jeudi 27 mars 2014

Venezuela : La déroute des plans du Nouvel Ordre mondial continue




Bien moins médiatisée que la tentative de coup d'état Ukrainienne, une tentative similaire de déstabilisation du gouvernement Maduro - le successeur élu démocratiquement par les urnes - est en cours depuis plusieurs semaines. Hier, trois généraux soupçonnés de conspiration ont été arrêtés dans le cadre de cette tentative de coup d'état. En voici la description dans un article de almanar.com :

Trois généraux vénézuéliens soupçonnés d'avoir voulu « se soulever contre le gouvernement » ont été arrêtés, a annoncé mardi le président Nicolas Maduro, soumis à plus de six semaines de contestation dans la rue.
« Nous avons arrêté trois généraux de l'armée de l'Air qui faisaient l'objet d'une enquête (...) Trois généraux qui prétendaient se soulever contre un gouvernement légitimement constitué »
, a déclaré M. Maduro lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union des nations sud-américaine (Unasur), à Caracas
« Ces militaires ont des liens directs avec certains secteurs de l'opposition », a poursuivi le président socialiste.
Les trois hommes ont déjà été présentés devant un tribunal militaire, selon le président qui a ajouté que « la tentative de coup d'Etat » avait été découverte grâce « à la conscience d'officiers » venus « dénoncer un appel » à prendre les armes.
« Ce groupe arrêté a des liens directs avec des secteurs de l'opposition et disait que cette semaine serait la semaine décisive (...) C'est une guerre psychologique »
, a dénoncé le successeur contesté du charismatique Hugo Chavez, décédé en mars 2013. M. Maduro s'exprimait devant les ministres de l'Unasur réunis pour tenter d'instaurer un dialogue entre le pouvoir et le reste de la société vénézuélienne afin d'en terminer avec les troubles fomentés par des groupes soutenus par les Etats-Unis.

Un mécanisme bien huilé...

La recette utilisée reste la même, identique à celle utilisée en Ukraine récemment, ce qui explique probablement aussi son échec. Des mercenaires armés et autres nationalistes à la solde des états mondialistes viennent rejoindre les rangs des plus farouches opposants au gouvernement en place, semant un désordre organisé, ouvrant ainsi la voie aux groupuscules extrémistes qui profitent de cette aubaine pour alimenter un mouvement révolutionnaire aux motifs plus que douteux.

Les motifs sont toujours géostratégiques et économiques, et les instigateurs de ce complot ont probablement et judicieusement estimés qu'il serait plus aisé de s'en prendre à Nicolas Maduro qu'à son prédécesseur, Hugo Chavez, personnage emblématique et populaire, décédé dans des circonstances douteuses en 2013. A ce propos, des ONG telles que Amnesty International (organisation de défense des droits humainsparticipent honteusement à la désinformation.

La banque des pays du BRICS concurrence la Banque Mondiale et le FMI

Discréditer et donc faire plier un pays dont le gouvernement s'affiche clairement comme étant anti-mondialiste est en soi profitable aux vautours pilotant le nouvel ordre mondial, mais ce prétexte à lui seul n'est pourtant que l'arbre qui cache la forêt. La vraie raison semble être la mise à sac des pays du groupe des BRICS qui menace sérieusement l'hégémonie du système économique déjà vacillant de l'empire, à savoir la banque mondiale, et le front monétaire international (FMI).

Le BRICS est un acronyme qui désigner un groupe de cinq pays qui se réunissent en sommet annuels, à savoirBrésilRussieIndeChine et Afrique du Sud. Les cinq pays composant le BRICS sont pour la plupart considérés comme des grandes puissances émergentes. Ils comptent 40% de la population mondiale et devraient assurer 61% de la croissance mondiale en 2015 (selon le FMI), et leur place dans l'économie mondiale croît fortement : 16% du PIB mondial en 2001, 27% en 2011 et d'après des estimations, 40% en 2025. En 2011, le BRICS totalisait un PIB de 11.221 milliards pour près de 3 milliards d'habitants !

Un rapport publié en 2003 par deux économistes de la banque d'investissement Goldman Sachs (sic) tendait à montrer que l'économie des pays du groupe BRIC allait rapidement se développer, et que le PIB total des BRIC devrait égaler en 2040 celui du G6 (États-Unis, Japon, Royaume-Uni, Allemagne, France et Italie). Ce même rapport annonce que, regroupés, les BRIC pourraient faire contrepoids au G8 (dont la Russie fait pourtant déjà partie, ce qui explique également pourquoi Poutine se moque de la récente sanction concernant sa présence à ce même sommet...).

Selon wikipédia, les pays composant le BRICS devraient dans un avenir proche renforcer davantage leurs coopérations économiques en échangeant les ressources naturelles et technologiques. Le Brésil et la Russie produisant du pétrole et du gaz naturel, tandis que la Chine et l'Inde sont en plein processus d'industrialisation qui nécessite beaucoup d'énergie. Pendant ce temps, l'Afrique du Sud, elle, extraira de ses mines des métaux et d'autres minéraux.

Un empire à bout de souffle

De leur coté, les Etats unis dont l'économie chancelante ne tient debout que grâce à des planches à billets qui tournent en boucle, va devoir faire face très prochainement à l'éclatement de bulle de schiste (gaz, pétrole) qui ne peut être que momentanément repoussée par de nouveaux accords énergétiques avec l'Europe, accords traités en ce moment dans le cadre du « traité transatlantique », et coïncidence inouïe, largement favorisés par les récentes «sanctions », elles mêmes largement médiatisées par les torchons habituels qui se veulent journalistiques.

Vous commencez à comprendre les réelles raisons de la tentative similaire de coup d'état en Ukraine ? D'une part la position géographiquement stratégique d'un pied a terre militaire américain en Crimée, et donc aux portes de l'ex URSS, et d'autre part un prétexte à des sanctions économiques envers une nation qui pèse lourd dans le système économique des BRICS : La Russie... 

Ce qui est étonnant, ainsi que potentiellement révélateur, est la multiplication soudaine de ces tentatives de déstabilisation, alors que les Etats unis sont habituellement méthodiques dans leurs tentatives d'ingérence auprès des nations qu'ils veulent fédérer (Irak, Lybie, etc). Je peux me tromper, mais attaquer à visage découvert, et sur plusieurs fronts à la fois, tend pour moi à indiquer qu'ils savent leur fin proche et tentent désespérément dans un dernier soubresaut, de se défaire de leurs adversaires qui font désormais front au nouvel ordre mondial, et menacent de reléguer la suprématie américaine à de l'histoire ancienne !

La Russie vient très récemment de signer un accord avec la Chine pour la fourniture de gaz naturel par la sociétéGazprom, et a menacé les Etats unis de se désolidariser du dollar américain (chose qu'ils vont probablement et logiquement faire de toutes manières), alors que de son coté, Pékin se débarrasse massivement de son stock de dette américaine après avoir annoncé qu'elle allait cesser d'acheter du dollar américain. Donc, sans vouloir faire un mauvais jeu de mots, ça « sent le gaz » pour Obama !

La tentative Ukrainienne ayant été magistralement stoppée par Vladimir Poutine, et celle Vénézuélienne semblant prendre le même chemin, il faut s'attendre théoriquement à de nouvelles exactions de la part des Etats unis dans des pays membres de la BRICS, après tout, « jamais deux sans trois » non ? Oui mais voilà, ils prennent conscience que plus personne ne veut avaler leurs couleuvres depuis que leurs manipulations ont été mises au grand jour, et c'est la que la suite des évènements peut devenir dangereuse.

Dangereuse, à l'image d'un prédateur blessé se retrouvant acculé dos au mur, et qui est capable dans un élan d'agressivité, de sortir une dernière fois toutes ses griffes dans un baroud d'honneur suicidaire, et nous savons tous quels risques cela peut signifier...

Par Le veilleur

Liens connexes

• La nouvelle banque des pays du BRICS entre en concurrence contre la Banque Mondiale et le FMI
• Deux morts dont un soldat dans les manifestations au Venezuela
• Amnesty International, le Venezuela et les droits humains
• Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (wikipédia)
• Chine : La Banque Centrale annonce qu'elle va cesser d'acheter du dollar américain


Sources :
 • almanar.com.lb
 • french.ruvr.ru
 • courrierinternational.com
 • bbc.com
 • france24.com


Le veilleur

4 commentaires:

  1. hs j espere que cette video n est pas dans un de tes article :)

    http://www.youtube.com/watch?v=hfVpQSi49kw&feature=youtu.be

    que fait la licra la ldj le crif et valls concernant fabius an flagrant delit de pactisation avec le salut hitlerien et le nazisme et l' antisemitisme .....en ukraine :) merde ! quand meme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si lol

      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/a-lorigine-de-lue-walter-hallstein.html

      Fabius notre grand sioniste dans l'âme avec la clique néo nazi ukrainienne, ça ne pouvait pas passer inaperçu.

      En parlant de l'Ukraine, regarde de quoi parlait le dernier bouquin de Tom Clancys ( Command Authority ). Propagande, propagande...

      http://i.imgur.com/W4yX18s.jpg

      Les méchants russes qui envahissent l'Ukraine et la Crimée puis le reste de l’Europe Orientale...

      Supprimer
  2. mdrrr ......je vais aller chercher des videos dont les sources seront des blogs de la papouasie et de la siberie peut etre que j aurais la chance que tu n es pas encore frappè de ce cotè ci :)

    RépondreSupprimer
  3. http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2014/03/des-vehicules-militaires-turcs.html#comment-form

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog