samedi 29 mars 2014

Ecole maternelle : Une mère accuse une enseignante d'attentat à la pudeur à Joué-les-Tours (MAJ: document médical et dépôt de plainte)



ECOLE MATERNELLE DE JOUE LES TOURS EN INDRE ET LOIRE, FRANCE : UN ENFANT DE TROIS ANS TRAUMATISE.

Témoignage d'une maman de l'école maternelle La Blotterie : " mon fils de trois ans et une petite fille du même âge ont été invités par la maîtresse à baisser leurs pantalons, à se toucher mutuellement le sexe, et à se faire "des bisous."

(Image d'illustration)


MAJJRE produit 2 documents officiels (infos à confirmer tout de même. Une affaire assez peu banale qui demande plus d'investigations.

En début d'après-midi, Farida Belghoul est demandée de toute urgence à Joué les Tours. Elle est reçue à 19h30 devant l'école élémentaire la Blotterie où une centaine de mamans l'attendent depuis 16h30.

Dalila Hassan, responsable JRE de Joué les Tours, a participé à la rencontre entre la maman de nationalité tchéchène (mère du petit garçon) et la directrice de l'école maternelle La Blotterie.

Dans quelques heures le témoignage vidéo de Dalila Hassan. Grave affaire à suivre..


Source:

Journée de retrait des écoles

12 commentaires:

  1. Cette histoire est vraiment tordue. Voyons voir s'il va y avoir une enquête en bonne et dû forme. Si un tel événement à eu lieu, les autres enfants devraient pouvoir corroborer les faits. En tout cas, à l'approche des municipales, c'est silence radio concernant cette affaire dans les médias. Pourtant, c'est une affaire qui ne peut pas rester sans suites...

    RépondreSupprimer
  2. lol ça donne envie de faire des enfants !
    monde en chute libre, condamné, avec des pervers sexuels partout, y compris dans les écoles....
    C'est très grave, madame l’irréprochable ! c'est une grande malade.
    Pour créer une société type purement satanique, ben faut bien s'y prendre au plus jeune âge. Si on était pas à la fin des temps, dans 15 ans, tout le monde copulera dans le rue. Allez on se touche la bistouquette en faisant des bizoux ! MDR XD

    RépondreSupprimer
  3. N'empêche, son slogan "vaincre ou mourir" c'est n'importe quoi, ça fait vraiment pas sérieux. On dirait un slogan djihadiste.

    Je ne sais toujours pas quoi en penser de cette annonce opportuniste à deux doigts des municipales et de la JRE. ça peut être vrai, comme ça peut être une opération de com.

    Curieusement, les politicards sont nettement plus zélés pour demander le retrait de vidéo sur YouTube que pour faire leur boulot parce qu'après des dizaines de milliers de vue, elle a été retirée en l'espace de 48H (le week end en plus s'il vous plait).

    RépondreSupprimer
  4. Il y a un mouvement ultra-conservateur qui veut mettre (je suis polie) la pagaille dans notre société. Encouragé par les largesses accordées à certaines religions, voilà que ce nouveau mouvement cherche à faire des scandales pour nous forcer à revenir à une mentalité moyenâgeuse. Que les journalistes colportent ce genre de fait divers sans preuve en dit long sur leur éthique. Ces derniers cherchent à vendre leur papier au détriment du sens commun et de l'intérêt de tous.

    RépondreSupprimer
  5. La pagaille? Comme celle faite par les pro-gender à la Queer week de Sciences Po peut être?

    https://www.youtube.com/watch?v=9n9Hc4-Xltw

    Les opposants au genre ont tout à fait raison et ils ne veulent pas revenir à une mentalité moyenâgeuse, simplement protéger les enfants. L'éducation actuelle, quoique perfectible, n'a pas fait l'objet de telles critiques à ce jour. Cela arrive aujourd'hui car la Franc-maçonnerie qui a la main mise sur l'éducation dépasse les bornes cette fois. Ils le savent très bien et c'est pourquoi ils nient leurs méfaits en bloc.

    Allez voir par vous même si la théorie du genre existe ou non:

    http://fawkes-news.blogspot.fr/p/theorie-du-genre.html

    Après, savoir si cette affaire dans cette maternelle est vraie ou fausse, personne le sait mais le fait qu'ils nient en bloc sans enquête et censurent à tout va n'est pas très bon signe.

    Dans tous les cas, cette affaire ne change rien à mon avis sur la question du genre. Si elle s'avérait réellement fausse, ce serait la JRE qu'il faudrait blâmer mais cela ne remettrait rien de plus en cause. La théorie du genre n'a pas sa place à l'école.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à @Guy Fawkes La théorie du genre n'a pas sa place à l'école dites vous ! Elle l'avait pourtant dans les écoles dans les années 60. Je me souviens parfaitement de ce que nous racontaient les maîtresses : "La femme doit s'occuper du ménage et des enfants c'est tout et l'homme doit subvenir aux besoins financiers en travaillant". Et je me souviens d'un conte en particulier que nous racontait la maîtresse en cours, l'histoire d'une jeune fille que personne n'aimait car elle ne jouait pas son rôle de femme (dans le sens où on l'entendait à l'époque). Déconsidérée, maltraitée et délaissée par son entourage, elle ne commença à être aimée que lorsqu'elle se mit au travail (ménage, cuisine, courses, etc.). J'en ai été tellement choquée que 55 ans après j'y pense encore. La seule différence pour moi, entre hommes et femmes, c'est que les femmes portent les bébés (et on des voix plus aiguës). Les autres compétences, nous les partageons avec les qualités et les défauts individuels, sans plus ni moins.

      Supprimer
    2. Si la JRE est à l'origine de cette rumeur et que celle-ci est infondée, elle ne doit pas être blâmée mais condamnée pour diffamation et tentatives de trouble à l'ordre public.

      Supprimer
    3. Ce qui était d'usage avant ne l'est plus maintenant et ce dont vous parlez ne représente pas la théorie du genre. Vous avez raison, les femmes ont le droit de travailler comme les hommes (même si elle ont aussi le droit de s'occuper de leur famille à plein temps, question de choix), et je trouve scandaleux qu'elles soient moins payés que les hommes sauf que l'on n'a pas besoin de théorie du genre pour régler des problèmes salariaux. Par ailleurs, les femmes font déjà ce qu'elles veulent comme métier, aucun besoin de déconstruire des soit disant stéréotype de genre. Il y a des femmes maçons, militaires, électriciennes et compagnie, tout ce qui il y a quelques décennies était mal vu. Nous avons aussi des hommes femmes de ménage, esthéticien ou sage femmes. Ou est le moyen âge?

      Les femmes sont égales et complémentaires aux hommes, elles ne sont par contre pas IDENTIQUES ou INTERCHANGEABLE avec les hommes et leur détermination sexuelle n'est pas socialement construite comme ils l'entendent. Un homme reste un homme quelque soit le métier qu'il choisit. Leur théorie du genre implique qu'un garçon peut se sentir femme et de fait devenir femme et que c'est normal. Ils le font déjà aux US. Leur histoire d'égalité filles garçons, c'est du baratin car leur programme implique des notions complètement étrangères à cela et ils le savent.

      Je suis pour l'égalité entre tous mais la théorie du genre n'en apporte aucune. Renseignez vous sur cette idéologie et ne vous faites pas piéger par le gouvernement. Vouloir faire passer TOUS les opposants pour des intégristes, c'est précisément leur but.

      Pour finir, vous avez raison, si celle-ci était une rumeur, ce serait la diffamation justiciable. Je ne cautionne les mensonges d'aucun bord. Jusque là, rien n'est prouvé, dans un sens ou un autre donc méfiance.

      Supprimer
    4. je rappelle que la commission européenne a rejeté il y a un mois environ une loi statuant sur l'égalité de traitement et de salaire entre hommes et femmes.
      Donc le gender ne règle strictement rien sauf créer une confusion dans la tête de nos enfants.

      Supprimer
  6. Tiens, Peillon a été évincé de son poste, ça c'est étonnant. Ils ont mis Benoit Hamon, un autre initié de la truelle, ça ça l'est moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je m'inquiète de la nomination de valls...les blocs d'oppositions vont s'affronter ouvertement, je crains le pire

      Supprimer
  7. https://www.youtube.com/watch?v=Xx9bVPUPxEA

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog