jeudi 26 septembre 2013

Etats-Unis: "les mesures pour éviter le défaut de paiement seront épuisées le 17 octobre"

Jack Lew a succédé à Timothy Geithner en tant que secrétaire au Trésor. (Photo Reuters)

Le secrétaire au Trésor américain, Jack Lew agite le chiffon rouge du défaut de paiement. Celui-ci pourrait avant la fin du mois d'octobre.L'urgence à nouveau. Aux Etats-Unis, toutes les mesures extraordinaires pour éviter le défaut de paiement "seront épuisées pas plus tard que le 17 octobre".
Le secrétaire au Trésor, Jack Lew, en a informé le Congrès ce mercredi dans un message alarmiste. Ces mesures correspondent aux coupes budgétaires concédées depuis que le plafond de la dette (16.700 milliards de dollars) a été atteint en maiaprès avoir été relevé à plusieurs reprises
30 milliards de dollars de liquidités
"Nous estimons que, à ce moment [le 17 octobre], le Trésor ne disposera plus que de 30 milliards de dollars pour remplir les obligations du pays", est-il écrit dans cette lettre adressée au républicain John Boehner, le président de la chambre des Représentants. Ce montant est inférieur de 20 milliards de dollars aux précédentes estimations datant du mois d'août.
 "Si le gouvernement devait se retrouver dans l'incapacité de régler toutes ses factures, le résultat pourrait être catastrophique", affirme en outre Jack Lew avant de comparer la situation à celle de 2011. A l'époque, le pays avait déjà frôlé le défaut de paiement ce qui avait contribué à lui faire perdre sa note triple A accordée par l'agence Standard & Poor's.
Obamacare dans la balance
Cette nouvelle échéance est brandie alors que les républicains s'opposent toujours aux démocrates au sujet du relèvement du plafond de la dette. En échange de ce dernier, les premiers exigent des coupes budgétaires. Ils contestent en particulier la réforme du système de santé, le grand projet de Barack Obama surnommé Obamacare. Or celui-ci doit justement entrer en vigueur en 2014.
Une tactique jugée inacceptable
 "Ce président et les présidents à venir ne peuvent pas être mis dans cette position où 50 voire 100 membres de la Chambre des représentants posent des exigences au risque d'un défaut sur la dette", s'est offusqué le secrétaire au Trésor au cours d'une interview sur Bloomberg TV. "Ce n'est pas une tactique acceptable pour résoudre nos divergences", a-t-il poursuivi répétant que le président "avait dit clairement qu'il ne négocierait pas" avec les républicains.
Jack Lew a en outre rejeté les suggestions des républicains qui consistent à donner la "priorité" à certains paiements plutôt qu'à d'autres. Cela ne "protégera pas la crédibilité et la confiance" car tout "plan pour prioriser certains paiements plutôt que d'autres n'est rien d'autre qu'un défaut sous un autre nom", écrit le secrétaire au Trésor. 

Source:

5 commentaires:

  1. salut guy

    Ma question est,comment te prepares tu pour surmonter ce krach qui nous pend au nez?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu d'or (même si je reste sceptique quand à l'usage que l'on pourra en faire), le métal argent sera peut être plus facile à écouler. De l'eau, des vivres et des moyens de défense. A choisir, la nourriture est un meilleur investissement que l'or. Un bon plat de spaghetti ça vaudra toujours plus que de l'or quand on a faim.

      Supprimer
  2. Oh.. Comme dans le film de l'autre jour.. (Ils attendaient ce jour là pour annoncer la venue de la comète)

    De mieux en mieux..

    RépondreSupprimer
  3. je compte retirer un peu de liquide, ça peut toujours servir en cas de coup dur. Penser à bien les planquer des voleurs, eau, souris.
    Une bonne boîte en fer.

    RépondreSupprimer
  4. a mon avis Ils vont faire tourner la planche a billet 24h/24h , le contretemps syrien oblige les illuminati a reajuster leurs plans,

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog