mercredi 3 juillet 2013

Affaire Snowden: Evo Morales empêché de survoler la France et le Portugal


Le président bolivien, Evo Morales.Encore une preuve honteuse de la mainmise américaine sur l'Europe. D'un côté, Hollande joue la carte de la fermeté en apprenant la traîtrise de ses alliées qui espionnent la France (il a décidé de retarder les négociations sur le traité transatlantique de 15 jours: quelle leçon magistrale de fermeté hmm hmm...) et de l'autre côté, il baisse son pantalon à la première occasion dès qu'il s'agit de protéger les intérêts US. Pareil pour le Portugal, l'Italie mais au moins eux n'ont pas fanfaronné comme Hollande à ce sujet. 



Le pire c'est qu'ils n'assument même pas leur soumission en prétextant des raisons techniques pour leur refuser l'accès à l'espace aérien. Cette chasse à l'homme devient vraiment ridicule. Pour le coup, la réaction de Poutine sur ce dossier a été exemplaire je trouve. La France n'a pas à se soumettre au bon vouloir américain en violant l'immunité diplomatique d'un chef d'état. Même si en soit, il n'y a pas mort d'homme, c'est un geste qui montre bien que les états européens sont des marionnettes de l'empire qui obéiront au doigt et à l’œil du dictât américain et la France la première. 


L'Espagne n'est pas en reste car elle aurait dans un premier temps accepté le ravitaillement de l'avion de Morales aux îles Canaries hier soir puis révoqué cette autorisation. Ils auraient également posé la condition qu'un contrôle technique de l'avion soit réalisé ce que le président Morales a refusé et il a bien fait. Celui-ci considère que l'ordre de fermer l'espace aérien européen provenait des Etats-Unis et il considère l'incident comme une tentative d'intimidation. A noter que c'est loin d'être la première fois qu'Obama fait pression sur Hollande, celui-ci aurait ainsi menacé la France de "représailles massives" si "l'exception culturelle ", accordée dans le domaine de l'audiovisuel (traité transatlantique) était étendue aux nouvelles technologies.





"RFI
Vive réaction de La Paz après le refus de la France et du Portugal de laisser l'avion d’Evo Morales survoler leur espace aérien ce mardi, alors que le président bolivien rentrait dans son pays en provenance de Moscou où il avait assisté au forum des pays exportateurs de gaz. Son avion devait effectuer une escale technique au Portugal. D'après le ministre bolivien des affaires étrangères, David Choquehuanca, les deux pays européens auraient émis ce refus car ils auraient soupçonné la présence d'Edward Snowden dans l'avion qui a du finalement atterrir en urgence à Vienne en Autriche. La Bolivie parle de « discrimination » envers son chef d’état.


Avec notre correspondant à La Paz, Reza Nourmamode

Ce mardi, la France et le Portugal ont empêché l’avion du président bolivien Evo Morales de survoler leur territoire. Le président bolivien a fini par se poser en Autriche, à Vienne.Les deux pays avaient un temps soupçonné la présence de l’analyste américain Edward Snowden à bord de l’appareil. Si la France et le Portugal ont finalement donné leur feu vert au survol de leur territoire, les réactions ont été vives en Amérique Latine. A La Paz des dizaines de personnes ont protesté devant l’ambassade de France.

« La France et le Portugal devront nous expliquer pourquoi ils ont annulé en plein vol l'autorisation de survoler leurs territoires », a déclaré David Choquehuanca, le ministre bolivien des Affaires étrangères, qui a ajouté que cette décision avait « mis en danger la vie du président » bolivien et qu’il s’agissait d’une « discrimination » envers Evo Morales.

Sur les soupçons de présence de l’Américain Edward Snowden dans l’avion présidentiel, le ministre bolivien des Affaires étrangères a précisé : « Nous ne savons pas qui a inventé ce gros mensonge, mais quelqu’un cherche à nuire à notre pays ».

Pression des Etats-Unis ?

La ministre de la Communication, Amanda Davila, a signalé avoir joint au téléphone à Vienne le président Morales qui se serait dit « indigné et peiné » par cette situation.
Enfin le ministre de la Défense, Ruben Saavedra, a dénoncé les « menaces, intimidation et pressions » qu’auraient exercées le gouvernement des Etats-Unis sur Paris et Lisbonne pour obtenir cette annulation de survol et atterrissage.

Cet épisode intervient quelques heures après qu’Evo Morales ait déclaré que son pays était prêt à examiner une éventuelle demande d’asile de l’ancien agent de la CIA."


Source:

RFI

2 commentaires:

  1. Comment ils sautent sur l'occasion...

    http://www.slate.fr/story/74719/snowden-arme-ultime-contre-complotistes-11-septembre-2001

    RépondreSupprimer
  2. Ils me font trop rire à essayer de discréditer les thèses conspi à la première occasion. Les pauvres...ils n'ont vraiment que ça à faire?
    Il faut vraiment être niais pour penser qu'ils vont garder des preuves compromettantes du false flag le plus vicieux du XXIème siècle bien sagement dans leurs archives.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog