lundi 9 septembre 2013

Même les membres du congrès ne sont pas convaincus...

RT:

"Il y a de plus en plus de membres du congrès des États-Unis qui questionnent ouvertement la validité des preuves présentées pour attaquer la série. Certains d'entre eux soutiennent que les informations classifiées ne démontrent pas que l'attaque était l'œuvre d'El-Assad.

L'administration Obama insiste sur le fait que le gouvernement syrien est responsable de l'attaque chimique du 21 août près de Damas. Cependant, des membres du congrès qui ont eu accès à l'information classifiée des services de renseignements affirme que ces documents ne démontrent rien du tout.

« Si le peuple américain pouvait lire les documents classifiés, il serait encore plus nombreux à être contre l'intervention en Syrie. Les déclarations publiques de l'administration Obama sont mensongères », voilà ce que déclarait Justine Amash, membres républicains du congrès, sur Twitter.





Amash indique se sentir encore plus sceptique suite à la dernière réunion d'information lors de laquelle de nouveaux documents classifiés ont été révélés.

Pour sa part, Tom Harkin, également membres du congrès, affirme que les preuves présentées sont circonstancielles et non Irréfutables.

« Les documents relatifs à l'attaque contre la série se composent uniquement de deux documents : un résumé non classifié de quatre pages et un résumé classifié de 12 pages », a indiqué le membre du congrès Alan Grayson au journal le New York Times. 

 @repjustinamash 
If Americans could read classified docs, they'd be even more against #Syria action. Obama admn's public statements are misleading at best.

Le document non classifié, indique-t-il, inclut seulement des preuves en faveur d'une action militaire, comme des appels téléphoniques interceptés et des messages qui sont apparus dans des médias sociaux, mais il ne contient aucune preuve supplémentaire.

Grayson demanda au personnel du comité du renseignement de la chambre des représentants s'il y avait davantage de documents disponibles, classifiés ou non. « Sa réponse fut négative », répondit-il.

« Et cependant, nous membres du congrès, devrions croire sans le moindre doute, que les partisans d'une attaque en Syrie ont présenté des preuves détaillées, en dépit du fait qu'il refuse de montrer ses preuves tant à nous-mêmes qu'à la population américaine", lamenta-t-il.

Il indique également que ceux qui ont accès au résumé classifié n'ont pas la permission de divulguer son contenu à la société, aux médias, aux électeurs ou même à d'autres membres du congrès. « Nous ne pouvons pas non plus vérifier la validité de la l'information qui nous a été donnée ».

Le nombre de membres du congrès qui ont refusé publiquement l'incursion des États-Unis en Syrie a triplé par rapport à celui qui a d'ores et déjà annoncé son appuie peu de temps avant le vote de la résolution, mais la majorité ne s'est pas encore prononcée à ce sujet, indique la chaîne CNN."

Source:
RT

Traduction Fawkes News

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog