jeudi 22 mai 2014

Réponse du ministère de l’écologie à la question de Joël Giraud sur les chemtrails



On a une fois encore une réponse évasive qui prend bien soin d'éviter d'évoquer même le terme "chemtrails". Non seulement ils ne répondent pas aux questions du député Joël Giraud mais ils n'osent même pas nier l'existence des chemtrails. La langue de bois politicienne a encore frappé. Fawkes
ass nat giraudLe 12 novembre dernier, le député des Hautes-Alpes Joël Giraud (PRG) a adressé une question à destination du ministère de l’Ecologie et de son ministre. Malgré que le délai de réponse de deux mois autorisé par l’Assemblée nationale soit dépassé depuis le 12 janvier 2013, le ministère de l’Ecologie a tenu à répondre à cette interrogation laissée en suspend.
Voici la question du député, ainsi que la réponse du ministère :

Texte de la question :
M. Joël Giraud attire l’attention de M. le ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur les phénomènes de « chemtrails » et la géo-ingéniérie. Un certain nombre d’articles sont parus dans des
revues scientifiques spécialisées ayant trait aux « mystérieuses traînées dans le ciel » plus connues sous le
nom de « chemtrails ». Plus récemment, la Conférence du collectif « skyguards » qui s’est tenu à Bruxelles
le 9 avril 2013 a rendu ses conclusions et a présenté au Parlement européen une pétition afin de faire cesser
les épandages aériens clandestins dans le ciel. La géo-ingéniérie qui comprend les interventions délibérées
à large échelle visant à modifier le climat pour limiter le réchauffement climatique a des effets dévastateurs.
Des milliers de témoins peuvent dénoncer des trainées d’avions dans le ciel qui se développent d’un horizon
à l’autre, s’élargissent et fusionnent jusqu’à couvrir le ciel d’un nuage artificiel. En effet officiellement ces
trainées sont considérées comme des traces de condensation laissées par les avions mais les scientifiques
qui ont étudié la question mettent en avant le fait que les traces de condensation sont identifiables à des
altitudes élevées de l’ordre de 10 000 mètres et que celles-ci se résorbent rapidement alors que les chemtrails
apparaissent à des altitudes plus basses entre 2 000 et 5 000 mètres et s’estompent très lentement. Certains
émettent l’hypothèse qu’il s’agirait là d’épandage de produits chimiques provoquant d’ailleurs des maladies
respiratoires chez les populations survolées et que les appareils concernés sont des avions militaires sans
aucune identification possible, écartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concernés
par ces traces. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui faire savoir si des études ont été diligentées par le
Gouvernement afin d’apporter des réponses précises aux questions légitimement posées.

Texte de la réponse du ministère de l’Ecologie :


Les traînées blanches visibles dans le ciel après le passage des avions correspondent à une condensation
de l’eau de l’atmosphère en cristaux autour des émissions normales de l’avion. La combustion du kérosène
dans les moteurs des avions conduit en effet à l’émission de gaz et de particules (suies, imbrûlés, poussières)
qui sont à l’origine de la condensation observée : ces particules peuvent servir de noyau de condensation
dans des conditions de très forte humidité de l’atmosphère (100 % à 130 % de sursaturation) et pour des
températures inférieures à – 30° C. En dessous du seuil de 100 %, aucune traînée n’apparaît ; en revanche,
au dessus de 130 %, un nuage se forme. Ce phénomène dépend peu de l’altitude de l’avion mais bien
des conditions atmosphériques et de la météorologie. La taille, la durée et l’étalement des traînées de
condensation dépendent également des conditions météorologiques. Elles ne sont pas nocives pour la santé
et aucun élément ne contredit à ce jour cet état de fait. Le sujet des traînées de condensation est bien une
préoccupation mais dont l’enjeu environnemental réside dans l’évaluation de leur contribution à l’effet de
serre. De nombreuses études sont menées sur ce sujet, au niveau national par l’Office national d’études et de
recherches aérospatiales (ONERA), et au niveau international par le Groupe d’experts intergouvernemental
sur l’évolution du climat (GIEC). La lutte contre les émissions et la limitation des nuisances aériennes
constituent une des priorités fixées à la direction générale de l’aviation civile.


Ci-dessous, notre interview de Joël Giraud sur cette question :

Pour aller plus loin, sur les chemtrails avec l’Agence Info Libre :

Source:

9 commentaires:

  1. Peu être une comptine qu'on dirait tout droit sortie des bisounours les ferait réagir https://www.youtube.com/watch?v=I6AE_y16vrY

    Et puis oui il reste prudent le Monsieur mais c'est déjà pas mal d'abordé le sujet avec l'intervention d'un député qui pose des questions, malgré le fait que quelque soit la question toujours la même réponse https://www.youtube.com/watch?v=Xhk7dOhv6Qc

    RépondreSupprimer
  2. @TTT
    Mdr :-)) Pas mal la petite vidéo (la première).

    J' ai lu il y a quelques jours un article sur un site anglophone, que des scientifiques et chercheurs avaient menés deux études de comparaison sur les effets du soleil sur la peau, et les mêmes effets filtrés par les chemtrails. Et bah résultat des courses, sans les chemtrails les rayons du soleil n' apportaient que du bonheur (vitamine D etc), alors qu' à travers les chemtrails ils provoquaient le vieillissement prématuré de la peau, des allérgies, et le cancer de celle-ci.
    Et puis comment se-fait-il qu' en Afrique ou dans d' autres endroits chauds du globe on ne bassine jamais les gens avec un cancer de la peau lié au soleil (ils savent ce qui est bon nos sacrés amis africains et asiatiques ;-)) alors qu' ici on nous fait le coup depuis que les laboratoires ont trouvés des crèmes solaires. Et je ne pense pas que ce soit juste pour se faire de l' argent car leurs crèmes filent aussi le cancer apparement.

    @Guy

    Guy si tu pouvais retrouver cet article cité plus haut, vu que c' est toi Géo Trouvetou ;-) et je n' arrive plus à retomber dessus, ce serai assez intéressant, si par hasard ils ne l' ont pas encore censuré totalement.
    Si mes souvenirs sont bons ceux qui ont menés ces études pendant plusieurs années, étaient des néo-zélandais ou des australiens, mais je ne suis plus sûr.
    Comme quoi une bonne cure de soleil ne ferai jamais de mal à personne, par contre aujourd' hui avec leur m.... qu' ils nous pulvérisent c' est sûr que c' est moins certain, voire même l' inverse.
    Aujourd' hui sur une grande majorité de la planète il vaut mieux ne plus trop s' exposer, ou alors utiliser autre chose que les crèmes solaires pour se protéger, mêmes en Afrique ou en Asie je pense, car ils n' épargnent personne avec cette saleté.

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas le gouvernement français qui décident pour les chemt rails, c'est, l'Otan. la France n'a juste qu'a la fermer et subir;
    De plus ces chemt rails, ont une double action, comme le bonbon, Kiss KOOL.Ils renforcent la magétosphère , et nous polluent .

    RépondreSupprimer
  4. Il faut souvent voir ce qu'il se passe ailleurs (https://www.youtube.com/watch?v=1-Eg9UnESXs) pour comprendre ce qu'il se passe chez nous et c'est pas parce que ce n'est pas sous le contrôle du gouvernement français qu'ils peuvent se permettre de renier ce que tout un chacun peut constater en levant les yeux (@15min50 https://www.youtube.com/watch?v=sgnakdcwRlE)

    Et concernant chemtrails et soleil il y a pas mal de chose la dessus http://chemtrailsplanet.net/2013/01/15/studies-reveal-chemtrails-block-profound-human-connection-to-the-sun/

    Et puis pour pas changer une petite chanson pour finir https://www.youtube.com/watch?v=P8n4FA_t7NU ~

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas chez vous mais par ici, ils se sont vachement calmés niveau chemtrails. Depuis le printemps, je n'en vois quasiment pas. C'est extrêmement rare alors qu'il y a des fois pas mal de soleil (et l'année dernière, la même époque, ça cartonnait déjà). Pour une fois, je vois un vrai ciel bleu comme il se doit, c'est très agréable...mais pour combien de temps?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage le point de vue de Bruce Lie, à ceci prêt que je pense que les chemtrails ont sûrement des centaines d'utilités différentes (météo, communication, brouillage radar, bouclier antimissile, bouclier antimétéorites...) et que la principale selon moi est effectivement de renforcer la magnétosphère ou de compenser ses faiblesses.

      On peut remarquer que comme par hasard, quand l'activité solaire est faible (ce qui est le cas depuis un petit moment avec seulement 70 tâches ce jour) le nombre de chemtrails est faible (pas inexistant).

      Lorsque vous observerez un nombre de chemtrails important (un bon ciel dégueulasse comme on aime) je vous encourage à consulter spaceweather pour vérifier, c'est peut-être un hasard mais ça fait quelques années que j'observe le phénomène.
      http://spaceweather.com/

      Biensûr, il faut aussi prendre en compte que en tant que public nous n'avons pas droit à de l'information en temps réel et le nombre de tâches solaires varie régulièrement 1 à 2 jours de façon significative (double, triple, voir quadruple d'un jour à l'autre) après les premières observations du ciel pourri.
      Ce qui me fait envisager que la technologie qui permet de planifier les épandages est bien au delà de ce que nous sommes capables de comprendre et est capable d'anticiper les sursauts d'activités solaires...

      Supprimer
  6. Salut les amis. À Liège et à virton et jemelle sa y vas , j' ai de nombreuses photos qui ne laisse auqun doutes. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. J'en ai aperçu Dimanche et Mardi matin dans le nord-est de la France, mais c'est vrai que sa c'est un peu calmer et qu'on peut apprécier un beau ciel bleu un peu plus régulièrement.

    RépondreSupprimer
  8. NORMALc'est le calme avant la tempete
    PAIX SUR VOUS

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog