mercredi 16 avril 2014

Washington conduit le monde à la guerre




Alors que L'OTAN a décidé d'envoyer encore plus de navires de guerre vers l'Ukraine, La région d'Odessa s'est autoproclamée république autonome (une de plus) et 6 véhicules blindés ukrainiens font défection (l'un d'entre eux arborant un drapeau russe) en voyant que les pseudos terroristes sont en fait des civils. De son côté, l'AFP continue ses mensonges en titrant "Des blindés avec des hommes en armes arborant le drapeau russe ont été repérés à Kramatorsk, semant le trouble sur l'implication russe dans l'insurrection".  Ce premier jour de guerre civile aura fait 11 morts et certains militaires ont refusé d'intervenir.


 De son côté, l'analyste financier Lawrence Freeman de la revue "Executive Intelligence Review" indique que l'occident s'est engagé à aller en guerre à la fois pour freiner et masquer sa propre faillite économique totale mais aussi pour empêcher que la Russie et la Chine n'en profite pour prendre la place des Etats-Unis dans l'hégémonie du Nouvel Ordre Mondial à venir (ce qui ne manquera pas d'arriver car notre économie est une bombe à retardement). Les sanctions contre la Russie ne feront que sceller le sort de notre économie. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, peut être devrions nous suivre les conseils du chef des armées Suisse qui a déclaré récemment qu'il dispose de réserves de guerre au vue de la situation de sécurité instable. Fawkes



Le directeur de la CIA a été envoyé à Kiev pour lancer une suppression militaire des séparatistes russes des régions sud et Est de l’Ukraine, d’anciens territoires russes pour la plupart, qui furent stupidement rattachés a l’Ukraine au temps des soviétiques.

Le plan de Washington de se saisir de l’Ukraine a négligé le fait que les Russes et les parties parlant russe de l’Ukraine n’allaient pas être d’accord avec leur insertion dans l’UE et l’OTAN tout en se soumettant à la persécution des personnes parlant le russe. Washington a perdu la Crimée de laquelle il voulait expulser la Russie de sa base navale sur la Mer Noire. Au lieu d’admettre que le plan pour saisir l’Ukraine a foiré, Washington est incapable d’admettre une erreur et donc pousse la crise vers des niveaux plus dangereux.

Si l’Ukraine se dissout en sécession avec les anciens territoires russes retournant à la Russie, Washington sera confronté à la honte que le coup d’état qu’il a fomenté à Kiev n’a fait que restaurer les anciennes provinces russes à la Russie. Pour éviter cet embarrassement, Washington pousse la crise vers la guerre.

Le directeur de la CIA a instruit le gouvernement que Washington a choisi pour Kiev de demander à l’ONU de l’aide pour repousser les “terroristes” qui, avec une soi-disante aide russe, attaquent l’Ukraine. Dans le vocabulaire de Washington, l’auto-détermination est un signe de l’interférence russe. Comme l’ONU est une organisation essentiellement financée par Washington, Washington aura ce qu’il veut.

Le gouvernement russe a déjà clarifié il y a quelques semaines que l’utilisation de violence contre les manifestants en Ukraine méridionale et orientale obligerait le gouvernemet russe à envoyer l’armée pour protéger les ressortissants russes, tout comme la Russie l’avait fait en Ossétie du Sud lorsque Washington avait ordonné à sa marionnette georgienne d’attaquer les troupes gardiennes de la paix et les résidents russes de la région.

Washington sait que le gouvernement russe ne peut pas rester les bras croisés tandis qu’un état marionnette de Washington attaque des Russes et pourtant, Washington pousse la crise actuelle vers la guerre.

Le danger pour la Russie est que le gouvernement russe va s’en remettre à la diplomatie, aux organisations internationales, à la coopération internationale et au bon sens et l’intérêt des politiciens allemands et des politiciens des autres états européens marionnettes de Washington.

Pour la Russie, ceci pourra bien être une erreur fatale. Il n’y a absolument aucune bonne volonté émanant de Washington mais que le mensonge. Le délai des Russes donne à Washington le temps de masser des forces aux frontières avec la Russie et sur la Mer Noire et de diaboliser la Russie avec sa propagande, fouettant la population américaine dans un état de folie guerrière. Ceci est déjà en train de se passer.

Kerry a bien fait comprendre à Lavrov que Washington n’écoute aucunement la Russie. Comme Washington paie bien, ses marionnettes européennes n’écoutent pas la russie non plus. L’argent est bien plus important pour les politiciens européens que la survie de l’humanité.

A mon avis, Washington ne veut en rien que la crise ukrainienne ne se résolve de manière diplomatique et raisonable. En fait, il serait probablement mieux pour la Russie de bouger immédiatement et d’occuper les territoires russes d’Ukraine et de les réabsorber dans la Russie, de là où ils viennent en première instance. Ceci devrait être fait avant que les Etats-Unis et ses marionnettes de l’OTAN se soient préparés à la guerre. Il est bien plus difficile pour Washington de commencer une guerre lorsque les objectifs de la guerre ont déjà été perdus. La Russie sera diabolisée par une propagande sans relâche qu’elle ré-absorbe ou non les territoires traditionnels. Si la Russie permet à ces territoires d’être supprimés par Washington, le prestige et l’autorité du gouvernement russe s’effondrera, c’est peut-être du reste ce sur quoi compte Washington.

Si le gouvernement de Poutine reste les bras croisés tandis que l’Ukraine russe est supprimée, le prestige de Poutine va chuter et Washington finira le gouvernement russe en mettant en action ses centaines d’ONG qu’il finance en Russie, et que le gouvernememt russe a si stupidement toléré sur son sol. La Russie est minée par la 5ème colonne de Washington.

A mon avis, les gouvernements russe et chinois ont commis de tragiques erreurs stratégiques en demeurant au sein du système de paiement international fondé sur le dollar. Les pays du BRICS et tout autre nation ayant un tant soit peu de cervelle devraient instantanément déserter le système dollar, qui est le mécanisme même de l’impérialisme américain. Les pays du BRICS devraient immédiatement créer leur propre système de paiement séparé et leur propre système de communications/internet.

La Russie et la Chine ont fait ces erreurs stratégiques, parce que venant des échecs communistes et de la répression, elles ont assumé de manière naïve que Washington était pur, complètement dévoué à sa propagande d’auto-description de chevalier blanc de la loi, de la justice, de la compassion et des droits de l’Homme.

En fait, Washington, le pays “exceptionnel”, “indispensable”, n’est motivé que par sa domination hégémonique du monde. La Russie, la Chine et l’Iran se trouvent directement sur le chemin de Washington en route vers l’hégémonie et sont donc destinées à être attaqués.

L’attaque sur la Russie se précise.

Source:

Traduction:

11 commentaires:

  1. Le plus simple et le plus sage pour la Russie serait de se retirer une bonne fois pour toutes de tous ces « machins » croupions aussi coûteux qu’inutiles et, dans son cas, nuisibles. Que ces bouffons pérorent et plastronnent à leurs frais.
    L’Europe n’est même pas un nain politique, c’est un ectoplasme (d’ailleurs parfaitement représenté par cette nouille insipide de van Rompuy) ! Sur le plan militaire ce n’est pas plus brillant : quelles troupes avec quels équipements la France, par exemple, pourrait-elle aligner dans une confrontation en Europe centrale ? La réponse : approximativement un escadron de gendarmes mobiles, un hôpital de campagne et les majorettes de la base aérienne d’Istres…
    Les USA pousseraient à la guerre ? Mais en ont-ils réellement les moyens ? Dans une guerre conventionnelle en Europe, ils pourraient incontestablement provoquer des dégâts (c’est ce que l’armée américaine sait faire le mieux) ; mais, sauf à recourir à des armes de destructions massives, ils n’ont guère de chances de l’emporter et, au final, ne garderaient en Europe que quelques bastions comme les îles britanniques ou la péninsule ibérique… Un tel conflit serait-il une aubaine pour leur économie chancelante ou le coup de grâce ? Bien malin qui pourrait le dire tant tous les indicateurs et toutes les données ont été savamment truqués, manipulés… En tout cas, rien ne permet de penser qu’ils seraient dans une meilleure position pour le round suivant avec la Chine… A moins, bien sûr, de sauter les préliminaires et de passer rapidement à l’escalade nucléaire généralisée. Mais dans ce cas-là, franchement, les survivants auront d’autres soucis que de savoir qui a tiré le premier…
    Que Russes et Chinois fassent preuve de naïveté à l’égard des USA ? Je n’y crois pas une minute ! Incontestablement, ils se sont fait berner avec la Libye. Et ils ont vite retenu la leçon ! Notre capitaine de pédalo qui se voyait déjà bombarder Damas s’est vite retrouvé à pédaler dans le vide et tout seul… Parce que Barack avait fini par comprendre que ce n’était pas Bachar le coupable ou plutôt parce que les missiles de Vladimir ont gagné une guerre de deux minutes ? Russes et Chinois jouent défensif ; calculateurs et prudents, ils n’avancent un pion que lorsque la case est sûre… et surtout parce qu’ils ont soigneusement programmé de nombreux coups à jouer.
    Les Américains jouent délibérément la tension, la dramatisation… avec toujours le risque d’en faire trop et de franchir la ligne rouge. Mais essentiellement, pour eux, il s’agit d’éviter de perdre la face, de gagner du temps, de détourner l’attention pour tenter de reprendre la main dans un autre compartiment du jeu. En Algérie ou en Syrie par exemple. Ou bien là où on ne s’y attend pas… Au Cachemire, au Tibet, dans les Spratleys…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Obama n'a pas fini par comprendre que ce n'était pas Bachar, il l'a toujours su vu que l'attaque était planifiée. C'est juste que leur belle histoire ne tenait plus la route au bout d'un moment. Avec les preuves qui démontraient le contraire présentées par les russes, plus la désapprobation générale, plus les russes qui ont montré les crocs, ils ont dû faire marche arrière...tout ça pour nous refaire la même en Ukraine quelques mois plus tard.

      Avec eux, quand ça coince à un endroit, ils essayent ailleurs. Aujourd'hui, la propagande nous montre que c'est la Russie qui est visée. Ils veulent la diaboliser au maximum comme ils l'ont fait pour les autres pays qu'ils ont plongé dans la chaos ultérieurement. Sauf que là, ce n'est pas la Libye ou l'Egypte, le coup de la révolution colorée à la sauce CIA, ça ne marchera pas. S'ils veulent faire plier la Russie, ce sera à coup de bombes nucléaires, la guerre dans tous les cas. ça commence peut être par les sanctions économiques mais ça chatouille à peine la Russie, voir ça les fait marrer. Ils commencent déjà un rapprochement avec la Chine, au final, c'est l'Europe qui l'aura dans l'os car si nous sommes privés du gaz russe, nous n'aurons pas de quoi nous chauffer l'hiver prochain à mon avis. Va savoir ce qui se sera passé d'ici là d'ailleurs. La stratégie du chaos de Washington suit son cours.

      Je me demande si Poutine va réagit car en quelque sorte, l'Ukraine a franchit une ligne rouge en commençant à tuer des civils pro-russes dans l'Est. Et la Russie avait prévenue que ce serait inacceptable et qu'elle viendrait les aider en cas de besoin. Va-t-il s'y tenir?

      Washington sait que c'est la meilleure façon d'impliquer réellement la Russie dans le conflit.

      Supprimer
  2. On dirait vraiment que y'a des tarés dans le gouvernement US et même en Europe qui veulent une guerre nucléaire !!!!
    Ils veulent quoi ??? Détruire les 2/3 de la planète et se planquer 10 ans dans des bunkers .SUPER quelle vie
    J ai plus qu'à me planquer dans le trou du cul du monde :)

    RépondreSupprimer
  3. TOUT CE BON MONDE SE FOUT DE NOUS
    je shematise et fait un tres grand raccourcit
    russes americains europeens etc...............ils travaillent ensemble ils nous vendent leur conflits..... pour que leur partage des richesses et des territoires qui vont avec passent comme une lettre a la poste ...et pour que la nouvelle carte du monde pour le N.O.M se mette en place
    des conflits par petits pays interposès cest leur specialitè depuis toujours
    perso je pense que jamais ils ne s enverront directement une bombe nucleaire dessus ....sur un pays pion surement ou
    par false flag chez eux cest une autre option ........
    juste mon opinion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ils travaillent ensemble"
      Et le pire la dedans c'est que c'est certainement vrai :(
      Une guerre mondiale = la bonne excuse pour faire tout et n'importe quoi (tuerie, expérience, viol, vol, holocauste...).
      Je suis certain que nous sommes à des années lumières de toute la vérité.

      Supprimer
    2. Permettez moi juste de dire que le NOM aura bien lieu quoi qu'il arrive, mais qu'apparement il y a actuellement 2 courants du NOM ne travaillant pas ensemble qui s'affrontent réellement pour son futur contrôle ..
      Il y a d'une part les sionistes modernistes juifs et chretiens (USA, UE) et de l'autre les orthodoxes juifs et chretiens (Russie).. Je résume grossièrement car c'est bien plus profond, plus complexe, il y a aussi la Chine les Pays arabes et l'islam et ses courants dans l'équation mais les courants forts sont ceux la..
      Les juifs étant aux manettes dans les 2 courants.. Les chrétiens ou Jésuites de ces courants servant souvent de couverture officiel du pouvoir.. Les juifs agissant en coulisse des 2 cotés..
      Je pense que cet affrontement est réel car idéologique et religieux.. Car il y a une chose que les élites aiment plus que l'argent, c'est le pouvoir.. Et la, il s'agit ni plus ni moins du futur contrôle total (Idéologique,religieux,financier...) de la planète..
      Donc pour les amitiés,vous repasserez..
      En ce qui me concerne, je pencherai pour un NOM orthodoxe, qui me parait quand même bien plus sain que le NOM sauce satano - sioniste..
      Ne pas oublier l'Islam radical, qui veut également en secret son califat mondial, mais je doute qu'il en ai les moyens car marionnettes des sionistes..
      Enfin, ce n'est que mon humble avis et vous avez peut être raison...
      Bonne continuation..

      Supprimer
    3. Pourtant c'est l'inverse, ce sont les sionistes en première ligne (et c'est flagrant) et les jésuites qui contrôlent le tout. Quand à la Russie, je doute qu'elle soit réellement en lutte contre le NOM, ce n'est qu'une facette de la même pièce. Svali dit bien que les illuminati (donc les jésuites) contrôlent aussi la Chine et la Russie et que les américains ne seront pas les leaders de ce NOM, d'ailleurs on commence à le voir.

      Par ailleurs, les instigateurs de ce plan ne sont pas chrétiens mais satanistes

      Supprimer
  4. C'était il y a déjà deux mois...

    https://www.youtube.com/watch?v=GTm34P16ZGc

    alors je n'imagine même pas la situation aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  5. Défection de blindés ukrainiens (RT)
    https://www.youtube.com/watch?v=vfLyFOtFlHA

    RépondreSupprimer
  6. Ils faut comprendre que ils feront tout pour tenir leur système financier & cela doit passe par la guerre ils n'ont plus le choix .La F.E.D & goldmand sachs dirige le monde

    RépondreSupprimer
  7. Ce n'est pas qu'ils ont plus le choix, "ils" ca dépend de qui on parle, ceux qui tirent les ficèlent voulaient que les autres n'est plus le choix. Maintenant l’Amérique n'a plus le choix mais ce sont leur dirigeants qui l'ont voulu. Le gouv russe est autant franc maçon que les autres, cette guerre ca sera soit du théatre, soit un partage des richesses, mais pas un réel affrontement entre dirigeants, ils sont potes, ce sont les peuples qui vont morfler. Comment croire a notre époque que les choses arrivent par hasard. Pour survivre faudrait se préparer et se rassembler en communauté dans un coin du monde inintéressant pour eux en attendant que ca se passe...Bien que s'ils réussissent à imposer leur NOM le monde ne sera pas assez grand pour nous cacher. J'ai tendance a penser que tout est perdu pour la liberté, mais y a toujours moyen de passer entre les mailles...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog