samedi 15 novembre 2014

L'Image satellite démontrant que le vol MH17 a été abattu par un avion de chasse est un montage (MAJ)



(MAJ 16:30)

Ces premières incohérences ne fleuraient pas bon l’authenticité pour cette photo sortie de nulle part. Il semblerait que ce soit encore un fake. Décidément, ça devient une habitude et si même les médias russes s'y mettent juste parce que ça colle avec la version qui va bien, on n'est pas sorti de l'auberge. Comme quoi les infos trop belles pour être vraies doivent être prises avec scepticisme. Premier article en français. Autre article en anglais. A mon sens, cela ne change pas le fait que la version du missile Buk est fausse car aucune traînée de missile n'a été filmée ou photographié ce jour là, que les témoins n'en ont pas pas vu non plus alors qu'il ont bien aperçu des avions de chasse.  D'ailleurs, Kiev s'est grillé le jour ou elle a monté le clip audio pour incriminer les séparatistes et a enfoncé le clou quand elle a fourni de fausses preuves photos pour l'enquête (dixit le BND).

Cette photo satellite révélée tout récemment par les médias russes montrerait le moment ou un avion de chasse (forcément ukrainien) tire sur l'avion MH17. Ce qui est étonnant par contre, c'est que cette image n'est pas récente. Je l'ai retrouvé publiée il y a précisément un mois sur un forum russe. Un membre indique que "cette Image a été obtenue par email de passionnés de WikiLeaks russes, la source n'est pas citée. L'horodatage correspond au temps spécifié dans les données de contrôle soumissent par le Ministère de la Défense russe. A en juger par le temps internationale des inscriptions, cela pourrait provenir d'un satellite américain ou d'une unité de reconnaissance". La réelle source de cette image satellite reste donc énigmatique et à confirmer, jusque là un doute subsiste. Wikileaks n'a pas officialisé cette information. Soit il s'agit de hackers isolés (mais pour arriver à obtenir des données satellites de l'OTAN, ce n'est pas n'importe qui) soit ce sont directement les russes qui ont piraté les donnés. La photo d'illustration est la meilleure que l'on peut trouver sur le net et pourtant elle est de qualité 20% d'après fotoforensics. Or il est impossible de vérifier s'il y a eu un montage avec une telle perte de qualité.
 Curieusement, celle montrée dans les médias a été amputée des données d'horodatage satellite. RT a dans le même temps publié des données radar d'une tour de contrôle de Rostov qui démontrent une fois de plus que plusieurs chasseurs ukrainiens volaient à proximité immédiate du vol MH17 ce qui confirme à la fois les données militaires présentées par la Russie et cette dernière image satellite. Fawkes
*****

Les experts russes ont affirmé que le Boeing MH 17 de la Malaysia Airlines a été abattu par un avion de chasse ukrainien et non pas par un missile sol-air.
Cela fait suite à la fuite d’images satellites qui montrent un missile se dirigeant comme l’éclair en direction de l’avion de ligne, publiées ce soir (14 novembre) par la principale chaîne de l’État russe.
Il a été revendiqué que les images spatiales étaient d’un satellite britannique ou américain.

Russia Canal 1 a publié des images satellite qui suggèrent que le Boeing MH 17 (en haut de l’image) a été abattu par un avion de guerre ukrainien (en bas à gauche en tout petit)
Le vol d’Amsterdam à destination de Kuala Lumpur circulait sur la région affectée par le conflit quand il a disparu de l’écran radar.
Un total de 283 passagers, dont 80 enfants, et 15 membres d’équipage ont été tués.
Le présentateur de TV Mikhail Leontiev a prétendu que la source mystérieuse qui a fourni les images a conclu qu’ils ont montré “comment un avion de chasse Mig-29 détruit l’avion de ligne de Boeing “.
L’Occident a indiqué à plusieurs reprises que l’avion avait été abattu par des rebelles pro-Moscou en utilisant un système de missile BUK russe.

On a prétendu que la source mystérieuse qui a fourni les images a conclu qu’ils ont montré «comment un avion de chasse Mig-29 (photo) détruit l’avion de ligne de Boeing”

Un total de 283 passagers, dont 80 enfants, et 15 membres d’équipage ont été tués après que le MH 17 ait été abattu.
La Russie a soutenu qu’un avion non identifié était dans les environs au moment de l’accident, et que l’Ukraine et l’Occident ont occulté ce fait.
Le membre du Kremlin  a déclaré: «Aujourd’hui, nous avons toutes les raisons de supposer que un crime d’État a été commis par ceux qui ont délibérément détruit l’avion et par ceux qui ont cyniquement caché l’information alors qu’ils la connaissaient..”
Cette diffusion d’un caractère exceptionnel  a eu lieu avant la rencontre entre  dirigeants occidentaux, dont David Cameron qui rencontrera  Vladimir Poutine lors du sommet du G20 en Australie.
Canal1 a déclaré  «Nous avons à notre disposition ces étonnantes photos faites par un satellite espion étranger pendant les dernières secondes de MH17- au-dessus de l’Ukraine.”

Ivan Adrievskiy, vice-président de l’Union russe des ingénieurs, a suggéré que l’image a été prise par un satellite américain ou britannique

Un «expert» appelé George Bilt a été cité disant que le Boeing a été abattu dans le ciel par«une attaque classique d’avion de chasse par l’arrière”
Le rapport conteste qu’un missile BUK soit la cause de la tragédie.
«Pour couper court, il semble qu’il y avait pas de BUK et aucun lancement depuis la terre. Il y avait des dizaines de professionnels et des milliers de témoins amateurs, et personne n’a relevé cela”, selon Leontiev.
Ivan Adrievskiy, vice-président de l’Union russe des ingénieurs, a déclaré: «Nous voyons une photo prise de l’espace à partir d’une orbite basse. Habituellement, ces images sont prises dans l’intérêt de la reconnaissance générale du ciel et du sol.”
“Les coordonnées de la photographie nous permettent de supposer que l’image a été prise par un satellite américain ou britannique.”
«Nous avons étudié cette image en détail et nous avons trouver aucun signe prouvant qu’il soit faux.”………. [...]

Photo de la zone du crash du MH 17

The flight from Amsterdam to Kuala Lumpur was travelling over the conflict-hit region when it disappeared from radar
Vladimir Poutine a accusé les ukrainiens de “bombarder constamment” le site du crash du MH 17 plus tôt cette semaine (…)
On a vu au moins 21 camions, six chars et 14 canons d’obusier roulant dans le territoire rebelle à Donetsk, tandis que les résidents ont rapporté un convoi de 12 camions militaires non banalisés.
L’Ukraine allègue que ces derniers jours ont vu une augmentation énorme de matériel militaire, des soldats professionnels et de fusils d’assaut AK-74 équipés de pointeurs laser se déplaçant vers Donetsk en provenance de  Russie.
Source et plus d’info sur: dailymail.co.uk/ via traduction: stopmensonges / Les moutons enragés

15 commentaires:

  1. Comment les parrains gouvernent, de Canberra à Kiev : Australie, 1975 : le coup d’État oublié.

    Edward Gough Whitlam est mort le 21 Octobre 2014 à 98 ans. Il fut le 21ème Premier ministre d’Australie, en poste de 1972 à 1975. Dirigeant du Parti travailliste de 1967 à 1977, il amena son parti au pouvoir pour la première fois depuis 23 ans Il gagna de nouveau les élections en 1974, avant d’être démis de ses fonctions par le Gouverneur général d’Australie en 1975, au plus fort de ce qu’on a appelé la crise constitutionnelle. Whitlam reste le seul Premier ministre australien de l’histoire à avoir été démis de ses fonctions par le représentant de la Reine.
    John Pilger raconte ce « coup d’État soft ».
    Whitlam exigea de savoir si la CIA dirigeait une base d’espionnage à Pine Gap, près d’Alice Spring, apparemment une « installation » australo-US. et, si oui, à quoi elle servait. Pine Gap est un aspirateur géant, qui, comme le lanceur d’alerte Edward Snowden l’a récemment révélé, permet aux USA d’espionner tout le monde. En 1970, la plupart des Australiens n’avaient aucune idée du fait que cette enclave étrangère secrète plaçait leur pays sur la ligne de front d’une guerre nucléaire potentielle avec l’Union soviétique. Withlam connaissait clairement le risque personnel qu’il prenait, comme le démontrent les procès-verbaux de rencontres avec l’ambassadeur US.
    Les messages top secret de Pine Gap étaient décodés en Californie par un sous-traitant de la CIA, la TRW. Une des personnes qui y travaillait, Christopher Boyce, un jeune idéaliste perturbé par les « surprenantes tromperies et trahisons d’un allié », devait devenir un lanceur d’alerte. Boyce révéla que la CIA avait infiltré l’élite politique et syndicale australienne et parlait du Gouverneur général de l’Australie, Sir John Kerr, comme « notre homme Kerr ».
    Kerr était l’incarnation de l’Empire. Il était le Vice-roi de la reine d’Angleterre en Australie, un pays qui la reconnaissait encore (et la reconnaît toujours) comme son chef d’État. Sa charge était protocolaire. Pourtant, Whitlam (qui l’avait nommé), n’était pas informé, ou avait choisi d’ignorer ses liens de longue date avec les services de renseignement anglo-US.
    En 1975, Whitlam prit connaissance d’une liste secrète de gens de la CIA, liste dans les mains du Chef permanent du Département de la Défense, Sir Arthur Tange, un mandarin profondément conservateur, détenteur d’un pouvoir territorial sans précédent à Canberra. Whitlam demanda à voir la liste. Sur celle-ci, on trouvait le nom de Richard Stallings, qui, sous couverture, avait mis en place Pine Gap, de fait une installation de la CIA. Whitlam avait maintenant la preuve qu’il avait cherchée.
    Le 10 novembre 1975, on lui montra un message télex top secret attribué à Theodore Shackley, le chef de la CIA à la Division Asie orientale et l’un des personnages les plus célèbres que l’agence ait engendrés.
    Le message de Shackley fut lu à Whitlam. De façon incroyable, il disait que le Premier ministre d’Australie représentait un risque de sécurité pour son propre pays.
    Le 11 novembre 1975, le jour où Whitlam allait informer le parlement au sujet de la présence secrète de la CIA en Australie, il fut convoqué par Kerr. Invoquant des « pouvoirs réservés » vice-régaliens d’un autre âge, Kerr démit de ses fonctions le Premier ministre démocratiquement élu. Le problème était résolu.
    Lors d’entrevues réalisées durant les années 1980 avec le journaliste d’investigation Joseph Trento, des agents hauts placés de la CIA dévoilèrent que le « problème Whitlam » avait été discuté « dans l’urgence » par le directeur de la CIA, William Colby, et le chef du MI6, Sir Maurice Oldfield, et que des « arrangements » avaient été conclus. Un directeur adjoint de la CIA a déclaré à Trento : « Kerr a fait ce que l’on lui a dit de faire ».
    http://blogapares.com/australie-1975-coup-detat-oublie-comment-les-parrains-gouvernent-canberra-kiev/

    RépondreSupprimer
  2. Fake évidant
    ça ce voit au premier coup d'oeil , en comparant la dimension du boeing avec le sol
    vue d'un satellite l'avion devrait approximativement la même taille apparente que les objets au sol
    or sur l'image présenté, l'avion est 100 fois trop gros

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai aucune compétence dans ce domaine donc, à première vue, un vice-président de l’Union russe des ingénieurs a quand même plus de background que nous pour en juger. Perso, j'ai juste passé l'image sur fotoforensics et un fake ne saute pas aux yeux. Je ne peux juger de l’authenticité de cette image et le fait que la source soit anonyme laisse planer un doute. A confirmer.

      l'OTAN est aussi capable de monter un coup avec une fausse image satellite pour discréditer la Russie après coup, tout est possible. De toute façon, Kiev s'est grillé le jour ou elle a monté le clip audio pour incriminer les séparatistes. Et ils ont enfoncé le clou quand ils ont fournis de fausses preuves photos pour l'enquête (dixit le BND).

      De même, s'il y avait eu un missile Buk ce jour là, les vidéos, photos et témoignages l'auraient confirmé vu qu'ils laissent une traînée blanche pendant environ 10 minutes. L'hypothèse de l'avion de chasse (forcément ukrainien vu qu'il était dans leur territoire) est la seule valable. Pour finir, le fait que les ricains ne fournissent pas les images satellites en dit long. A partir de là, leur culpabilité ne fait pas un pli.

      Supprimer
  3. ce n'est pas une question de compétence , juste un peu de réflexion permet de voir le vrais du faux
    un satellite même en orbite basse c'est 500km d'altitude
    l'avion c'est 10km
    on peut juste tenter l'expérience par soit même suffit de sortir dehors , prendre 500 mètres au lieu de 500 km
    on met 2 petits objets identiques , un à 500 m et l'autre à 490 m et on regarde si le plus près parait 100 fois plus gros que l'autre
    c'est pourtant ce qu'on a sur l'image satélitte , un avion plus gros que la ville de Panteleimonivka situé juste au dessous

    conclusion, le vice-président de l’Union russe des ingénieurs nous prend pour des imbéciles ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment qu'il parait plus gros puisqu'il est à 10km d'altitude. C'est logique que ce qui est en altitude apparaisse plus gros depuis l'espace. Moi ça me parait pas anormal. D'autres avis sur le sujet?

      Supprimer
  4. Sérieusement ?
    il est qu'a 490km du satellite alors que le sol est à 500km
    il devrait paraitre 2% plus gros , c'est strictement mathématique

    or la il parait 100 fois plus gros et ça c'est pas anormal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as probablement raison, voir MAJ en haut d'article.

      Supprimer
  5. Valentin Vasilescu, qui fait de nombreux articles très sérieux et fort bien documentés a émis l'hypothèse que ce soit un Mig-29 polonais récemment relifté par les israéliens et piloté justement par un instructeur israélien qui ait pu être à l'origine de cet attentat.
    D'autant que nos "amis" polonais sont une fois encore (cf. 39-45) de joyeux va-t-en guerre dans ce conflit avec la Russie... Apparemment, ils n'apprennent pas de l'Histoire...
    Voici l'article de Valentin Vasilescu qui date du 10 Août:
    http://reseauinternational.net/vol-mh-17-abattu-avion-chasse-ukrainien/

    RépondreSupprimer
  6. Etonnant que certains médias russes se soient fait avoir.

    Par contre, RT et Ria Novosti n'ont pas marché et c'est de loin les média russes les plus fiables. C'était un signal fort.

    Quelque soit celui qui a monté cette arnaque, cela va clairement profiter à l'OTAN, les médias étrangers s'en donnent déjà à cœur joie:

    http://www.news.com.au/travel/travel-updates/russia-accused-of-faking-pics-to-shift-blame-in-mh17-disaster/story-fnizu68q-1227123846130

    http://news.nationalpost.com/2014/11/15/russian-satellite-image-of-mh17-being-shot-down-by-fighter-jet-dismissed-as-crude-fake/

    http://www.bbc.com/news/world-europe-30064374

    Et encore, attendez que la presse française s'en emparent. Ils vont s'en gargariser à coup sûr. Peut être que c'était le but de la manœuvre d'ailleurs...

    Le faussaire a niaisement repris des images google de 2012 avec les mêmes nuages en toile de fond:

    https://www.metabunk.org/data/MetaMirrorCache/3c32f868d0554c2406b4ec5ba3c51209.png

    Ils étaient nettement moins loquace quand les ukrainiens avaient falsifiés l'enregistrement impliquant les séparatistes.

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/07/dapres-un-expert-la-preuve-de-kiev.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Guy... Je me demande parfois si Poutine ne ferait pas un candidat parfait comme "Antéchrist"... Il paraît pieux.. défenseur des "vraies valeurs".. cherche à apporter la Paix et la Sécurité... Il sera d'ailleurs sans doute forcé de le faire...
      Ce type règne sur la Russie depuis déjà plus de 15ans... en ce monde totalement dominé par Satan.. Comment cela est il possible... ou plutôt permis...
      Je me demande...

      Supprimer
    2. Personnellement, je n'ai jamais aimé Poutine. Son revirement de position récent dans l'échiquier mondialiste fait plaisir à voir et il a remonté un peu dans mon estime car il nous a déjà évité la guerre, c'est déjà pas mal. Je me dis que si son rôle était de mener la guerre mondiale, il l'aurait déjà fait. Jusque là, il a plutôt servi à apaiser la situation, déjà en Syrie l'année dernière. Je n'ai pas compris son rôle dans le cessez le feu en Ukraine alors que les séparatistes allaient prendre le dessus. Kiev ne veut pas d'un cessez le feu, elle veut écraser la rébellion donc stratégiquement, c'était moyen.

      Après, l'avenir nous dira si ce changement stratégique était fourbe et prévu ou s'il est de bonne foi et dans notre intérêt. Je n'ai confiance en aucun dirigeant de toute façon. Ils travaillent rarement pour l'intérêt du peuple. A suivre.

      Supprimer
    3. Tu as peut être raison. Mais je me demande si son comportement "pacifique" ne serait pas aussi dicté par le fait que la Russie, qu'il réarme à marche forcée depuis de nombreuses années, ne serait pas encore tout à fait prête à soutenir une offensive générale... Il n'y a qu'à voir les articles dur RiaNovosti concernant les commandes et livraisons d'équipements militaires... nouveaux missiles boulava ou S500, nouveaux sous marins Boreï, nouveaux avions Su35, nouveaux tanks, etc...

      Supprimer
    4. J'en arrive à soupçonner son récent rapprochement avec la Chine et sa décision de transférer la technologie de ses sous marins classe Amur ainsi que celle de ses avions Su 35, pourrait comporter une clause visant à lui permettre de profiter en contre partie de la fantastique capacité industrielle de production de la Chine... qui pourrait bien secrètement lui rétrocéder une partie des sous marins, avions et autres armes produits sous licence...
      Enfin, s'il se trouvait acculé, je redoute qu'il ne tente d'utiliser l'arme EMP pour paralyser l'Europe à défaut des USA.. ou peut être les 2?

      Supprimer
    5. Je partage assez la dernière analyse géopolitique de Pierre Lecote qui démontre que Poutine va très vite se retrouver en faillite si le prix de baril continue de dégringoler...
      http://www.forum-monetaire.com/a-propos-de-la-disclocation-geopolitique-et-economique-europeenne-et-de-leffondrement-des-prix-du-petrole-et-des-matieres-premieres-dans-un-contexte-de-crise-majeure-entre-les-usa-et-la-russie/

      Supprimer
  7. hs
    http://www.directmatin.fr/paranormal/2014-11-13/un-ange-photographie-cote-du-soleil-694615

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog