samedi 7 décembre 2013

Pourquoi la comète ISON n'a-t-elle pas fondu au soleil ? Comment la NASA et la science officielle ont (encore) tout faux

Article très intéressant qui approfondi la sujet des comètes, si mal théorisé par les super ingénieurs de la NASA qui nous ont enfumé en long, en large et en travers tout au long du parcours de la comète ISON (et qui continuent à la faire d'ailleurs). Fawkes
La comète ISON le 15 novembre 2013. Le champ de vision est de 2,5°, cinq fois la largeur de la pleine lune.
© Damian Peach
La comète ISON le 15 novembre 2013. Le champ de vision est de 2,5°, cinq fois la largeur de la pleine lune.

Commentaire : Note des Éditeurs

Cet article se base sur un extrait d'un livre à paraître, aux éditions Red Pill Press, qui s'appuie sur le concept d'« Univers Électrique », la théorie de l'information, l'astronomie, la paléogéologie - et bien davantage - pour présenter une cosmologie étendue reliant le soi-disant « changement climatique » et les « bouleversements terrestres » avec le rôle de l'humanité au sein du plus grand environnement cosmique.

L'article qui suit, écrit par Pierre Lescaudron, rédacteur et chercheur pour SOTT.net, offre une explication au comportement « bizarre » et « inattendu » de la comète ISON jusqu'à ce jour, particulièrement au sujet de sa survie imprévue lors de sa rencontre avec le Soleil le 28 novembre 2013.


Traduction : SOTT 
Comètes ou astéroïdes ? 

Classification des comètes, astéroïdes, météores et météorites – selon la science conventionnelle.
© Narwhall
Classification des comètes, astéroïdes, météores et météorites – selon la science conventionnelle.
Comme le décrit l'illustration ci-dessus et comme l'avance systématiquement la science conventionnelle, les comètes sont de « gros morceaux de glace et de roche », c'est-à-dire « des boules de neige sales ». Cependant, cette croyance est incompatible avec les données réelles. Par exemple, en 2011, la comète Lovejoy a plongé dans l'atmosphère solaire et émergé de l'autre côté après un voyage d'une heure à travers la couronne solaire. Sa taille et sa brillance n'ont pas semblé avoir diminué[1]. Voici quelques commentaires (assez typiques) d'observateurs de cet événement :
Ce matin, une armada d'engins spatiaux ont été témoins d'un événement que beaucoup d'experts pensaient impossible. La comète Lovejoy a traversé l'atmosphère chaude du Soleil et en est ressortie intacte. « C'est absolument stupéfiant, » déclare Karl Battams du laboratoire de recherche navale de Washington DC. « Je ne pensais pas que le noyau glacé de la comète était assez gros pour survivre à un plongeon dans les plusieurs millions de degrés de la couronne solaire pendant près d'une heure, mais la comète Lovejoy est encore parmi nous. »
Mais si la température de la couronne solaire fait plusieurs million de degrés[2] et si la comète Lovejoy n'est rien de plus qu'un gros morceau de glace de seulement quelques centaines de mètres de diamètre selon les estimations, comment est-il possible qu'elle ne se soit pas vaporisée ?
La comète Lovejoy réapparaissant derrière le Soleil le 15 décembre 2011.
© NASA/SDO
La comète Lovejoy réapparaissant derrière le Soleil le 15 décembre 2011.
Dans la même veine, en 2004, la sonde spatiale de la NASA, Stardust, passa à environ trois cents kilomètres de la comète Wild 2 et en prit desphotos détaillées. D'après les manuels, ces images de la comète auraient dû révéler une masse de « neige sale ». Voici ce que le directeur du programme Stardust a déclaré à la réception des photographies :
« Nous pensions que la comète Wild 2 serait comme une boule cotonneuse de neige sale, noire » a déclaré l'investigateur principal de Stardust, le Dr. Donald Brownlee de l'université de Washington à Seattle. « Au lieu de cela, ce fut stupéfiant de voir un paysage varié dans les premières images de Stardust, dont des crêtes, des trous et des cratères qui doivent être supportés par une surface cohésive. »
Donc, les comètes ne sont finalement pas des « boules de neige sales ». D'après toutes les données disponibles, ce sont en substance de gros morceaux de roche, tout comme les astéroïdes. En fait, il a été reconnu récemment que la différence entre « comètes » et « astéroïdes » pourrait ne pas être aussi tranchée, bien que les efforts pour combler les lacunes incluent des suggestions que les astéroïdes sont des comètes qui se retirent vers la ceinture d'astéroïdes en tant que « comètes rocheuses éteintes », et d'où elles peuvent être « rallumées ». Au final, la différence ne tient pas tant à la composition chimique ou structurelle, c'est-à-dire des comètes gelées sales et cotonneuses par opposition à des astéroïdes rocheux. Mais plutôt, comme les théoriciens du plasma le suggèrent depuis longtemps, ce qui différencie les « comètes » des « astéroïdes », c'est leur activité électrique.

Quand la différence de potentiel électrique entre un astéroïde et le plasma environnant n'est pas trop élevée, l'astéroïde présente un mode de décharge sombre[3] ou pas de décharge du tout. Mais quand la différence de potentiel est suffisamment élevée, la comète passe en mode de décharge luminescent.[4] À ce stade, l'astéroïde est une comète. Selon cette perspective, une comète est simplement un astéroïde luminescent et un astéroïde est une comète non luminescente. Ainsi, le même corps peut, successivement, être une comète, puis un astéroïde, puis une comète, etc., selon la variation du champ électrique ambiant auquel il est soumis.[5]

Remarquez qu'une comète peut également présenter le troisième mode de décharge de plasma, notamment l'éclair ou « mode de décharge en arc », ce qui s'est probablement produit lorsque la comète Shoemaker-Levy est entrée dans le voisinage de Jupiter en juillet 1994 :

« Les astronomes s'attendaient à ce que la rencontre soit un événement banal. « Vous ne verrez rien. La chute de la comète ne sera rien de plus qu'une poignée de galets tombant dans un océan à 800 millions de kilomètres de la Terre. » Puis vint la rencontre et un revirement. Comme le relatait Sky & Telescope, « Quand le fragment 'A' a frappé la planète géante, il a émis contre toute attente une boule de feu tellement brillante que la communauté astronomique mondiale a paru en tomber à la renverse... »

Le télescope spatial Hubble (TSH) détecta un scintillement du fragment 'G' de Shoemaker-Levy bien avant l'impact àune distance de 3,7 millions de kilomètres de Jupiter.

Pour les théoriciens électriques, ce flash se serait produit quand le fragment a traversé la gaine de plasma de Jupiter ou la frontière de la magnétosphère. »[11]
« Impact » du fragment G de la comète Shoemaker-Levy sur Jupiter.
© Siding Spring telescope
« Impact » du fragment G de la comète Shoemaker-Levy sur Jupiter.
Les deux dernières catégories dans la classification ci-dessus sont les « météores » et les « météorites ». Les météores sont simplement des astéroïdes ou fragments d'astéroïdes qui atteignent l'atmosphère terrestre, et les « météorites » sont des morceaux de météores qui réussissent à atteindre la surface de la Terre. Donc, tout au long de sa vie, un astéroïde peut être une comète (lorsqu'il est en mode de décharge luminescent), un météore (lorsqu'il pénètre l'atmosphère) et finalement une météorite (si il atteint la surface d'une planète).

Actuellement, la comète ISON nous fournit des observations en temps réel qui, lorsqu'on les compare aux attentes relatives à la façon dont les comètes devraient se comporter selon la croyance conventionnelle, ont vivement révélé quelques incohérences.

1 - Brillance attendue et brillance observée

ISON était censée être la « comète du siècle » du fait de sa brillance prévue. Elle allait même être plus brillante que la pleine Lune, d'après certaines sources populaires[6]. Cependant, ISON n'a pas atteint de tels niveaux de brillance. La brillance de la pleine Lune est de magnitude -13[7] et ISON durant son voyage vers le Soleil a affiché une brillance entre 19[8], lorsqu'elle est devenue observable par des télescopes amateurs, et -2[9] le 28 novembre, quand elle a passé Delta Scorpii[10].

Est-il possible que la magnitude prévue ait été surestimée du fait que la cosmologie traditionnelle considère les comètes comme des « boules de neige sales » ? Une compréhension de la nature électrique des corps célestes et de leurs interactions nous dit que la brillance des comètes devrait être proportionnelle au champ électrique qu'elles traversent. Il est possible que la luminosité plus faible que prévue d'ISON soit liée à la faible activité solaire, laquelle réduit le champ électrique héliosphérique, aussi connu sous le nom de Spirale de Parker. Comme vous l'avez peut-être noté, nous connaissons actuellement un maximum solaire inhabituellement calme.

2 - Éclat attendu et éclat observé

En route vers le soleil, ISON a connu plusieurs sursauts inattendus lorsque sa brillance a soudain augmenté considérablement. Par exemple, entre le 12 et le 14 novembre, la brillance d'ISON est montée en flèche de la magnitude 8 à la magnitude 4. Cela signifie qu'en seulement 72 heures, la brillance de la comète ISON a augmenté de quasiment 16 fois. [11]

Le 12 novembre par opposition au 14 novembre – Les photographies de la comète ISON montrent un soudain accroissement de brillance.
© Juanjo Gonzalez
Le 12 novembre par opposition au 14 novembre – Les photographies de la comète ISON montrent un soudain accroissement de brillance.
La NASA et consort n'avaient pas prévu ces sursauts et ont beaucoup de difficulté à les expliquer, invoquant divers facteurs extraordinaires tels que production d'eaujets de gaz et de vapeur et rotation.

Si nous prenons en compte l'interaction électrique des corps célestes, le sursaut d'ISON a du sens car quelques jours avant cet événement, deux éruptions solaires de classe X se sont produites : une éruption X1.1 le 8 novembre et une éruption X1.1 le 10 novembre.

Les éruptions solaires sont d'énormes décharges de particules solaires de charge globale positive. Lorsque ces puissants vents solaires ont atteint ISON quelques jours après leur éjection, ils ont soumis ce corps chargé négativement (car il provient de l'extrémité du système solaire de charge négative) à un environnement chargé positivement. Cette différence électrique mène à :

a.) Une énorme décharge entre la comète et son espace environnant, résultant en une lueur plus intense de la comète (cette luminescence étant le second mode de décharge plasma)

b.) L'augmentation du potentiel électrique de la comète, le rapprochant du potentiel électrique de l'espace environnant. C'est l'un des deux facteurs qui expliquent la survie d'ISON pour transformer le rendez-vous en vol de reconnaissance solaire (voir le point 3 ci-dessous).

L’orbite excentrique de la comète ISON
© SOTT.net
L’orbite excentrique de la comète ISON
L'orbite de la comète ISON, représentée ci-dessus, est similaire à celle de la plupart des comètes et suit une trajectoire fortement elliptique. Habituellement l'aphélie (le point le plus éloigné du soleil) se situe au-delà de la région des planètes externes, tandis que le périhélie peut faire moins d'une unité astronomique (distance Terre-Soleil) [12]. L'aphélie d'ISON est inconnu, bien que son orbite très allongée suggère un aphélie éloigné en dehors de notre système solaire.

Du fait de leurs orbites fortement excentriques, les trajectoires suivies par la plupart des comètes sont quasiment perpendiculaires au champ électrique du Soleil. Ceci signifie que le potentiel électrique environnant évolue rapidement le long du parcours de la comète à travers le système solaire[13]. Cela soumet la comète à une tension électrique croissante provoquée par l'accroissement de la différence de potentiel électrique entre la comète et son espace environnant. Ce déséquilibre dans le potentiel électrique déclenche d'énormes décharges solaires et flambées cométaires, comme illustré ci-dessous.

La brillante comète ISON approche du Soleil lors d'une grosse décharge électrique sous la forme d’une « éjection de masse coronale » (EMC)
© SOHO/NASA
La brillante comète ISON approche du Soleil lors d'une grosse décharge électrique sous la forme d’une « éjection de masse coronale » (EMC)
En comparaison, les comètes non-électriques, que nous connaissons sous le terme d'astéroïdes, suivent habituellement des trajectoires orbitales plus circulaires, caractérisées par des variations de potentiel électrique plus faibles (car ils conservent grosso modo la même distance par rapport au Soleil au cours de leurs orbites). Ceci expliquerait pourquoi les astéroïdes ne sont pas en mode luminescent, comme c'est le cas avec les astéroïdes dans les nuages stationnaires, les astéroïdes qui suivent une orbite circulaire autour du Soleil, et les astéroïdes localisés dans la ceinture entre Mars et Jupiter[14].

3 - Événements au périhélie prévus et événements au périhélie observés

Officiellement, le périhélie est une période/localisation dangereuse pour une comète, spécialement pour la comète ISON qui est censée être une « boule de neige sale » d'1,6 kilomètre de diamètre passant à moins d'1,6 million de kilomètre du centre du Soleil, où les températures atteignent environ 2 700°C, plus de deux fois la température nécessaire pour fondre l'acier[15].

Se souvenant de la « mission impossible » de la comète Lovejoy lorsqu'elle traversa les millions de degrés de la couronne solaire sans subir beaucoup de dommages, les scientifiques de la NASA ont cette fois été plus précautionneux et se sont demandé si finalement ISON survivrait àson survol solaire épique.

Lorsqu'ISON est entrée dans le voisinage du Soleil et n'a plus été observée pendant plusieurs minutes, les commentateurs ont annoncé la mort d'ISON. Sa mort aurait été une délivrance pour eux, la confirmation de leur théorie de la « boule de neige sale ».

Mais Thanksgiving 2013 avait une surprise en stock pour eux : après une période de suspense insoutenable, ISON est réapparue de l'autre côté du Soleil !

ISON a survécu à son survol autour du Soleil et est apparue après une période d’invisibilité.
© SOHO/NASA
ISON a survécu à son survol autour du Soleil et est apparue après une période d’invisibilité.
Le survol d'ISON a révélé deux données intéressantes :

a.) Elle ne s'est pas désintégrée.

b.) Elle est devenue moins brillante en approchant du Soleil[16].

Ces deux points sont totalement contraires au modèle de la boule de neige sale. Lorsqu'une « comète glacée » se rapproche du Soleil, elle devrait devenir plus brillante (plus d'évaporation, plus de jets de gaz) et elle devrait finir par fondre. Rien de ceci n'est arrivé, ce qui est cohérent dans un univers électrique.

Il se trouve que lors de son survol solaire, une comète est soumise à un champ électrique plutôt constant. Dans l'illustration ci-dessous, nous pouvons voir qu'ISON a traversé différentes lignes de champ électrique (représentées par les cercles concentriques +1, +2,...) pendant son approche. Comme décrit précédemment, cette différence de potentiel électrique entre la comète et son espace environnant a provoqué des éruptions solaires, l'intense brillance et augmenté le potentiel électrique d'ISON.

Le survol d’ISON : champs électriques et intensité de la brillance
© SOTT.net
Le survol d’ISON : champs électriques et intensité de la brillance
Quand ISON est entrée dans le voisinage du Soleil (démarqué par la région +4 dans l'illustration), son potentiel était déjà plutôt positif ET elle a pénétré dans une région de potentiel électrique plutôt constant.

Contrairement à sa traversée des lignes de champ électrique[17] +1, +2, et +3 qu'elle a franchi presque perpendiculairement, quand elle a atteint la ligne de champ +4, sa trajectoire était pratiquement parallèle à celle-ci, impliquant que le potentiel électrique environnant était presque constant.

En conséquence, ISON a eu un « moment de répit » et a été soumise à une tension électrique réduite. Une moindre différence électrique entre la comète et l'espace environnant a alors généré moins de décharge, moins de luminescence, et moins de chance que la comète se désintègre.

Karl Battams[18], qui avait annoncé la mort d'ISON, a fait la déclaration suivante après sa ré-émergence derrière le Soleil :

Battams a ajouté qu'ISON avait été une comète très imprévisible, s'illuminant lorsque les gens s'attendaient à ce qu'elle s'estompe, et vice versa.

« ISON est simplement bizarre. Elle se comporte de manière imprévisible par moments. Quand elle agit de façon étrange, nous passons du temps à nous gratter la tête, à trouver ce qui se passe, et lorsque nous pensons savoir ce qu'elle fait... elle se met alors à faire quelque chose de différent. »
Lorsque les observations continuent à apporter des données opposées à ce que le modèle conventionnel prévoit, la conclusion logique est que le modèle est erroné ! Bien sûr, il se pourrait qu'ici les intentions de la science ne soient pas de trouver la vérité, mais plutôt de maintenir le dogme dominant, auquel cas on accusera naturellement le phénomène observé en le qualifiant de « bizarre », d'« étrange » et d'« imprévisible ».

Notes

[1] Si vous allez sur cette page de la NASA, vous verrez une séquence de la comète Lovejoy plongeant dans l'atmosphère du Soleil et, une heure plus tard, ré-émergeant de l'autre côté.

[2] La couronne est l'atmosphère de plasma qui entoure le Soleil. Sa température est estimée entre 1 et 5 millions °C. Voir Gerald North, Astronomy in Depth, p 125.

[3] Voir le chapitre 5 dans le livre à paraître : « Modes de décharge ».

[4] Une circulation intense d'ions et d'électrons se produit entre un astéroïde et l'espace environnant. L'énergie fournie par cet intense transfert « excite » les électrons, lesquels génèrent des photons, d'où la brillance des astéroïdes. Voir : J. Meichsner, Nonthermal Plasma Chemistry and Physics, p.117.

[5] Thornhill W. & Talbott D., The Electric Universe, p. 95-99.

[6] Peter Grego. « New comet might blaze brighter than the full Moon », Astronomy Now. 25 septembre 2012.

[7] Plus la magnitude est élevée, plus la brillance est faible. Typiquement, la brillance du Soleil est d'environ -27, la pleine Lune est d'environ -13, la comète récente la plus brillante, Ikeya-Seki (1965) était de -10, la brillance de Vénus est de -5. Les objets de magnitude inférieure à 6,5 sont visibles à l'œil nu. Les objets de magnitude supérieure à 6,5 ne sont pas visibles à l'œil nu.

[8] Michael Bakich, « Comet ISON will light up the sky », Astronomy, 25 septembre 2012.

[9] Karl Battams, « Very quick update », CIOC, 27 novembre 2013.

[10] Étoile située dans la constellation du Scorpion.

[11] L'échelle de magnitude est logarithmique. Par exemple, accroître la magnitude de -0 à -6 (+3) signifie doubler en brillance.

[12] Dans le cas d'ISON, le périhélie est à environ 1,6 million de kilomètres du centre du soleil, c'est-à-dire 0,012 U.A. MPEC 2013-W16 : COMET C/2012 S1 (ISON). IAU Minor Planet Center, 26 novembre 2013. Voir : éruption X1.1 du 8 nov., éruption X1.1 du 10 nov.

[13] Thornhill W. & Talbott D., The Electric Universe, p. 90-95

[14] Aussi connu sous le nom de « ceinture principale d'astéroïdes ». Sa masse totale est censée faire 4 % de notre Lune. Krasinsky, G. A.; Pitjeva, E. V.; Vasilyev, M. V.; Yagudina, and E. I. (July 2002). « Hidden Mass in the Asteroid Belt », Icarus 158 (1) : 98 - 105.

[15] 4 900° Fahrenheit. Pour référence, la température de fusion de l'acier est de 1 200° Celsius, c'est-à-dire 2 100° Fahrenheit. Source

[16] « On s'attendait à ce qu'elle devienne de plus en plus brillante mais malheureusement, elle est devenue de plus en plus sombre à mesure qu'elle se rapprochait du Soleil, » a dit le Dr Presnell, scientifique du projet avec le Solar Dynamics Observatory de la NASA (SDO). Source

[17] Une ligne de champ électrique définit les endroits où le potentiel électrique est identique. Il équivaut aux lignes d'altitude sur une carte géographique où chaque point de la ligne se situe à la même altitude.

[18] Astrophysicien du Laboratoire de recherche navale qui gère le Projet des comètes qui frôlent le Soleil et a participé à un « Hangout Google+ » de la NASA au sujet d'ISON.

Commentaire : pour aller plus loin sur les comètes et l'univers électrique.

Les articles de Laura Knight-Jadczyk

Comètes & Catastrophes Série

Articles de fond sur les comètes électriques

Les comètes électriques - 1re partie
Les comètes électriques - 2e partie
Les comètes électriques - 3e partie
Les comètes électriques - 4e partie
Les comètes électriques - 5e partie
Les comètes électriques - 6e partie
Les comètes électriques - 7e partie
Les comètes électriques - 8e partie

Articles de fond sur les comètes

Explication du modèle de décharge plasmique des comètes de James Mccanney
Les comètes électriques réécrivent la science spatiale
Le danger des météorites et des comètes pour la civilisation
Véritables origines de la théorie de la comète électrique
Comètes, épidémies, tabac et origine de la vie sur terre
Influence des comètes, phénomènes atmosphériques et pandémies
Thomas Forster, chutes d'empire et phénomènes remarquables
Avatar
Pierre Lescaudron
Après une formation d'Ingénieur et l'obtention d'un MBA, Pierre a occupé des fonctions de direction générale, de consultant et d'enseignant en 3e cycle. Pierre a rejoint Sott.net pour qui il écrit des articles et mène des traductions, satisfaisant ainsi sa soif de découverte en particulier dans les domaines des sciences, des technologies, de la santé et de l'histoire.
Pierre est également instructeur certifié du programme Eiriu Eolas et pendant son temps libre, il aime fabriquer ou construire toute sorte de choses.

Liens connexes:

Recrudescence des météores en Amérique du Nord


Source:

51 commentaires:

  1. Moi je dis : c'est chaud pour mars en 2014 avec la comète qui frolera ou rencontrera? son atmosphère.


    sachant que cette comète est plus grosse que celle qui rentra en colision avec jupiter.

    ça serait bien de faire un pti article pour nous faire suivre cette acrualité que beaucoup personne laissent passer.

    RépondreSupprimer
  2. tout est dans l'énergie quelle nous laisse en passant :)

    RépondreSupprimer
  3. bon article, d'ailleurs c'est souvent le cas, je te connais mieux maintenant, apres je pense toujours que tu manques de prêche, mm si tu penses que c personnel et c vrai pour l'acceptation, il faut bien diffuser le message, christ n'a pas gardé cela pour lui, il n'a pas dit c perso :) mais tu fait de tres bons articles tres vrais qui y menent bien que les personnes ne peuvent resonner seuls en général, dc il faut donner la conclusion souvent, la foi vient de ce qu'on entend
    gloire a DIEU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HS: Sorry Guy.

      Franchement tu m'as fait délirer sur le blog de clochard!!!! ptdr
      Respect, je pense la même chose que toi de façon plus modérée et avec des arguments, mais moi, même en étant trèèèès subtil, il laisse pas passer mes posts sauf quand je le flatte, pathétique...

      Vraiment je pense que tu es dans la vérité mais pour quelqu'un qui pêche la prêche tu m'apparais comme un bien mauvais communiquant! lol

      En tout cas, merci pour la rigolade, c'était tellement vrai mais tellement incompris que j'ai éprouvé de la compassion pour toi.

      Respect!

      Supprimer
    2. et bien ça fait plaisir, ke vois tres bien ce que tu dis, tu sais je peux parler tres calmement aussi, mais comme toi son blog me rend fou, et tout ces gens qui ecoutent!!
      j'ai des arguments, mais il ne laisse pas passer mes coms ou j'explique, juste ceux pour lui perso, tu sais mm Dieu peut revelé sa colere, ex de l'enfer ou du temps de Noé et Loth!
      j'ai essayé de lui parler courtoisement au debut y'a un an, mais il m'a traité de naif et bloqué!
      mais c vrai cette façon n'est pas bonne pour un frere mais là je devais faire quelque chose, je pensais le vexer et hop mon voeu se realisa, il ferme un peu sa bouche!
      moi aussi je t'ai deja repéré là bas, merci pour le salut distingué car depuis longtemps on ne m'avait pas gratifié!
      merci et continu a ta façon douce sans lui sucer les b...les, mais tu as des malades là bas!
      allez j'arrete de radoter! thank
      a Dieu dans toutes mes voies, mm quand je suis mechant, je le vois et je deteste ça, j'espere etre changer, on ne peut dire que l'on est parfait mm si l'on s'ecarte de ses pechés, c biblique.

      Supprimer
    3. clocharch est pour moi un sataniste, il suffit de voir son logo, le smiley avec l'oeil droit rayer par du sang, reference au dajjal borgne!
      et ces dires anti bibliques, mais pourquoi en parler si c'est du vent, comme le diable prince de l'air il aime ça, et son truc de se mettre une plume dans le fion pour dire tout, il n'a pas l'amour de la verite et est un menteur depuis le début!
      en veiller...

      Supprimer
    4. J'espère que tu sauras respecter les règles cette fois Thomas (elles sont implicites: pas d'insultes, de spams, de bourrage de crane quel qu'il soit). Je te rappelle que la dernière fois tu m'a copieusement traité de tout les noms (ainsi que certains utilisateurs) car je n'étais pas assez chrétien à ton goût. Tu m'a même traité de sataniste aussi il me semble...

      Autant je tiens à la liberté d'expression sur le blog, (d'ailleurs c'est l'un des rares ou vous pouvez tous vous exprimez sans modération préalable), autant il ne faut pas pousser le bouchon trop loin. Les insultes gratuites, ça ne passe pas. Je te laisse une deuxième chance, essaye de ne pas tout gâcher.

      Tu noteras qu'ici tout le monde s'exprime en bonne intelligence dans le respect de l'autre.

      Supprimer
    5. HA LA RANGAINE, oui la derniere fois ou tu as montré une photo de Nibiru bidon et tu aimais bien rorscharc donc avec ton comportement avec moi juste pour ça et le fait que oui je pense que pour un frere, tu es bien silencieux sur Christ, mais je sais que c'est pour ton audimat athée, que dire, oui c'est dit mais je me demande quel genre de chrétien peut dire a un autre de ne "pas bourrer le crâne" alors qu'on a la mm foi!
      apres si des que je parle cela te gêne, c'est parce qu'il y a un probleme de foi, Dieu est mon maitre, dc je parlerais de ce que j'aime, si tu veux effacer mes coms normaux qui donnent des insultes, c'est un toi le censureur que je gene juste en parlant, dc toi aussi ne t'enflammes pas comme la derniere fois ou tu m'as censuré avant toute insulte et parce que tu me sembles suspect quand tu fais ça!
      je respecterai autant qu'on me respectera

      Supprimer
    6. Montrer une photo que tu considère fausse n'est pas une raison pour se mettre à insulter. Quand je parle de bourrage de crane, je parle de gens qui ne parlent que de ça, qui veulent tout expliquer par ça et en plus convertir tout le monde. Je pense que chacun est en mesure de faire ses choix dogmatiques en son âme et conscience. Je n'ai jamais dis que le sujet était tabou, nous abordons régulièrement les croyances sur le blog (mais de manière respectueuse).

      "si des que je parle cela te gêne, c'est parce qu'il y a un probleme de foi" "toi aussi ne t'enflammes pas comme la derniere fois ou tu m'as censuré avant toute insulte"
      Cela n'a rien à voir avec la foi,et je t'ai censuré pour tes propos injurieux et ton spam intensif (des fois 10 messages à la suite, insultant la plupart). Je t'ai respecté du début à la fin, pas toi. Les quelques rares fois ou j'ai du censurer des messages sur le blog, c'était parfaitement justifier. J'aimerais par contre avoir à le faire le moins souvent possible pour l'ambiance du blog.

      Restons en là, si tu respecte les gens ici, il n'y aura aucun problème :)

      Supprimer
    7. Autre chose, tu me dis que je ne parle pas assez de dieu, une autre me disait que je n'étais pas assez conspi à son gout (alors que d'autres diront le contraire), une autre que le blog ne garantit pas son anonymat, ainsi de suite...on peut aller loin comme ça. Quand on fais un blog, on se rend vite compte que l'on ne peux pas contenter de tout le monde et je ne le fais pas pour ça de toute façon, donc je fais les choses comme je les sens et les gens font avec ou ne viennent pas.

      Quand aux chrétiens, il me semble que ce ne sont pas ceux qui parlent le plus souvent de Dieu qui les servent le mieux. Il n'y a qu'a voir notre cher pape jésuito-franc maçon. Un Pierre Hillard est largement plus sincère et sert davantage Dieu que cet imposteur donc méfions nous des apparences.

      Supprimer
    8. oui je crois que l'on pense tout les deux avoir raison, mais je n'ai pas insulté tout le monde et pas des le debut, je veux bien avoir des torts mais pas tous!
      voilà pourquoi c'est interessant de parler foi avec toi, tu es tres flou pour moi, peux tu me dire ce que tu penses de ces points:
      -les actes sans la foi ne servent pas DIEU, comment hilard qui ne parle jamais de Christ sauveur pourrait le servie, apres tout c'est ce qu'il demande!
      - ensuite en tent que chrétien, c'est un devoir de parler de DIEU, Christ lui disait de le faire, le serviteur rendant 5 pieces pour une confiée?
      - je comprend que cela ne te plaise pas, mais moi je n'aime que Dieu, dois je changer comme je te demandes de changer?
      - pourquoi parler du pape en tans que chrétien alors qu'on sait bien que c'est un sataniste! ce n'est pas justifié? mm si il ment en etre un? moi je suit pas ces trucs d'antichrist!
      - oui on ne peut pas plaire a tous, mais chrétien, tu devrais plaire a christ hors vu ce que tu dis et fait, tu es en dehors de la bible, les ecrits auraient torts?
      - je ne vois pas comment un catholique voyant les pedophiles du vatican peut il continuer a etre catho? le pape, l'idolatrie, marier reine du ciel, les eglises de pierres et de bois, l'argent dans la messe, tout ça est en contradiction avec ma bible!
      car moi mon Dieu me dit de ne pas avoir honte de lui et de christ, de precher, de chercher dieu de tout mon coeur, de l'adorer, avons nous une bible differente ou n'es tu pas au courant?
      une fois cela clair et si tu y repond, je te comprendrai mieux et pourrai savoir quoi faire!

      Supprimer
    9. "oui on ne peut pas plaire a tous, mais chrétien, tu devrais plaire a christ hors vu ce que tu dis et fait, tu es en dehors de la bible, les ecrits auraient torts?"

      Je te répondrais par deux citations de padre pio que j'affectionne particulièrement:

      "Le pouvoir que je vous donnerai ne sera pas d’imposer la vérité. Il sera le pouvoir de démasquer le mensonge. La vérité sera découverte chaque fois que le mensonge sera découvert."

      « Beaucoup d’hommes bons ne produisent rien de bon pour eux-mêmes ni pour les autres ; leur bonté se limite à ne rien faire de mal aux autres et pour la satisfaction personnelle de mieux vivre en paix, ils évitent de prendre des positions de résistance à l’étendue des erreurs qu’ils voient et savent reconnaître.
      Ces êtres ne sont pas appelés bons par Moi. Ils sont responsables de la diffusion du mensonge et du mal que tous peuvent encourir. Leur passivité rend encore plus actifs les esprits porteurs de désordre.
      C’est seulement celui qui n’accepte pas, qui combat, qui stoppe en soi, pour soi et pour les autres le mensonge ravageur, celui-là m’incitera à lui donner l’aide qui le fera triompher sur tous les ennemis de la Vérité. »

      Œuvrer en démasquant les mensonges et les doctrines sataniques, c'est aussi œuvrer pour le seigneur.

      Supprimer
    10. ouais belle pirouette qui te permet de ne pas repondre, pourquoi? et padre pio n'est pas apotre ou le christ ni Dieu, donc dans des phrases comme ça ou il donnerai des pouvoirs, on voit la "sagesse des hommes" pas du ciel!
      "ils m'honorent de leur bouche,
      mais leurs preceptes ne sont que des preceptes d'hommes,
      ils ont peur de se convertirent et que je ne les guerisse"
      tu es comme ces hommes qui se font un Dieu à leur gout, mais oubli de voir ce qu'il veut!
      encore une foi les actes aussi bons soient ils sans une vraie foi ne servent a rien, dc je crois que sois tu essais de dire que tu es utile a la vérité dc t utile, mais il faut imiter christ et lui ne faisais pas éclaté des mensonges, il clamait la vérité! il l'imposait par son eloquence et son savoir, donc non sans le preche tu es hors jeu, bien que oui ce soit un acte revelant la verité.
      mais cela c'est pour toi de la part d'un frere, toi tu informes?
      bah moi aussi mm si l'on ne veut presque jamais, "au temps de la fin, ils auront une sainte haine des ecrits"...
      dc ce serait cool de repondre aux autres questions que nous discutions de cette vérité.
      pour mon roi christ

      Supprimer
  4. je cite;
    " les intentions de la science ne soient pas de trouver la vérité, mais plutôt de maintenir le dogme dominant, auquel cas on accusera naturellement le phénomène observé en le qualifiant de « bizarre », d'« étrange » et d'« imprévisible »
    => encore une fois , est on étonné?
    Toutes les vérités structurelles du monde et de l'univers ont été cachés pour maintenir le dogme dominant..

    RépondreSupprimer
  5. Quelqu'un peut-il m'expliquer ce qu'est cet ensemble d'objets (qui a été volontairement floutté lors de la périhélie d'ISON, c'est flagrant, on voit un changement de résolution).

    http://www.youtube.com/watch?v=PzK6f-Av0-c (vers 1min50)

    D'ailleurs, si on regarde le timing, il manque 6H d'images (entre 23H30 et 05H18)

    Si on regarde les images de Stereo Head 1 maintenant, il n'y a plus de distorsion des images et les 6H sont montré cette fois?

    Ne pensez-vous pas que ces images ont été truqués? Est-il vraiment possible de voir les pléiades derrière ISON?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, il s'excuse pour nsa bétise: Edit: I think I am incorrect, thank you 33ManBran for correcting me. I was confused about the orientation for STEREO. Once again thank you for correcting and and sorry for the misunderstanding.

      Supprimer
    2. Guy voici un nouvel article sur la question des Pleiades paru today sur Beforeitsnews.com si tu ne l'as pas deja vu.

      Nibiru/Herculobus Identified As Pleiades?

      The December 4, 2013 images from the HI1-A were removed but DarkSkyWatcher had them captured before their unexplained removal, and he has looked in detail at them and believes that particular removed frame is what he refers to as possibly the “Pleiades System.”

      http://www.youtube.com/watch?v=do0oP9fMdz8&feature=player_embedded

      source = http://beforeitsnews.com/space/2013/12/pleiades-identified-as-nibiru-herculobus-dark-star-culprit-or-is-it-video-2471452.html

      Supprimer
  6. C'est probable oui

    http://isheyevo.ens-lyon.fr/eaae/groupspace/nouvelles-de-l-espace/archives-les-nouvelles-de-l-espace/2007/nouvelles-14-mai-2007/2007-05-12.1668237224/image

    RépondreSupprimer
  7. Le gars le dit lui même, il ne sait pas quelle est la position du satellite.

    Si vous prenez son image de stellarium, on peut facilement imaginer que le satellite est en orbite autour du soleil à droite au moment des images de Ison.

    On ne voit pas les pléîades en même temps qu'Ison d'ailleurs au passage...

    Parce que Ison passe beaucoup plus près du soleil que n'est le satellite à mon avis.

    Pour moi y'a rien de louche. Ca colle avec ce que j'observe.

    Mais je ne suis qu' un amateur...

    Et ça m'a fait mal à la tronche de me représenter tout ça! ^^

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai pas encore bien lu cet article mais mes premières impressions sont que le Livre De Vie de l'Agneau décrit bien mieux les mécanismes de l'univers que les scientifiques et bien sûr ça colle avec ce que je comprends de cet article pour l'instant qui est bien plus difficile à comprendre que le livre de vie, que je conseille en tant qu'astronome amateur...

    RépondreSupprimer
  9. Ok merci mais pour ces 6H sans images? En sachant qu'il y a une image tout les 40 minutes apparemment. D'abord elles sont censurés et en sale qualité puis quelques jours après, c'est de nouveau OK???

    RépondreSupprimer
  10. Les données que tu peux extraire d'une telle observation sont sûrement classées secret defense car vraiment riches en renseignements.

    Depuis quand la nasa ne traffique pas les observations qu'elle partage avec le public?

    Ca n'a jamais été le cas et pas que pour Ison, donc pour moi, rien de nouveau sous le soleil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne m'empêche pas de penser que quelque chose de GROS est prévu pour cette fin d'année et j'espère me tromper car je n'ai pas d'argument solide si ce n'est cette comète qui m'a été cachée par les chemtrails alors que je me suis présenté avec mon telescope à chaque fois que j'ai observé un ciel propice à 3H du matin puis couvert de chemtrails pile poil quand il ne fallait pas.
      Quand on le vit on sait qu'il y a un problème...

      Supprimer
  11. NASA’s Comet ISON Observing Campaign is holding a post-perihelion workshop to discuss the status of Comet ISON, to be held at the Johns Hopkins Applied Physics Laboratory on Dec. 6, 2013. The morning sessions, from approximately 8:30 am EST to 11:30 am EST, will be available for viewing at: www.livestream.com/cometison. More details on the meeting are available at http://www.isoncampaign.org/ison-followup-meeting.

    RépondreSupprimer
  12. Video du 7 decembre 2013, ou l'on voit tres bien Ison, intacte.

    http://www.youtube.com/watch?v=OCalEOgytwU&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu intact faut pas pousser. Dans les vidéos de Bpeathwatch, on voit bien que le noyau est éclaté en au moins une vingtaine de morceaux quand aux supposées queux, c'est plutôt des nuages de débris on dirait.

      http://4.bp.blogspot.com/-3-SER-EtMuY/UqSZ03isnEI/AAAAAAAACrg/motMErTOftc/s1600/Comet+ISON+debris1.jpg

      http://2.bp.blogspot.com/-E26iugSRINA/UqSZ0h3T3wI/AAAAAAAACrc/oIohziOblfg/s1600/Comet+ISON+debris2.jpg

      Ce qui me choque perso c'est qu'on remarque un pattern (une trace résiduelle ronde) à peine à droite des supposées pléiades. Comme si un objet avait était retiré du champs de vision. Certes, la NASA est connu pour retouché ses images...mais quand elle le fait c'est qu'il y a quelque chose à voir de compromettant, pas pour le plaisir.

      http://1.bp.blogspot.com/-VRtW05_1D7c/UqSXupzYvSI/AAAAAAAACq8/6OOBz9vD6QA/s1600/pattern+ISON.jpg

      Supprimer
    2. Compromettant pourquoi pas, stratégique c'est certain.

      Quant à la pattern que tu remarques il faut aussi la remettre dans son contexte: une éjection de masse coronale qui en est probablement à l'origine, un peu comme les objectifs des appareils photos qui sont perturbés par un éblouissement du soleil.

      Tu as raison de te poser des questions, mais il faut aussi reconnaître la complexité de l'univers et de la technologie utilisée pour l'observer.

      Plus j'avance et plus je comprends l'éventuelle utilité de Nibiru dans le projet Bluebeam...

      Depuis que les sites traitant de Nibiru laissent croire que Vénus est une lune de Nibiru, je suis vraiment très très refroidit concernant l'intégrité de ces personnes qui laissent faire.

      Quant à l'astre qui ne serait pas Vénus mais aussi brillant voir plus, chez moi, je n'ai pas encore fait une telle observation, je suis à mille mètres d'altitude, avec une pollution lumineuse quasi inexistante, équipé d'un modeste telescope et de mes yeux tout aussi modestes.

      Le spectacle est tout simplement magnifique et pour l'instant je n'ai rien noté d'anormal si ce n'est ces foutus chemtrails! grrr

      Supprimer
    3. Guy as-tu regarde la video ? Car au 4 decembre on voit encore tres bien le noyau et il est loin d'etre "petit". Apres l'appareil qui le filmait s'est eteint. Pourquoi ?

      Supprimer
    4. @gweg
      J'ai bien vu les CME mais ce pattern reste pendant des jours, pas quelques images. Il y a un truc encore plus louche dans les images du 05/12:

      http://1.bp.blogspot.com/-m3XCQ03JAa0/UqSlsDZm4jI/AAAAAAAACr4/ChrSDoMYxZA/s1600/20131205_104901_s4h1A.jpg

      ça reste à l'écran de 04:09 à 20:49 et à l'air de réagir aux rayons solaire.
      Après quoi on n'a plus que des images toutes les 2H puis 8H et 10H. ça fait un paquet d'images qui sautent, plus des changement de résolutions inexpliqués pour noyer le poisson. Il y a vraiment quelque chose qu'ils veulent cacher on dirait.

      @valérie
      j'ai vu, d'après plusieurs astronomes amateurs, il ne s'agit plus vraiment d'une comète. Regarde les photos que j'ai mis plus haut, on ne peut pas appeler ça un noyau...tout est éclaté. Pour le fait qu'on la voit plus petite, c'est peut être dû au fait qu'elle s'éloigne de Stereo Ahead 1. On ne peux pas la voir mieux sur un autre satellite?
      En tout cas la manière dont les débris se répandent (en V) n'est pas trop bon pour nous. Je me demande si ça va s'agrandir davantage ou rester compact.

      Supprimer
    5. Comme je l'ai écris, la technologie utilisée est bien complexe, là ou tu vois une volonté de "cacher", moi je vois une poussière sur l'objectif ou un éblouissement, voir les deux...
      Tu remarqueras que c'est tout à fait transparent, et on dirait que c'est parfaitement à l'opposé du soleil et avec des proportions similaires...

      Quand au noyau, pour moi, oui il est intact, car pour moi le noyau de Ison n'est pas fait de glace comme le suggère sa couleur très particulière...

      Selon moi, à sa surface, un mélange de glace et d'autre chose (ferronickel?) en est l'origine.

      La glace a été sublimée donc elle a fait "pschitt", mais le noyau n'étant probablement pas fait de glace, on ne le voit plus aussi bien.

      Ca expliquerait aussi que sa trajectoire n'a pas changé malgré l'apparente "désintégration"...

      Supprimer
    6. Notez que Ison était verte et que les aurores boréales sur notre planète sont vertes... Le noyau de la Terre est en... Ferronickel.

      https://www.youtube.com/watch?v=Ip2ZGND1I9Q

      Supprimer
    7. De mon point de vue ce qu'ils veulent cacher, ce sont les détails de ce que je t'explique ci-dessus et dont je suis loin d'être certain.

      Supprimer
    8. Ce n'est en aucun cas un pattern mais un halo. Que certains identifient comme nibiru... D'ailleurs si c'était un pattern il est bien trop transparent pour camoufler quoi que ce soit. Moi j'attends des news de Hubble, Chandra ou Spitzer

      Supprimer
    9. Vous confondez l'un et l'autre je pense, il y eu un halo un peu avant l'apparition des pléiades (pas de doute) et 7 jours plus tard, il y a eu ça un peu plus à gauche:

      http://www.youtube.com/watch?v=sSz3DKZPM38

      Lui aussi se pose des questions et c'est un astronome amateur averti. Celui ci est resté sur les images du satellite plus de 16H, ensuite il y a des images censurées et bye bye...

      Supprimer
    10. Averti peut-être... Impartial, sûrement pas.

      Supprimer
    11. Pour moi, la réponse à sa question du sens contraire de l'activité du soit disant astre... C'est que c'est un reflet!
      Et que personne n'a nettoyé la lentille du satellite...
      Donc pas étonnant que 7 jours plus tard il fasse la même observation.
      Et je précise qu'il est malhonnête car il intitule sa vidéo "
      7 Days Later. Hercolubus 2" alors qu'il la conclue de façon juste par "I don't know what it is guys..."

      Pour moi il y a beaucoup plus de chances que cela soit une impureté plutot que Nibiru, surtout que les VRAIS théoriciens de Hercolubus qu'il cite dans d'autres vidéos sont unanimes sur le fait que si Nibiru était là où il envisage qu'elle est avec cette trace, ce serait déjà très compliqué pour nous...

      Supprimer
    12. Et Guy, c'est juste une caméra différente, une caméra électromagnétique.
      Ce n'est en aucun cas la preuve que c'est un phénomène différent, pour moi c'est tout le contraire, ça prouve que c'est un reflet, surtout quand il met le soleil en image à coté, c'est flagrant.

      Supprimer
    13. J'ai juste dis avertis, pas impartial :)
      Pour ma part, mes connaissances en astronomie sont limitées, je ne le cache pas. Voilà pourquoi je voulais d'autres avis à ce sujet.
      Comment expliquer alors que le bouclier magnétique de la terre à morfler précisément du même côté que l'objet et le même jour?

      Supprimer
    14. Là pour moi c'est encore plus tiré par les cheveux...

      Précisément du même côté, non. on voit bien que ça bouge partout, il y a une perturbation sur toute la face côté soleil (si je comprends bien) qui se répercute logiquement en se concentrant à l'opposé, pour moi, là encore c'est tout à fait normal.

      http://www.youtube.com/watch?v=HTPrwgP8oFY

      Supprimer
    15. Non non Guy on parle de la même chose, d'ailleurs la Nasa a fait une vidéo là dessus

      http://www.youtube.com/watch?v=OyuXekkkBek

      Donc reflets + poussières devant la lentille

      Effectivement ça aurait été très compliqué pour nous...

      Supprimer
    16. La vidéo dont tu parle présente l'anomalie venant des pléaides, j'en ai déjà parlé, ce n'est pas ça. Je parle de ce qui est venu 7 jours plus tard et qui est resté plusieurs heures aux images. Je doute que ce soit un reflet d'autant que les images ont été supprimés pour la plupart.

      Et là j'hallucine, je viens de revoir les images...et elles ont encore changés. Ils ont du voir que des gens ont vu l'arnaque et ont encore plus censurés les images. ça ne correspond pas à ce que j'ai vu l'autre jour.

      Allez voir les images sur stereo ahead 1 entre le 20131205 et le 20131209 et vous verrez le nombre d'images hallucinantes qui manquent.

      Supprimer
    17. Ba en même temps, quand je fais des photos pourries à cause d'une poussière sur la lentille... Je les jette! lol

      Mais bon, si tu penses avoir un scoop, vas-y! Fonce!

      T'as peut-être raison... lol

      Je ne pense pas en tout cas, tu l'auras bien compris! ^^

      Supprimer
    18. non pas un scoop (je me fiche bien des scoops d'ailleurs), je me pose des questions et je n'ai pas les réponses. J'en ai fais un article donc tu y verras plus clair également:

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/12/a-lapproche-de-la-comete-ison-la-nasa.html

      ça ne ressemble pas à une poussière sur l'objectif, on le voit bien sur Secchi.

      Supprimer
  13. ce sont bien les 6h de tape que j'avais signalé au début et ils m'ont mis le doute lorsqu'ils ont sorti la dernière vidéo.

    les astronomes amateurs se posent des questions aussi sur cette vidéo...

    RépondreSupprimer
  14. Peut-être reste t'il un noyau rocheux de Ison qui continue sa route. De toute façon, il passera loin au dessus de notre pôle nord, et la comète retournera ensuite pour longtemps dans le lointain de notre système solaire.
    Mais au fond, les comètes qui viennent des confins du système solaire sont potentiellement plus menacantes que les gros astéroides qui gravitent près du soleil (les géocroiseurs et ceux situés entre mars et Jupiter). Pourquoi ? Parce que ces derniers sont plus ou moins répertoriés et surveillés (les gros), tandis que ce qui vient du nuage d'Oort ou de la ceinture de Kuiper sera inconnu. Si une comète géante de 100 ou 200 km de diamètre plonge vers le soleil, on ne la repèrera sans doute que 2 ou 3 ans avant qu'elle arrive dans nos parages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi c'est sûr qu'il reste un caillou.
      Ce caillou passera loin au dessus de nous.
      Les débris qui le suivent plus près.
      Quant à son impact électromagnétique, là, c'est une autre histoire.
      Pour un noyau avec une taille officielle de 5 km, je trouve que le soleil a tout de même fortement réagit.
      Notez qu'ISON a pris une CME en pleine bougie et je pense que le caillou est alors fortement chargé...
      On verra bien, je ne crie pas au loup, mais tant que nous ne croiserons pas cet astre, nous ne sauront pas ses caractéristiques.
      La NASA continue de l'étudier d'ailleurs, et l'équipe qui en a la charge est prévue pour rester en place jusqu'au mois de Janvier.

      Supprimer
    2. ça a l'air de te rassurer septikos,
      ce n'est pas parce ce que tu n'y crois pas que c'est faux,
      Si Dieu fait des choses, il en fera de grandes avec ce qu'il veut, ne regardons pas ce qu'on croit connaitre, comme le dit l'article, la sxience dit n'imp
      les meteores ont toujours été très durs et de fers et roches, si en passant devant le soleil a des millions de degré, elle survie, l'entrée ds l'atmosphere est du gâteau, dc ce n'est pas un noyau, c'est la comete avec des parties fragmentées!
      on sent que tu veux dire nopn c pas ça c ça, mais si tu ne sais pas comme tu le dis ce qu'elle va faire, pourquoi affirmer que c un noyau, qui passera loin?
      question intelligente pour moi, de quelle coté de la Terre sont tombés les récentes comètes, voir si elles viennent de ISON coté soleil, oui je croit en plus, les gens sont touchés alors qu'ils jouent et sont dehors!
      en contradiction avec nibiru qui se trouve côté nuit, mais on voit aussi des meteores coté nuit du a cela, mais ceux coté soleil sont celles de ISON a 90%

      Supprimer
  15. http://beforeitsnews.com/space/2013/12/comet-ison-update-now-visible-and-as-large-as-earth-its-on-its-way-video-video-bp-earthwatch-2471486.html

    IT’S NOT OVER WITH YET! HERE IT COMES!! WHAT does comet ISON have with it?? Hercolubus?! NASA is silent as a mouse lately. Is this more coverup from NASA? Just what does our immediate future hold? I suppose only time will tell. Are you prepared spiritually and physically? Even if all of this ISON business fizzles out, it’s imnportant to be prepared; stuff happens! There is enough political unrest, severe weather, and earthquake followed by volcanoes suddenly waking up.

    RépondreSupprimer
  16. yus, i think yelllow stone would be the destruction of america by the effect of Ison, i look your video and i come back to speak with you.
    jesus save us

    RépondreSupprimer
  17. ouh yeah, and it remind me to see when ison was before mars, ison was large as mars with her light halo, and proportion with earth seems to be good, sorry for my poor english.
    i have see few days earlier this video of nibiru, impressionating, and nasa change images after publish, it's a proof of disturbing and deranging things to them, to satan, he don't you see that, he want you be surprise in your sweet life of desilusion great!
    " like a steeler in the night"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. i forgot how long was the following of ison, it a really long trace of energy who accept the idea of a really huge ISON, sun pertubation resonnating like this too.
      amen sister, i hope you make a hair dress when you talk of god or preach, because in bible if you don't do it's a shame!
      please read this
      http://lespsaumesdechrist.blogspot.fr/2013/11/le-voile_11.html
      it's my blog, be carreful you too! bless God

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog