vendredi 2 août 2013

IRAN. Imbroglio autour des propos prêtés au président Rohani


Inutile de dire qu’Israël et la presse alignée se sont jetées sur ces déclarations erronées pour retourner la situation à leur avantage (près de 30 000 articles en quelques heures sur la toile). Par contre quand un ancien ambassadeur israélien déclare que la Corée du Nord devrait être rayée de la carte, là pas un article sur le sujet par cette même presse.



Israël avait officiellement protesté à la suite de déclarations rapportées par des médias locaux de manière inexacte.

"Israël est une "blessure dans le corps du monde musulman (...) qui doit disparaître". Cette phrase n'a pas été prononcée par le nouveau président iranien, Hassan Rohani, contrairement à ce que le site du "Nouvel Observateur" avait d'abord écrit sur la foi de dépêches d'agences de presse.

Des médias locaux iraniens avaient reproduit vendredi 2 août des propos du nouveau président, mais des images télévisées démontrent qu'il s'agissait d'une erreur.

Selon les images diffusées par la télévision d'Etat, Hassan Rohani a en fait affirmé: "Dans notre région, une blessure a été créée depuis des années dans le corps du monde islamique sous l'ombre de l'occupation de la terre sacrée de Palestine et de notre cher Qods (Jérusalem)" par Israël.

Les agences de presse Mehr et Isna avaient ajouté dans leur version le matin que le président Rohani avait également déclaré : "Et cette blessure doit disparaître". Dans l'après-midi Isna a corrigé sa version en supprimant la mention "doit disparaître". Et Mehr a modifié sa dépêche sans donner d'explications.
"Mort à Israël", "mort à l'Amérique"

L'erreur dans la transcription a provoqué un imbroglio diplomatique : Israël a officiellement protesté contre les propos prêtés au président iranien. "Le vrai visage de Rohani a été dévoilé plus tôt que prévu", avait réagi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, selon un communiqué de ses services. "Même si les Iraniens s'empressaient maintenant de nier ses propos, c'est ce qu'il pense et c'est le plan d'action du régime iranien".


L'Iran organise à travers le pays des manifestations à l'occasion de la Journée de Jérusalem, célébrée tous les ans depuis la révolution islamique de 1979 au dernier vendredi du mois de jeûne musulman du ramadan pour soutenir la cause palestinienne et dénoncer Israël. Selon des images de la télévision, plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé à travers le pays scandant "Mort à Israël" et "Mort à l'Amérique".



Source:


1 commentaire:

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog