mardi 25 mars 2014

La fièvre...une alliée


On pourrait se dire que ce genre d'article n'a plus sa place en cette période de l'année mais la grippe traîne encore par là. Cela arrive plus souvent qu'on ne le pense de l'attraper à la fin de l'hiver, début du printemps. Fawkes

La saison des rhumes, des grippes et autres pathologies hivernales diverses est arrivée et voilà qu'apparaissent les premiers symptômes de toux, de maux de tête, de courbatures, de maux de gorge et de fièvre. Alors pourquoi le corps augmente-t-il sa température ? Y a-t-il là un effet thérapeutique? ou faut-t'il la stopper comme à l'accoutumée?

En fait, la fièvre est un mécanisme naturel de défense qu'on appelle réaction immunitaire non spécifique, c'est le bras armé de la maladie.Plus la température va monter, plus le travail sera fait rapidement, donc chaque fois que vous " stoppez" la fièvre, vous allongez le temps de la maladie, la souffrance et l'élimination rendant ainsi le travail des microbes, bactéries et autres virus plus facile.De plus certaines enzymes ou autres substances ne sont opérationnelles qu'à une certaine température, La fièvre agit surtout lors d'infection bactérienne ou virale.

Lorsqu'il y a une attaque par une bactérie ou un virus, les cellules phagocytaires sont stimulées et elles envoient un message à l'hypothalamus de faire élever la température du corps. Il suffit d'une augmentation de deux ou de trois degrés pour rendre inactif le virus et d' illiminer pratiquement la totalité des bactéries. On croit encore qu'une température corporelle de 40 degrés est dangereuse pour le cerveau mais cette croyance n'est pas fondée, si elle augmente c'est très bon signe bien au contraire, cela signifie que le système immunitaire est fort !!! .(en revanche, ça ne vaut pas dire qu'il ne faut pas surveiller)

En fait, une température inférieure à 40 degrés n'est pas dangereuse et ne causera aucun dommage au cerveau ou à d'autres organes, voyez comment chez les bébés ou les enfants les poussées de fièvre entre 39 à plus de 40 sont monnaies courantes ! alors que chez les personnes âgées dont le système immunitaire est épuisé ou affaiblit, la température ne monte que très rarement, ils se défendent donc moins bien. la fièvre peut même s'élever à 42 degrés sans danger chez certaines personnes, quoique cela est plutôt rare.Si vous avez donc de la température, soyez heureux votre système immunitaire fonctionne bien et il vous garde !!!. La fièvre est donc notre alliée et il est préférable de la stimuler plutôt que de l'atténuer à l'aide d'antalgiques.
Si vous coupez la fièvre avec des médicaments, vous arrêtez aussi l'élimination. Vous aurez peut-être arrêté votre maladie aiguë, mais votre terrain sera toujours aussi intoxiqué, les microbes étaient venus pour effectuer une opération de nettoyage et vous les avez remerciés en les tuant et en contrariant leur travail, ce qui va contribuer à développer de plus en plus de maladies chroniques, Vous n'avez pas voulu payer l'addition aujourd'hui mais votre corps vous présentera la note plus tard, n'en doutez pas une seule minute !!

Son rôle, elle:

- accélère la production des globules blancs au niveau de la moelle osseuse
- Amplifie la phagocytose
- Stimule la multiplication des lymphocytes
- Augmente la production d'anticorps
- Accélère les réactions chimiques qui aident le corps à se régénérer.

En allopathie : On fait tout pour couper la fièvre pour éviter les convulsions

- Le facteur majeur des convulsions est la montée brutale de la température
- Certains enfants peuvent convulser à 38,5
- En général un enfant qui n'a pas fait de convulsion dans sa petite enfance, ne risque plus d'en faire après l'âge de 4 ans. 

Les inconvénients de la fièvre:

- Elle peut provoquer des crises de délire chez l'adulte
- Attention aux risques de déshydratation chez les petits.
Idéalement, lorsque nous nous sentons fiévreux, nous devrions garder le lit et aider le corps à élever sa température en s'habillant chaudement et en se couvrant de plusieurs épaisseurs de couvertures chaudes. Il sera particulièrement important de porter des chaussettes chaudes qui recouvrent les mollets puisque le thermomètre du corps se trouve à mi-jambe.
Il est normal lors d'une fièvre, de manquer d'appétit et de perdre du poids. Le métabolisme du corps est augmenté et le corps utilise son énergie pour combattre l'infection. Il est donc inutile de forcer la prise de nourriture, a partir de 38,5 le système digestif n'assimile plus les nutriments, d'une part le corps va devoir lutter pour digérer ses aliments car le système utilise 30% de l'énergie, et d'autre part lutter contre la fièvre, avec le peu de disponibilité qu'il lui reste. Tout le sang qui sera monopolisé autour des organes digestifs sera au détriment de l'action du système immunitaire, donc la meilleure façon pour aider sera encore une fois le jeûne, ou une alimentation hypocalorique, mono-diète de pomme cuite, ou autres fruits cuits sans sucre, il faudra soulager les organes digestif au maximum et privilégier les fruits cuits ou légumes et pas de graisses animales.  Mais pas d'inquiétude, le poids perdu sera vite repris lorsque le corps se sera débarrassé des intrus.
En revanche, il est essentiel de bien s'hydrater en temps de fièvre pour ne pas perdre trop de liquide corporel. À part le fait de se garder au chaud et de s'hydrater correctement, on peut suggérer à une personne qui est fiévreuse de prendre de la vitamine C qui agira comme anti-inflammatoire et aidera le travail de la fièvre. On peut également conseiller un bain chaud aux huiles essentielles car il aidera ainsi  le corps dans son opération de chauffe et votre système immunitaire sera soulagé de ce travail. Des tisanes également qui vont promouvoir la transpiration telles la mélisse, la camomille, le thym et le gingembre. Une combinaison de teinture-mères d'échinacée et d'hydrastases aidera le système immunitaire à combattre l'infection.

Dans tous les cas vous aurez compris que la fièvre est donc très bénéfique, mais il faut tout de même pouvoir la contrôler car au delà d'un certains seuil il existe un danger réel. Pour certain la limite peut se situer à 39 alors que pour d'autres elle sera a 41 voir plus, tout dépend de la force du système immunitaire en fait. Si il y a une grosse infection, c'est la preuve que vous avez laissé énormément de toxines s'accumuler dans votre organisme. Il faut surveiller afin de ne pas se laisser submerger, car au delà d'un certains seuil, il y a danger de mort !!...il ne faut donc pas dépasser la barre du " raisonnable ". Un malade trop affaibli, des spasmes, de forts maux de tête, des douleurs intenses, une fièvre au dessus de 39, sont autant de signes qu'il faut être vigilant et refaire descendre rapidement cette température si elle met votre vie en danger.
 ​​

En assistant le corps dans son mouvement d'auto-guérison, on prend conscience qu'il est doté d'outils et de mécanismes sophistiqués pour contrer, entre autres, les attaques virales et bactériennes si fréquentes dans notre climat exigeant.
N'oubliez jamais que laisser la température agir, c'est laisser à votre corps les moyens d'agir pour votre bien, il sait exactement ce qu'il a à faire, il ne faut pas que la peur vous fasse prendre les effets pour la cause...

"Alors soyez spectateur de cette puissance en action et appréciez, On travaille pour vous!!

Source:

12 commentaires:

  1. Pour info, cette technique marche super bien sur les enfants. Mon fils a eu la grippe, je lui ai donné homéo, huilles essentielle et propolis tout en laissant la fièvre et en 48H il jouait et chantait comme si de rien n'était.

    Moi j'ai pris de l'argent colloïdal et de l'huile essentielle d'origan (que l'on ne peut pas donné à un petit je précise) et je ne l'ai même pas attrapé. C'est le duo gagnant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste, merci pour cet article :)

      Supprimer
    2. Merci Guy pour cet article, ça nous change de la grisaille ambiante, ici, je veille à la fièvre de ma fille, car elle monte vite et très haut, à 39.9, c'est un seuil critique entre l'homéo et l'allo.
      J'ai abandonné l'argent colloïdal par manque de rigueur, je poursuis la méthode que me donnait ma grand mère, le L52 ça fonctionne très bien et l'homéo. Cette année on n'a rien eut du tout. Quand je suis malade, (je suis un peu toquée) mais j'aime bien transpirer à max car j'ai le sentiment d'expulser les saloperies. Je m'en remets moins vite que ma fille mais bon...

      Supprimer
    3. L'inconvénient de l'argent colloïdal c'est que c'est relativement cher, contrairement aux HE.

      Pour mon fils, je lui ai donné du L52, une dose d'influenzinum 9CH une fois par jour pendant 3 jours, de la propolis sans alcool ainsi que de l'huile essentielle de Saro (autrement appelé Mandravasarotra) diluée dans de l'huile d'olive (noisette ça pénètre encore mieux) sur les poignets et plis des coudes mais pas avant 3 ans.

      http://www.aroma-zone.com/aroma/fichesaro.asp

      Pour les adultes, le top c'est deux gouttes d'huile essentielle d'Origan 3 fois par jour diluées dans de l'huile de nigelle (au pire d'olive mais cette huile n'a pas vraiment de propriétés antivirales en soit contrairement aux deux autres) le tout par voix interne, 5 jours maxi.

      Pour ceux qui ont du mal avec l'huile, il existe des gélules de pranarom prêtes à l'emploi.

      Bon rétablissement :)

      Supprimer
    4. J
      Slt a tous,
      J ai fais un tour ds mon stock huile essentielle , j'ai ravintsara,palmarosa,et menthe poivrée ,pas d'origan !!
      Je note !!!! Merci FAWKES

      Supprimer
    5. Ravintsara c'est pas mal aussi mais je trouve que ce n'est pas aussi efficace que l'origan. Il est aussi possible de prendre origan par voix interne et Ravintsara sur les poignets. En plus, quand on respire cette huile, ça aide à s'endormir. Chez moi c'est radical, je me met à bailler dans la foulée. Les HE, c'est vraiment très utile mais il faut apprendre à les utiliser, ça peut aussi être dangereux. Se méfier de la menthe poivrée par exemple, c'est assez caustique comme huile (surtout par ingestion). Par contre, ça marche en dilection pour les douleurs en local.

      Supprimer
    6. C'est clair faut se méfier des huiles essentielles 100% pure,quand t'écrit "ça marche en dilection pour les douleurs en local",ça veut dire application externe genre pommade ?

      Supprimer
    7. Heu pardon je voulais dire en dilution. Tu peux par exemple mettre un peu d'huile d'olive (ou autre) dans une main et tu rajoute deux, trois gouttes max dedans et tu frictionne jusqu’à absorption de la peau. ça marche aussi en mettant une goutte localement mais c'est alors particulièrement fort sans dilution. Certains ne supporteront pas.

      Ravintsara par contre, aucun soucis sans dilution. On peut l'appliquer tel quel sur les poignets.

      Supprimer
  2. Pour info, je vous recommande la lecture du n° 92 (janvier/février 2014) du bimestriel Effervesciences consacré justement à la fièvre et à son utilité thérapeutique.

    RépondreSupprimer
  3. Tous en cœur: http://www.youtube.com/watch?v=xdV4Kn3hQ2U

    Cet hiver je suis tombé malade après avoir attrapé froid après avoir coupé du bois sous la pluie... Quelques minutes...

    Je plussoie pour l'HE d'origan, ça désinfecte impeccablement!
    De mon côté, je joue aussi sur des nuits courtes, et 1 seul repas, car de mon point de vue pendant le sommeil et la digestion le système immunitaire est au ralenti.
    Et je recommanderai aussi d' éviter d'alimenter l'infection et supprimer le sucre au moins pendant la durée de la maladie et au mieux à tout jamais mais moi le chocolat, je ne sais pas m'en passer!!!!!

    PS: Beaucoup de mouvements dans le ciel ce soir par ici... Et que du militaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Slt gwegdabest,

      Intéressante la vidéo mais la musique fait mal à la tête ,ça chante vraiment en cœur ??

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog