vendredi 12 juillet 2013

Prism: Microsoft aurait collaboré avec les agences de renseignement américaines

Microsoft un collabo...on s'en serait douté. Non seulement l'article du veilleur publié il y a quelques jours l'indiquait, mais celui-ci confirme également que la NSA a une porte d'entrée royale sur toutes les versions de Windows sorties depuis 95. La "révélation" édulcorée de du journal Le Guardian fait donc quelque peu sourire. Seule porte de sortie qui plus est gratuite: passons tous à Linux :)




20 minutes:
"WEB – Selon des documents top-secret consultés par «The Guardian», Microsoft aurait permis à la NSA d’intercepter les communications de ses utilisateurs…

Microsoft a étroitement collaboré avec les services secrets américains pour lui permettre d’accéder aux communications de ses utilisateurs, affirme The Guardian. Le quotidien britannique explique tenir ses informations d’après des «documents top-secret » qu’elle a consultés. Ces documents leur ont été fournis par Edward Snowden, ancien consultant de l’Agence nationale de la sécurité (NSA), actuellement recherché pour espionnage par les États-Unis. Ils témoigneraient d’une coopération de grande ampleur entre la NSA et des entreprises de la Silicon Valley.

Un accès facilité à Outlook, Hotmail ; Skype et Skydrive

The Guardian énumère ainsi quelques faits: Microsoft a aidé la NSA à contourner ses propres systèmes de cryptages pour qu’elle puisse consulter des chats via le portail de la boîte de messagerie Outlook.com. L’agence avait aussi un accès plus facile aux e-mails échangés sur Outlook et Hotmail. Le groupe informatique américain aurait aussi travaillé avec le FBI cette année pour permettre à la NSA d’avoir un accès plus facile au service de stockage de données en ligne Skydrive,qui a 250 millions d’utilisateurs. La NSA aurait également demandé à Microsoft de pouvoir accéder plus facilement au service de vidéo chat Skype, avec ses 663 millions d’utilisateurs.

Depuis la révélation de l’existence de Prism, Microsoft et plusieurs autres entreprises citées dans les documents de la NSA comme fournisseurs d’informations ont toujours nié avoir connaissance du programme ultra-secret de surveillance américain d’Internet. Pourtant, malgré leurs dénégations, le doute plane encore sur l’implication de sociétés comme Microsoft, Skype, Apple,Google, Facebook et Yahoo dans le programme Prism. Dans un entretien au quotidien Le Monde, publié mercredi, Erin Egan, responsable de la vie privée sur Facebook, a de nouveau démenti que le réseau social fournissait facilement les donnés de ses utilisateurs aux agences de renseignement américaines: «Il n'existe en aucune façon d'accès direct de quiconque à nos serveurs. Jamais nous ne le permettrions.»"


Source:

20 minutes




0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog