jeudi 13 février 2014

La promotion de la théorie du genre a été ratifiée en 1995 par l'ONU...puis par le conseil de l'Europe, l'OMS et l'UNESCO




Voilà des pièces de plus pour reconstituer le puzzle et pas des moindres. La promotion de la théorie du genre à l'école n'est ni un programme UMP ni PS, pas plus qu'un programme Français, c'est un programme mondial qui est promu à toutes les sauces depuis plus de 15 ans. On en retrouve une pièce maîtresse en 1995 lors de la conférence de l'ONU à Pékin ou les dispositions suivantes ont été ratifiées. Curieusement, la traduction française du compte rendu de la conférence se montre peu bavarde sur les questions de genre mais dans le document original, c'est une tout autre histoire.

Conférence de l'ONU à Pékin, 1995:

19.  It is essential to design, implement and monitor, with the full

participation of women, effective, efficient and mutually reinforcing
gender-sensitive policies and programmes, including development policies and
programmes, at all levels that will foster the empowerment and advancement of
women;

19 . Il est essentiel de concevoir , mettre en œuvre et contrôler , avec la pleine participation des femmes des politiques et des programmes efficaces, efficients et synergiques tenant compte des spécificités de genre, y compris les politiques de développement et programmes , à tous les niveaux qui favoriseront l' autonomisation et la promotion des femmes.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

38. We hereby adopt and commit ourselves as Governments to implement the
following Platform for Action, ensuring that a gender perspective is reflected
in all our policies and programmes.  We urge the United Nations system,
regional and international financial institutions, other relevant regional and
international institutions and all women and men, as well as non-governmental
organizations, with full respect for their autonomy, and all sectors of civil
society, in cooperation with Governments, to fully commit themselves and
contribute to the implementation of this Platform for Action.

38 . Nous adoptons et nous nous engageons en tant que gouvernements à appliquer le Programme d'action suivant, veillant à ce que la perspective de genre se reflète dans toutes nos politiques et programmes. Nous demandons instamment au système des Nations Unies, aux institutions financières régionales et internationales, d'autres organisations régionales pertinentes et
institutions internationales et toutes les femmes et les hommes, ainsi que des organisations non gouvernementales, dans le plein respect de leur autonomie, et tous les secteurs de la société civile de la société, en coopération avec les gouvernements, à s'engager pleinement et contribuer à la mise en œuvre de ce Programme d'action.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

27. In many countries, the
differences between women's and men's achievements and activities are still
not recognized as the consequences of socially constructed gender roles rather
than immutable biological differences.

27. Dans de nombreux pays , la différences entre les femmes et les réalisations et les activités des hommes ne sont pas encore reconnus comme étant les conséquences de rôles socialement construit plutôt que les différences biologiques immuables.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

57 . Le succès des politiques et des mesures visant à soutenir ou
à renforcer la promotion de l'égalité des sexes et l'amélioration de la
statut de la femme doit être basée sur l'intégration de la perspective de genre
dans les politiques générales relatives à toutes les sphères de la société ainsi que la la mise en œuvre de mesures positives avec un support adéquat à la fois institutionnel et financier à tous les niveaux.

57.  The success of policies and measures aimed at supporting or
strengthening the promotion of gender equality and the improvement of the
status of women should be based on the integration of the gender perspective
in general policies relating to all spheres of society as well as the
implementation of positive measures with adequate institutional and financial
support at all levels.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

74. Curricula and teaching materials remain gender-biased to a large degree,
and are rarely sensitive to the specific needs of girls and women.  This
reinforces traditional female and male roles that deny women opportunities for
full and equal partnership in society.  Lack of gender awareness by educators
at all levels strengthens existing inequities between males and females by
reinforcing discriminatory tendencies and undermining girls' self-esteem.  The
lack of sexual and reproductive health education has a profound impact on
women and men.

74 . Les programmes et le matériel pédagogique demeurent sexistes dans une large mesure,et sont rarement adaptés aux besoins spécifiques des filles et des femmes. Cela renforce les rôles féminins et masculins traditionnels qui nient aux femmes leurs possibilités de devenir des partenaires à part entière dans la société. Le manque de sensibilisation au genre par les éducateurs à tous les niveaux renforce les inégalités existantes entre les hommes et les femmes en renforçant les tendances discriminatoires et sape la confiance en soi des filles. Le manque d'éducation à la santé sexuelle et reproductive a un impact profond sur les femmes et les hommes.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conseil de l'Europe, Convention d’Istanbul, 2011

Chapitre 1 Article 6 – Politiques sensibles au genre
Les Parties s’engagent à inclure une perspective de genre dans la mise en œuvre et l’évaluation de l’impact des dispositions de la présente Convention et à promouvoir et mettre en œuvre de manière effective des politiques d’égalité entre les femmes et les hommes, et d’autonomisation des femmes.

-----------------------------------------------------------------------

Le document polémique de l'OMS (2013) intitulé Standards pour l'éducation sexuelle en Europe est quand à lui tout à fait sur le même créneau:

«La sexualité est un aspect central de l’être humain 
tout au long de la vie et comprend le sexe, les 
identités et les rôles socialement associés aux genres, 
l’orientation sexuelle, l’érotisme, le plaisir, l’intimité 
et la reproduction"

"Cette définition est très utile pour diverses raisons. Elle 
souligne que la sexualité est un aspect central de l’être 
humain, qu’elle n’est pas limitée à certains groupes 
d’âge, qu’elle est étroitement liée aux genres, qu’elle 
inclut les différentes orientations sexuelles et qu’elle va 
bien au-delà de la reproduction"

"Favoriser le développement psychosexuel des 
individus en apprenant à exprimer des 
sentiments et des besoins, à mener une vie 
sexuelle agréable et à développer sa propre 
identité sexuelle et ses propres rôles de genre."

"les différentes sortes de 
relations plaisantes et 
déplaisantes (influence des 
inégalités (liées au genre) sur 
les relations)"

---------------------------------------------------------------------------

Rebelote avec l'UNESCO en 2009 (page 19 entre autre) qui nous parle de la construction sociale du genre. D'ailleurs, la version anglaise de ce document nous invite également à parler de la masturbation aux enfants à partir de 5 ans (page 48) et à partir de 9 ans de l'érection, l'éjaculation et la lubrification vaginale...rien que ça (page 44). Je ne passerais pas tout en revu mais sur ce point, ce document rejointe pas mal les folies du document de l'OMS.

Quand au rapport sur les discrimination LGBT mandaté par Vincent Peillon et le rapport Lunacek, nous avons déjà pu constater qu'ils vont tous dans le même sens également. Cette promotion de la théorie du genre est donc bien une idée proposée dans les hautes sphères de la pyramide du pouvoir et les petites mains de nos gouvernements s'évertuent aujourd'hui à mettre en marche cette partie de l'agenda mondialiste.

Une fois encore, l’argument de l'égalité hommes femmes est mis en avant (et si ce n'était que cela, ce serait une bonne chose) sauf que les différents documents mis bout à bout confirment que le but est surtout de promouvoir une sexualisation précoce des enfants et la théorie du genre ainsi qu'une banalisation de l'homosexualité le tout ciblant les jeunes enfants. Tout cela dépasse de loin le cadre de l'égalité entre les hommes et les femmes.


Publié par Fawkes News 

2 commentaires:

  1. http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/la-chanson-apprise-en-classe-ne-plait-pas-a-tous-les-parents-12-02-2014-3581549.php

    RépondreSupprimer
  2. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/02/12/01016-20140212ARTFIG00374-travesti-dans-une-ecole-des-parents-tres-choques.php

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog