samedi 21 septembre 2013

L'arsenal chimique et nucléaire d'Israël n'intéresse pas la communauté Internationale


Détruire l'arsenal chimique syrien est devenue soudainement une priorité internationale, par contre le désarmement nucléaire d'Israël lui n'est visiblement pas d'actualité, pas plus que le désarmement chimique (D'autant qu'Israël n'a jamais ratifié la convention privant leur usage). Pourtant, elle reconnaît avoir utilisé du phosphore blanc à Gaza et on sait qu'elle a utilisé de l'uranium appauvri


Certaines sources indiquent qu'elle aurait également utilisé de l'uranium appauvri en Syrie. Cet autre article vient appuyer cette affirmation. On voit une fois de plus les deux poids deux mesures de la communauté internationale face à ce type de menace...



Un diplomate a confié que cet échec était... (Photo: Reuters)



Cet article récent de Slate indique que les services de renseignements américains ont confirmé le stockage d'armes chimiques (entre autre de type Sarin) dans des bunkers souterrains dans le désert de Néguev. L'État d'Israël posséderait également plusieurs centaines de têtes nucléaires et peut-être même quelques têtes thermonucléaires d'après l'article.


En allant voir sur les images satellites, on retrouve assez facilement l'endroit supposé de ses stocks chimiques, entièrement souterrain et entouré de barbelés, perdu au beau milieu du désert:





Fawkes



-------------------




La presse:


Armes nucléaires: Israël échappe à un blâme à l'AIEA



Israël et ses alliés ont contré, vendredi, une tentative des pays arabes pour blâmer officiellement l'État hébreu parce que ce dernier refuse d'admettre qu'il possède des armes nucléaires.


Plusieurs pays de la communauté internationale soupçonnent fortement le gouvernement israélien de disposer de telles armes, mais celui-ci ne veut pas confirmer l'information.
Les voisins arabes d'Israël affirment que cet arsenal nucléaire constitue une menace pour la paix au Moyen-Orient et manquent rarement une occasion de le critiquer sur cette question.
Malgré tout, il s'agissait de la première fois en trois ans qu'une résolution blâmant l'État hébreu était soumise à un vote durant la conférence annuelle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Vienne.
La décision des nations arabes d'aller de l'avant avec cette initiative reflète la frustration découlant des tentatives ratées d'organiser des pourparlers pour bannir les armes de destruction massive du Moyen-Orient.
Plus de pays que prévu se sont toutefois opposés à la résolution.
En prévision du vote, les diplomates avaient affirmé que la résolution serait adoptée ou défaite par une voix ou deux. Cinquante-quatre États ont cependant voté contre, tandis que 43 l'ont appuyées et 32 se sont abstenus. Les 30 autres participants n'étaient pas présents au moment du vote.
Un diplomate a confié que cet échec était le résultat d'une campagne de lobbying menée par les États-Unis en faveur d'Israël.
Le principal délégué américain à l'AIEA, Joseph Macmanus, a déclaré que ce vote n'avait «pas fait de gagnants» et que les efforts se poursuivraient afin de lancer un dialogue sur la création d'une zone libre d'armes de destruction massive au Moyen-Orient.
La résolution n'avait pas été déposée en 2011 et 2012, un geste que les 18 membres arabes de l'AIEA avaient qualifié de «concession» pour préserver les chances d'entamer des négociations sur les armes nucléaires dans la région.
Les efforts pour tenir ces discussions, commanditées par les États-Unis, la Russie et la Grande-Bretagne, ont cessé à la fin de 2012. Tandis que la guerre civile syrienne, le programme nucléaire de l'Iran et d'autres frictions ont été évoqués pour expliquer cette décision, des diplomates ont admis que la véritable raison était l'incapacité de régler les différends entre les pays arabes et Israël.
Les analystes Hans M. Kristensen et Robert S. Norris ont affirmé dans un article, publié plus tôt ce mois-ci, qu'Israël possédait 80 ogives nucléaires.


Source:


Publié par Fawkes News











0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog