lundi 16 juin 2014

D'après des "experts" américains: les militants anti-gouvernement sont devenus une menace aussi préoccupante que les djihadistes



Les réactions suite aux dernières fusillades en date ne se sont pas fait attendre et le gouvernement américain commence déjà à désigner ses nouvelles cibles dans la lutte contre le terrorisme : les militants antigouvernementaux. 

Pour cela, la fusillade de Las Vegas mettant en scène un ersatz de patriote, au final plutôt un anarchiste dérangé qui se prend pour Le Joker, a été le catalyseur parfait. 

Concernant cette affaire, on a pu constater que les images de surveillance ont été trafiquées et ne révèlent absolument rien. Reuters a également indiqué que tout compte fait, l'homme avait été tué par la police et non par sa femme (ce n'est pourtant pas ce que la police indique sur la vidéosurveillance). On reconnaît la marque de fabrique typique des Psy Ops à l'américaine où la version officielle change tout le temps. Mieux encore, CNN  Indique que les Miller ont été entendus à plusieurs reprises par la police cette année comme témoin dans diverses affaires. Non seulement ces témoignages étaient spontanés mais n'avaient montré absolument aucun signe ni de violence ni d'hostilité envers la police. Donc d'un côté, nous avons un homme qui collabore spontanément avec la police et ce à plusieurs reprises, et d'un autre côté on veut nous faire croire qu'il est farouchement opposé à cette même police : quelle logique implacable!Décidément, cette affaire ne tient pas debout.

Intéressant également. En mai 2014, le groupe de défense musulman SALAM ainsi que la coalition nationale pour la protection des libertés civiques ont publié un rapport qui critique les méthodes du gouvernement américain pour identifier les terroristes potentiels. D'après ce rapport, les accusations préventives dans le cadre de la guerre contre le terrorisme suite aux attentats du 11 septembre ont provoqué une persécution injuste des musulmans américains par le FBI dans 95 % des cas. Certains d'entre eux étaient donc qualifiés de terroristes sans qu'aucune charge ne pèsent contre eux. 

Au final, sur 399 individus, seuls 11 cas représentaient une menace potentielle pour les États-Unis. Le rapport critique également l'usage qui est fait par le FBI "d'agents provocateurs pour planifier des crimes fabriqués et contrôlés par le gouvernement". "Le gouvernement utilise ainsi des agents provocateurs pour se centrer sur des individus avec des idéologies dissidentes et leur fournit de faux missiles, des armes et argent et la planification technique et stratégique nécessaire pour vérifier si l'individu en question est manipulable en vue de la préparation d'une action violente ou criminel" indique le rapport.

Steven Down, avocat de SALAM indique à RT que ce qu'ils essaient réellement de faire est de convaincre le public américain qu'il existe une grande armée de terroristes potentiels dont ils doivent avoir peur afin de pouvoir poursuivre leur programme de surveillance massive. 

Eh oui, le gouvernement américain finance, entraîne, incite (et même parfois dirige) des terroristes alors que dans le même temps, il prétend lutter contre ce phénomène. On voit qu'aujourd'hui, il souhaite s'attaquer au terrorisme domestique. On a donc une idée de ce qui attend le peuple américain. Fawkes

--------------------------------------

 Un groupe de travail fédéral sur le "terrorisme domestique", créé suite à l'attentat d'Okahoma City de 1995, reprend vie après plus de 10 ans de sommeil après que des experts aient estimé que des mouvements de droite et des militants anti-gouvernement sont devenus une menace aussi préoccupante que les djihadistes


Les cas d'extrémisme des deux derniers mois sont un rappel brutal que le terrorisme originaire des États-Unis est une menace pour la sécurité nationale croient des experts. La semaine dernière, le procureur général Eric Holder a annoncé qu'il renoue avec le Comité exécutif sur le terrorisme domestique au sein du ministère de la Justice, une re-création d'un groupe qui a été créé en 1995 et brusquement mis en attente le 11 septembre 2001 puisque l'attention s'est tournée vers les terroristes à l'étranger.

Aucune menace interne spécifique n'a été annoncée avec la reconstitution du comité, mais les fusillades meurtrières à Fort Hood, au Texas, les attentats du marathon de Boston, l'assassinat de 3 personnes dans un centre juif au Kansas, l'assassinat de deux agents de police à Las Vegas, illustrent les dangers accrus du terrorisme domestique.

Un expert sur l'extrémisme a souligné que depuis les attentats du 11 septembre 2001, la plus grande menace ce sont les extrémistes de droite [ndlr: militants contre le contrôle des armes à feu, les chrétiens "Born again", les libertariens, le Tea Party, toute personne qui critique l'administration américaine...] qui ont proliféré pendant que le gouvernement portait son attention à l'étranger.

Selon les experts, les djihadistes sont toujours en lente ébullition alors que les extrémistes domestiques ont tendance à être plus réactifs. Le programme fédéral de lutte contre le terrorisme domestique donnera plus de contrôle ainsi que le financement pour lutter contre l'extrémisme.

La résurgence de la commission sur le terrorisme intérieur a fait réagir les détracteurs républicains de la Chambre où ils ont exprimé leur inquiétude à l'effet que ce groupe de travail risque de qualifier tous les opposants politiques de terroristes.

Source: nbcnews

Traduction partielle: conscience-du-peuple

3 commentaires:

  1. Campaign To Make Cops Scared Of Truthers
    https://www.youtube.com/watch?v=xWReaI0Ezqw

    New York state Counter Terrorism Bulletin
    http://www.scribd.com/fullscreen/229507167?access_key=key-Dmh8sRtlWDGjlk8aIx6S&allow_share=true&escape=false&view_mode=scroll

    "... Based upon reporting it appears all the suspects in these incidents were motivated by elements of a far right anti-government ideology with a particular fixation on law enforcement. ..."

    RépondreSupprimer
  2. Première d'ERTV: Soral déclare qu'il "prendra le pouvoir" et en prime conseille de créer une "banque dissidente".

    Quel est le nerf de la guerre d'un monde satanique si ce n'est l'argent et le pouvoir?

    RépondreSupprimer
  3. LOL, voilà un surhomme, un atlante , qui a préservé sa mémoire !
    banque dissidente ? ca existe ca ?
    oui, pognon et pouvoir , ca va de pair ; et... des femmes... pour honorer le veau d'or..
    merci pour la news ca valait le détour

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog