samedi 25 mai 2013

Obama: "Les extrémistes domestiques'. C'est l'avenir du terrorisme"





Obama annonce la couleur dans son discours. Le pentagone annonçait déjà il y a quelques jours que la guerre contre le terrorisme durerait encore au moins 10 ou 20 ans, voilà maintenant que l'on nous montre du doigt les coupables: les ennemies de l'intérieur. Au cas ou les Etats-Unis n'avaient pas déjà assez d'ennemis à l'étranger, ils se sont aussi fabriqués de quoi mener une guerre sur leur propre territoire pour les années à venir. Nous le verrons dans un prochain article, ils se donnent amplement les moyens de cette guerre à venir, les signes sont là et ce sont les américains qui vont en pâtir. Le grand ménage est pour bientôt.


"Le président américain, Barack Obama a prononcé un discours sur la guerre contre le terrorisme qui a souligné que, malgré l'affaiblissement d'Al-Qaïda, il y a de nouvelles menaces. "Les extrémistes domestiques». «C'est l'avenir du terrorisme».

Dans son discours prononcé à la National Defense University à Washington, Obama a reconnu que le pays "reste sous la menace des terroristes», comme dans le marathon de Boston et l'attaque contre le consulat à Benghazi, mais a déclaré jusqu'ici "qu'une attaque réussie ne s'est pas concrétisée" sur le territoire américain depuis le 11 Septembre 2001.

Le président a réaffirmé son engagement à fermer la prison de Guantanamo, une de ses promesses de campagne de 2008, restant inaccompli. «Nous compromettons nos valeurs fondamentales en utilisant la torture", a t-il dit.

"Nous, les Américains savons quel prix doit être payé pour la liberté", a dit M. Obama dans son discours. «Notre engagement envers les principes constitutionnels a résisté à toutes les guerres et toutes les guerres ont pris fin", a t-il dit. (NDLR: toutes les guerres ont pris fin, c'est une blague?  Les 5000 morts causés par les drones (dont au moins 176 enfants) ne sont-ils pas des victimes de guerres.)

La meilleure façon de prévenir le djihad violent est la coopération avec la communauté musulmane ".

Barack Obama a déclaré que «l'Amérique n'est pas en guerre contre l'islam" et a expliqué que le rôle futur des forces armées dans la lutte contre le terrorisme.

"Ce que nous avons vu l'émergence de plusieurs filiales d'Al-Qaïda. Du Yémen à l'Irak, de la Somalie à l'Afrique du Nord, la menace est aujourd'hui plus diffuse, avec une filiale d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, le plus achalandé au complot contre notre pays ", a dit M. Obama.

"Le noyau d'Al-Qaïda en Afghanistan et au Pakistan est en voie d'être vaincu», a t-il dit, ajoutant que "les extrémistes domestiques. "C'est l'avenir du terrorisme».

Le président a expliqué comment la guerre contre le terrorisme a évolué au-delà de l'Afghanistan et est devenue une «guerre mondiale sans limites." "Nous poursuivons une nouvelle stratégie en Afghanistan, et augmentons la formation des forces afghanes. Nous avons terminé la guerre en Irak et ramené presque 150.000 soldats à la maison", a t-il dit. (NDLR: que dire des 4488 soldats américains morts sur la base de mensonges. Ils font partis des 39 900 militaires morts en Irak auxquels ont peut ajouter au minimum 120 000 civils. Une preuve de plus que ce sont toujours eux qui payent le plus lourd tribu).

«Nous sommes plus en sécurité grâce à nos efforts», a déclaré le président, mais a reconnu que "toute action militaire américaine risque de créer plus d'ennemis." "Nous ne pouvons pas recourir à la force dans chaque endroit où il y a l'idéologie radicale. La meilleure façon de prévenir le djihad violent est la coopération avec la communauté musulmane ", a déclaré le président."

Source:

Traduction:
Fawkes News

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog