mercredi 22 mai 2013

Pour que nous soyons un peu plus unis…





Les moutons enragés ont eu une bonne idée pour permettre à ceux qui suivent la scène alternative de l'info et qui partagent les mêmes préoccupations de se rencontrer (de suite ou dans un proche à venir). La première est de se référencer sur une carte interactive sur leur site web. J'encourage ceux qui veulent nouer des liens ailleurs que sur la toile à se joindre à leur démarche. Vous trouverez une explication par ici ainsi que la carte interactive pour vérifier si des internautes sont déjà référencés près de chez vous. Ils ont eu une autre idée toute aussi intéressante que je me permets de relayer.

"Ne nous leurrons pas, l’avenir s’annonce très moche, il suffit de consulter les articles, les sources sont dans 99% des cas reconnues, officielles et vérifiables, nous recoupons juste les infos entre elles, et nous allons rapidement vers une catastrophe majeure. Maintenant, à vous de choisir: soit vous optez pour la peur ou la déprime face à ce qui s’annonce, soit vous décidez de vous préparer d’une manière ou d’une autre. Laissons tomber l’éveil de ceux qui refusent de voir ou de croire, laissez-les s’extasier devant le foot ou le dernier écran plat acheté, beaucoup d’entre nous ont tenté d’alerter, de prévenir, en vain… Nous avons toutes les preuves sur ce blog et sur bien d’autres, et cela devrait suffire à vous convaincre.
Ce qu’il faut que vous compreniez, c’est que nous ne pourrons réellement affronter les prochains événements sans un coup de main, être seul face à une horde de personnes qui ne comprendront pas ni comment ni pourquoi tout cela est arrivé n’est pas une option envisageable, sauf si vous vous sentez de partager vos réserves si vous en avez faites. Un seul mot: solidarité, il y aura toujours quelqu’un sur qui compter (du moins on peut l’espérer), et même si sur ce blog vous n’appréciez que modérément certains intervenants, peut-être seront-t-ils d’une grande aide le moment venu.

Les moyens dont nous disposons:

Ils ne sont pas très nombreux, la carte interactive étant la principale solution apportée jusqu’à présent, chacun peut s’inscrire et savoir qui habite à proximité de votre lieu de vie. Bien sur cela prend quelques minutes d’envoyer un e-mail à Badboy, mais pour quel bénéfice dans l’avenir? Pensez-y? Nous sommes une centaine à y être inscrits, nous pouvons faire mieux, vous pouvez encore « saturer sa boite e-mail »,je vous rappelle que le temps passe vite et que nous ne pouvons pas trop trainer non plus.


Pour ceux qui ne sont pas très enclin à s’inscrire sur une carte, une autre option est possible, encore faut-il mettre en place les bases aussi simples soient-elles: le contact direct et réel. C’est une idée qui peut paraître saugrenue, mais combien de personnes sont au courant de ce qui se prépare réellement au niveau actualité? Combien de lecteurs de blogs et de sites faisant de l’information en recoupant les articles, les actus, et qui mettent en évidence l’inévitable?
Un signe distinctif serait la meilleure solution, pas besoin de quelque chose de très poussé, un simple bouton tenu par une épingle à nourrice serait une option comme une autre, combien cela peut-il couter au fait? 30 centimes, 40? Une broutille….  Maintenant, je m’explique, vous vous promenez dans la rue, en un seul regard vous pourriez savoir qui est au courant, qui s’informe et qui aura une conversation autre que le foot, la météo ou l’actu primaire niveau télévision. Bien sur cette idée de bouton est une idée comme une autre, si vous avez une meilleure idée, à vous de la proposer. Le but étant de faire des rencontres avec des personnes ayant le même éveil, la même vision de la réalité, et j’invite tous les autres blogs qui peuvent lire cela à relayer l’idée. Quel meilleur moyen de nouer des contacts, de créer des réseaux ou de faire marcher la solidarité à l’avenir sans pour autant risquer d’avoir à affronter une personne qui n’a jamais rien voulu savoir et qui se retrouve une main devant une main derrière, quitte à s’en prendre à vous pour avoir à manger (entre autres motifs).

L’espoir comme seul moteur?

L’espoir de s’en tirer mieux que les autres n’est pas ma seule motivation ici, il s’agit également de rencontrer des personnes qui me tendrons la main en cas de coup dur, et vers qui je pourrai tendre la mienne en cas de besoin, sans avoir à fixer un rendez-vous, à faire calculs sur l’emploi du temps souvent chargé, c’est l’opportunité de rencontrer des personnes « comme vous » à chaque coin de rue sans passer pour autant pour un illuminé ou un conspirationniste. Réfléchissez-y, un simple bouton épinglé, cela reste discret et peut vous apporter beaucoup."

Source:
Les moutons enragés

Publié par Fawkes News

19 commentaires:

  1. Errr.... Merci mais non merci. Il est tard est je n'est pas le temps de vous expliquer le pourquoi du comment. Cela dit je serai de retour vendredi. Je vous mettrai au parfum nauséabonde qui flotte sur les sites populaires. Mais faites ce que bon vous semble. Bonne nuit.. :)

    RépondreSupprimer
  2. Sachant que le conspirationnisme n'est pas en vogue, j'hésiterais avant d’adhérer a mettre ma position en ligne, non ? Simple question.

    RépondreSupprimer
  3. Je serais curieux de savoir de quel "parfum nauséabond" tu parle Trinity (bon on se connait pas hein mais je tutoie par principe, faites en de même y a pas de raison ;). Si tu as des éléments précis à évoquer, n'hésite pas.

    Pour répondre à Hugo, certes le conspirationnisme n'est pas en vogue, il ne l'a jamais était. Le but n'est pas de répertorier les conspi mais de tisser des liens entre les gens éveillés qui le souhaitent car, les moutons enragés ont raisons, en cas de vrai chaos social, il est bon d'avoir des gens en qui compter.

    D'ailleurs même en dehors de ce contexte, il peut être intéressant de prendre contact avec des gens qui partagent cette vision différente de notre monde pour organiser des événements ou tout simplement tisser des liens amicaux.

    Quand au fait de donner sa position en ligne, ma foi si les gouvernements veulent nous repérer, c'est de toute façon un jeu d'enfant pour eux. Aucun de nous n'est à l'abri derrière son ordinateur. Une adresse IP est très facile à repérer et à partir de là, n'importe quel gouvernement peut savoir qui vous êtes et ou vous habitez. Et puis franchement, au point ou on en est, je ne suis pas sûr que ça fasse une différence. Cela dit je comprends tout à fait ta réticence et chacun adhérera ou non au principe en fonction de ses craintes et ses envies. Au moins, l'info est passé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. ça peut aussi être un excellent moyen de se faire défoncer au coin d'une rue. Il y a des gens qui n'aiment pas que leurs espoirs soient dénoncés, alors si en plus ceux qui le font se désignent, pourquoi pas ?

    Pour vivre heureux, vivons cachés ! :)

    Et puis, perso, je n'ai pas envie d'être accosté à n'importe quel moment par quelqu'un qui, s'il se trouve, ne partage avec moi que le port d'un bouton rouge et des lectures sur le net.

    Donc, bonne idée, peut être.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Pour vivre heureux, vivons cachés"

      +1

      Supprimer
  5. Ce cacher ou pas??? Aprés mainte reflexions, comme tu dis Fawkes, c´est sur que nous sommes déjà tous ici suivi à la trace et fiché comme dissident ennemi potenciel. Ils nous ont déjà à l´oeil, certain depuis un bon moment... Alors si je continue, c´est ma maniére d´affirmé mes droits car sommes toute ce n´est pas encore interdit et le jour où cela ne le sera plus, c´est avec la tête haute qu´ils m´enfermerront... En attendant, nous devons resserer nos rang!

    RépondreSupprimer
  6. Pour le fait de se faire défoncer, franchement...j'en doute. Déjà la plupart des gens n'auront même pas connaissance de ce signe, je suppose que ceux qui seront au courant adhéreront au moins au principe sans forcément participer et pour les autres, à part le gouvernement qui ferait de l'excès de zèle tout d'un coup, je ne vois pas bien qui voudrait casser la gueule à un autre à cause d'un bouton. Je ne dis pas que c'est impossible mais peu probable. Le principe perdrait par contre tout son intérêt en cas de guerre civile car là autant se mettre direct une cible sur la tête.

    Concernant le fait de ne pas vouloir se faire accoster, c'est une bonne raison mais on n'est pas obligé de porter un bouton en permanence en même temps. La démarche implique forcément d'être un minium ouvert à l'échange. Si l'on veut juste continuer à évoluer en solo et garder son anonymat, c'est sûr que le bouton ne servira à rien. Chacun n'a qu'a se garder l'info sous le coude et on choisira le moment venus.

    RépondreSupprimer
  7. De toute façon, "bouton rouge" ou pas il y aura toujours des extrêmes. Alors supposons que je croise un autre "bouton rouge", qui me dis que nous nous entendrons?

    Le gars en face pourrait très bien avoir des idées tordues auxquelles je n' adhère pas du tout alors que nous avons tout les deux ce "bouton rouge" ???

    Ce "bouton rouge" en face de moi pourrait être un violeur, un braqueur, un fainéant, etc...

    "Bouton rouge" mauvaise idée (malgré que je le site 5 fois dans mon com) :D

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir:) Désolée, je ne pouvais pas me connecter. Comme tu le sais les grand sites ont été créés par les autorités. Si leurs prétendus auteur était vraiment une menace, ça fait longtemps qu'ils aurai disparu. Non, ils servent le système d'une façon ou d'une autre. Je ne dit pas que ça ne sert a rien du tout ni que tout est faut. Mais c'est tellement dilué est tronqué que j'ai bien souvent l'impression de chercher une aiguille dans une meule de foin.

    Qui plus est ils ajoutent des topiques les un derrière les autres et au final, au bout de 2 heure on est passer a autre chose. J'aime bien faire des recherches sur un sujet. je déteste avoir a revenir 15 pages en arrière sur un truc que personne ne lit plus.

    Tous les sites sont infiltré et certains d'une mauvaise fois épouvantable. J'ai bien des exemple concret a te donner mais ça prendrai trop de temps. Alors juste un.

    Une personne mal dans sa peau poste un com genre appel au secours. Je crois que nous avons été 3 a réagir. Je répond a la personne et prévient la modération. Il était tard c'est vrai est beaucoup avait du partir. Cela dit d'autre on posté après mois dans une indifférence glaciale.

    J'ai attendu une réponse a un mail qui n'est jamais venu et comble de la mesquinerie j'ai vu le lendemain que tous les coms après celui ou je m'indignai d'une telle indifférence, avais disparu. De cette façon un visiteur pouvait penser que ce com était le dernier.

    Drôle de façons a mon avis. Crois tu vraiment qu'un bouton rouge fera la différence? Alors les grands sentiments et l'entraide, j'ai un sérieux doute.

    Je sais tendre la main, pas besoin d'un bouton. ça ma fait penser a l'étoile jaune que les juifs devais porter pendant la guerre. Les étiquettes mènent a bien des dérives. Mais ce n'est que mon humble opinion. Voili voilou! :)

    Bonne nuit! :)

    RépondreSupprimer
  9. Oui,quel intérêt ! Un bouton rouge, parce que des gens attentifs a un même sujet devraient êtres proches par leur mode de pensée ?
    Quand je lis les coms sur Les moutons, Rorschach, et autres, je sais qu'il y a des gens que je voudrais pas fréquenter, je ne partage rien avec eux hormis la lecture de ces sites.
    Alors pourquoi s'afficher ? C'est à mon avis plus un handicap qu'un avantage.
    Et puis, parfois il y a plus à apprendre de quelqu'un avec qui on ne partage rien, que l'instant, qu'avec quelqu'un qui porte les mêmes couleurs......
    Mais on sait tous ce que valent les signes de rapprochements.

    RépondreSupprimer
  10. @Trinity
    "Les grand sites ont été créés par les autorités."

    -> Je ne sais pas ce que tu entend par "grands sites" sur la scène alternative. Si tu parle des moutons, le site a été crée par deux amateurs bénévoles et cela se ressent qu'ils ne manipulent par leur auditoire, ils ont l'air de bonne foi (ce n'est pas le cas de tous les sites, certains se faisant l'écho de tout les ragots du net tout en se faisant une belle rente sur le dos d'autres blogs).


    " ils ajoutent des topiques les un derrière les autres et au final, au bout de 2 heure on est passer a autre chose."

    ->Je suis de ton avis, il faut aussi que certains thèmes puissent sortir de l'actualité c'est pourquoi je compte essayer de mettre en place un système pour réunir les informations et redonner une seconde vie à certains articles. Exemple l'article sur les incohérences de Boston, le killshot ou les chemtrails, ce sont des sujets intemporels, pas vraiment des news, plus des mini dossiers (parce que je préfère les trucs concis que les dossiers qui argumentent pendant des lustres). Je vais réfléchir à la question. Après, des blogs comme LME ont choisi d'apporter un nombre conséquent d'articles par jour, c'est leur choix, et c'est aussi bien qu'il y en ait qui le fasse. Ce blog n'est pas dans la même optique. Je préfère apporter moins d'articles mais concentrés sur des thèmes particuliers et dans la mesure du possible, les rédiger moi même.


    " je déteste avoir a revenir 15 pages en arrière sur un truc que personne ne lit plus."

    -> Pour faire des recherches sur un thème particulier, pour le moment la meilleur solution reste le zone de recherche de blogspot en haut à gauche. Si l'on sait ce que l'on cherche, ça marche bien.

    Concernant l'indifférence des gens, c'est un problème généralisé, ce n'est pas que sur un blog, ni uniquement sur internet (l'anonymat accentuant peut être un peu l'indifférence généralisée). Dans la vie de tout les jours, beaucoup sont devenus aigris et individualistes, c'est une phénomène de société. Lorsque l'on glorifie la réussite personnelle à tout prix et stigmatise les échecs, certains préfèrent ignorer ceux qui sont dans le besoin ou qui ont ratés l'ascenseur social. Les émissions de télé réalité sont un exemple parfait de cette logique.

    @zangao
    C'est clair que partager des idées en commun ne suffit pas à faire de deux personnes des alliés, d'autant qu'on ne sera jamais d'accord sur tout. Je ne pense pas qu'il faille se formaliser à ce genre de détails. L'idée de base c'était surtout d'avoir la même vision globale de la société et des aspirations communes (s'entre-aider, changer les choses). Certains d'entre nous sont croyants, d'autres non, cela n'a pas d'importance non plus si l'on peut se rejoindre sur d'autres points. Il faut donc voir ce principe de reconnaissance plus comme un point de départ qu'une finalité. Si après coup vous n'appréciez pas les personnes que vous rencontrez, ce n'est certainement pas un bouton qui changera les choses, on est d'accord. Par contre cela vous permettra aussi peut être de faire de bonnes rencontres.

    Pour l'analogie les signes de rapprochements avec l'étoile de David, c'est un argument qui se tient, sauf que là il est proposé par imposé et qu'il est signe d'espoir pas de stigmatisation.

    RépondreSupprimer
  11. C'est la ou il y a progrès, quand l'individu devance ce qui pourrait lui être imposé.

    RépondreSupprimer
  12. si l'on a compris que le now avec tout ce qu'il renferme représente vraiment une menace et un danger humanitaire. ne faut-il pas pensé autrement que de se limité a des petits détails qui le moment venue si ça se trouve n'auront plus aucune importance? les préjugés et les différences ne vaudraient-ils pas les mètres de coté et se penché sur ce qui est vraiment important... a savoir comment résister et lutter contre? y compris toute cette désinformation publiés par les médias. je ne pense pas pour ma part qu'ils(now) vont restés là et regardés avec les yeux... ça pourrai se passé comme avec tous ces false flags actuellement, qui ne sont rien d'autre que des manipulations macabres. n'en parlons plus quand le now sera mis en place... a faire a suivre.

    guy fawkes les arguments que tu donne sont crédibles, je suis aussi du même avis que Trinity.

    pour ma part ayant déjà fait l'amer l'expérience, qui ma été instructive, comprend qu'il y'a une différence entre échanger les coms et la réalité, c'est tout autre chose donc je m'abstiens pour et a l'avenir de toute proposition de ce genre

    sans pour autant dissuadé tous ceux qui veulent ce lancés.

    RépondreSupprimer
  13. mais... Je n'ai rien a redire sur LME. Je fréquente des dizaines de sites. Mon idée n'est pas de chercher ce que les gens sont ou pas. Ils font ce qu'il peuvent avec ce qu'ils ont. Avec bonne ou mauvaise foi. Ce n'est pas mon problème. Quand je parle de grand sites je veux dire Alex Jones, David Icke, ect.. LME en sont loin. Pas de procès d'intention de ma part! :)

    Err, un peu hs...la. j'ai trouvé un clip sur la nanotechnologie.

    http://www.youtube.com/watch?v=S48MPULDvhU


    Merci et bon Dimanche! :)

    RépondreSupprimer
  14. j'ai dit être du même avis que trinity concernant le bouton rouge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grand merci! Mes excuses pour cette réponse tardive. Bonne soirée! :)

      Supprimer
  15. Par principe, je prône la vigilance libre et sans influence de groupe, mais après tout, ce n'est que mon choix.

    Déjà que le contenu de la presse nationale comme de la presse internationale est identique tant au niveau de la présentation des événements qu'au niveau des commentaires, arrivant toujours au mêmes conclusions sur les événements de l'actualité (toute relative), tel que W.G. Carr (années 30) l'expliquait déjà dans "Des pions sur l'échiquier" ...

    Attention aussi sur les journaux officiels qui appartiennent (de façon moins officielle, bien sûr) à l'I.I.S.S. (International Institute for Strategic Studies) comme Le Monde, L'Express, Le Figaro pour la France, en même temps que les journaux américains : NY Times, Washington Post, International Herald Tribune, Time-Life Internationl, Readers Digest, NBC News (tv), US News & World Report, ainsi que les anglais : Financial Times, Sunday Times, The Economist, The Observer, The Guardian, Daily Mirror, Newsweek Magazine et The Times !!

    J'y ai déjà fait référence dans d'autres articles, mais dès que c'est sur des plateformes "grand public" curieusement cette information disparaît des commentaires ou est illico relayée au fond de la liste...

    Tout ça pour dire que dans le slogan "Savoir qui a la même vision de la réalité que vous, c'est quand même important non ?" je me méfie direct des effets secondaires de l'action ici prônée, vu que les blogs sont justement censés nous permettre de sortir la tête de la pensée à sens unique.

    Pour terminer, je voudrais également donner mon sentiment par rapport aux normes actuelles dans tout mouvement (officiel ou indépendant) qui est de chercher à tout prix une homogénéité, un rejet des différences, une petite mort de l'authenticité naturelle en forçant (par des lois ou sinon des modes - Ah ouais, je suis trop <> t'as vu ?!) les mentalités à se conformer à des normes ou des courants uniques / contrôlées.
    Vous avez dit Nouvel Ordre Mondial ?

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog