samedi 6 juillet 2013

Venezuela: le président Maduro offre l'«asile humanitaire» à Edward Snowden


L'Amérique du Sud ne s'est pas laissé impressionner par les manœuvres d'intimidation des Etats-Unis et c'est tant mieux. Quel pays était le mieux placé pour accueillir Snowden si ce n'est le Venezuela, un pays qui allie à la fois une rancœur tenace envers l'empire Yankee et qui cultive avant tout la liberté d'expression. D'ailleurs c'est un geste fort de défiance envers les Etats-Unis qu'ils avaient accusé récemment de vouloir fomenter un coup d'état suite à l’élection présidentielle.


Maduro annonçait hier en ce jour symbolique d'indépendance du Venezuela:

"J'annonce aux gouvernements amis du monde que nous avons décidé d'offrir l'asile à ce symbole du droit humanitaire international pour protéger de la persécution de la part de l'empire le plus puissant du monde un jeune qui a simplement dit la vérité".

Comme l'indique RT, l'Amérique latine est devenu le refuge de la vérité, la dignité et la souveraineté. A noter que le Nicaragua a fait savoir qu'il acceptait également la requête de Snowden. Il y a 24H il était coincé, maintenant il a le luxe du choix.







RFI:

"Le Venezuela a annoncé vendredi 5 juillet qu'il accordait l'asile à Edward Snowden, l'ancien consultant de la National Security Agency (NSA) à l'origine des révélations sur l'ampleur des programmes de surveillance et d'espionnage des services des Etats-Unis. Le chef d'Etat vénézuélien Nicolas Maduro a donné des indices à propos de cette éventualité, pendant une semaine, avant de confirmer sa décision.

Le président vénézuélien avait déjà laissé entendre, il y a une dizaine de jours, qu’il pourrait accorder l’asile à Edward Snowden.

Puis, la colère est montée parmi les chefs d’Etats sud-américains, après l’atterrissage forcé, mercredi 3 juillet, en Autriche, d’Evo Morales, suspecté de transporter clandestinement l'ancien consultant de la NSA. Six présidents se sont réunis en urgence le lendemain en Bolivie pour réclamer des excuses à la France, l’Espagne et le Portugal, accusés d’avoir commis une erreur « qui aurait pu mettre en danger la vie du président bolivien ».

Lors de ce sommet en Bolivie, Nicolas Maduro a nargué les Etats-Unis en donnant ce conseil à Evo Morales : « Méfie-toi, l’empire nord-américain devient fou avec ce jeune qui n’a fait que dire la vérité à propos d’un pays qui prétend contrôler le monde, via un espionnage massif. »

Et ce n’est pas non plus un hasard si le président vénézuélien a finalement choisi d’annoncer formellement qu’il accordait l’asile à Edward Snowden, ce vendredi 5 juillet, jour de l’anniversaire de l’indépendance, et quatre mois tout juste après la mort d’Hugo."


Source:
RFI


Publié par Fawkes News



8 commentaires:

  1. Belle leçon de souveraineté que nous donne ces pays sud americain,l'europe enseigne au monde entier sa soumissions aveugle a obama,qu'elle honte

    RépondreSupprimer
  2. Jusqu'a l'interdiction de survol............. aucun honneur chez ces soumis à la loi du plus fort.

    RépondreSupprimer
  3. J ai honte de ce qu'à fait mon pays d'origine le Portugal ou plutôt ce gouvernement corrompu a la solde du NOM

    RépondreSupprimer
  4. Ca me met du baume au coeur cette news.
    Il y a encore des gens bien dans ce monde :"D

    Fallait s'y attendre!
    Je pensais que la Bolivie allait accorder asile à Snowden depuis le coup de l'avion présidentiel bolivien.
    Mais c'est le Vénézuela depuis la mort de Chavez...

    Quelle belle revanche :)

    Peut-être que d'autres pays sud américain vont suivre.

    RépondreSupprimer
  5. Et dire qu'on avait osé traiter Chavez de dictateur!!! On sait maintenant où se cache la vraie dictature...Reste à savoir maintenant comment il va pouvoir quitter la Russie et se rendre dans un de ces deux pays qu'il aura choisi, puisqu'en Europe ils sont tous à la botte de Washington et ne respect plus aucune loi internationale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien il faudra jouer au chat et à la souris. L'histoire à montré que son départ risque d'être compliqué. Je ne serais pas étonné qu'il mettent tout les moyens en oeuvre pour faire en sorte qu'il n'arrive jamais à bon port. Espérons que ce ne soit pas le cas mais je doute qu'ils acceptent de perdre la face en le laissant partir tranquillement.

      Autre possibilité, ils le laissent partir et ils le coincent là bas. Difficile mais pas impossible, ils ont des assassins à leur solde. Ce serait bien étonnant qu'ils le laissent vivre sa vie tranquillement comme si de rien n'était. Il devra vivre avec une cible dans le dos toute sa vie. Dur dur d'être un héros...

      Supprimer
    2. Si on ne le voit plus a partir de maintenant (en chair et en os) dans aucune interview etc... on pourra deviner qu'ils l'ont tue ou mis au secret. Voir le crash du boing 777 de la semaine derniere a San Francisco. L'avion etait en provenance de Hong Kong est n'etait pas suppose s'arreter a San Francisco ni ailleurs aux USA.

      Voir ce qu'en pense Jim Stone ici = http://www.jimstonefreelance.com/

      Pour moi tous ces effets d'annonces de la part de l'amerique du sud n'est que de l'enfumage.

      Supprimer
  6. Mais sinon ce ne serait pas un héro :)

    Il avait annoncé que s'il lui arrivait quelque-chose, on apprendrait encore des infos.

    Tuer un gars comme celui là, c'est à double tranchant.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog