dimanche 16 juin 2013

Syrie: l’Iran va envoyer 4000 soldats, pour épauler l’armée arabe syrienne


Je me demandais vraiment quand l'Iran, directement ciblée par la chute tant convoitée de la Syrie par l'USRAEL, allait réagir et appuyer militairement son homologue syrien, c'est chose faite. Alors qu'Hassan Rohani a été élu à peine hier, des mesures sont prises dès à présent pour mobiliser 4000 hommes en Syrie. Une chose est sûr, c'est un homme qui ne perd pas de temps. Dans la mesure ou Obama compte armer les rebelles et qu'Israel s'infiltre déjà en zone ennemie, on assiste réellement à un tournant dans cette guerre qui devient de plus en plus internationale. Celle-ci pourrait bien mener à un embrasement militaires dans la zone. Les prochaines décisions du nouveau gouvernement iranien seront décisives.  
Alain Jules:
indy20130616"Selon le journal britannique The Independent, l’Iran va envoyer, suite à la décision de Washington d’armer les terroristes wahhabo-salafo-sunnites, ceux-là même qui sont derrière les attentats du 11 septembre, 4000 hommes de troupe des Gardiens de la révolution, pour épauler l’armée arabe syrienne. Cette décision a été prise selon The Independent, bien avant l’élection présidentielle qui s’est déroulée dans le pays dernièrement. C’est la faute à Obama qui pense que seule la force résout les problèmes. Un nouveau Bush, en pire…
Le journal britannique s’étonne tout d’abord de la décision américaine de s’immiscer dans un conflit millénaire entre chiites et sunnites, et explique la folie occidentale dans son obsession surannée de vouloir imposer aux Syriens, un homme qu’ils veulent à la place du président Bachar al-Assad. D’ailleurs, ce chant cynique "Assad doit partir", rabâché le matin à midi et le soir, c’est ça la vraie dictature. Comment peut-on vouloir imposer à un pays indépendant et souverain, un président ? Mais bien sûr, qu’il est facile d’accuser les autres de dictature alors que, dans son comportement vis à vis de certaines Nations, l’Occident fait preuve de dictature.
The Independent affirme ensuite que le président américain Barack d’Obama entraîne les Etats-Unis dans l’abîme, en s’engageant désormais pleinement du côté des groupes armés qui comprennent les mouvements islamistes les plus extrémistes et radicaux sunnites du Moyen-Orient. Une lapalissade. Ce qui est inquiétant dans la décision prise par les Iraniens est que, selon toujours le journal britannique, une partie des troupes risque de s’engager sur le Plateau du Golan occupé par Israël. Ce qui entraînera indubitablement une plus large coalition derrière le pouvoir syrien et déstabilisera l’union presque sacrée -c’est une boutade-, plutôt contre nature entre l’Occident et les terroristes qui déstabilisent la Syrie au nom d’un djihad inventé et irréel dans les faits.
Avec une once de sarcasme, le journal indique que les historiens se demanderont comment l’Amérique a pu avoir autant, un manque de vision:
Dans les années à venir, les historiens vont se demander comment l’Amérique – après sa défaite en Irak et le retrait humiliant d’Afghanistan prévue pour 2014 – se serait donc allègrement engagée dans une lutte islamique titanesque qui remonte au décès du Prophète Mohammed. Les effets profonds de ce grand schisme entre sunnites qui croient que le père de l’épouse de Mohammed était le nouveau calife du monde, et les chiites qui considèrent son gendre Ali comme son successeur légitime – une guerre fratricide inondé de sang actuellement dans les  villes irakiennes, notamment à Najaf et Kerbala – continuent dans la région à ce jour. Un archevêque de Canterbury du 17ème siècle, George Abbott, avait comparé ce conflit musulman à celui entre «papistes et protestants».
Dans cette affaire dit le journal, ça renforce encore la position du président russe Vladimir Poutine en faveur du syrien Bachar al-Assad. car, il a été confronté à ces mêmes gens en Tchétchénie, d’autant plus que les 15% de musulmans russes sont …sunnites. A trop vouloir attaquer l’Iran dit le journal, c’est finalement le peuple syrien qui est sacrifié mais, le plus grand perdant est le peuple palestinien. En effet, cette tentative idiote d’armer les terroristes internationaux de Syrie-qui se fait déjà d’ailleurs sur le terrain-,  et qui obéit en réalité ou plutôt au calendrier israélien et dont l’Amérique approuve à ses dépends, la finalité, c’est une faute. Parce que, Israël est l’inspirateur de toutes les défaites occidentales, d’Irak en Afghanistan, et maintenant en Syrie.
Et le journal de prévenir que la zone s’embrasera, avec probablement la Jordanie qui implosera, car très liée aux Etats-Unis, sans oublier la Turquie et les monarchies du Golfe…"

Source:

13 commentaires:

  1. Etrange de la part du nouveau président iranien, d'envoyer 4000 hommes pour aider la Syrie alors qu'il est favorable à un dialogue avec l'Amérique!

    Peut-être une tactique pour favoriser le dialogue et mettre la pression sur Israël.

    Etrange aussi d'envoyer ces 4000 hommes en passant par l'Irak.
    L'Irak est-il d'accord?

    Etrange aussi d'aider la Syrie qui est majoritairement sunnite alors que l'Iran est à 90% chiite.

    La Syrie est mal située, en plein dans le jeu de quilles entre sunnites-chiites mais comme Israël s'en prend d'abord à eux avant de poursuivre vers l'Iran, pauvre Syrie, Turquie, Liban.

    Ca risque sérieusement de s'enflammer :'(

    Que Dieu leur vienne en aide, inch'Allah.

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûrement pour montrer qu'il en a sous le pied. Indépendamment des questions identitaires, l'Iran sait qu'elle est la prochaine sur la liste, elle a tout intérêt à aider la Syrie justement.

    RépondreSupprimer
  3. D'ou provient cette info ? Qu'en est il des troupes russes ? des suppléants venus des pays de l'est ?
    Il y a surtout beaucoup d'intox, de fausses vérités et de vraies rumeurs. Pendant ce temps des gens meurent, d'autres survivent en enfer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La source est indiquée dans l'article:

      "http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/iran-to-send-4000-troops-to-aid-president-assad-forces-in-syria-8660358.html"

      Il n'a jamais été questions de troupes russes. La version officielle indique que c'est le Qatar qui arme les rebelles, officieusement on sait qu’Israël les aident. Les ricains vont augmenter l'armement et l'Iran apporté un premier contingent de 4000 hommes, et qui dit premier dit probablement d'autres hommes. Ils indiquent vouloir ouvrir un front contre Israël en Syrie, c'est pas rien.

      Alors certes l'info vient d'un média anglais mais un truc aussi gros, qui plus est relayé par les médias russes est difficilement falsifiable. Cela se vérifiera dans les faits ou sera démenti par l'Iran.

      Supprimer
  4. "Il n'y a pas russes dans l'histoire!" :o

    Si la Russie intervient au côté de l'Iran, ça va être la 3e guerre mondiale.

    RépondreSupprimer
  5. http://fr.rian.ru/world/20130616/198553972.html

    La décision a été prise avant la victoire du nouveau président iranien.

    Peut-être va t'il les rappeler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'ils les rappellent ça ferait vraiment pas sérieux et serait un aveux de faiblesse de leur part: autant dire un message très moyen à la communauté internationale.

      Supprimer
  6. Autre news intéressante:
    http://fr.rian.ru/world/20130616/198553548.html

    Cela risque de torpiller le scénario américain car peuvent-ils bombarder l'Iran alors qu'il y a maintenant un président réformateur et près à dialoguer avec les USA?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils trouveront bien la faille s'ils veulent vraiment. La Corée du Nord, tellement remontée il y a deux mois, est aussi disposé à dialoguer avec les USA, ça calmera un peu leurs ardeurs en attendant.

      Petit aparté à ce sujet, dans ce contexte plutôt calme, il y a une théorie tout à fait hypothétique qui permettrait de comprendre la vision de Dames avec la bombe nucléaire et une prophétie de Van Rensburg qui indique qu'un dirigeant communiste serait un jour assassiné en dehors d'un grand bâtiment. Si l'Usrael décidait d'en finir avec le nain de jardin, on peut supposer que leur réaction serait à la hauteur de leur colère.

      Supprimer
  7. J'aimerais pouvoir etre aussi optimiste.Mais je doute que l'Iran s'engage aussi ouvertement.Une précision:j'ai lu sur la voix de la Russie que la décision d'envoyer ces 4000 hommes aurait été prise avant l'élection(pratique pour annuler).Autant dire qu'ils ne sont pas encore arrivés!Mais bon je peux me tromper.Autre chose aussi je serai ravi d'apprendre que l'Iran avait un peu oublié qu'il était chiite et s'était rappelé qu'il était aussi musulman...Je crois que la Syrie va se retrouver seule,qu'elle finira par perdre la guerre,qu'un gouvernement à la solde des Usraelien sera mis en place,et que quand tout ces gouvernements encercleront Israel ils provoqueront déliberemment ce dernier lui donnant ainsi l'occasion de déclencher l'enfer sur le peuple arabe et d'instaurer un nouvel age d'or avec l'avènement du faux messie et avec son n.o.m.

    RépondreSupprimer
  8. Rem: désolé mais on ne peut éditer nos posts.

    http://fr.rian.ru/world/20130616/198552822.html

    Washington se dit ouvert à des négociations directes avec Téhéran concernant le nucléaire :)

    On voit que le dialogue va dans les 2 sens, du tout bon.

    RépondreSupprimer
  9. De la poudre aux yeux... ils savent pertinemment que c'est un programme civil tout comme ils savaient très bien que Sadam n'avait aucune arme de destruction massive. A partir de là, le dialogue n'est qu'une mascarade.

    Ils feront au final comme ils voudront vu que l'objectif n'est pas d’empêcher l'Iran d'avoir du nucléaire, ce n'est qu'une excuse vaseuse qui a déjà fait ses preuves et on ne change pas une équipe qui gagne.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog