jeudi 19 septembre 2013

Le gouvernement américain veut museler la presse libre et les médias citoyens


La presse libre et les médias citoyens font peur à l'élite visiblement: ils dérangent car ils visent là où ça fait mal, ils traitent de sujets que les médias alignés n'abordent pas et n'ont pas de compte à rendre à une hiérarchie qui tire les ficelles. Les fuites des administrations, les révélations d'insiders et les preuves accablantes des plans à venir s'accumulent: tout cela complique singulièrement les choses de nos gouvernements, Breinski l'avait indiqué lui-même l'année dernière.




 Au fur et à mesure que les peuples ouvrent les yeux sur leur état d'esclavage, la situation leur échappe des mains. Leur plan ne se déroule plus comme sur des roulettes comme c'était le cas avant. La résistance citoyenne s'organise et l'éveil des consciences se poursuit. C'est un processus lent mais inévitable et les lois qu'ils promulgueront n'y changeront rien.





Source vidéo:
Infowars

Traduction:
Simon Lapointe

Publié par Fawkes News

8 commentaires:

  1. C'est ce genre de news qui me perd.

    D'un côté le cahos a l'air imminant alors ça devrait servir à rien de museler la presse puisque bientôt on devra surtout se préoccuper de trouver à bouffer et pas se faire égorger par des gangs et parias.

    D'un autre, ils légifèrent pour museler la presse libre, semblant indiquer qu'ils pensent encore avoir du temps.

    Quand je dits qu'on nous enfume ! Un des deux scénarios est un écrant de fumer pour l'autre. Mais lequel ? Est-ce les atteintes aux libertées qui cachent les désastres climatiques des années à venir ?
    Ou est-ce au contraire, ses scénario de cataclysmes climatiques éventés volontairement par les élites afin de nous empêcher de lutter intelligeamment contre notre mise en esclavage ?

    Impossible à déterminer hélas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi le mot que je déteste le plus et la définition la moins adapter à ce genre de personnes est le nom ''élites''. Arrêter de les appeler des élites, ce n'est pas des élites, ils sont tout sauf des élites, et le vrai nom qui devrait primé c'est leur vrai nom. Des psychopathes meurtrier et voleurs qui tiennent la vie de la planète entre leurs mains, des fous bourré de d'argent qui leur donne tout le pouvoir de faire tout ce qu'il veulent. Enlever leur simplement tout leur argent et leur place c'est direct dans une maison de psychopathes attaché à un lit et bourré de médicament pour qu'il ne fassent plus de mal à personne... Seulement voilà, c'est l'argent tout le problème et malheureusement les pires criminels possède tout l'argent et sont au pouvoir. Alors svp, arrêter de dire le mot élites pour désigné les pires criminel de la planète, appeler les par leur vrai nom, DES CRIMINELS MEURTRIERS ET FOUS

      Supprimer
    2. CRIMINELS MEURTRIERS ET FOUS...c'était un peu long c'est pour ça, mais tu as raison :)

      Supprimer
  2. la liberté d'expression c'est un problème mondial faut s'attendre a voir plusieurs pays adhéré a ce plan le nwo c'est pas que les ricains même si on les voit en haut de la pyramide ils y a plusieurs en dessous d'eux et comme au échec le roi n'est rien sans c'est pions a force de toujours pointer les USA on en vient a oublier les autres et c'est ça le danger

    RépondreSupprimer
  3. Bien sûr que la censure est un problème mondial et les américains sont loin d'être les seuls à nous avoir mis dans la panade. Par ailleurs, le projet du nouvel ordre mondial est un projet cautionné par de très nombreux pays (il n'y a qu'à voir le nombre d'entre eux qui acceptent que leur pays soit bombardé par des chemtrails).

    L'article parle plus précisément d'une loi proposée récemment par les US pour distinguer les journalistes professionnels des amateurs, une loi tout à fait idéale pour stigmatiser les médias citoyens et leur ôter toute liberté d'expression.

    RépondreSupprimer
  4. C'est une news du site d'Alex Jones => peut-être beaucoup de fumée pour pas grand-chose.

    RépondreSupprimer
  5. L'info est relayée par Jones mais les faits sont là. Les médias citoyens pourront toujours s'exprimer mais cette loi montre bien leur envie de leur couper l’herbe sous le pied.

    RépondreSupprimer
  6. Il suffira au gouvernement et à son service dédié de dénoncer dans un article l'intention de créer du désordre ou de s'attaquer à la crédibilité des organes officiels pour être incarcéré......... plausible !

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog