vendredi 3 octobre 2014

Joe Biden admet que les Etats-Unis ont obligé l'Europe a sanctionner la Russie (MAJ)



L'UE ne voulait pas punir la Russie, mais Washington l' a obligé à le faire, a admis le vice-président américain Joe Biden. La Maison Blanche était au courant des risques économiques auxquels seraient confrontés leurs alliés européens s'ils adoptaient cette mesure, a-t-il reconnu.

"L'ordre international que nous avons soigneusement construis depuis la Seconde Guerre mondiale "est en train de vaciller, mais l'engagement des États-Unis dans le monde est plus important que jamais, a insisté M. Biden parlant jeudi des piliers de la politique étrangère de la Maison Blanche devant les étudiants de l'Université de Harvard.

 L'une des principales réalisations, de son point de vue est que Washington a fait pression sur les États membres de l'Union européenne pour sanctionner la Russie. "Il est vrai qu'ils ne voulaient pas. Mais les Etats-Unis ont pris les choses en main et le président des États-Unis a insisté sur ce point. Parfois, nous avons même dû placer l'Europe dans une situation inconfortable afin qu'elle agisse et qu'elle fasse «payer [la Russie ] ", malgré les risques de dommages économiques que cela signifiait pour l'UE, le vice-président a avoué répondant aux questions des étudiants. 

MAJ: 


Biden a déclaré deux choses intéressantes également lors de cette intervention à Harvard:

- L'EI, Ebola et l'Ukraine sont des crises immédiates qui demandent leur attention. (sous entendu, ils doivent gérer la propagande qui va avec et veiller à ce que les infos compromettantes ne sortent pas). Ils continuent en se vantant du fait que ce sont les Etats-Unis qui apportent des réponses à ces crises. Ce qu'il ne dit pas, c'est qu'elles ont toutes les trois en commun d'avoir été entièrement manigancées par eux également. Ce sont donc des crises bien réelles mais montées de toute pièce en suivant la théorie du Ordo Ab Chao.

- Il finit par dire que l'ancien ordre mondial est arrivé à son apogée ce qui laisse présager du but de la manœuvre. Ces crises ont pour but de remplacer cet ancien ordre mondial par...un nouvel ordre mondial. 



Source: RT

Traduction: Fawkes News

1 commentaire:

  1. on avait bien vu qu'il y avait quelques réticences de quelques pays européens, mais la pression américaine était tellement forte qu'ils ont dû rentrer dans le rang.
    L'article ne dit pas la raison que donne Biden pour vouloir que les sanctions soient appliquées. Dommage, les aveux auraient été plus intéressants !
    Le but est probablement de diminuer les échanges économique entre l'Europe et la Russie, pour étouffer l'économie russe sur le long terme et s'assurer plus de "ccopération" de l'Europe avec les USA.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog