mardi 10 septembre 2013

Les États-Unis refusent d'admettre l'échec et mat et admettent leur intention de renverser le régime

C'est le genre d'information qui montre que les États-Unis, certes se sont fait prendre à leur propre jeu, mais restent sur leur lancée initiale et n'en démordent pas. L'objectif n'est pas de neutraliser les armes chimiques pas plus que de protéger la population syrienne et ça ne l'a jamais été, c'est bien entendu un prétexte. 


L'objectif est bien sûr de faire tomber le régime d'El Assad pour s'en prendre dans la foulée à l'Iran. Dans ce contexte, on voit mal comment la proposition actuelle russe pourrait convenir aux États-Unis. Les dernières déclarations en date de Susan Rice montrent clairement que ce n'est pas le cas.








Pour rappel, voici la déclaration que John Kerry faisait un peu plus tôt à Londres :
"«Bien entendu il (Bachar al-Assad NDLR) pourrait restituer l’intégralité de son arsenal chimique à la communauté internationale, dans la semaine à venir, tout rendre, tout sans délai. (...) Mais il n’est pas prêt de le faire, et il ne le peut pas», a dit Kerry.
Jen Psaki, porte-parole du département d’Etat, a toutefois insisté ensuite sur le caractère «rhétorique» de la remarque de John Kerry, en soulignant qu’elle ne saurait être interprétée comme un ultimatum ou une offre de négociation à l’adresse d’un «dictateur brutal» indigne de confiance."
Cela démontre une fois encore une pirouette de la Maison-Blanche qui ne s'attendait pas à ce revirement de situation. Elle souligne notamment que cette rhétorique ne serait pas une offre de négociation. Nous sommes encore loin d'avoir écarté les risques de frappes ultérieures. Reste à espérer que d'autres False flags ne viendront pas entacher ces nouvelles perspectives car de leur côté, comme on pouvait s'y attendre, les rebelles considèrent cette proposition russe comme inacceptable.

Zero Hedge:

À la suite du soudain apaisement de hier matin provenant de la Russie et de la série, la Maison-Blanche a rapidement répondu par la seule manière qu'ils connaissent : en s'enfonçant davantage.



"Failing to respond brings us closer to the day when terrorists might gain and use chemical weapons against Americans." —@AmbassadorRice

La comédie continue:


"We have seen what happens when the world fails to respond to horrific abuses on the scale we saw in Damascus." —@AmbassadorRice on

4 commentaires:

  1. Tous les verrous ont sauté! Il n'y a dorénavant plus de limite à la malhonnêteté,
    la mauvaise foie et l'hypocrisie les plus brutales et abjectes! Les heures et les
    jours à venir s'annoncent angoissants. Quel lapin noir vont-ils nous sortir de leur
    musette maintenant afin de se remettre en selle et de reprendre la main.
    Le jeu entier est devenu tellement flou qu'il va falloir un coup retentirent pour faire
    oublier les couacs et les cafouillages...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pas mal regardé CNN aujourd'hui...

    Kerry a vraiment la haine et il la veut vraiment sa guguerre..

    http://french.ruvr.ru/news/2013_09_10/Les-USA-n-attendront-pas-le-moment-ou-Assad-transfere-des-armes-chimiques-Kerry-7513/

    J'ai appris une chose cette après midi. Si les Syriens rendent leurs armes chimiques, ils signent par la même occasion un traité déclarant que si jamais cela se reproduit, il y aurait directement une réponse armée, attaques quoi, sans passer par la case ONU, congrès etc etc...

    Et là je me dis que demain c'est le 11 Septembre, date tristement célèbre dans le domaine du False Flag, et que si Oblabla ne veut pas perdre la face, il a intérêt à montrer les muscles et à montrer à son peuple, qui soit dit en passant voudrait le jeter dehors, que c'est pas une baltringue, et notre flamby national va sûrement suivre..

    en fait, hier quand j'ai appris que la Syrie acceptait de rendre les armes, j'ai été soulagé, mais en y pensant un peu, je me dis que si le false flag il y a, leur plan est pour l'instant foutrement bien huilé..

    RépondreSupprimer
  3. Émission politique à la télévision suisse romande, ce soir, maintenant. Consternant, on a touché le fond..!
    La propagande de guerre n'épargnera rien sur son passage. On parle de gens à punir comme on parle
    d'envoyer un enfant au coin dans une salle de classe, sauf que dans le cas présent, il y a déjà eu dans
    les 100'000 morts mais qu'il en faut encore une pichenette, histoire de bien montrer qui c'est qui commande

    RépondreSupprimer
  4. sur cette planète! Depuis quand la guerre, les missiles et les morts sont-ils une alternative satisfaisante
    à la situation actuelle? J'arrive pas à comprendre, surtout quand un réfugié syrien déclaré qu'il
    ne veut pas d'une intervention militaire étrangère dans son pays... La vérité est ailleurs, une fois
    de plus. Nous ne serons, une fois de plus, que les témoins désabusés et horrifiés d'actes de guerre
    qui feront perdre un peu plus, si tant est qu'il en reste, le peu d'humanité qu'il reste à l'Homme.
    Peut-être avons-nous mérité aujourd'hui de disparaître de la surface de la Terre...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog