lundi 21 avril 2014

L'AFP dispose de programmes de détection qui traquent les blogs qui relayent leurs articles



Au regard de la récente mésaventure de nos amis les moutons enragés dont l'AFP réclame la suppression de ses articles sous droits d'auteurs sous peine de poursuites judiciaires, je me suis demandé comment l'agence française de propagande faisait pour repérer ces contenus repris par les blogs. Non seulement ils peuvent tout tracer en temps réel mais ils peuvent retrouver tous les blogs qui reprennent leur contenu, y compris les photos: une vrai paranoïa du droit d'auteur. Forcément, en ces temps de disette pour la presse française, ils commencent à sortir les crocs et se raccrochent aux branches en allant taper sur les blogs qui commencent à leur faire de l'ombre et leur feraient perdre au minimum 10% de leur chiffre d'affaire (40% d'après Attributor...mais cela parait un peu excessif). 


D'après l'AFP:

" un premier logiciel (Fair Share Guardian) permet de suivre en temps réel l’exploitation des dépêches sur Internet. Développé par le Californien Attributor, l’AFP a conclu avec ce dernier un accord exclusif de commercialisation de ses logiciels, dont Fair Share Guardian, sur la France.

Le second (développé par Textguard) retrouve les contenus des années antérieures qui sont encore présents sur le web. Enfin une application de Mecom identifie, elle aussi en temps réel, les photos publiées sur Internet."

Et pour ceux qui reprendrait régulièrement du contenu AFP:

"Plusieurs utilisateurs illicites de dépêches, photos ou vidéos de l’AFP font actuellement l’objet de procédures. En cas de constat d’utilisation frauduleuse d’informations de l’AFP sur le net, une première mise en demeure est envoyée avant d’éventuelles poursuites sur le terrain judiciaire, précise-t-on à la direction de l’AFP."

Pour rappel, voici la politique de droits d'auteur de l'AFP:

"Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées."

Pour les médias alternatifs/citoyens, la meilleure option est de de toute façon d'éviter au maximum de relayer ces charlatans, de privilégier d'autres agences de presse et de relayer d'avantage les contenus propriétaires des médias citoyens qui rédigent de plus en plus leur propres articles.


Publié par Fawkes News

8 commentaires:

  1. L'AFP........... agence française de propagande...........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est qu'un exemple:
      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/02/le-livre-noir-de-lafp-une-agence-de.html

      Supprimer
    2. Je n'ai pas regardé mais ils peuvent checker le http referer :)
      C'est le site d'où l'utilisateur a clické le lien AFP...

      Supprimer
    3. Erf, ils peuvent aussi le faire en javascript si l'utitlisateur met son pointeur de souris sur le lien AFP sans le clicker ;)

      Supprimer
  2. Peut on leur donner tort ?
    Une suggestion pour éviter de se faire taper sur les doigts, faite comme Isabelle de Conscience du peuple http://www.conscience-du-peuple.blogspot.ca/
    un résumé et le lien vers la source.

    RépondreSupprimer
  3. J'avais vu il y a quelques années de ça (au début de la loi Hadopi) dans un reportage sur le net, un logiciel qu'ils avaient conçus et qui permettait de vérifier chaque phrase, chaque mot, chaque lettre et de comparer avec l'objet du délit (article de presse, bouquin, etc) pour plagiat. Mais à y réfléchir sérieusement, ont-ils vraiment besoin de ce genre de logiciels étant donné qu'ils ont des armées entières de trolls qui scrutent le net de A à Z? Au pire pour réduire les coûts (prétexte?) comme avec les drônes qui remplacent les hommes un peu partout sur la planète, alors que certains coûtent plusieurs millions de dollars.
    Big Brother doit être absolument autonome sur la totalité de la planète, comme ça plus aucun sentiment, un peu à la manière de l'armée de clônes droïdifiés qu'ils sont en train de créer en cachette.

    RépondreSupprimer
  4. Et moi j'appelle l'armée de la nature contre ce monde satanique :-)

    http://fr.ecosounds.net/les-bruits-de-la-foret/

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog