité et qui la critique, ils sont comptés dans les cibles du marketing télévisuel en tant que téléspectateur qui regarde pour se rassurer sur la "non-stupidité" de sa propre vie =)

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog