jeudi 28 novembre 2013

L'aspartame de Monsanto: le sucre de la mort


RT:
La consommation régulière d'édulcorants (édulcorants non caloriques artificiels) comme l'aspartame, pose un risque important pour la santé, selon les experts. Derrière un grand nombre de ces produits nocifs se trouve la société Monsanto.


Pour éviter les effets négatifs que la consommation régulière de sucre peut avoir sur la santé ou pour aider à suivre un régime hypocalorique chez les personnes qui veulent perdre du poids , souvent les diététiciens et les professionnels de la santé conseillent d'utiliser des édulcorants artificiels , contenant en particulier de l'aspartame.

Toutefois, selon de plus en plus d'experts, les risques de la consommation de ces substances artificielles peuvent être élevés, dans certains cas, trop dangereux .


Les dangers de l' aspartame

L'aspartame est un édulcorant artificiel créé à partir de l'acide aspartique. Lorsque la température de cet édulcorant est supérieur à 30 degrés Celsius , le méthanol qu'il contient se transforme en acide formique, poison utilisé pour tuer les fourmis et provoque progressivement une acidose métabolique. L'aspartame est particulièrement dangereux pour les diabétiques, car cet ingrédient augmente le taux de sucre dans le sang jusqu'à des niveaux alarmants .

Selon Erik Millstone, professeur de l'Unité de recherche sur la politique scientifique de l'Université de Sussex , Royaume-Uni, un certain nombre de rapports qui ont été produits depuis les années 1980 reliant l'aspartame à plus de 90 effets indésirables chez les consommateurs sensibles .

On trouve comme réactions des maux de tête, une vision floue, une perte de la sensibilité auditive, des douleurs musculaires , des convulsions de type épileptique, un engourdissement des extrémités, des symptômes semblables à la sclérose en plaques et le lupus, excitabilité, dysfonctionnement hépatique, perte de mémoire, comportement agressif, convulsions, troubles visuels et une augmentation de la neurodégénérescence, cancer du cerveau ou maladie d'Alzheimer .

Pourquoi est-ce encore légal ?

Au milieu des années 1970, le laboratoire Searle a découvert par hasard l'aspartame et à essayer de le commercialiser comme un édulcorant. Searle n'a pas obtenu l'approbation par la Food and Drug Administration ( FDA , pour son sigle en anglais ) aux États-Unis parce que certains rapports indiquaient que « l'aspartame peut provoquer des tumeurs du cerveau " ,  ce qui a été confirmé en 1981 par une équipe de recherche composée de trois scientifiques indépendants. (Ndt: il n'y a pas bien que lorsqu'ils sont indépendants qu'ils trouvent des choses de ce genre, comme c'est étonnant...).

En outre, des tests sur les cerveaux des rats à qui on avait administré de l'aspartame ont montré des perforations en divers points, les laissant littéralement comme une passoire. Mais en 1985, Monsanto a acheté la firme Searle, qui est devenue sa filiale comme Searle-Monsanto et peu de temps après la licence de vente a été accordée à la multinationale qui a commencé à commercialiser librement cet édulcorant dans le monde .

L'Aspartame n'est pas seulement utilisé pour remplacer le sucre mais il est également présent dans les boisson gazeuses light , les chewing-gums, les aliments secs et dans de nombreux produits vendus comme "sans sucre " , il y a donc une grande intérêt parmi certains des géants de l'alimentation pour que ce produit, en dépit d'être nuisible, continue à être consommé.

Liens connexes: 

Extrait du documentaire "Notre poison quotidien" d'Arte
The Health Impacts of Aspartame

Source:
RT

Traduction:
Fawkes News


L'histoire de l'aspartame a été quelque peu édulcorée également dans cet article grand public. En s'y intéressant on constate que des efforts importants ont été déployés pour que ce poison soit autorisé à tout prix. (Voir La scandaleuse histoire de l'aspartame). Je suis également tombé sur un document txt sur le site même de la FDA (et oui) qui parle de l'aspartame comme un neurotoxique utilisé comme un agent de guerre chimique (chemical warfare). Et devenez qui est l'ennemi? Il semblerait que l'aspartame soit d’ailleurs cité dans des documents du congrès en ces termes. Comme d'habitude, ils ont testé leur poison sur leurs propres soldats avant d'en "faire profiter tout le monde".

Publié par Fawkes News

2 commentaires:

  1. Le plus simple pour eviter les problèmes:
    Ne rien boire d'artificiel (molécules de synthèse)..Rien que de l'eau filtrée et des jus de fruits.Quant à la nourriture, même principe.C'est tout..Cela tombe tellement sous le sens qu'il est difficile de le dire..
    Attention, le monde du vivant est lévogyre...pas dextrogyre..les molécules de synthèse sont a bannir si possible...

    RépondreSupprimer
  2. Selon le Dr. americain Mercola, qui a écrit un livre en 2006 la dessus, deux cocas light par jour, augmentesnt de 50% le risque de mourir. C'est plus à risque que les maladies coronaires. Voir l'article ici: http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2014/04/16/aspartame-diet-soda.aspx?e_cid=20140416Z2_DNL_art_1&utm_source=dnl&utm_medium=email&utm_content=art1&utm_campaign=20140416Z2&et_cid=DM42613&et_rid=489015126

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog