mercredi 12 juin 2013

Grèce: le gouvernement ferme la télévision publique ERT (MAJ 10H15)

Alors que le bras de fer entre Erdogan et les manifestants se poursuit pour tenter de les museler (quitte à tirer dans la foule à balles réelles), que la police londonienne tente la même approche avec les manifestants contre le prochain G8 qui aura lieu le 17 et 18 Juin prochain en Irlande du Nord, dans le même temps la Grèce s'attaque également à la liberté d'expression à leur manière en fermant purement et simplement la télévision publique ERT (pour des raisons totalement farfelues). On se doute bien que la prochaine version sera plus édulcorée et contrôlée par l'Etat si la télévision reste publique ou dans tout les cas sera bien bridée par des intérêts privés. 

Combien de temps encore les gouvernements vont-ils pouvoir contenir ce ras-le-bol général? Combien de temps pourront-ils encore empêcher les gens d'accéder à la vrai information? Sur la scène alternative, on peut déjà malheureusement constater que le blog les brins d'herbes est down depuis quelques jours. J'espère sincèrement qu'il reviendra au plus vite. Plus on est Fawkes moins ils rient. 



"Le gouvernement grec a annoncé mardi soir la fermeture "à la clôture des programmes" de la télévision publique ERTen raison de sa mauvaise gestion
"La diffusion de ERT s'arrêtera après la fin des programmes ce soir", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Simos Kedikoglou, à la presse, en soulignant que ERT, qui est composée de trois chaînes employant plusieurs milliers de personnes, constitue "un cas d'absence exceptionnel de transparence et de dépenses incroyables. Et tout ceci prend fin maintenant" a-t-il dit. 
M. Kedikoglou a précisé que l'organisation publique réouvrirait sous une autre forme, avec un nombre de salariés considérablement réduit.Tous les salariés actuels, au nombre de 2700 selon les medias grecs, recevront une compensation et seront autorisés à repostuler à un emploi dans la nouvelle structure, a-t-il dit. 
Cette nouvelle a été annoncée sans préavis alors que les chefs de file de la troika des créanciers de la Grèce (UE-BCE-FMI) sont à Athènes. ERT appartient aux multiples organismes d'Etat qui devaient être restructurés, selon le memorandum signé entre la Grèce et ses bailleurs de fonds. 
"ERT appartient au peuple grec ... c'est le seul média indépendant et la seule voix publique, qui doit rester dans le domaine public (...) nous condamnons cette décision soudaine" a indiqué le syndicat GSEE dans un communiqué." 

Merci à Alban pour l'information.

Source:

L'Express

Publié par Fawkes News

2 commentaires:

  1. Franchement, la seule explication que je vois, c´est qu´ils veulent tester la réaction du peuple, avant de leur fournir une nouvelle version aseptisée, avec un petit cadeau fait aux patrons de chaines privées.

    Ou alors ils sont juste très cons. En plus les chaînes étaient rentables!

    RépondreSupprimer
  2. Manipulation de masse et test à taille réel pour le reste de l'Europe !

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog