samedi 3 mai 2014

Douleurs chroniques rebelles : un traitement par stimulation magnétique transcrânienne



La douleur chronique est une maladie en soit qui peut devenir très handicapante lorsqu'elle est mal traitée. Hors les médicaments antalgiques montrent très vite leurs limites en général. Cette technique indolore aux effets secondaires rares et bénins peut être intéressante notamment pour ceux qui tolèrent mal les médicaments(et ils sont nombreux). A noter qu'elle semble également indiquée pour les personnes souffrant de fibromyalgie. Pourtant, cette technique n'est pas du tout connue du grand public et les médecins ne la conseillent que très rarement préférant faire fonctionner l'industrie pharmaceutique. Voici une vidéo qui montre comment se déroule une séance de Stimulation Magnétique Transcrânienne. Fawkes

Le centre d’évaluation et de traitement de la douleur (CETD) du CHU de Rennes vient d’acquérir un nouvel équipement appelé rTMS pour repetitive Transcranial Magnetic Stimulation, destiné à traiter les patients souffrant de douleurs chroniques rebelles. Le CHU est le premier établissement breton à proposer cette nouvelle prise en charge. Une information qui intéressera les nombreuses personnes que les traitements antalgiques n’arrivent pas à soulager soit près d’un tiers de la population selon les dernières études*
Les techniques de stimulation telles que la rTMS (Stimulation Magnétiquetranscrânienne répétitive) peuvent intervenir sur indication en complément des autres traitements association souvent plusieurs thérapeutiques : médicaments par voie générale ou locale, techniques physiques (kinésithérapie, acupuncture, exercices physiques...), psychologiques (entretiens individuels, hypnose éricksonienne...), techniques dites invasives(cathéters, sondes de stimulation...).

Déjà utilisées en psychiatrie pour traiter les dépressions graves ou les troubles obsessionnels compulsifs, les techniques de stimulation sont efficaces, en particulier pour les douleurs neuropathiques (par atteinte d'une fibre nerveuse) périphériques.

Méthode indolore et non invasive, la stimulation magnétiquetranscrânienne répétitive agit sur l’activité électrique du cerveau et son fonctionnement. Une bobine placée en externe au contact du crâne du patient induit un champ électromagnétique dont la répétition module l’excitabilité et permet de réduire la perception du message douloureux. La zone à stimuler est détectée par un système spécifique de neuronavigation, qui étudie l'imageIRM du cerveau du patient et indique ainsi à l'opérateur la cible à atteindre.
Un protocole de 5 séances
Le patient est adressé au centre d’évaluation et de traitement de la douleur par son médecin généraliste. Une première consultation spécifique, destinée à informer le patient sur la rTMS et à recueillir son consentement, est planifiée. Le protocole comporte ensuite 5 séances de stimulation de 45 minutes programmées pendant 5 jours. 
En cas de réduction de la douleur lors de la première session, des séances d'entretien sont prévues les mois suivants. L'objectif est de réduire l’intensité douloureuse de 30 à 50% ce qui est réalisé dans environ 50% des cas.
Le Centre d’Evaluation et de Traitement de la Douleur (CETD) est installé au cœur de l’hôpital Pontchailloudepuis mai 2011. Il répond au nombre croissant de patients atteints de douleurs persistantes et adressés auCHU de Rennes.
Un européen sur trois souffre d’une douleur chronique, c'est à dire une douleur qui dure depuis plus de 3 mois. C’est le résultat de l’enquête européenne Painstory menée en 2011 dans 13 pays européens*. 6 personnes sur 10 ont le sentiment que la douleur chronique contrôle leur vie.

Source:


0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog