samedi 6 septembre 2014

L'Europe durcit sa rhétorique de guerre: quel risque pour la Russie en cas de déconnexion du système SWIFT ?


L’Angleterre voudrait donc couper l'accès au réseau bancaire SWIFT en Russie. Il s'agit d'une escalade très claire des sanctions qui toucherait aussi les particuliers mais aussi assurément l'économie russe. Jusque là, la Russie a à chaque fois réussi à rebondir sur ses pattes. En sera-t-il de même cette fois-ci? Fawkes 

Dans le cadre de l’expansion des sanctions liées à la crise ukrainienne, l'Angleterre a proposé de bloquer l'accès de la Russie au système bancaire international SWIFT. Cette proposition a peu de chances d'aboutir, mais si tel était le cas, la Russie s'empresserait de créer un système équivalent conjointement avec la Chine.


Le gouvernement britannique a officiellement annoncé que la Grande-Bretagne exhorterait l’Union européenne à bloquer l’accès de la Russie au réseau bancaire SWIFT dans le cadre de l’expansion des sanctions, informe l’agence Bloomberg.


Actuellement, le réseau SWIFT réunit plus de 10 000 organisations bancaires et financières dans 210 pays du monde, la Russie compte plus de 600 participants, dont la Banque de Russie.

En cas de déconnexion du système SWIFT, les banques russes ne pourront plus gérer leurs comptes de correspondance à l’étranger, les paiements en devises seront également affectés, car toutes les informations sont transmises par SWIFT.

« SWIFT est, essentiellement, un protocole d’interaction entre les banques. Si les codages communs sont interdits en Russie, le système bancaire russe pourrait rapidement plonger dans le chaos et connaître un effondrement partiel », explique Vassili Yakimkine, professeur adjoint de la faculté des finances et de la banque à l'Académie russe de l'économie nationale et analyste de FIBO Group.

Par ailleurs, les dirigeants occidentaux ne cherchent pas à bloquer tous les paiements en provenance et à destination de la Russie car, dans ce cas, ils ne pourront plus payer les ressources énergétiques et ne seront donc, pas livrés. « En outre, cela pourrait stimuler la création par la Russie et par la Chine (ce qui est encore plus dangereux pour l’Occident) de leur propre système de paiement pour les transactions financières entre les banques de différents pays », ajoute Vassili Yakimkine.

Principal risque

Anton Soroko, analyste de la holding d’investissement FINAM, explique que si cette restriction est finalement introduite, la Russie disposera probablement d’un certain délai pour s’adapter à la nouvelle situation.

« Au moins, quand l’Iran a été déconnecté de SWIFT, il en avait été informé à l’avance, pas comme pour l’arrêt récent de fourniture de services aux banques russes par Visa et Mastercard », explique Soroko. En mars 2014, les systèmes de paiement internationaux ont bloqué en un jour les opérations sur les cartes bancaires des banques frappées par les sanctions américaines, et les banques et les clients n’en avaient pas été avertis à l’avance.

L’analyste en chef d’UFS IC Ilya Balakirev explique que la décision de déconnecter la Russie du système SWIFT serait étrange, car l'Union européenne a souligné à plusieurs reprises qu'elle ne souhaitait pas restreindre les transactions privées. « Aujourd'hui, les opérations en devises sont quasiment impossibles sans l'utilisation de SWIFT. Ce protocole, de facto, est une norme », explique l'analyste.

Aussi, la « déconnexion » de la Russie de SWIFT signifie, en réalité, l'arrêt de toutes les opérations bancaires avec les banques étrangères, ainsi que des opérations en devises sur le marché intérieur. « Les entreprises exportatrices pourraient rencontrer des difficultés, de même que les entreprises importatrices. La Russie pourrait, de la même manière, interdire aux entreprises européennes d'utiliser ses pipelines sans interdire l'exportation du gaz », précise Balakirev.

Solutions alternatives

Les sanctions sous forme de déconnexion des banques d’un pays de SWIFT ont déjà été utilisées pour faire pression sur l’Iran. En février 2002, le comité bancaire du Sénat américain a approuvé à l’unanimité la loi visant à interdire à SWIFT de servir les banques iraniennes déjà frappées par les sanctions.

Par ailleurs, SWIFT, société enregistrée en Belgique, n’était pas d’accord avec cette décision. Pourtant, un mois plus tard, en mars 2012, la société a accepté les arguments des autorités américaines et a déconnecté les banques iraniennes. « Les États-Unis peuvent obliger les institutions financières internationales de choisir entre la poursuite de l’activité en Russie et le travail aux États-Unis en excluant la Russie du système en dollars », explique Vassili Yakimkine.

Toutefois, seule la Grande-Bretagne qui a annoncé l’éventuelle déconnexion de SWIFT, pas les États-Unis.

La Banque de Russie étudie déjà la création d’un équivalent de SWIFT en Russie. En août 2014, le vice-ministre des Finances, Alexeï Moïseïev, a déclaré que le ministère des Finances et la Banque centrale préparaient un projet de loi sur la création d’un équivalent de SWIFT en Russie.


Le vice-ministre a expliqué qu’il existait déjà des propositions : par exemple, la société russe CyberPlat a déjà développé des solutions similaires. La Banque centrale, elle, dispose de son propre système protégé d’échange de messages.

« Il est sans doute impossible de créer un équivalent complet de SWIFT, car cela nécessiterait la coopération des banques à travers le monde entier, ce qui paraît peu probable », explique Ilya Balakirev.

Il estime que la solution pourrait consister à créer un centre de traitement SWIFT sur le territoire Russe, ce qui ne serait pas sans conséquences sur ses échanges internationaux.


Source: Russia beyond the headlines

---------------

Pierre Jovanovic quand à lui y voit carrément une déclaration de guerre de l'Angleterre à l’encontre de la Russie. A mon sens, la guerre a déjà commencé, elle n'est juste pas officiellement actée et commence par des sanctions financières, le but étant de d'acculer l'ennemie de tous parts, tout en faisant croire à l’opinion public que l'occident est attaqué et que l'on ne fait que répondre à des provocations: inversion des choses typiquement satanique et pourtant totalement habituelle chez nos politiciens. 

Ce qu'il manque désormais c'est le coup d'envoi des réelles hostilités qui peut tout aussi bien prendre encore plusieurs mois. Cela dépendra de l'habileté de Poutine a déjoué les coups de ses adversaires. Jusque là, qu'on l'aime ou pas, il a été le seul à proposer une aide humanitaire dans l'Est de l'Ukraine, à négocier réellement un cessez le feu et surtout le seul à nous épargner une guerre mondial à ce jour. De ce côté, nous ne pourrons malheureusement absolument rien attendre de nos dirigeants totalement alignés sur la rhétorique guerrière américaine et encore moins de nos médias qui pour certains, comme Libération, journal contrôlé par Edouard de Rothschild, vont jusqu'à publier il y a deux jours en première page des titres racoleurs du genre: Ukraine: Guerre contre l'Europe. Fawkes



Vendredi, le Premier Ministre anglais a demandé, restez assis, à ce que la Russie soit débranchée du réseau interbancaire Swift, comme le fut le Vatican (ce qui avait forcé le départ de Benoît XVI) et l'Iran. Sauf que la Russie de Poutine n'est ni le Vatican, ni l'Iran !

C'est une déclaration de guerre, indirecte certes, mais bien réelle.

Cameron veut affamer le peuple russe pour le punir d'avoir Poutine. Et si l'UE et les US débranchent les banques russes de Swift, je ne donne pas très cher de la paix.

Encore plus hilarant, d'une "Pierre le Grand" deux coups, la Russie ne pourra pas payer la livraison des Mistral, et par conséquent cela annulle la vente. Vous voyez... C'est sioux, non? "The UK will press EU leaders to consider blocking Russian access to the SWIFT banking transaction system under an expansion of sanctions over the conflict in Ukraine, a British government official said ... SWIFT, is one of Russia's main connections to the international financial system. Prime Minister David Cameron's government plans to put the topic on the agenda for a meeting of EU leaders in Brussels today, according to the official, who asked not to be named because the discussions are private."

Comme c'était du soi disant "top secret", il fallait que cela tombe immédiatement sur les fils presse, histoire de montrer aux Russes ce qui les attend. Cela rappelle vaguement le blocus que Napoléon avait voulu imposer pour ruiner les Anglais. Non seulement cela n'avait pas fonctionné, mais en plus on sait comment cela s'était terminé. Aujourd'hui, la Russie et la Chine sont la main dans la main, sans compter le soutien de l'Inde et bien sûr du Brésil. Et comme, la situation dégénère très vite en ce moment, il ne faudra pas beaucoup de temps pour que cette guerre ukrainienne en devienne une, officiellement, avec l'envoi des troupes françaises, anglaises, espagnoles, italiennes et bien sûr américaines. Pour affronter les Russes. Ce sera donc une IIIe Guerre Mondiale. Lire ici Bloomberg, et ici ZH.

PS: de notre lecteur JM: "je travaille à Genève, et je l'ai vu, ce jour, chez un client (une compagnie d'assurance privée). Les entreprises suisses qui possèdent des locaux en France demandent des extensions d'assurance pour GUERRE et GUERRE CIVILE !"

PS2 : Hollande a parlé ce week-end de la possibilité d'une guerre, tout comme le président de ne je sais quelle ex république d'URSS. Comprenez: il y aura une guerre, il faut juste préparer l'opinion.

PS3 : je le dis depuis 2008, seule une guerre permettra de masquer la faillite. Un Etat en guerre n'est pas tenu de payer ses bons du trésor. CQFD.


Source: jovanovic

Via SOTT

5 commentaires:

  1. Quand je disais que la guerre économique était lancée...

    Je ne comprends pas la Russie qui n'a pas vraiment pris les devants à ce réseau Swift sachant ce qu'a subit l'Iran...

    La différence est que la Russie à cette fameuse bombe et c'est probablement ce qui les garde encore la tête hors de l'eau.

    A jouer au chat et à la souris... c'est une erreur de Swift car il donne une information extrêmement importante concernant la faiblesse du réseau bancaire mondiale. Attaquer les et cela en est fini! Qu'ils fassent bien attention que les russes deviennent complètement autonome avec Brics et ensuite coupent leur réseau haha, tel est pris qui croyait prendre. Il y a quelques experts en cyberpiraterie comme Snowden :)

    N'oublions pas non plus la Russie à désamorcé la guerre avec la Syrie et l'escalade iranienne (toujours par ces mêmes israéliens).

    RépondreSupprimer
  2. Ou bien Cameron est, comme sont nom l'indique, un toxicomane en état d'ébriété, ou bien tout ceci n'est que gesticulations destinées à nous préparer psychologiquement au "grand choc" imminent...

    RépondreSupprimer
  3. (Ou bien Cameron est, comme sont nom l'indique, un toxicomane en état d'ébriété, ou bien tout ceci n'est que gesticulations destinées à nous préparer psychologiquement au "grand choc" imminent...)

    En gros c'est exactement ce que je pense moi c'est a partir du (ou bien) destinées à nous préparer psychologiquement au "grand choc" imminent...

    Phil deFer

    RépondreSupprimer
  4. Quelques photos affligeantes de Hollande au sommet de l'OTAN:

    Flamby le niais de service qui fait semblant de passer des coups de fils pour se donner de l'importance:

    http://cache2.asset-cache.net/gc/454607184-french-president-francoise-hollande-attends-gettyimages.jpg?v=1&c=IWSAsset&k=2&d=GkZZ8bf5zL1ZiijUmxa7Qfjx1S7rYubtd%2fkHhzfBN5rmVn0WZA7sbFv4tjjeIqZB47oNntSgFSpy3B897I7FcA%3d%3d


    Flamby se sent épier: " mince, ils ont compris que je n'appelle personne":

    http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2014/09/04/1409850787508_wps_1_epa04384317_France_s_Pres.jpg

    Dommage qu'il n'y ait pas de pigeons dans les parages:

    http://www.nydailynews.com/news/politics/u-s-calls-core-coalition-countries-fight-isis-militants-article-1.1928950

    3 most wanted:

    http://photos.state.gov/libraries/america/362513/Week_1/090414_AP87082503028_600.jpg

    La sans dents, c'est fait, la petite Gayet, c'est fait, qui est-ce qu'il reste dans les parages?

    http://static.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/pictures/2014/9/5/1409925247427/ced3fc7f-454f-43f8-8a66-1ea310a6e8db-460x276.jpeg

    Celle là est déjà collector (même si personne ne parle du coup du fait qu'ils posent tous devant un avion de combat)

    http://www.yzgeneration.com/wp-content/uploads/2014/09/Fran%C3%A7ois-Hollande-Regard-Ailleurs-1.jpeg

    François...la sent-tu?

    http://cache4.asset-cache.net/gc/454686408-president-francois-hollande-answers-gettyimages.jpg?v=1&c=IWSAsset&k=2&d=GkZZ8bf5zL1ZiijUmxa7QaFES3ZU5AuCA77fnyzh7BE03yh182RJtax%2fNFkFyM%2fAggSCFUlZTw0cQJE9LdmnwA%3d%3d

    Vaut mieux en rire il parait...

    RépondreSupprimer
  5. http://cache4.asset-cache.net/gc/454686408-president-francois-hollande-answers-gettyimages.jpg?v=1&c=IWSAsset&k=2&d=GkZZ8bf5zL1ZiijUmxa7QaFES3ZU5AuCA77fnyzh7BE03yh182RJtax%2fNFkFyM%2fAggSCFUlZTw0cQJE9LdmnwA%3d%3d

    Il lache une caisseeeeee :D

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog