jeudi 7 novembre 2013

A Madrid, sors ta poubelle… à la banque


Voir l'image sur TwitterAprès leur idée ingénieuse concernant les billets de banque, en voilà une autre qui a le mérite d'être claire.


En Espagne, tous les moyens semblent bons pour exprimer son ras-le-bol face à la crise économique dont les principaux responsables, pour les Indignés et les autres, sont les banques et les hommes politiques. Ainsi, pour soutenir la grève des éboueurs qui frappe la capitale depuis mardi dernier, plusieurs groupes de militants ont appelé à laisser des sacs poubelles aux portes des agences de banques.
Bien sur, temps moderne oblige, les gens postent ensuite les images de leurs actions sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #TuBasuraAlBanco (ta poubelle à la banque) :
“Bankia débordé d’actifs toxiques” s’amuse cette organisation de défense des affectés par les prêts hypothécaires .
La plaisanterie sur les actifs toxiques connaît un succès notable et est aussi reprise par Asamblea de Lavapies, une des associations issues des manifestations du 15 mai 2011.
Voir l'image sur Twitter
Une photo d’une moindre qualité mais avec un message internationale pour cet autre utilisateur :
Voir l'image sur Twitter

Sur Facebook il existe déjà une page dédiée à ce mouvement :


Cette image, qui invite tout le monde à suivre l’exemple, se répand comme une traîné de poudre sur les réseaux sociaux.



Le mot d’ordre “ta poubelle à la banque” avait déjà été mis en pratique en novembre de l’année dernière, mais l’opération a été ravivée par la grève des éboueurs madrilènes. Depuis le début de cette grève indéfinie, cinq personnes ont été détenues à la suite de plusieurs incidents.
Les employés du service de nettoyage de la capitale espagnole exigent le retrait des plans de licenciement approuvés par les entreprises qui gèrent les déchets.
Ces entreprises privées ont vu leur charge de travail diminuées suite aux coupes budgétaires mises en place par la mairie de la ville, fortement endettée.

Source:

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog