mercredi 1 octobre 2014

Manipulation médiatique en Ukraine : la chute de la statue de Lénine à Kharkiv



Les médias occidentaux et la presse française subventionnée avec vos impôts pour vous mentir et relayer la propagande de l’OTAN ont fait leurs gros titres sur la chute de la statue de Lénine à Kharkiv en Ukraine. Cette opération de communication n’est pas sans rappeler le déboulonnage de la statue de Saddam lors de l’invasion de l’Irak en 2003. Ces déboulonnages symboliques sont sensés montrer la volonté populaire de tourner la page de la « dictature socialiste » et l’amour des habitants locaux pour l’occident.
En Ukraine, la chute de la statue a été interprétée par les médias, selon la narrative mise au point par le gouvernement ukrainien et ses conseillers américains, comme une preuve du désir de la population locale de tourner la page « soviétique » et de rejoindre l’Union Européenne. La presse a donc fait ses gros titres sur les « militants pro-européens ». Problème, une petite enquête menée à partir des vidéos disponibles sur Internet montre qu’en fait de militants « démocrates », les déboulonneurs de Kharkiv sont des néo-nazis membres du bataillon Azov qui exécutent une opération de communication pour les caméras complices des médias occidentaux… (Les moutons enragés)



Une statue de Lénine est démontée à Kharkiv, événement immédiatement repris par nos médias.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement aux termes utilises par notre presse pour décrire qui sont ces manifestants:

Le Monde :Ukraine : la plus grande statue de Lénine détruite

chez l’immonde, on nous parle de «nationalistes opposés à l’influence de Moscou» qui ont fait chuter la statue et on nous montre un court montage vidéo plutôt festif

Courrier International :UKRAINE Même dans l’est du pays, Lénine à terre

On nous parle de «manifestants ukrainiens»
Un peu plus d’informations au courrier, toutes les déclarations du gouvernement de Kiev sont reprises, aucun mot sur l’opposition.
L’article se termine ainsi :
“A quelques semaines des législatives, la destruction d’une des dernières statues géantes de Lénine encore debout en Ukraine est un signal fort, par lequel les manifestants et les autorités entendent prouver que Kharkiv est bien ukrainienne.”
Notons bien que ce “signal fort” a été fait par les autorités et les manifestants, le courrier se garde bien de parler de la population locale.

Rue89 :Le jour où Lénine est tombé de son piédestal à Kharkhiv (Ukraine)

On nous parle d’«une foule considérable».
la aussi, une “spectaculaire vidéo” nous montre une scène festive, ” aux cris de « U-krai-ina » (Ukraine) et entouré d’une nuée de drapeaux ukrainiens” d’après un journaliste américain sur place. Le journal nous rappelle, quand même, qu’en février dernier, la population locale avait protégée la statue contre les vandales !!!

L’Express :En Ukraine, la plus grande statue de Lénine déboulonnée

On nous parle de «nationalistes ukrainiens » « plusieurs centaines de personnes » « manifestants »
Là aussi on reprend les déclarations d’un journaliste américain, ainsi que sa vidéo.
Ensuite on nous donne la version de Kiev, où le ministre de l’Intérieur Avakov parle de la statue de Lénine comme étant une «raclure d’idole communiste».
A noter, le journal nous donne tout de même la version du maire de la ville, Kernes, qu’ils associent immédiatement à des media pro-russes, vous pouvez vous rafraichir la mémoire sur Kernes et Avakov un peu plus bas (1)

Le JDD :L’une des plus grandes statues de Lénine est tombée

On nous parle de « personnes » « activistes avec des drapeaux ukrainiens et des nationalistes avec des drapeaux rouge et noirs »
Toujours la même vidéo du même journaliste américain. Fait amusant : le journal reprend la même déclaration du ministre de l’Intérieur mais eux coupent la citation avant le mot raclure. Ils parlent de drapeaux rouges et noirs sans nous en dire plus, dommage.
(drapeau rouge et noir = drapeau historique de l’UPA = drapeau actuel de Secteur Droit)

Le Parisien :VIDEO. Ukraine : la statue de Lénine déboulonnée par la foule à Kharkiv

Là on y va carrément, mode décomplexé à la BHL : on nous parle de «militants pro-européens».

Et maintenant voici les mêmes faits, mais avec d’autres angles de vue :

Reprenons des vidéos prises cette journée, facilement trouvables sur Youtube :
Sur celle-ci, un petit groupe vient commencer le travail pour saper la base de la statue en après-midi :
Nous pouvons noter qu’il s’agit de membres du bataillon “Azov“, reconnaissable au blason et aussi au port de la cagoule, ainsi que leur drapeau jaune et noir néonazi (2)
A la 13ème seconde, nous voyons qu’un cameraman et une personne avec un drapeau d’Ukraine, sont éconduits par des membres encagoulés d’Azov, tout en laissant toute une troupe sur la statue. il y a donc bien un désir de mettre en scène, de contrôler l’image.
La suite, c’est la chute de la statue, comme filmée par ce journaliste américain tant cité par notre presse indépendante.
Une fois tombée, le même groupe responsable de la chute va poser devant le socle.
Notez bien qu’en début de la vidéo, les “manifestants” nettoient la statue des nombrables bouquets de fleurs, tout le monde ne déteste donc pas cette statue, et logiquement il y a eu des opposants, qui sont venus exprimer leur opinion, comme en démocratie. Et la, ça dégénère très vite.

Mais alors qui sont ces manifestants ? Qui dit la vérité ?

il se trouve que des observateurs de l’OSCE étaient sur place, comme nous le rapporte plusieurs sites, et ils ont fait un rapport sur les événements.
Extrait traduit :
Le 28 Septembre, à 14 h 30:
la SMM (Mission Special d’Observation) a observé, à Kharkiv, une grande manifestation de quelque 2 000 partisans de l’Ukraine se rassemblant devant l’Opéra.
La foule, composée d’hommes et de femmes de différents âges et y compris des enfants, a été dirigée par des membres du bataillon bénévole ”Azov“, ainsi que des jeunes hommes et les femmes avec des masques.
Certains des manifestants ont défilé vers la place de la Liberté, où se trouve le monument de Lénine.
Là, le SMM a observé un groupe de jeunes hommes, avec des masques, essayant de monter au-dessus de la statue de Lénine, tandis que la foule présente sur la place avait augmenté à environ 5000 personnes.
Les manifestants qui avaient grimpé jusqu’à la statue, ont commencé à utiliser un instrument de coupe électrique afin de démonter le socle de la statue.
Ce rapport, disponible comme vous le voyez sur le site officiel de l’OSCE, organisme mandaté pour observer les événements en Ukraine, nous indique bien un enchainement d’événements correspondant aux diverses vidéos trouvées sur le net :
une bande d’hooligans, associée à des membres du bataillon néonazi Azov sont venus mettre en scène la chute de la statue, sous les caméras de journalistes, américains entre autres, et ont découragé tout contre-manifestant de s’exprimer, par leur spécialité : la violence.
Quand aux chants, ce sont des chants ultranationaliste, avec beaucoup d’obscénités en direction des Russes.
Il n’y a donc aucun mouvement spontané,tout a été organisé, les activistes venant d’autres villes.
De plus, durant tous les faits, la police était présente mais n’est pas intervenue, sur ordre du ministre de l’Intérieur, qui au contraire a exprimé son soutien aux néonazis.
Et ce n’est pas la première fois qu’Avakov le fait, il a déjà a plusieurs reprises cites en exemple le bataillon Azov, que ce sont des héros de la Nation, mais nous reviendrons là dessus dans un autre billet, tellement il y a à dire.
Comment donc notre presse a pu qualifier de “manifestants nationalistes et/ou pro européens”, ceux qui sont des ultra-néonazis ???
Comment nos journalistes n’ont ils pas pris compte du rapport de l’OSCE ? ainsi que des nombreuses vidéos montrant les faits ?
“Hasard”, on trouve depuis quelques jours dans la rue de Kharkiv de charmants tracts :
dont voici la traduction :
On est donc prévenus de ce qui risque d’arriver – bah oui, ces gens là ne vont pas laisser les choses se calmer…

1 commentaire:

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog