mardi 26 novembre 2013

Le GIEC avertit de ne pas arrêter les chemtrails, autrement dit «la gestion du rayonnement solaire»


Alors qu le GIEC exhorte les gouvernements à continuer à lutter contre le réchauffement climatique via la géo-ingénierie, la NASA quand à elle nous dit que le cycle solaire actuel est le plus faible depuis 200 ans et que l'on pourrait se diriger vers un nouveau petit âge glaciaire. On cherchera en vain comment les deux situations peuvent se cumuler. Ce qui est sur c'est qu'à force de se prendre pour Dieu, l'homme risque bien plus que de se brûler les ailes. Fawkes

 NSBC:
Le cinquième rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) prévient que, malgré les effets secondaires mondiaux et les conséquences à long terme, les techniques de géo-ingénierie impliquant la gestion du rayonnement solaire (SRM) doivent être maintenus:

«Si la SRM était arrêté pour une raison quelconque, il est fort probable que les températures de surface du globe augmenteraient très rapidement à des valeurs telles que celles dues à un effet de serre élevé."
"Climate Change 2013: The Physical Science Basis" (dénommée "AR5») remplace l'ancien rapport publié en 2007.  Le premier rapport d'évaluation du GIEC a été publié en 1990. (Dans le cas où le résumé contenant cet avertissement serait modifié, voici la version téléchargée le 3 novembre 2013.)
La discussion dans le Résumé pour les décideurs, au sein du RE5, félicite la gestion du rayonnement solaire et les méthodes d'élimination de dioxyde de carbone, qui restent limitées dans leur efficacité à l'échelle mondiale, mais admet quelles ne sont pas idéales, et que les deux techniques de géo-ingénierie ont des conséquences à long terme, potentiellement inconnues.
«Bien que l'ensemble de la communauté des universitaires prétende toujours ne pas connaître la réalité permanente de la géo-ingénierie globale», commente Dane Wigington de Geoengineering Watch,
"le simple fait qu'ils soient en train de discuter de la géo-ingénierie dans le dernier rapport du GIEC indique que le voile commence à se lever. "
La gestion du rayonnement solaire comprend diverses techniques visant à refléter ou détourner le retour du rayonnement solaire dans l'espace, ce qui augmente essentiellement l’albédo de la planète (réflectivité). Beaucoup de géo-ingénieurs du GIEC préfèrent les méthodes de gestion du rayonnement solaire pour l'élimination du dioxyde de carbone comme solution climatique, compte tenu des cycles de rétroaction complexes de carbone de la planète, c'est la méthode la moins cher et la plus rapide en pulvérisant notre ciel avec des particules dopant l' albédo.

"Bloquer le soleil, mais continuer à cracher des milliards de tonnes de dioxyde de carbone dans l'atmosphère," est la manière dont Eli Kintisch caractérise le SRM dans son livre 2010 "Hack the planet".

Dans un monde orienté vers la santé, il faut renoncer aux combustibles fossiles pour l'énergie solaire gratuite et abondante, conjuguée avec le développement de l'électricité libre de Tesla, afin de répondre aux besoins énergétiques de la planète, sans détruire notre environnement par l'extraction et la combustion de combustibles fossiles.
La gestion du rayonnement solaire a «trois caractéristiques essentielles", note le Conseil International Risk Governance (IRGC). «Ce n'est pas cher, rapide et imparfait" [4] Citant un militant de la géo-ingénierie, David Keith, le CGR explique que par l'injection de 13.000 tonnes de sulfate en aérosol dans la stratosphère sur une base quotidienne, ils pourraient compenser les effets radiatifs d'un doublement des concentrations de CO2 dans l'atmosphère. Cela se compare à avoir à enlever "225 millions de tonnes par jour de CO2 de l'atmosphère en 25 ans."
Si la raison l'avait emporté, nous saurions capter l'énergie solaire, et non pas la bloquer; nous fuirions les combustibles fossiles, ne ferions pas guerres écocides afin de saisir les stocks restants. Dans le monde d'aujourd'hui, cependant, les responsables politiques ont détourné des milliards de dollars en bloquant le soleil.  Le coût des systèmes efficaces sont d’environ 10 milliards de dollars par an, "c’est bien au-delà du budget de la plupart des pays", note le CGR.

En plus d'avertir les décideurs, dans son résumé, que les Chemtrails doivent se poursuivre, le GIEC nie également l'existence de ces programmes. Enfouie dans le chapitre 7, le GIEC indique simplement que, "les méthodes SRM ne sont pas mises en pratique et non testées."
Il s'agit d'une déclaration étrange, étant donné l'avertissement qu’arrêter le SRM consisterait à réchauffer la planète. De plus, le GIEC admet dans RE5:

" De nouvelles séries d'aérosols et l'amélioration des observations ont émergé depuis RE4. Un certain nombre d'expériences sur le terrain ont eu lieu. "

L'un des programmes énumérés est l'expérience de transport chimique Intercontinental afin de couvrir l'hémisphère Nord, la mesure des aérosols en provenance d'Asie et leur traversée du Pacifique en Amérique du Nord, puis en continuant à travers le continent, à travers l'océan Atlantique et en Europe. Dirigés par le projet sur ​​la chimie atmosphérique globale internationale, ces vols ont eu lieu en 2004 et 2006, et auraient été au nombre d'au moins 48.
Une autre «expérience» fût « European Aerosol Cloud Climate and Air Quality Interactions Project », qui a commencé en Janvier 2007 et a pris fin en Décembre 2010 - pendant quatre années, et notamment en Afrique.

En plus des projets régionaux communs, plusieurs nations effectuent également des essais sur le terrain de manière régionale à l'intérieur de leurs propres frontières. L'Inde admet l'exécution des programmes de SRM depuis plus de dix ans.

Certes, les essais sur le terrain se déplacent bien au-delà des «expériences» quand ils couvrent les continents et les divers océans et qu'ils sont réalisés sur une période de plusieurs années.
Une autre incohérence du RE5 est sa discussion sur les traînées persistantes. Malgré le terrible avertissement dans le résumé exhortant les décideurs politiques à poursuivre leurs programmes de gestion du rayonnement solaire à défaut de cuire la surface de la planète, le groupe de RE5 voit ces contrails persistants comme les responsables d'une très légère augmentation de l'albédo (quand l'énergie solaire est réfléchie dans l’espace).

Globalement, le GIEC a «quelques doutes» concernant le fait que ces traînées persistantes et les nuages ​​cirrus qui en découlent ne changent pas les températures de surface de la planète. Cela contredit ce que les scientifiques ont constaté lors de l’interdiction de vol durant 3 jours de tous les avions américains après le 11 Septembre (sauf ceux des Saoudiens partant pour l'étranger).  Les températures au sol ont augmenté de 2-3 º C en l'absence de contrails persistants, ou non.
Développé en 1988 par le Programme pour l'Environnement des Nations Unies et de l'Organisation météorologique mondiale de l'ONU , le GIEC maintient son silence sur les demandes de modification du climat militaires qui continuent de fausser les données sur le climat . Les "Phénomènes météorologiques et climatiques » sont liées au changement climatique, il n'est pas fait mention des programmes gouvernementaux visant délibérément à modifier les conditions météorologiques et les tremblements de terre d'induction , la sécheresse , la pluie et les tsunamis. Les Planetary weapons (armes planétaires) développées par les Etats-Unis ont un long historique.

Mais le GIEC reste muet sur ces projets, a part nier qu'ils existent, alors que dans le même temps il explique dans son Résumé qu'ils doivent continuer ou il y aura un pic du réchauffement climatique. Le rapport 2013 du GIEC affirme :

«Les théorie, études de modèles et les observations suggèrent que certaines méthodes de gestion du rayonnement solaire ( SRM ) , si praticable, pourraient compenser sensiblement une hausse de la température mondiale et compenser partiellement certains autres effets du réchauffement climatique , mais la compensation pour le changement climatique causé par les gaz à effet de serre serait imprécises (confiance élevée ). " [Souligné dans l’original]
Prétendre que les méthodes de gestion du rayonnement solaire (qui comprennent Chemtrails et les changements induits par HAARP) ne sont "pas encore implémentées et non testées" est absurde, Il est difficile de le contredire vu les Preuves.

En tout cas, alors que le voile peut être levé sur les pratiques de géo-ingénierie, il y a encore un effort apparent pour dissimuler l'ampleur des programmes aux quels la planète fait déjà face.

Les décideurs pour la plupart ne vont pas lire les dossiers et rapport du GIEC 2000, mais s'appuieront plutôt sur le résumé, (re) mettant en garde; que si la "gestion du rayonnement solaire " était résiliée pour une raison quelconque, il est fort probable que les températures de surface du globe augmenteraient très rapidement à des valeurs telles que celles dues à un effet de serre élevé. »

Quand au rapport sur le climat pour la prochaine décennie? Il faudra s’attendre à davantage de HAARP et de chemtrails.

Liens connexes:

Planète SOS: le documentaire qui parle de pulvérisation par avions pour sauver la planète...hmm hmm



Source:
NSNBC 
Merci à TheNowaytogo pour cette trouvaille.

Traduction:
Fawkes News


20 commentaires:

  1. HS interessant

    Naftali Bennett,Dans le gouvernement de Benjamin Netanyahou, a dit ceci sur facebook
    (https://www.facebook.com/bennettnaftalienglish/posts/392601540871150)
    Nous nous sommes éveillés ce matin à une nouvelle réalité. Une réalité dans laquelle un mauvais accord a été signé avec l'Iran. Un très mauvais accord.
    Ce mauvais accord donne à l'Iran exactement ce qu'il voulait: un allégement significatif des sanctions tout en maintenant les parties les plus importantes de son programme nucléaire.
    Si une valise nucléaire explose d'ici cinq ans à New York ou à Madrid, ce sera à cause de l'accord qui a été signé ce matin.
    Nous avons encore une campagne de longue haleine devant nous. Nous continuerons à agir de toutes les manières possibles.

    Il importe que le monde le sache: Israël ne sera pas lié par un accord qui met en danger son existence même

    Il a assorti sa réprobation d'une menace claire contre deux grandes villes occidentales qui pourraient connaître d'ici cinq ans une attaque qui verrait exploser une "valise nucléaire" (bombe sale?).

    http://fr.sott.net/article/17980-Un-ministre-sioniste-menace-d-attaquer-de-grandes-villes-occidentales

    qu en pensez vous ? le futur false flag que tout le monde attendait pour une 3eme guerre mondial.... bientot ? incroyable ce que dit ce membre du gouvernement israelien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 5 ans? Mais dans 5 ans, le monde aura deja bien changé....

      Supprimer
    2. pas obligè qu ils respectent le delai de 5 ans :) ........de plus ca ne reste pour l instant que des paroles .........

      Supprimer
    3. Jvai lu c'est une menace a peine déguisé de cette individu mister netaneyou

      Supprimer
  2. Le blog "islamic-intelligence" annonce un risque de false flag par "bombe sale" sur Marseille et/ou le Thalys depuis déjà plusieurs mois.... en l'imputant au Mossad et à ses filiales françaises...

    Sinon pour revenir au sujet des chemtrails: et si cette technologie servait, en fait, à épandre sur les populations des produits chimiques destinés à les "anesthésier" pour parer à d'éventuelles révoltes populaires?
    N'avez vous pas remarqué autour de vous comme les gens semblent de plus en plus "abrutis" ? Au supermarché, je trouve cela de plus en plus flagrant quand je les observe en train de pousser leur caddie.... Idem dans la circulation urbaine...

    RépondreSupprimer
  3. Anesthésiés, tu es gentil.

    Ils sont en train de nous exterminer purement et simplement.

    Cancers, AVC, Crises cardiaques, infections des organes internes type estomac, colomb...

    J'ai discuté avec mon toubib des chemtrails, il ne connaissait pas.

    Quand je lui ai expliqué ce qu'il était dit qu'il y avait dans les chemtrails tu sais ce qu'il m'a répondu?

    Je comprends mieux!?!!!!?????? J'ai haluciné!

    Et ensuite il m'a exposé les pathologies récurrentes et en forte augmentation, essentiellement des infections dont il ne comprennait pas l'origine, du colomb par exemple.

    Car lui il n'a pas à faire aux symptômes très graves voir fatals.

    RépondreSupprimer
  4. C'est un programme de dépopulation qui est en cours, sur des documents officiels dont je ne me souviens plus le titre il est écrit noir sur blanc que l'objectif est de 300 000 décès par jour pour assurer l'avenir de l'humanité!!!!

    Si c'est pas le comble!?

    On vit dans un monde de fou.

    RépondreSupprimer
  5. Quoiqu'il en soit, de part 'l'abrutisation", le manque d'education et de connaissance et l'empoisonnement latent de la population, que cela soit provoqué (chaos provoqué par les elites) ou pas (chaos provoqué par des phénomenes naturels), celle-ci s'exterminera à hauteur de 80-85%..on en a deja parlé sur un autre sujet..Or uin des buts de ces 'elites' est l'elimination de 85% de la population..Et ce n'est pas un chiffre donné au hasard..Il est calculé..de par l'état de l'humanité aujourd'hui...Et sur ce point, soyez certains que l'on tend vers cela..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rappelle que l'humanit" d'aujourd'hui se ventile en 4 classes:
      . La classe des elites FM => minorité
      . La classe de ceux qui ont la connaissance et les clés. Ils oeuvrent pour le bien de façon très local et restent cachés, vivant au calme et dans l'humilité => minorité
      .La classe de ceux qui commencent à ouvrir les yeux et se posent des questions aussi bien structurelles que metaphysiques => minorité.
      . La dernier classe étant la population abrutie et décérebrée, ne voyant rien tout en subissant comme des moutons les evenements crées les Elites FM => Majorité à haureur de 80-85%.

      Supprimer
    2. juste pour comprendre:
      La 1ere classe a utilisé et instrumentalisé la 4eme classe pendant des siècles pour arriver à notre société moderne. Maintenant qu'elle en a plus besoin, l'etape suivante est celle-ci:
      La 1ere classe utilise et instrumentalise aujourd'hui la 4eme classe pour créer le chaos et la violence..Bien que la 1ère classe les aide un peu (emposonnement latent, abrutissement, guerres..),Le but etant que cette 4eme classe s'extermine toute seule...

      Supprimer
    3. et il n'est vraiment pas difficile dans cette population perdue ,de monter les uns contre les autres..Regardez ce qu'il se passe...le but etant de diviser pour mieux regner, ce n'est pas nouveau, c'est romain...
      Ces chères "elites" s'amusent comme dans un jeu de société...
      Ca monte en ce moment, et ca va continuer..jusqu'au bout..

      Supprimer
  6. les escrocs du GIEC apres avoir labelisè scientifiquement les chemtrails maintenant ils pretendent que c est vital et que c est pour le bien de l humanitè .....ce qui tue ils disent que c est pour le bien etre des gens et la vie .....le principe meme du satanisme ....inversè les choses ......

    RépondreSupprimer
  7. Le changement d'ére est en cours.
    De plus en plus de yeux s'ouvrent :)

    Cette nuit (rem: passage d'ison) j'ai rêvé que
    1) un oiseau orange (or et ange) s'est posé sur moi.
    rem: les oiseaux sont des messagers, des anges modernes.
    2) autre reve, voici le message: nous ne pouvions plus faire machine arrière. On devait migrer. C'était un rêve informatique mais cela pourrait dire que nous sommes et allons nous transformer. Comme mes lectures parlent de transformation bénéfique (se relier à notre âme), ce reve est très clair.
    Peut-être des rêves prémonitoires :)

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir,
    Allez savoir si justement se refroidissement climatique ils ne chercheraient pas l'accélérer. J'ai comme l'impression qu'ils utilisent tout les moyens possibles et imaginables comme inimaginables d'accélérer leur projet de dépopulation...

    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  9. maissss on nous a assez dit que les chemtrails existaient pas . comment peut on des lors avouer renoncer à leur épandages ??
    foutage de gueule à tous les étages

    RépondreSupprimer
  10. Parce qu'ils ne parlent pas ouvertement du terme chemtrails, parce que ce sont des documents que le grand public ne lie pas et...parce qu'on nous prends pour des idiots.

    RépondreSupprimer
  11. https://www.youtube.com/watch?v=bMg95m-oBPE&feature=share

    A 22 MINUTES ENVIRON ...

    RépondreSupprimer
  12. votre " source " est une traduition d'une article ici ,,,,,

    http://nsnbc.me/2013/11/12/ipcc-warns-not-to-stop-chemtrails-aka-solar-radiation-management/

    et ils cite de cette reprort ,,,,,

    http://coto2.files.wordpress.com/2013/11/ipcc-policy-summary-2013.pdf

    Regardez le rapport et vous verrez que les aérosols qu'ils mentionnent sont seulement les naturels (les particules libérées par les volcans, les gases , etc.) et PAS les aérosols libérés par les avions. Ce rapport de l'IPPC ne fait pas mention de chemtrails.

    ils etudier plusieurs possible solutions au rechauffement climatique , et vu que personne veut reduire les emissions ' industrielle pollution , automobiles , etc etc , , il reste que deux solutions possible Solar Radiation Management (SRM) et Carbon Dioxide Removal (CDR) .

    http://coto2.files.wordpress.com/2013/11/ipcc-policy-summary-2013.pdf

    Methods that aim to deliberately alter the climate system to counter climate change, termed
    geoengineering, have been proposed. Limited evidence precludes a comprehensive
    quantitative assessment of both Solar Radiation Management (SRM) and Carbon Dioxide
    Removal (CDR) and their impact on the climate system. CDR methods have biogeochemical
    and technological limitations to their potential on a global scale. There is insufficient knowledge
    to quantify how much CO2 emissions could be partially offset by CDR on a century timescale.
    Modelling indicates that SRM methods, if realizable, have the potential to substantially offset a
    global temperature rise, but they would also modify the global water cycle, and would not
    reduce ocean acidification. If SRM were terminated for any reason, there is high confidence
    that global surface temperatures would rise very rapidly to values consistent with the
    greenhouse gas forcing. CDR and SRM methods carry side effects and long-term
    consequences on a global scale.

    Les méthodes qui ont l'intention de délibérément changer le système de climat pour répondre au changement climatique, appelé
    geoengineering, ont été proposés. L'évidence limitée exclut un complet
    évaluation quantitative tant de Solar Radiation Management (SRM) que de Dioxyde de carbone
    Enlèvement (CDR) et leur impact sur le système de climat. Les méthodes de CDR ont biogeochemical
    et restrictions technologiques à leur potentiel sur une échelle globale. Il y a la connaissance insuffisante
    quantifier combien d'émissions CO2 pourraient être partiellement compensées par CDR sur une période de siècle.
    Le modelage indique que les méthodes SRM, si réalisable, ont le potentiel pour considérablement compenser a
    l'augmentation de température globale, mais ils modifieraient aussi le cycle d'eau global et n'iraient pas
    réduisez l'acidification océanique. Si SRM ont été terminés pour une raison, il y a la haute confiance
    ce les températures de surface globales se montreraient à la hauteur très rapidement des valeurs en harmonie avec le
    forçage de gaz à effet de serre. CDR et méthodes SRM portent des effets secondaires et à long terme
    conséquences sur une échelle globale.

    ___________________________

    une proposition des plusieurs "projets" qui peut reduire les effets de rechauffement climatique et leurs consequences ,,,,,,

    et que si les projets SRM sont mise en place pour stabiliser le rechauffement climatique et que SI en suite les projets SRM sont arreter pendant que les emissions CO2 sont toujours elevee , le rechauffement reviendra a ce que ca aurait ete sans projets SRM et ceci serait tres rapide .

    RépondreSupprimer
  13. Mort de rire !

    Que de délires dans tout ce charabia groteste

    RépondreSupprimer
  14. Il y a quelques années nos chemtrailistes prétendaient au contraire que le soleil étant plus intense que jamais le GIEC voulait là éviter le réchauffement et non le refroidissement !
    Bref une fois encore du bon gros délire complotiste :D
    => CES SI FUMEUX "CHEMTRAILS" !
    (http://2013-continuum.blogspot.fr/2011/09/ces-si-fumeux-chemtrails.html)

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog