vendredi 13 décembre 2013

Droits d'auteur sur les vidéos : YouTube va censurer à plein régime à partir de 2014


Cet article nous dit que les youtubers sont mécontents car ils ne pourront plus utiliser de vidéos sous droits d'auteurs et en faire du profit. Même si ce cas de figure doit également se présenter, ces nouvelles règles vont aussi et surtout impacter monsieur tout le monde et en particulier ceux qui utilisent des vidéos sous licences pour des buts de relais de l'information, de critique ou pour un montage ciblé (genre nouvel ordre mondial, médias mensonges et compagnie).

 En gros c'est la mort de la liberté d'expression sur youtube (ou alors pas d'images et pas de musique en gros: reste plus qu'à parler de botanique). Qu'a cela ne tienne, c'est l'occasion de délaisser complètement ce média à la sauce google. Ils nous tendent une perche, saisissons là. Passons plutôt chez vimeo qui permet un bien meilleur rendu ou au pire Dailymotion. Fawkes

Youtube Sipa



CHallenges:
Les Youtubers sont furieux. Le site de partage de vidéos en ligne appartenant à Google va les empêcher de gagner de l'argent avec les oeuvres des autres. 

La colère gronde, chez les "Youtubers". Depuis mercredi 11 décembre, l'ensemble de la presse spécialisée s'alerte du fait que le site de partage de vidéos appartenant à Google va modifier les règles sur sa politique de droit d'auteur. YouTube promet d'être intraitable sur les contenus mis en ligne dès 2014. Dès l'an prochain, il fera la chasse aux internautes qui publient des vidéos sur leur chaîne sans disposer de l'autorisation des ayant-droits. 

La plateforme détaille un certains nombre de critères nécessaires pour pouvoir diffuser sa vidéo "légalement" (-> voir tous les critères). Ne sont conformes que les contenus propres comme une "vidéo de votre chat sans musique de fond" (sauf si vous l'avez composée et vous n'avez signé aucun contrat avec une maison de disques), "une vidéo qui contient de la musique libre de droits, et dont vous pouvez prouver que vous en détenez les droits d'utilisation commerciale, en fournissant un lien direct vers la page Web contenant les droits d'utilisation" ou enfin, "un ami a créé un contenu pour votre vidéo, et déclare par écrit que vous pouvez l'utiliser et le monétiser". 

Une totale remise en cause du système jusqu'alors en vigueur 

A l'inverse, YouTube sera sans pitié avec les jeunes artistes qui tentent de se faire connaître en publiant des vidéos dans lesquelles ils interprètent des titres connus ou qui s'amusent (et ils sont nombreux) à compiler des contenus créés par d'autres. 

Que risquent-ils? Selon gameblog.fr, les sanctions seront à géométrie variable. YouTube pourrait se contenter de supprimer le son de la vidéo fautive ou la supprimer totalement. Quant aux gains engrangés jusqu'alors, ils seraient reversés aux ayant-droits et non plus aux youtubers, auteurs de la vidéo. 

Cela remet complètement en cause le précédent système car comme le rappelle Le Figaro, "la plupart des YouTubers ont passé des contrats avec des intermédiaires, nommés 'networks'. Ces sociétés négocient avec les éditeurs de jeux vidéo le droit d'utiliser les images de leurs jeux, en échange d'un intéressement sur les revenus publicitaires du YouTuber". 

Or désormais, pour pouvoir monétiser ses vidéos et percevoir des revenus publicitaires selon le nombre de visionnages, il faudra "avoir créé le contenu", "avoir l'autorisation de l'utiliser à des fins commerciales", et "être en mesure de fournir les documents prouvant que vous détenez les droits commerciaux relatifs à tous les contenus audio et vidéo". 

Cette annonce suscite la colère de milliers de Youtubers (qui utilisent par exemple des images de jeu vidéo pour réaliser des tests) et qui reçoivent depuis le début des messages d'atteinte à la propriété intellectuelle.

Source:
Challenges

Via SOTT

4 commentaires:

  1. Après rendu les gens bien accro maintenant hop marche arrières allez vous faire mettre !

    Migrons ailleurs et fuck youtube !

    RépondreSupprimer
  2. C'est leur stratégie pour à peu près tout. Regarde la téléphonie mobile, même le chien du voisin en aura pour noël ;) et pourtant on sait que c'est cancérigène sauf que maintenant les gens sont accro donc tout le monde s'en fiche.

    En fait, cette mesure ne m'étonne pas en soit (au contraire, c'était prévisible), ce qui m'étonne c'est que ce soit fait de manière si soudaine.

    RépondreSupprimer
  3. Boycottons ces suppots du Nouvel ordre dictatorial mondial! Google également ne recherche plus rien du tout!!! sur Twitter il n'y a plus que des médias mainstream... à la poubelle les monopolistes!

    RépondreSupprimer
  4. Une alternative: www.musilib.com
    le site de musiques libres de droits le plus simple du web

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog