samedi 13 septembre 2014

Une étude prévoit jusqu'à 200 000 cas d'Ebola d'ici janvier



On appréciera le fait que, cet été, Hollywood nous a sorti le film "La planète des singes", ou l'on apprend qu'une bonne partie de l'humanité a été éradiquée suite à l'infection d'un virus crée en laboratoire et testé sur des chimpanzés. Ironie du sort, Ebola a bien été crée en laboratoire et le vaccin américain est basé sur un virus du rhume des chimpanzés. Propagande, propagande...Fawkes

Le bilan de l'éclosion sans précédent d'Ebola en Afrique de l'Ouest pourrait augmenter de dizaines ou même de centaines de milliers de cas avant la fin de l'année, indique une nouvelle étude. 

La recherche, publiée jeudi dans le journal en ligne Eurosurveillance, soutient que si la progression continue à son rythme actuel, le pire scénario verrait entre 77 181 et 277 124 cas additionnels d'ici la fin de 2014.


Les plus récents chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent qu'il y a eu au moins 4269 cas de la maladie et 2288 morts dans cette éclosion qui aurait débuté à la fin de 2013.

Les auteurs estiment peu probable que le pire scénario s'avère, étant donné l'accroissement des efforts de confinement en réponse à la crise. Mais en entrevue, l'un des auteurs a reconnu que leurs évaluations pourraient être trop basses si les chiffres actuels des autorités sont erronés et que plusieurs autres cas ont été oubliés ces dernières semaines. 


tumblr_inline_n9yg7auC8h1qcgioaGerardo Chowell, de l'Université de l'État de l'Arizona à Tempe, a affirmé que si les cas sont plus ou moins « uniformément étalés dans le temps », alors leurs évaluations « ne devraient pas trop changer ». Néanmoins, si la plupart des cas non signalés sont survenus « plus récemment », il s'agirait d'une « très mauvaise nouvelle », a-t-il ajouté.

Un éditorial accompagnant l'étude prévient que le monde ne peut pas espérer que cette éclosion d'Ebola se dissipe d'elle-même. Le texte est écrit par Adam Kucharski et Peter Piot de la London School of Hygiene and Tropical Medicine. M. Piot est l'un des découvreurs du virus Ebola. Les deux experts parlent d'une crise internationale qui demande une réponse conséquente.
« Il est vrai qu'une telle épidémie décline généralement après qu'un certain nombre de personnes eurent été infectées car il n'y a plus suffisamment d'individus pour soutenir la transmission. » - Adam Kucharski et Peter Piot, auteur de l'étude
MM. Kucharski et Piot précisent qu'il n'est plus possible de se fier à un tel scénario, étant donné les vastes populations dans les secteurs touchés et le haut taux de mortalité de la maladie.

Ils laissent entendre qu'à moins que les efforts de confinement commencent à gagner du terrain, le nombre de cas pourrait doubler tous les deux semaines.

2 commentaires:

  1. Illustrations bien trouvées, entre l'une qui est une carte du jeu Illuminati (dont le créateur s'est vu attiré de graves ennuis suite à cela puisque dévoiler les plans à l'avance, c'est pas très bien vu) et les Simpson dont on sait que certains détails dans la série sont prémonitoires.... chapeau!
    D'une manière plus générale, très bon blog, le meilleur pour ce qui est de l'information.

    RépondreSupprimer
  2. Un ancien professeur de phytopathologie a publié un article dans un grand quotidien du Liberia pour montrer que le virus Ebola est une arme biologique américaine et que l'épidémie a été provoquée sciemment:

    http://www.liberianobserver.com/security/ebola-aids-manufactured-western-pharmaceuticals-us-dod

    C'est bon ça :)

    De là ce que l'on voit ça en France...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog