samedi 8 novembre 2014

« 13 ans, elle travaille 28 jours par mois » Elise Lucet tacle l’industrie du smartphone





Comme on le voit dans cette courte vidéo, le patron a préféré le déni, la mythomanie puis la fuite plutôt que de répondre aux questions de cette journaliste. On lit la panique dans ses yeux lorsqu'il comprend qu'ils s'est fait griller devant des millions de téléspectateurs. Honte à ces patrons qui se servent des enfants comme main d'oeuvre bon marché pour faire fleurir leurs affaires nauséabondes. Fawkes

Elise Lucet se fait une nouvelle fois remarquer en osant affronter un très grand patron d’industrie. La journaliste de l’émission sur France 2 « Cash Investigation » va faire brutalement irruption lors d’un déjeuner d’affaires du patron de Huawei France (3eme vendeur de téléphones portables dans le monde). Celui-ci avait refusé toute interview officielle par le passé. Dès lors, il restait l’option du risque et du courage.

Pris au dépourvu, François Quentin ne sait que dire quand on lui pose des questions sur les conditions de travail dans les usines de ses sous-traitants. Elise Lucet va droit au but et lui montre la photographie d’une fille de 13 ans, prise par son équipe d’investigation, qui travaille 28 jours par mois, 13 heures par jour, dans une usine d’Huawei (également fournisseur de Nokia). Une situation qui semble ne plus étonner personne aujourd’hui. Qui donc doit se battre pour faire prendre conscience de cette réalité ?


Une réaction immédiate et intelligente du président aurait été de déclarer vouloir mener l’enquête sur cette affaire afin que les Droits de l’Enfant soient respectés. Mais on en est visiblement plus à ce stade. Est-ce un message clair aux journalistes de demain ? « Répondez aux questions auxquelles l’industrie voudra bien répondre si vous voulez travailler. »


Huawei riposte et s’enfonce


Martin Boudot, journaliste à l’origine de l’investigation, a remonté la filière de cette industrie jusqu’à une usine de fabrication d’écrans située à Nanchang, en Chine. On apprend dans le reportage « Les secrets inavouables de nos téléphones portables » que des mineurs étaient chargés de vérifier la qualité des écrans produits, parfois de nuit. Une pratique qui va jusqu’à violer les lois du travail, pourtant déjà très critiquables, de la République populaire de Chine.

Après avoir fui, le patron de Huawei va réagir publiquement suite à la diffusion de ce reportage. Il a fait en sorte de « blacklister » la journaliste de France 2 auprès des grands patrons. « J’ai activé tous mes réseaux et Madame Lucet n’aura plus aucun grand patron en interview. »

Huawei va déclarer après ce « drame » vouloir cesser toute collaboration avec cette entreprise. Un bon coup de pied dans la fourmilière qui conduira peut-être à régulariser certains droits du travail ?



 Reportage ] Les secrets inavouables de nos smartphones




Source: Mr Mondialisation

10 commentaires:

  1. bien vu, excellente émission de retour

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai vu, mais j'étais partagé. Je me disais, si ces journalistes faisaient aussi bien leur boulot avec nos politiques escrocs...

    RépondreSupprimer
  3. En même temps ces journalistes officiels mettent des années à sortir leurs sujets délicats, toujours quand le mal est fait, il n'y a pas non plus de quoi s'extasier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, les reportages de ce genre ne sont pas nombreux mais ce n'est pas parce que le mal est fait depuis longtemps qu'il est trop tard pour en parler.

      Les journalistes font de plus en plus mal leur travail et il y a tellement de reportage bidons à la télé que celui-ci méritait d'être évoqué.

      Cet article évoqué Samsung mais finalement c'est une pratique très courante et pas que dans le domaine des smartphones

      http://www.bastamag.net/Travail-des-enfants-Samsung-pris

      Supprimer
    2. Tu as raison Guy , cela ne concerne pas que les smartphones , j'ai beaucoup travaillé avec la Chine et l'Asie en général et je peux t'assurer que beaucoup d'autres secteurs sont dans le même cas , vous seriez étonnés du nombre de marque ayant pignon sur rue qui sont incapables de garantir les conditions de travail.
      Pour être honnête , il faut dire que contrôler tout cela est presque impossible même avec un contrat commercial le stipulant tant les patrons d'usine font ce qu'ils veulent et n'ont pas les mêmes valeurs que nous!
      En Chine , faire travailler les enfants est tout aussi normal que ça l'était ici au 19e siècle!
      De toute façon , en tous les cas dans les campagnes , si les enfants ne travaillent pas à l'usine il le font aux champs!
      C'est un autre monde.

      Supprimer
  4. Des enfants esclaves en Chine? C'est un secret de polichinelle! Pareil pour les odieuses conditions de travail dans le textile au Pakistan ou ailleurs!
    Sans vouloir défendre ce PDG, reconnaissez qu'il vous sert à tous, de "bouc émissaire" pour essayer de vous dédouaner d'utiliser tous ces produits que vous savez pourtant produits par des "esclaves" mais dont vous faites semblant de ne pas le savoir...
    BOYCOTTEZ LE MADE IN CHINA! MADE IN PAKISTAN,, ETC... et l'autre abruti de PDG cessera illico d'employer des esclaves..: il fermera boutique!

    RépondreSupprimer
  5. Avant de vous réjouir avec ce genre de reportages bidons soi-disant dénonciateurs renseignez-vous d'abord sur cette sorcière d'Elise Lucet et demandez-lui pour qui elle travaille ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben dis nous...suis pas au courant. Je sais par contre que c'est l'une des rares journalistes a s'être intéressé aux réseaux pédo-satanistes à la télé:

      https://www.youtube.com/watch?v=__HyjOpwNzI (1999)

      Supprimer
  6. Salut Maniek

    tu jettes un pavé dans la marre, tu pourrais nous en dire plus , on ne peut pas lui poser cette qustion, mais toi, tu sais , alors parles , sans insinuer beaucoup derrière

    RépondreSupprimer
  7. Le précédent reportaje sur le lobby du tabac est pas mal non plus avec les députés européens qui soumettent les amendements rédigés par les lobbyistes. Pourquoi se fatiguer alors qu'il y a des spécialistes qui vous remercierons par un emploi au besoin?

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog