mercredi 22 janvier 2014

250 000 expulsions: l’autre visage de la Coupe du Monde au Brésil


expulsions zero pour la coupe du monde et les jeux au bresil 250 000 expulsions: lautre visage de la Coupe du Monde au Brésil


Vive le sport. L’amusement des masses n’a pas de prix. On entend déjà d’ici les amateurs de sport prétendre qu’ils seront relogés rapidement et dans de meilleures conditions. Ben voyons.
Le mouvement national de protestation contre les effets négatifs de la Coupe du Monde de 2014 et des Jeux Olympiques de 2016, dénoncent les expulsions d’autant que, oh grand hasard, elles concernent pour leur quasi-totalité, les groupes sociaux les plus fragiles et les plus vulnérables.
Ce jour, c’est plus de 250 000 expulsions qui ont été opérées principalement dans 12 villes du Brésil.
Selon Nelma Gusmão de Oliveira, de l’Universidad Estatal del Sudoeste de Bahia, il s’agit avant tout d’expulser des centres villes les classes pauvres et défavorisées.

Il s’agit d’un véritable « nettoyage social »: les habitants expulsés vont être transférés vers les zones proches comme le prévoit le droit, mais souvent dans régions éloignées, à 60 miles de chez eux alors que les interventions dans les milieux plus favorisés ont été plus précautionneuses.
Le contraste entre le traitement réservé aux habitants des favelas et aux autres est flagrant. Les premiers connaissent en effet des violations graves de leurs droits, tels que le manque de notifications et les démolitions nocturnes. Lorsque les habitants refusent d’être déplacés, l’Etat leur offre une indemnité d’environ $ 2200, bien en dessous de la valeur marchande de leur logement d’origine, ce qui les empêche d’acheter une autre propriété  à proximité. 
Pour Nelma Gumaõ, les insfrastructures ont été pensées en ce sens. Il s’agit d’une politique de nettoyage préméditée.
L’ organisation Amnesty International a également reconnu l’existence de ce «nettoyage social». Elle a qualifié les expulsions d’ « inutiles » et a déclaré que dans  le cas de Rio de Janeiro , où ont eu lieu plus de 38 000 expulsions, les Jeux olympiques de 2016 ont servi tout simplement «d’excuse». 
Rappelons que le budget du gouvernement brésilien pour mener à bien tous les travaux d’infrastructure en vue de la Coupe du Monde 2014 est de 11 milliards de dollars, somme bien supérieure à celles qui ont été consacrées aux Coupe du Monde en Allemagne et en Afrique du Sud.

Sources: Infobae via Rusia Today 

2 commentaires:

  1. cachez ces gueux que je ne serait voir !

    et d'une pierre deux coup, comme on dit: on "assénit" la ville et on ramasse le pognon des touristes et de la mane olympique...

    ça me fait aussi un peu penser au dernier G(je ne sais plus lequel) en angleterre ou pour cacher les effets dévastateurs de la crise économique, ils avaient plaçés de fausses devantures en papier peint représentant des marchandises à profusion dans les vitrines des commerces en réalité complètements vides.

    dans notre meilleur des mondes, on élimine les petites contrariétés.

    RépondreSupprimer
  2. il y a des equipes qui ont de l argent pour cette coupe du monde
    puique les allemands vont construire leur prope hotel au bresil aucun ne correspondait a leur attentes :)

    http://www.eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2014/coupe-du-monde-allemagne-un-camp-de-base-sur-mesure-dans-l-etat-de-bahia_sto4046423/story.shtml

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog