dimanche 12 janvier 2014

"Nous voulons des Etats-Unis d'Europe" dit un haut fonctionnaire de l'UE





Voilà une traduction intégrale de cet article du Telegraph qui en dit long sur la suite des événements. A noter que le mois dernier, Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie les verts faisait déjà un plaidoyer pour la dissolution de la France (et des autres nations européennes également) dans le même objectif. Il est clair qu'avec des Etats-Unis d'Europe bientôt affiliés plus que jamais aux Etats-Unis d'Amérique avec le traité transatlantique, les peuples vont finir par comprendre la supercherie... mais trop tard.

 Le Nouvel Ordre Mondial ce n'est pas dans quelques années qu'on l'attend, il est déjà là et ça ne fera qu'empirer. La censure qui s'abat aujourd'hui en France comme en Espagne et ailleurs en Europe, les manifestations réprimées par la violence policière, les menaces de braquages des comptes courant du FMI, les traités organisés en douce, les banksters qui restent impunis tandis que le peuple doit subir les mesures d'austérité, le recul de nos libertés civiques (etc...). Croire que davantage d'Europe arrangera les choses est une hérésie. Fawkes




The Telegraph:

Les électeurs vont devoir voter pour ou contre les Etats-Unis de l'Europe lors des élections de l'Union européenne ce printemps, dit le vice-président de la Commission européenne.

Une campagne pour que l'Union européenne devienne les " Etats-Unis d' Europe» sera la « meilleure arme contre les eurosceptiques ", indique l'un des plus hauts fonctionnaires de Bruxelles.


Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne et la plus ancienne commissaire de Bruxelles, a appelé à ce qu'une véritable union politique soit mise à l'ordre du jour pour les élections européennes de ce printemps.

«Nous devons construire les Etats-Unis d'Europe avec la Commission en tant que gouvernement et deux chambres - le Parlement européen et un " Sénat " des Etats membres, " dit-elle.

La vision de Mme Reding, qui est partagé par beaucoup dans les institutions européennes, serait de transformer l'UE en un super état reléguant les gouvernements et les parlements nationaux à un rôle politique mineur équivalent à celui joué par les conseils locaux en Grande-Bretagne.

Sous ce régime, la commission aurait la suprématie sur les gouvernements et les députés au Parlement européen mettraient fin à la souveraineté des députés à la Chambre des communes.


Les dirigeants nationaux, réunis en Conseil européen, seraient réduits à un rôle consultatif, un second rôle semblable à la Chambre des Lords .

Nigel Farage , chef de l'UKIP a déclaré que Mme Reding avait révélé le vrai choix pour les électeurs britanniques de faire des bureaux de vote.
" Pour les gens au pouvoir à Bruxelles, le seul choix qui est offert, c'est de ne pas proposer de réforme, juste des Etats-Unis d' Europe. Le 22 mai, les Britanniques doivent se demander s'ils veulent cela et voter en conséquence », a-t-il dit .


Logo officiel très évocateur du conseil de l'Europe


"Je suis sûr que les gens vont dire non à ce fanatisme centraliste."


Les commentaires de Mme Reding illustrent le fossé grandissant entre une Europe engagée à une «union sans cesse plus étroite "et la Grande-Bretagne, qui pousse à réduire les pouvoirs de l'UE.


"Nous supposons que la Grande-Bretagne va quitter l'UE donc nous n'avons même pas pris la peine de penser à l'opinion des britanniques pour le moment, " a dit un fonctionnaire.


Alors que la Grande-Bretagne a peut-être été radiée, on s'inquiète de plus en plus du niveau sans précédent d'hostilité atteint dans toute l'Europe continentale et des partis anti-européens sont en tête des sondages en France, aux Pays-Bas et en Grèce.


Des responsables de l'UE, tels que Mme Reding, veulent que les élections européennes de mai aillent au-delà des débats sur l'austérité de la zone euro en embrassant une grande vision de l'Europe.


"Ce débat se déplace dans la phase décisive maintenant. Dans un délai d'un peu plus de quatre mois, les citoyens de toute l'Europe seront en mesure de choisir l'Europe dans laquelle ils veulent vivre » dit-elle.


" Il y a beaucoup en jeu. L'issue de ces élections façonnera l'Europe pour les années à venir. C'est pourquoi le vote à ces élections est cruciale. Ce sera notre meilleure arme contre les eurosceptiques : expliquer à nos citoyens que leur vote compte vraiment".


Dans la course au vote  paneuropéen de ce printemps, l'UE se prépare à lancer une campagne sans précédent pour gagner le cœur et les esprits des électeurs.


S'exprimant à Athènes, José Manuel Barroso, le président de la Commission, a signalé que l'UE allait utiliser le centenaire de la Première Guerre mondiale pour avertir que l'euroscepticisme, l'extrême droite et les partis populistes anti-européens pourraient apporter la guerre en Europe.


" Aucune autre construction politique à ce jour s'est avérée être une meilleure façon d'organiser la vie pour diminuer la barbarie dans ce monde" a-t-il dit. (Ndt: elle est bien bonne celle là).


«Il est particulièrement important de rappeler ce que nous allons commémorer cette année le début de la Première Guerre mondiale. Nous ne devons jamais considérer la paix, la démocratie ou la liberté pour acquise. Il est aussi particulièrement important de rappeler qu'en mai les peuples de l'Europe seront appelés à participer aux élections européennes".


La tentative de M. Barroso et Mme Reding de faire monter les enchères dans les élections européennes n'ont pas été bien accueillie par tous les gouvernements .

" Cette Hyperbole fédéraliste sur des Etats-Unis est tout sauf utile pour la majorité des pays qui veulent une UE réformée pour qu'elle fonctionne mieux", a déclaré un diplomate européen.





Cet extrait édifiant provenant de Bruxelles, le pouvoir (Intégralité du reportagemontre bien la stratégie du "ordo ab chao" de l'Union Européenne. Ils ont fabriqué de toute pièce ce chaos et veulent désormais nous proposer leur solution. Plus de contrôle, plus d'Union Européenne...tendre peu à peu vers une gouvernance toujours plus globale.




Viviane Reding : « Il faut lentement mais sûrement comprendre qu'il n'y a plus de politiques intérieures nationales. Il n'y a plus que des politiques européennes partagées dans une souveraineté commune. »
Lien connexe:

Restez débranchés ! - Épisode 2 - L'Union européenne une création américaine


Source:
The Telegraph

Traduction:
Fawkes News

3 commentaires:

  1. petit hors sujet, saviez-vous qu'il existe une carte du jeu illuminati qui pourrait faire penser à l'affaire dieudonné?
    (je ne sais pas si il s'agit d'un hoax)

    http://www.youtube.com/watch?v=MVyiynmyNgk

    RépondreSupprimer
  2. Non ce n'est pas un hoax. Cette carte existe dans le jeu, après on peut l’interpréter comme on veut mais c'est vrai qu'elle s'y prête bien dans le contexte. On dirait une carte abus de pouvoir. La carte dit bien qu'elle peut s'appliquer à n'importe quel pays et que cela donne du pouvoir au gouvernement. On est en plein dedans.

    RépondreSupprimer
  3. HS
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-gaz-sarin-obama-veut-stocker-15-des-800-tonnes-de-gaz-syrien-a-330km-au-large-de-perpignan-122022478.html

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog