samedi 25 octobre 2014

Discours de Vladimir Poutine sur le Nouvel ordre mondial - 24 octobre 2014 (MAJ vidéo)



Dommage que Poutine ne se décide pas à lâcher le morceau sur le 11 Septembre qu'il qualifie "d'attaque terroriste". Oui mais qui sont les terroristes? Fawkes

Vladimir Poutine a pris part à la dernière séance plénière de la XIe session du Club International de Discussion Valdaï. Le thème de la réunion était : L’ordre mondial : de nouvelles règles ou un jeu sans règles ?

Cette année, 108 experts, historiens et analystes politiques originaires de 25 pays, dont 62 participants étrangers, ont pris part aux travaux du Club.

La réunion plénière a présenté une synthèse des travaux du Club au cours des trois journées précédentes, qui ont été consacrées à l’analyse des facteurs d’érosion du système actuel des institutions et des normes du droit international.




Discours du Président Vladimir Poutine durant la dernière séance plénière de la XIe session du Club Valdaï


Retranscription :

Chers collègues, Mesdames et Messieurs, chers amis,

C’est un plaisir de vous accueillir à la XIe réunion du Club Valdaï.

Il a déjà été mentionné que le Club a de nouveaux co-organisateurs cette année. Ils comprennent des organisations non gouvernementales russes, des groupes d’experts et de grandes universités. Il a également été suggéré d’élargir les discussions à des questions qui ne sont pas seulement liées à la Russie elle-même, mais aussi à la politique et à l’économie mondiales.

J’espère que ces changements dans l’organisation et le contenu des sessions renforceront l’influence du Club en tant que forum de discussion et d’experts de premier plan. Dans le même temps, j’espère que « l’esprit de Valdaï » sera conservé – cette atmosphère libre et ouverte, cette opportunité d’exprimer toutes sortes d’opinions très différentes et franches.

Permettez-moi de dire à cet égard que je ne vais pas vous décevoir et que je vais parler directement et franchement. Certains de mes propos pourront sembler un peu trop rudes, mais si nous ne parlons pas directement et honnêtement de ce que nous pensons vraiment, alors il est absolument inutile de tenir de telles réunions. Il serait préférable, dans ce cas, de se contenter des rencontres diplomatiques, où personne ne dit rien qui ait une véritable portée et, reprenant les paroles d’un célèbre diplomate, où vous vous rendez compte que les diplomates ont une langue faite pour ne pas dire la vérité.

Nous nous réunissons pour d’autres raisons. Nous nous réunissons pour nous parler franchement. Nous avons besoin d’être directs et francs aujourd’hui, non pas pour s’envoyer des piques, mais afin de tenter de faire la lumière sur ce qui se passe dans le monde, d’essayer de comprendre pourquoi le monde est de moins en moins sûr et de plus en plus imprévisible, et pourquoi les risques augmentent partout autour de nous.

Les débats d’aujourd’hui se sont tenus sous le thème : De nouvelles règles ou un jeu sans règles ? Je pense que cette formule décrit avec précision le tournant historique que nous avons atteint aujourd’hui et le choix auquel nous sommes tous confrontés. Bien sûr, il n’y a rien de nouveau dans l’idée que le monde est en train de changer très rapidement. Je sais que c’est quelque chose dont vous avez parlé durant les échanges d’aujourd’hui. Il est certainement difficile de ne pas remarquer les transformations dramatiques dans la politique mondiale et dans l’économie, dans la vie publique, dans l’industrie, l’information et les technologies sociales.

Permettez-moi de vous demander dès maintenant de me pardonner si j’en viens à répéter ce que certains des participants à la discussion ont déjà dit. C’est pratiquement inévitable. Vous avez déjà eu des discussions détaillées, mais je vais exposer mon point de vue. Il coïncidera avec le point de vue des participants sur certains points et divergera sur d’autres.

Tandis que nous analysons la situation d’aujourd’hui, n’oublions pas les leçons de l’histoire. Tout d’abord, les changements dans l’ordre mondial – et tout ce que nous voyons aujourd’hui constitue des événements de cette ampleur – ont généralement été accompagnés sinon par une guerre et des conflits à l’échelle mondiale, du moins par des chaînes de conflits locaux intenses. Deuxièmement, la politique mondiale est avant tout une question de leadership économique, de guerre et de paix, avec une dimension humanitaire, incluant les droits de l’homme.

Aujourd’hui, le monde est plein de contradictions. Nous devons être francs en nous demandant mutuellement si nous avons un filet de sécurité fiable et bien en place. Malheureusement, il n’y a aucune garantie et aucune certitude que le système actuel de sécurité mondiale et régionale soit en mesure de nous protéger des bouleversements. Ce système a été sérieusement affaibli, fragmenté et déformé. Les organisations internationales et régionales de coopération politique, économique, et culturelle traversent également des temps difficiles.

Oui, un grand nombre des mécanismes actuels visant à assurer l’ordre mondial ont été créés il y a très longtemps, y compris et surtout dans la période suivant immédiatement la Seconde Guerre mondiale. Permettez-moi de souligner que la solidité du système créé à l’époque reposait non seulement sur ​​l’équilibre des forces et les droits des pays vainqueurs, mais aussi sur le fait que les « pères fondateurs » de ce système se respectaient mutuellement, n’essayaient pas de mettre la pression sur les autres, mais tentaient de parvenir à des accords.

L’essentiel est que ce système doit se développer, et malgré ses diverses lacunes, il doit au moins être capable de maintenir les problèmes mondiaux actuels dans certaines limites et de réguler l’intensité de la concurrence naturelle entre les nations.

Je suis convaincu que nous ne pouvions pas prendre ce mécanisme de freins et contrepoids que nous avons construit au cours des dernières décennies, parfois avec les plus grands efforts et difficultés, et tout simplement le détruire sans rien reconstruire à sa place. Sinon, nous serions laissés sans instruments autres que la force brute.

Ce que nous devions faire était de procéder à une reconstruction rationnelle et de l’adapter aux nouvelles réalités du système des relations internationales.

Mais les Etats-Unis, s’étant eux-mêmes déclarés vainqueurs de la Guerre Froide, n’en voyaient pas le besoin. Au lieu d’établir un nouvel équilibre des forces, essentiel pour maintenir l’ordre et la stabilité, ils ont pris des mesures qui ont jeté le système dans un déséquilibre marqué et profond.

La Guerre Froide a pris fin, mais elle n’a pas pris fin avec la signature d’un traité de paix comprenant des accords clairs et transparents sur le respect des règles existantes ou la création d’un nouvel ensemble de règles et de normes. Cela a créé l’impression que les soi-disant « vainqueurs » de la Guerre Froide avaient décidé de forcer les événements et de remodeler le monde afin de satisfaire leurs propres besoins et intérêts. Lorsque le système actuel des relations internationales, le droit international et les freins et contrepoids en place faisaient obstacle à ces objectifs, ce système été déclaré sans valeur, obsolète et nécessitant une démolition immédiate.

Pardonnez l’analogie, mais c’est la façon dont les nouveaux riches se comportent quand ils se retrouvent tout à coup avec une grande fortune, dans ce cas sous la forme d’un leadership et d’une domination mondiale. Au lieu de gérer leur patrimoine intelligemment, pour leur propre bénéfice aussi bien sûr, je pense qu’ils ont commis beaucoup de folies.

Nous sommes entrés dans une période de différentes interprétations et de silences délibérés dans la politique mondiale. Le droit international a maintes fois été forcé de battre en retraite, encore et encore, par l’assaut impitoyable du nihilisme légal. L’objectivité et la justice ont été sacrifiées sur l’autel de l’opportunisme politique. Des interprétations arbitraires et des évaluations biaisées ont remplacé les normes juridiques. Dans le même temps, l’emprise complète sur les médias de masse mondiaux ont rendu possible, quand on le désirait, de présenter le blanc comme noir et le noir comme blanc.

Dans une situation où vous aviez la domination d’un pays et de ses alliés, ou plutôt de ses satellites, la recherche de solutions globales s’est souvent transformée en une tentative d’imposer ses propres recettes universelles. Les ambitions de ce groupe sont devenues si grandes qu’ils ont commencé à présenter les politiques qu’ils concoctaient dans leurs corridors du pouvoir comme le point de vue de l’ensemble de la communauté internationale. Mais ce n’est pas le cas.

La notion même de « souveraineté nationale » est devenue une valeur relative pour la plupart des pays. En essence, ce qui était proposé était cette formule : plus la loyauté de tel ou tel régime en place envers le seul centre de pouvoir dans le monde est grande, plus grande sera sa légitimité.

Nous aurons une discussion libre après mon propos et je serai heureux de répondre à vos questions et je tiens également à utiliser mon droit à vous poser des questions. Que personne n’hésite à essayer de réfuter les arguments que je viens d’exposer lors de la discussion à venir.

Les mesures prises contre ceux qui refusent de se soumettre sont bien connues et ont été essayées et testées de nombreuses fois. Elles comprennent l’usage de la force, la pression économique et la propagande, l’ingérence dans les affaires intérieures, et les appels à une sorte de légitimité « supra-légale » lorsqu’ils ont besoin de justifier une intervention illégale dans tel ou tel conflit ou de renverser des régimes qui dérangent. Dernièrement, nous avons de plus en plus de preuves que le chantage pur et simple a également été utilisé en ce qui concerne un certain nombre de dirigeants. Ce n’est pas pour rien que « Big Brother » dépense des milliards de dollars pour tenir sous surveillance le monde entier, y compris ses propres alliés les plus proches.

Demandons-nous à quel point nous sommes à l’aise avec tout cela, à quel point nous sommes en sécurité, combien nous sommes heureux de vivre dans ce monde, à quel degré de justice et de rationalité il est parvenu. Peut-être n’avons-nous pas de véritables raisons de nous inquiéter, de discuter et de poser des questions embarrassantes ? Peut-être que la position exceptionnelle des États-Unis et la façon dont ils mènent leur leadership est vraiment une bénédiction pour nous tous, et que leur ingérence dans les événements du monde entier apporte la paix, la prospérité, le progrès, la croissance et la démocratie, et nous devrions peut-être seulement nous détendre et profiter de tout cela ?

Permettez-moi de dire que ce n’est pas le cas, absolument pas le cas.

Un diktat unilatéral et le fait d’imposer ses propres modèles aux autres produisent le résultat inverse. Au lieu de régler les conflits, cela conduit à leur escalade ; à la place d’États souverains et stables, nous voyons la propagation croissante du chaos ; et à la place de la démocratie, il y a un soutien pour un public très douteux allant de néo-fascistes avoués à des islamistes radicaux.

Pourquoi soutiennent-ils de tels individus ? Ils le font parce qu’ils décident de les utiliser comme instruments dans la voie de la réalisation de leurs objectifs, mais ensuite, ils se brûlent les doigts et font marche arrière. Je ne cesse jamais d’être étonné par la façon dont nos partenaires ne cessent de marcher sur le même râteau, comme on dit ici en Russie, c’est-à-dire de faire les mêmes erreurs encore et encore.

Ils ont jadis parrainé des mouvements islamistes extrémistes pour combattre l’Union soviétique. Ces groupes se sont formés au combat et aguerris en Afghanistan, et ont plus tard donné naissance aux Talibans et à Al-Qaïda. L’Occident les a sinon soutenus, du moins a fermé les yeux sur cela, et, je dirais, a fourni des informations et un soutien politique et financier à l’invasion de la Russie et des pays de la région d’Asie centrale par les terroristes internationaux (nous ne l’avons pas oublié). C’est seulement après que des attaques terroristes horribles aient été commises sur le sol américain lui-même que les États-Unis ont pris conscience de la menace collective du terrorisme. Permettez-moi de vous rappeler que nous avons été le premier pays à soutenir le peuple américain à l’époque, le premier à réagir comme des amis et partenaires après la terrible tragédie du 11 Septembre.

Au cours de mes conversations avec les dirigeants américains et européens, je parlais toujours de la nécessité de lutter ensemble contre le terrorisme, de le considérer comme un défi à l’échelle mondiale. Nous ne pouvons pas nous résigner et accepter cette menace, nous ne pouvons pas la couper en morceaux séparés à l’aide du deux poids deux mesures. Nos partenaires ont exprimé leur accord, mais après quelques temps, nous nous sommes retrouvés au point de départ. Ce fut d’abord l’opération militaire en Irak, puis en Libye, qui a été poussée au bord du gouffre. Pourquoi la Libye a-t-elle été réduite à cette situation ? Aujourd’hui, c’est un pays en danger de démantèlement et qui est devenu un terrain d’entraînement pour les terroristes.

Seule la détermination et la sagesse de la direction égyptienne actuelle a sauvé ce pays arabe clé du chaos et de l’emprise des terroristes. En Syrie, comme par le passé, les États-Unis et leurs alliés ont commencé à financer et armer directement les rebelles et leur ont permis de remplir leurs rangs de mercenaires provenant de divers pays. Permettez-moi de vous demander où ces rebelles obtiennent leur argent, leurs armes et leurs spécialistes militaires ? D’où tout cela vient-il ? Comment l’Etat Islamique notoire a-t-il réussi à devenir un groupe aussi puissant, de fait une véritable force armée ?

Quant aux sources de financement, aujourd’hui, l’argent ne vient plus seulement de la drogue, dont la production a augmenté non pas de quelques points de pourcentage mais dans des proportions considérables depuis que les forces de la coalition internationale sont intervenues en Afghanistan. Vous êtes au courant de cela. Les terroristes obtiennent également de l’argent en vendant du pétrole. Le pétrole est produit dans le territoire contrôlé par les terroristes, qui le vendent à des prix de dumping, le produisent et le transportent. Mais d’autres achètent ce pétrole, le revendent, et font du profit, sans penser au fait qu’ils financent ainsi les terroristes qui pourraient venir tôt ou tard sur leur propre sol et semer la destruction dans leur propre pays.

Où trouvent-ils les nouvelles recrues ? En Irak, après que Saddam Hussein ait été renversé, les institutions de l’État, y compris l’armée, ont été laissés en ruines. Nous avons dit, à l’époque, soyez très, très prudents. Vous mettez les gens à la rue, et que vont-ils y faire ? N’oubliez pas que légitimement ou non, ils faisaient partie de la direction d’une grande puissance régionale, et en quoi est-ce que vous les transformez maintenant ?

Quel fut le résultat ? Des dizaines de milliers de soldats, d’officiers et d’anciens militants du parti Baas se sont retrouvé à la rue et ont aujourd’hui rejoint les rangs des rebelles. Peut-être cela explique-t-il pourquoi l’Etat islamique s’est avéré si efficace. En termes militaires, il agit très efficacement et il a certains cadres très compétents. La Russie a mis en garde à plusieurs reprises sur les dangers des actions militaires unilatérales, des interventions dans les affaires des Etats souverains, et des flirts avec les extrémistes et les radicaux. Nous avons insisté pour que les groupes luttant contre le gouvernement syrien central, surtout l’Etat islamique, soient inscrits sur les listes des organisations terroristes. Mais avons-nous vu le moindre résultat ? Nous avons lancé des appels en vain.

Nous avons parfois l’impression que nos collègues et amis sont constamment aux prises avec les conséquences de leurs propres politiques, et qu’ils dépensent tous leurs efforts dans le traitement des risques qu’ils ont eux-mêmes créés, en payant un prix de plus en plus élevé.



Texte original (russe) : http://kremlin.ru/news/46860

Traduction (anglais) : http://eng.news.kremlin.ru/news/23137

Traduction française : http://www.sayed7asan.blogspot.fr


Source et suite du discours... (via agenceinfolibre)



8 commentaires:

  1. une analyse interressante
    http://web.archive.org/web/20140324152030/http://lecitoyenengage.fr/de-la-crimee-a-liran-linfernale-escalade-des-oligarques-juifs-51

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. l Eurasie.... :)
    Vladimir fait parti du systeme, ne vous y trompez pas ! :)

    https://m.youtube.com/watch?v=51g_1LXwhRs

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait longtemps que je le dis, c'est sur et certain qu'il en fait partis, si non ca ferait longtemps qu’il serait mort ! Ordo Ab Chaos ca vous dit quelque chose...... et Svali, une ancienne illuminatis a tout balancer et donne l'heur juste sur ce, et de plus, elle révèle la hiérarchie du nouvel ordre mondial et pour ceux qui croient en la bible, la bible déclare, malheur a celui qui se confie dans l'homme, imagine, se confier a une stature aussi grande que la Russie serait un suicide......

    Je ne veux pas être calculé comme étant un défaitiste mais la solution est ailleurs et non dans un pays super puissant si solution il y a.

    La seul chose en quelle je crois c’est le fait d’être conscient que cela doit arrivé dans ce temps ou dans un autre, cela est inéluctable, mais il y a aussi le faite que si il y a des dénonciateurs fervent qui font leur job de cette manigance (croyant en plus), elle peut arrivé plus tard dans le temps et même faire manquer totalement l’évidence même de ce nouvel ordre mondial pour notre temps, mais ca je suis un peu septique, vue le monde et la déchéance dans lequel on vit.

    RépondreSupprimer
  5. Lorsque Dieu en aura décidé et lorsqu’il ouvrira les portes de cette événement soyez sur que cela va arriver, car c’est écrit, il s’agit de savoir quand et cela on ne peut le savoir avec exactitude, mais il y a un temps prédéterminer par Dieu que lui seule connait, car il sait tout, ca c’est sur, mais le Seigneur nous demande de combattre, cela signifie que si il y a des guetteurs qui sonne la cloche cela peut les ralentir mais pas empêcher les prophéties.
    Il y a une parole qui me saute aux yeux et que beaucoup de chrétien semble ne pas voir c’est :

    3 ¶ (OSTV) Que personne ne vous séduise en aucune manière; car il faut que la révolte soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition,
    4 (OSTV) L’adversaire et celui qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu, ou qu’on adore, jusqu’à s’asseoir comme dieu dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même dieu.

    1) La révolte soit arrivée.
    2) Paraître l’homme du péché.
    3) S’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu.
    4) S’asseoir comme dieu dans le temple.

    RépondreSupprimer
  6. Imagine il y a des milliers de chrétiens qui crois que c’est l’église qui le retiens (l’avènement de cette homme impie, antéchrist comme certain l’appelle) et que l’église doit au préalable être enlevé et donc par le fait même ne pas a avoir a rencontré sur cette terre l’antichrist, alors que c’est tellement clair et criant dans le verset ici haut, et de plus, en même temps, ils disent que cela n’a pas d’importance que ce soit avant l’enlèvement ou après, imagine !
    L’excuse fondamentale est que cela n’a pas d’importance que ce soit avant l’enlèvement ou après pour ne pas pensé et réfléchir est le mot d’ordre de cette doctrine !
    Et c’est par cette doctrine en faite que beaucoup de chrétien encourage le Sionisme par ricochet et le faux Israël, alors qu’ils ont la réponse toute clair devant eux, il y a aussi quelques chose qu’ils ne parlent jamais et ne tente d’expliquer c’est le verset suivant.
    9 (OSTV) Voici, je t’en donnerai de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs, et qui ne le sont point, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, afin qu’ils se prosternent à tes pieds, et qu’ils connaissent que je t’ai aimée.
    Si la bible en parle c’est qu’il y a moyen de les détecter alors pourquoi ne si attarde t-ils pas !
    Une phrase qui semble passé par-dessus la tête des adeptes du prétribulationisme aussi c’est :

    Et ne semble jamais aborder, c’est la fameuse phrase :

    22 (OSTV) Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils.

    RépondreSupprimer
  7. La question que je pose est ce que le judaïsme croit et confesse Jésus comme étant le christ ?
    Non, et la je ne parle pas du Juifs lambda, qui peut être aussi bien un vrais juifs.
    Mais c’est quoi un vrais juifs si on suit la logique car si il y a des faux, il doit y avoir des vrais non!
    C’est ceux qui confessent Jésus comme étant le christ.
    Pourquoi y a-t-il tant de chrétien qui encourage les faux juifs et le faux Israël, c’est simple, on a fabriqué une carotte en Or, l’enlèvement secret, juste le mot secret est déjà sujette à faire saliver tout homme.
    Et la cerise sur le sundae est :
    Vous aller échapper à la tribulation et vous n’aurez pas a affronté le système de l’antéchrist
    Alors que Paul dit à ces contemporain qu’eux devrait passer par la!
    Ca me dépasse !
    3 ¶ (OSTV) Que personne ne vous séduise en aucune manière; car il faut que la révolte soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition,
    4 (OSTV) L’adversaire et celui qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu, ou qu’on adore, jusqu’à s’asseoir comme dieu dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même dieu.
    Pourquoi je semble m’éloigné du sujet de départ, c’est a cause de cette croyance qu’on en est la en grande partis, si non probablement que tous ce cirque aurait déjà été éliminé de la carte depuis fort longtemps.
    Si tous les chrétiens du monde étaient unanimes sur cette question le monstre de cette opaque conspiration tomberait d’elle-même, car, en ce qui me concerne, le cœur de cette conspiration vient directement de la, enfin une grosse partie.
    À moins qu’il me manque des données, je ne suis pas parfait loin de la.
    Et la plus part des chrétiens disent et affirme haut et fort que la bible ne peut pas se contredire alors qu’ils la contredisent eux même avec force en croyant a de telle sottise !

    RépondreSupprimer
  8. Recherchant des infos sur les prophéties de Jean 23, j'ai trouvé ceci:

    LA PROPHETIE DE Jean XXIII réalisée :

    Les prophéties de Jean XXIII ( Pier Carpi, « J’ai lu) se réalisent au fil des années à la lettre, dans la succession des papes et des évènements :

    Paul VI : « O tourmenté élu dans les tourments….des pâturages entiers seront brulés, tais-toi s’ils tuent tes bergers. Babylone a trop de langues… LANGUES DIVERSES POUR LES SACREMENTS, DIVERSES POUR LES MOTS….

    Tu as enlevé l’exorcisme au sacrement et de Satan tu as vu le visage…les meilleurs de tes fils s’en vont, ils vont servir le mal qu’ils appellent bien…

    Jean Paul ll :

    Béni, béni, béni. Ce seront les jeunes qui t’acclameront, nouveau pape d’une église qui sourit.

    Vierge Marie proche. Dans ses paroles tu trouveras le chemin , béni, béni, béni. Le début du chemin sera difficile, marcher pour Rome en des jours de sang….Donner un nom sacré aux choses sacrées, un nom prophane aux choses prophanes. La Mère de l’Eglise sera Mère du monde. Ange tu seras dit, béni.

    Benoit XVI

    Ton règne sera grand et bref.Père il sera bref mais il te mènera loin, dans la lointaine terre où tu es né et où tu seras enseveli. A Rome ils ne voudront pas te donner.

    Et il y aura un autre Père AVANT QUE TU SOIS ENSEVELI … ( NOUVEAU Pape avant la mort de Benoit XVI, à cause de sa renonciation).

    Le grand frère d’Orient fera trembler le monde par la Croix renversée sans les lys. (invasion venue de l’Est ?)

    LE NOUVEAU PERE IRA VERS LUI MAIS LAISSERA LA MERE ORPHELINE. (Assassinat du nouveau pape allé à la rencontre de l’envahisseur ?)

    Mais auparavant par ses paroles de vraie science, le secret de l’arme qui détruit les armes. Temps de paix alors , (nouvelle évangélisation) et sur la haute pierre sera le nom d’Albert .

    La longue Paix fera oublier les erreurs passées. Il y aura la guerre dans la Mère…(période de l’Antichrist ?) où croyez-vous fuir maintenant que vous avez détruit les églises et tué le dernier Père ? Attendez le Signe de Jean. L’agneau est prêt…

    Avant l’ultime lumière, les pasteurs auront reconnu le Signe.(la Croix dans le ciel, le Signe du Fils de l’Homme).

    Et l’Eglise aura beaucoup de Pères tous frères …Il est déjà l’heure des Saints…

    Tous parleront la même langue.

    Et la parleront pour prier la Vierge et le Sauveur.

    Le Règne de Dieu arrive sur terre même pour qui ne l’a pas voulu….

    Ouvrez votre cœur au lys. La voix sera puissante, annoncée par les trompettes.

    Ce sera un bon jugement…

    Notre Père qui es aux cieux, que ton règne arrive. Ta volonté est faite, au ciel et sur la terre. Il y a vingt siècles plus l’âge du Sauveur. Amen.

    source: http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t20335-la-prophetie-de-jean-xxiii-realisee-il-avait-vu-la-demission-du-pape

    hotchiwawa >> l'heure est proche, écoutez votre coeur pas les écrits.
    Peace.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog