jeudi 30 mai 2013

Propagande et endoctrinement: L’oligarchie prépare ses "cadres" à la répression des peuples…






"Des étudiants britanniques sont questionnés pour savoir s’ils feraient ouvrir le feu sur des manifestants. Tuer des manifestant est décrit comme étant à la fois “nécessaire” et “moral”.

Des étudiants à la réception du premier ministre britannique David Cameron des anciens du collège Eton, ont été questionnés pour savoir s’ils tireraient sur des manifestants.

La question fut posée en tant que partie intégrante d’un concours pour gagner une des quatorze bourses scolaires royales du collège prestigieux en 2011.




En plus de Cameron, les anciens élèves incluent des générations des aristocraties britannique et étrangères ainsi que des membres de la famille royale, le plus récemment comme les princes William et Harry.

D’autres anciens élèves d’Eton College incluent 19 ancien premiers ministres britanniques allant de Sir Robert Walpole à Harold MacMillan.

L’école fut fondée en 1440 par le roi Henri VI. Le collège est situé à côté du château de Windsor, le palace d’Europe le plus longuement occupé, construit par Guillaume le Conquérant dans la décennie suivant l’invasion normande de 1066.

La question de l’examen était libellée de la sorte:

“Nous sommes en 2040. Il y a eu des émeutes dans les rues de Londres et de la Grande-Bretagne suite à une pénurie de pétrole après une grave crise au Moyen-Orient. Des manifestants ont attaqué des bâtiments publics. Plusieurs policiers ont été tués. En conséquence, le gouvernement a pris la décision de déployer l’armée pour rétablir l’ordre et stopper les manifestations. Après deux jours, les manifestations ont été arrêtées mais vingt-cinq manifestants ont été tués par l’armée. Vous êtes le premier ministre. Ecrivez le script d’un discours qui sera fait et retransmis en direct par les médias, dans lequel vous expliquez pourquoi vous avez fait appel à l’armée contre des manifestants violents et que cela était la seule option à votre disposition représentant une prise de décision à la fois nécessaire et morale.”

D’après le Huffington Post, le sujet de l’examen était “la cruauté et la clémence, est-il préférable d’être aimé plutôt que craint ?”

“La question débute avec la passage célèbre provenant du livre de Machiavel “Le Prince” se demandant s’il est préférable d’être craint plutôt qu’aimé en tant que dirigeant et ensuite de demander aux candidats d’imaginer une situation où la loi et l’ordre s’effondrent dans un scenario de crise pétrolière, l’armée dans les rues qui a tuée des manifestants”, a dit au journal le principal du Eton College, Tony Little.

Plus tôt cette année, un nominé du prix nobel de la paix 2009, Jim Garrow, a été informé par un vétéran militaire de haut rang que le “test litmus” du gouvernement Obama pour les nouveaux chefs militaires déterminait s’ils obéiraient au non à un ordre d’ouvrir le feu sur des citoyens américains."

Source:
Infowars

Traduction:

7 commentaires:

  1. L'avenir s'annonce sombre pour nos enfants. On a mangé tout notre pain blanc, comme dit l'expression.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. "Le goyim a besoin d’être "clôturé" comme un agneau," -> mouais...on vois de quel côté tu te situe.

    "Vive le Dieu des lumières. Tous les hommes doivent mourir tôt ou tard" -> c'était ce que voulait dire ton message en hébreu en gros.

    Je laisse la parole à tout le monde mais gare aux débordements et à l’extrémisme (quel qu'il soit).

    RépondreSupprimer
  4. bonjours c'est mon 1er message mais je li ce blog depuis le debut deja et merci pour toute ces info ; je voulais rebondir sur ce sujet car a savoir ils auraient DROIT de le faire grace a la constitution europeene

    Article II-62: Droit à la vie

    1. Toute personne a droit à la vie.

    2. Nul ne peut être condamné à la peine de mort, ni exécuté.

    Explication établie sous l'autorité du Praesidium de la Convention européenne

    1. Le paragraphe 1 de cet article est fondé sur l'article 2, paragraphe 1, première phrase, de la CEDH, dont le texte est le suivant :

    "1. Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi...".

    2. La deuxième phrase de cette disposition, qui concerne la peine de mort, a été rendue caduque par l'entrée en vigueur du protocole n° 6 annexé à la CEDH, dont l'article 1er est libellé comme suit: "La peine de mort est abolie. Nul ne peut être condamné à une telle peine ni exécuté". C'est sur la base de cette disposition qu'est rédigé le paragraphe 2 de l'article II-62 de la Constitution.

    3. Les dispositions de l'article II-62 de la Constitution correspondent à celles des articles précités de la CEDH et du protocole additionnel. Elles en ont le même sens et la même portée, conformément à l'article II-112, paragraphe 3, de la Constitution. Ainsi, les définitions "négatives" qui figurent dans la CEDH doivent être considérées comme figurant également dans la Charte:

    a) l'article 2, paragraphe 2, de la CEDH: "La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire:

    a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;

    b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l'évasion d'une personne régulièrement détenue ;

    c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection."

    b) l'article 2 du protocole n° 6 annexé à la CEDH: "Un État peut prévoir dans sa législation la peine de mort pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre; une telle peine ne sera appliquée que dans les cas prévus par cette législation et conformément à ses dispositions... »

    source : http://www.senat.fr/rap/rapport_constitution/rapport_constitution9.html

    on leur apprends ce a quoi ils sont destinés ...

    RépondreSupprimer
  5. je connais cet article qui n'est ni plus ni moins qu'un rétablissement de la peine de mort pour les opposants politiques, un bel héritage du traité de Lisbonne:

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/04/larticle-2-du-protocole-no-6-annexe-la.html

    Ce n'est ni la première ni la dernière loi immorale de la constitution européenne. Ce n'est pas parce que les dirigeants ont voté ces textes, que l'on doit les considérer comme normaux.

    Ils ont tout prévu pour réprimer les opposants, par le sang s'il le faut et tout cela de manière légale. Si en plus on conditionne les cadres à accepter ce genre de pratique, cela devient en plus éthique et souhaitable.

    RépondreSupprimer
  6. C'était de la pure provocation, ou une plaisanterie celui qui est venu parler de goyim et du dieu des lumières ?

    Goyim désigne plusieurs termes aujourd'hui mais en gros c'est les non-juifs, les gens = les gentils, ceux qui sont gérés par des institutions, nations, etc.
    Par contre, conjointement au "dieu des lumières" qui est en réalité Lucifer, le Porteur de Lumière du fait que ce dernier aurait été l'ange le plus brillant des forces célestes, le mot Goyim signifie alors quelque chose comme "bétail humain"... D'où l'expression généralisée "mouton" utilisée par beaucoup de nos jours (même sans en maîtriser les vrais attributs).

    Au passage, ce dénommé Porteur de Lumière (Lucifer) est le dieu suprême des Illuminati, qui se faisaient appeler il y a plus de 2000 ans "Illumine", comme étant les disciples de la lumière (connaissance/savoir) que l'on cache à autrui (aux goyim) pour en tirer profit, tout profit compris.

    Lire "Des pions sur l'échiquier" de W.G. Carr dans les années 50-60 nous éclaire beaucoup sur le sujet et on peut comprendre pourquoi l'on est arrivés aujourd'hui à ridiculiser autant les institutions religieuses et la protection que c'était censé apporter au peuple.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces quelques éclaircissements. Ce texte provient du Hugo Chino plus haut. Il s'est d’ailleurs auto censuré depuis. Je ne pense pas que ce soit de la provocation, il a l'air d'adhérer à ce discours haineux. Un signe qui ne trompe pas, sa photo de profil est une pyramide avec un œil à l'intérieur.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog