samedi 23 novembre 2013

Giscard convaincu que l'Assassinat de Kennedy était un crime commandité, un complot


Comme quoi ce que les médias aiment appeler théories du complots sont parfois partagées jusqu'au plus haut sommet de l'état. 

Valéry Giscard d'Estaing le 12 octobre 2012

L'ancien président de la République raconte comment il a appris l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy de la bouche d'un passant, et affirme croire à un crime commandité.

Il y a 50 ans, "JFK" s'effondrait dans sa décapotable officielle sillonnant les rues de Dallas, au Texas, abattu de plusieurs balles. John Fitzgerald Kennedy, 35e président (démocrate) des États-Unis, a été assassiné le 22 octobre 1963 et aujourd'hui encore, la vérité sur ce crime n'est toujours pas officiellement établie.
Valéry Giscard d'Estaing, alors ministre des Finances du Général de Gaulle, a eu connaissance de l'événement qui a stupéfait le monde "d'une façon extraordinaire". "Je suis parti de mon bureau du Louvre pour aller prendre l'avion à Villacoublay en direction de l'Auvergne et sur le côté droit du trottoir, il y avait un homme d'un certain âge qui s'agitait - comme s'il faisait de l'auto stop, il levait les bras", raconte l'ancien chef de l'État au micro de RTL.
Dans l'assassinat de Kennedy, il y a quelque part la notion de l'assassinat d'un rêveValéry Giscard d'Estaing
"Je me suis dit 'qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce qui peut arriver ?', poursuit Valéry Giscard d'Estaing. On a ralenti, j'ai baissé la vitre, et il s'est penché et il m'a dit : 'Le président des États-Unis vient d'être assassiné, je l'ai appris à la radio, je suis sorti tout de suite de chez moi pour le dire partout'. Et il a éclaté en sanglots. C'était quelqu'un qui était tellement traumatisé qu'il ne pouvait pas garder cette nouvelle pour lui". 

Pour celui qui a exercé les plus hautes fonctions de l'État de 1974 à 1981, l'émotion de cet anonyme est à l'image du choc ressenti par "tous les Français" ce jour-là. "Parce que dans l'assassinat de Kennedy, il y a quelque part la notion de l'assassinat d'un rêve, dit-il. Quand on assassine un rêve, il n'y a pas que la personne qui est assassinée, le rêve est assassiné avec".

L'ancien président français révèle au passage quelques secrets savoureux de sa relation avec l'emblématique chef d'État américain, qu'il a rencontré dans le bureau ovale. "Il me demandait des conseils !", notamment sur l'inflation, livre-t-il. Quant à l'atmosphère qui régnait à cette époque à la Maison Blanche, "c'était la jeunesse au pouvoir. La jeunesse qui voulait changer le monde. Il m'a profondément inspiré", confie-t-il. 

VGE convaincu par la théorie du complot

Et si le mythe ne s'est pas éteint avec l'homme, le flou demeure sur les véritables raisons de sa mort. Un homme, Lee Harvey Oswald, est rapidement arrêté ; il sera reconnu coupable d'avoir par trois fois tiré sur le jeune président en état de grâce avec une carabine. Il ne sera jamais jugé, assassiné moins de 48h après son interpellation.

Deux enquêtes officielles - aux conclusions controversées - établissent sa culpabilité : la commission Warren, en 1974, et celle de Stokes, de 1976 à 1978. Mais d'innombrables théories prétendent autre chose : pour les complotistes, Oswald aurait été téléguidé par la CIA, le FBI ou l'extrême droite, selon les versions.
Il y a eu une organisation (...) qui a décidé de se débarrasser du président Kennedy. C'est ma convictionValéry Giscard d'Estaing
"Gerald Ford (président des États-Unis de 1974 à 1977, ndlr) faisait partie de la commission Warren, reprend Valéry Giscard d'Estaing. J'ai fait un trajet en voiture avec lui une fois aux États-Unis, il était président et j'étais président moi-même. Je lui ai dit : 'Je vous pose une question indiscrète : vous étiez dans la commission Warren, à quelles conclusions avez-vous abouti ?' Il m'a dit : 'Ce n'est pas satisfaisant. Nous avons abouti à une première conclusion : ça n'était pas un crime isolé, c'était quelque chose d'organisé. Nous étions sûrs que c'était organisé. Mais nous n'avons pas pu découvrir par qui'".

"Donc il y a eu une organisation, qu'on n'a pas vraiment mis à jour, qui détestait, qui haïssait ou qui craignait le président Kennedy, et qui a décidé de se débarrasser de lui. C'est ma conviction", tranche l'ancien chef de l'État. Où l'on apprend que deux anciens présidents parmi les plus puissants de leur époque appuient la théorie du complot.

Source:
RTL

16 commentaires:

  1. Ne pas oublier que VGE fait parti du petit groupe qui a vendu la France aux banques en 1973 et un des fondaturs de la Commission eurpéenne telle quelle est aujourd'hui.. ..VGE est très lié aux Rothschild,bildelberg et j'en passe.
    Cela suffit pour ne pas donner du crédit à cet homme..la question: Quel est l'interet d'esquisser maintenant une petite partie de la vérité sur JFK?
    Ces gens ne font jamais rien pour rien...Il est la manipulation même..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand je dis fondateur, il est aussi et toujours un ardent defenseur de cette Union Européenne...Et il y siège toujours..dans l'ombre..on ne le voit pas mais il agit toujours...Il a les deux pieds dans le ciment Rothschild et les deux mains pleines de sang...FM indécrotable...
      Il devra faire attention, car tout a une fin...

      Supprimer
  2. Certes, il n'est pas blanc comme neige, on le sait mais il ne va pas bien loin dans les révélations non plus. On ne peut pas dire qu'il ait révélé grand-chose d'ailleurs. Par contre, à l'heure où on tape à tout-va sur ceux qui osent remettre en cause les thèses officielles, il était intéressant de partager l'article même s'il est vrai qu'il soulève certaines questions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quel interet pour lui de l'ouvrir aujourd'hui?

      Supprimer
    2. C'est une bonne question. De toute façon, certains articles publiés sont là pour amener à la réflexion, pas forcément pour amener une vérité établie.

      Giscard a effectivement fait parti du Bilderberg (je ne sais pas s'il y siège encore). À savoir également que ce n'est pas la première fois qu'il balance des informations étonnantes aux médias. Voilà ce qu'il indiquait en 2011 sur Canal+: en gros, nous sommes manipulés par les banksters (et les présentateurs sur le plateau restent médusés):

      http://www.youtube.com/watch?v=dCNtRMnbI0Y

      Denisot avec son air niais me fait trop rire: "ah bon, on est manipulé??"
      Je pense tout simplement que c'est dans l'air du temps toutes ces révélations. Tout ce qui est servit sur un plateau cette année n'est probablement pas le fruit du hasard. Pour qu'un peuple se révolte, encore faut-il qu'il sache qu'il est manipulé. C'était peut être l'objet du Bilderberg 2013 va savoir...

      Supprimer
    3. giscard essaie de rester dans l actualitè c etait l occase pour lui .....
      sa facon a lui de dire j existe encore !je suis la! regardez moi ......:) il avait fait le coup ya quelques temps avec son livre ou il raconte ses seductions ....laissant entendre qu il avait reussit a se taper la princesse diana ....il avait bien fait le buzz....il a reconnu ensuite qu evidemment il n y a jamais rien eu .....peut etre qu il prepare un autre bouquin prochainement d ou cette petite sortie sur JFK.....

      Supprimer
  3. JFK n'etait pas blanc comme neige..Il trempait dans la merde aussi..D'ailleurs a signaler que dans notre monde moderne, arriver au sommet passe forcément par la merde....On sait tous que JFK a été victime d'un complot..Ce n'est pas une decouverte..Alors VGE arrive avec son discours qui n'amène rien..pourquoi faire??On nous fait tremper dans le passé pour eviter peut etre de nous intéresser au présent..
    Et pendant ce temps, leur plan de main-mise passe comme une lettre à la poste...et personne ne s'y attarde...il serait temps de ne s'atteler qu'au concret aujourd'hui et vers quoi on tend..
    Maintenant, diffuser cet article est interessant pour voir comment on veut nous balader en connerie et choses futiles..JFK est mort par complot, on le sait..Et tout le reste?? On entend pas VGE, je prefererai qu'il nous explique comment il a vendu la France aux banques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par pur égoïsme , pour se mettre à l'abri et surtout la peur de dire NON aux banques et autres banksters qui contrôlent tout
      Il voulait pas finir comme JFK avec une balle ds la tête et deux ds la poitrine ...

      Supprimer
    2. par peur de dire non aux banques??je ne crois pas, il en fait parti...

      Supprimer
    3. L'intérêt de l'article c'est de démontrer que pour d'anciens présidents les complots existent. L'intégrité de ceux ci n'est pas le sujet

      Supprimer
    4. Pour d'anciens présidents et/ou hauts placés dans l'echelle de pouvoir:
      . L'energie electromagnetique (dite libre), ca n'existe pas.
      . le complot du fluor/metaux lourds dans l'eau, ca n'existe pas...
      . La géo_ingénièrie , ca n'existe pas..
      . et j'en passe...
      Ce n'est pas parce que d'anciens presidents le disent, que c'est démontré. J'aurais plutot tendance à chercher le contraire..
      On attend pas après VGE pour nous dire que les complots existent.
      Lorsque j'etais au FSpé, j'ai cotoyé de près certaines de ces elites pour en avoir repecher et proteger bon nombre dans des endroits du monde pas très propre..Alors, aujourd'hui, je peux le dire..Chacun mot, chaque parole (emise ou donnée) de ces gens sont à decortiquer et à vérifier...Et surtout, ne pas prendre pour argent comptant..Leur parole ne vaut rien, surtout quand vous n'avez pas ce qui se trame derrière..
      Tu ne peux rien demontrer si tu n'as pas d'intégrité..Surtout si ce ne sont que des paroles..

      Supprimer
    5. Ces anciens présidents ont bien fait croire au peuple l'idée du rechauffement climatique..Et pour quel but???
      Aux Fspé, on savait dèja dans les années 90- de part les scientifiques militaires- que l'on rentrerait dans les années 2013-2015 vers un refroidissement climatique pour ne pas dire plus afin de ne pas effrayer..
      Qu'on dit nos elites durant tout ce temps?
      alors je te cite :"L'intérêt de l'article c'est de démontrer que pour d'anciens présidents les complots existent"..
      => Sans vouloir d'offusquer, la parole de ces gens, on s'en fout, il n'est plus temps...

      Supprimer
    6. On dirait qu'ils n'ont plus peur de parler de petit age glaciaire slaine, tu avais raison:

      http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/11/24/La-somnolence-inhabituelle-du-Soleil-suscite-la-curiosite-des-scientifiques-1699107

      Comme quoi the snowpiercer était plutôt bien inspiré...

      Supprimer
    7. Je vois...S'ils commencent à en parler, c'est que ça arrive et que tout commence à etre pret coté "elites"...
      Pour info, le comportement de mes abeilles a changé cette année..Ca sent le changement climatique d'ici peu (à l'échelle de quelques mois a 1 ou 2 années)...et elles ne me trompent pas...

      Supprimer
  4. C'est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus compliqué... et plus simple que cela . Les présidents élus, donc remplaçables, n'ont pas accès aux niveaux secrets majeurs (il y en a 38 au moins) et cela permet à ceux qui détiennent ces accès d'avoir le total pouvoir sur tout les présidents ...
    JFK a voulu savoir tout et à insisté très loin ...il devenait dangereux il a donc été "écarté" comme tous ceux qui "par hasard" ont connus des secrets qu'ils n'auraient pas dus connaître .
    Je vous recommandent la lecture de la traduction française des enquêtes de la commission du Congrès Américain sur ces sujets : REVELATIONS aux éditions Nouvelles Terres qui passe en revue toutes les auditions et révélations des plus hauts gradés de l'armée de différends pays sur tous ces secrets et bien d'autres qui laissent "pantois" même mes plus aguerris !

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog