dimanche 10 novembre 2013

21 gendarmes pour surveiller la résidence secondaire de Jean-Marc Ayrault



21 gendarmes pour surveiller la résidence secondaire de Jean-Marc AyraultL'économie française est dans les choux par contre l'État français trouve tout de même l'argent pour mobiliser 21 gendarmes à temps plein et tout ça pour protéger une propriété inoccupée et absolument pas critique pour la sécurité nationale: la résidence secondaire de Jean-Marc Ayrault. Une attitude cautionnée par notre président normal, qui lui avait déjà dépensé plus de 850 000€ pour deux voitures DS5 qu'il utilise à peine. Et après on nous demande de passer à la caisse pour payer les caprices de nos dirigeants. Fawkes

lyoncapitale / Le JDS:
La résidence secondaire du Premier ministre, à Sarzeau, dans la presqu’île de Rhuys, est gardée 24h/24 par 21 gendarmes. Un hélicoptère complète le dispositif lors de ses séjours.
Bâtie en 2000 à Sarzeau, un village bucolique tout en granit du Morbihan, la maison de vacances de l’ancien maire de Nantes est de taille raisonnable, avec petit jardin et une belle vue sur une vallée.
Cependant, impossible d’en approcher : deux voitures de la Gendarmerie barrent l’entrée de la rue. Selon le décompte du voisinage, 21 gendarmes se relaient jour et nuit pour surveiller la résidence de Jean-Marc Ayrault.
“Il y en a vingt et un en tout ! Ils se relaient par groupe de trois toutes les trois heures. Les autres patientent dans un hôtel-restaurant du Tour-du-Parc, une commune voisine.”
"Les gendarmes sont là sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ça doit nous coûter de l’argent, tout ça”, indique l’un des habitants du coin.
Et lorsque l’ancien maire de Nantes est de retour, toute la presqu’île est au courant :
“Un hélicoptère est là en permanence. Soit il tourne au-dessus, soit il attend avec pilote et copilote dans le champ en bas de la maison. Ça va encore : à son arrivée à Matignon, l’hélicoptère tournait pratiquement toute la journée au-dessus de la presqu’île.”
Logés dans un hôtel-restaurant 3 étoiles, La Croix du Sud, les gendarmes se reposent dans un cadre confortable, régalés aux frais de la République mais sans excès :
“Ils sont logés dans une partie de l’hôtel réservée aux séminaires et prennent le menu du jour”, précise le personnel.
Lors des relèves, ce ne sont pas moins de 42 gendarmes, soit deux équipes, qui sont à table et en ces temps de disette, une telle débauche de moyens pour une maison pratiquement vide tout au long de l’année peut surprendre.
“Tout est légal et habituel. Vous savez, du temps de Fillon et de ses prédécesseurs, c’était la même chose…”, assure-t-on du côté de la Gendarmerie.
Sources : lyoncapitale.fr / Le JDS

2 commentaires:

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog