jeudi 31 juillet 2014

4 missiles balistiques ukrainiens tirés vers les zones des séparatistes

Dangereuse escalade de la violence ces derniers jours, Porochenko a d'ailleurs apparemment décidé de faire pire (voir dernier article). Dans le même temps, certains médias ukrainiens remettent le couvert en illustrant une supposée attaque russe sur leur territoire avec des images satélite provenant d'un jeu vidéo. Fawkes
C’est une information d’une très grande gravité dont seule la chaîne CNN a rendu compte.
Pour la première fois depuis le début de ce conflit, le gouvernement de Kiev, soutenu par l’Union Européenne et les Etats-Unis a lancé 4 missiles balistiques SS-21(*) susceptible de transporter rien de moins qu’une charge nucléaire!
Ces 4 missiles ont été abattu par les forces de défenses russes sans que l’on sache précisément comment ils ont été détruit.
Ces tirs ont provoqué le déploiements de l’armée russe qui a été à deux doigts de lancer une offensive de grande envergure sur l’Ukraine.


Nous jouons avec le feu, et le feu… ça brûle.
Cette information a bien été confirmé, mais les provocations des forces et alliés de l’OTAN ne fait pas la « une » de nos médias.
N’oubliez pas, « radio Paris ment… »
Charles SANNAT
Source Le Contrarien
Il n’y a pas que la chaîne CNN, RiaNovosti en parle aussi :http://fr.ria.ru/world/20140729/201977921.html
« Des missiles balistiques à courte portée sont employés par les troupes pro-Kiev qui mènent depuis le 15 avril une opération spéciale dans l’est du pays, a annoncé mardi la chaîne CNN, se référant à trois sources au sein du renseignement US. 
D’après les données de la chaîne, ces deux derniers jours, l’armée gouvernementale utilise des missiles dotés d’ogives de 454kg d’une portée de 89km. Il s’agit de l’arme la plus destructrice employée jusqu’à cette date au conflit, souligne la source. 
Les interlocuteurs de la chaîne ignorent où ces missiles sont tombés et quels dommages ils ont causé. 
Un représentant du renseignement américain a indiqué qu’il était peu probable que les Etats-Unis fournissent des clichés satellite prouvant ces tirs, les soldats ukrainiens étant « de bons gars ». Un autre interlocuteur de la chaîne a qualifié ces attaques d’ »escalade du conflit », tout en soulignant toutefois que l’Ukraine avait « le droit de se défendre ». 
Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération spéciale d’envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l’Ukraine suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch le 22 février dernier. 
Les hostilités ont déjà fait plus d’un millier de morts parmi les civils et entraîné d’importantes destructions. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin. Les Etats-Unis soutiennent l’opération spéciale de Kiev. »


Via: Les moutons enragés 


Kiev apporte des missiles balistiques dans le Sud-Est, selon la milice


Par La Voix de la Russie | Les militaires ukrainiens ont apporté des missiles balistiques à Kramatorsk (Sud-Est ukrainien), affirme le ministre de la Défense de la république populaire autoproclamée de Donetsk Igor Strelkov.

Il s’agit de munitions pour les systèmes de lancement OTR-21 Totchka. Selon M. Srelkov, Kiev prépare une provocation pour qualifier la république populaire autoproclamée de Donetsk d’organisation terroriste.
M. Strelkov a affirmé que les forces de l’ordre prévoient d’exterminer la population civile en bombardant des sites de stockage avec du chlore toxique, utilisé pour le traitement des eaux usés des sites industriels à Donetsk et Lougansk.

4 commentaires:

  1. hs deux airbus A320 en libye subtilisès

    sur qui vont ils tombès ?

    http://www.tuniscope.com/article/50240/actualites/tunisie/frikhalib-541923

    RépondreSupprimer
  2. Avec des munitions conventionnelles (avec des saloperies de type NBC, c’est autre chose…), l’emploi de missiles balistiques est complètement inapproprié dans le type de combats opposant les séparatistes aux unités ukrainiennes. Face à ces forces très mobiles, cela revient à vouloir écraser des mouches en vol au marteau-pilon ! L’emploi de tels engins ne peut avoir de sens que contre des cibles stratégiques importantes (infrastructures lourdes, dépôt de carburant, de munitions…) ou pour un bombardement terroriste de zones urbaines afin de provoquer la sidération et la panique de la population.
    Soit on est dans le schéma d’une armée ukrainienne aux abois et qui en arrive à utiliser les pires expédients pour tenter de briser l’adversaire au risque - évident - d’une escalade incontrôlable et d’une accusation étayée de crime contre l’humanité (si un de ses missiles explose au beau milieu d’une zone urbaine dense…).
    Soit on teste délibérément la capacité de réaction et la détermination des Russes, mais là encore toujours au risque d’une escalade dangereuse… surtout pour les Ukrainiens que les Américano-sionistes poussent à l’action dans la coulisse pour mieux pouvoir se défiler en cas de problème.
    Soit un mélange des deux options précédentes : la situation obligeant à des solutions extrêmes et permettant, par la même occasion, une opération d’intimidation de la Russie…
    Dans les trois cas, la réaction russe ne s’est pas fait attendre et n’a manifestement pas été celle qu’attendaient les instigateurs des tirs.
    La destruction des missiles montre, à la fois, la détermination et les redoutables capacités opérationnelles russes. L’absence de réactions ukrainiennes et américaines prouve la totale inanité de leur provocation et surtout montre aux Américains que s’engager dans un conflit ouvert - même par OTAN interposé - sera terriblement coûteux et risqué.
    La liquidation de plusieurs « instructeurs » américains et de nombre de mercenaires, mais surtout la mise hors d’état de nuire d’un général US est un signal clair et douloureux adressé à Washington : l’offensive terrestre ne se fait pas du tout comme se l’imaginaient les stratèges du Pentagone !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le document leaké du SBU ( voir dernier article) montre bien que l'armée ukrainienne est bien aux abois. Ils se prennent une grosse fessée et veulent montrer qu'ils ont de l'armement costo. Sauf que leur inexpérience et la stupidité des stratèges militaires les mettent en echec et que sortir ce genre de missile ne changera probablement pas la donne si les désertions se poursuivent.

      Supprimer
  3. Il y a une vidéo qui circule montrant une conférence de presse d'un responsable indépendentiste pro-russe mettant en garde contre une possible attaque des forces de Kiev sur des installations de traitement d'eau potable est-ukrainiennes contenant des stocks de chlore. Ce serait prévu avec des missiles et ça propagerait des nuages très toxiques de vapeurs de chlore à des kilomètres à la ronde, d'après lui. Il dit aussi que ce serait un flase flag et que Kiev mettreit ça sur le dos des pro-russes. Ca a peut-être un rapport avec ces tirs de missiles interceptés, qu'en dites-vous ?

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog