dimanche 21 décembre 2014

La Corée du Nord et les Etats-Unis se menacent mutuellement suite au piratage de Sony


Cette histoire complètement bidon menace encore de mener à un conflit et tout ça simplement à cause d'un simple film hollywoodien. La Corée du Nord a menacé tant de fois les américains ces dernières années que cette énième esbroufe pourrait être le moment de vérité. Obama indique qu'il va riposter en temps voulu (ça sent le coup fourré, tout comme l'est ce piratage d'ailleurs). Or le président nord coréen assure qu'il ripostera à son tours mais avec lui, les menaces partent tout de suite en cacahuètes.  Alors qui va se dégonglfer en premier? Fawkes

La Corée du Nord a menacé de représailles la Maison Blanche et autres cibles américaines, si les Etats-Unis la sanctionnait pour le piratage de Sony Pictures.


La Commission nationale de défense nord-coréenne (NDC) a une nouvelle fois démenti avoir quoi que ce soit à voir avec ce piratage, qui a conduit la société à annuler la sortie prévue pour Noël de L'interview qui tue !, comédie parodique sur un complot fictif de la CIA en vue d'assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un.

Le président américain Barack Obama avait déclaré vendredi que la Corée du Nord était bien à la manœuvre.


« Nous répondrons d'une manière proportionnelle, au moment, à l'endroit et de la manière que nous choisirons », a-t-il annoncé.
« Prêts à une confrontation avec les États-Unis »

La NDC, citée par l'agence de presse officielle nord-coréenne, a déclaré que l'armée et le peuple de Corée du Nord étaient « tout à fait prêts à une confrontation avec les Etats-Unis, dans tous les espaces de conflit, y compris dans les espaces de cyber-guerre afin de faire exploser ces citadelles ».

« Notre contre-attaque la plus dure sera menée hardiment contre la Maison Blanche, le Pentagone et le continent américain, la fosse d'aisance du terrorisme, et dépassera de loin la 'contre-attaque symétrique' annoncée par Obama », a-t-elle indiqué.
La Corée du Nord justifie le piratage

La Corée du Nord qui a par le passé déjà proféré des menaces à l'encontre des Etats-Unis, a accusé le gouvernement Obama d'être « profondément impliqué » dans la réalisation de ce film.

Elle a, une nouvelle fois, fait l'éloge de l'« action justifiée » de piratage qui a été revendiquée par le GOP (Guardians of peace), mais a déclaré ne pas savoir où ce groupe était basé.

Le FBI a imputé l'attaque du 24 novembre à la Corée du Nord, la comparant à de précédentes agressions directement attribuées à Pyongyang.

Pyongyang a répondu dimanche que « les méthodes pour mener des cyber-attaques étaient les mêmes partout, et qu'il relevait du simple bon sens que de le reconnaître ».

Source: Ouest-france



Sony : la Corée du Nord s'estime diffamée et menace les Etats-Unis

Si les Etats-Unis refusent de collaborer à une enquête conjointe sur le piratage de Sony et continue à accuser la Corée du Nord, Pyongyang assure que cela "aura des graves conséquences."

"Puisque les Etats-Unis répandent des allégations sans fondement et nous diffament, nous leur proposons une enquête conjointe" indique ce samedi le ministère nord-coréen des Affaires étrangères. "Sans aller jusqu'à recourir à la torture comme l'a fait la CIA américaine, nous avons les moyens de prouver que nous n'avons rien à voir avec cet incident". Il assure encore que la Corée du Nord ne tolèrera "jamais que qui ce soit insulte notre plus haute autorité", allusion directe au film contesté "l'interview qui tue". Mais "au cas où nous aurions à exercer des représailles, nous ne mènerions pas d'attentats terroristes contre des spectateurs innocents dans des cinémas mais des attaques frontales contre ceux qui se livrent à des activités hostiles." Et le régime prévient que les Américains s'exposeront à de "graves conséquences" s'ils refusaient cette enquête conjointe.

Les preuves de la CIA


Alors que depuis plusieurs semaines, le régime de Pyongyang faisait figure de principal suspect dans le piratage de Sony Picture, la FBI a assuré vendredi soir dans un communiqué avoir "suffisamment de preuves pour conclure que le gouvernement nord-coréen est responsable de ces actions".

Et le président américain a annoncé que les Etats-Unis allait riposter. "Nous répondrons de manière proportionnée, et nous répondrons en temps et lieu voulu" a déclaré Barack Obama ce vendredi soir. Sans entrer dans le détail.


Source: France info



La Corée du Nord menace les États-Unis d'armes nucléaires en réponse à l'hostilité


Par La Voix de la Russie | La Corée du Nord va accroître ses armes nucléaires en cas de poursuite de la politique hostile de la part des États-Unis. Cela a été déclaré par un représentant du ministère des Affaires étrangères nord-coréen.


La RPDC exhorte les Etats-Unis à coopérer à l'enquête sur une cyber-attaque réalisée contre la société Sony Pictures Entertainment, de laquelle les responsables américains accusent des hackers nord-coréens.

Précédemment, la mission de la RPDC auprès de l'ONU a déclaré que Pyongyang n’était pas impliqué dans le piratage du système des ordinateurs.

Entre-temps, dans le cadre d'une enquête, le FBI a conclu que l'attaque avait eu lieu à la demande du gouvernement de la Corée du Nord.

2 commentaires:

  1. La Corée du Nord: une population majoritairement svelte avec un leader obèse..
    Les Etats-Unis: une population majoritairement obèse avec un leader svelte...

    RépondreSupprimer
  2. - HS -
    Article du N.Y. Times qui ajoute Dick Cheney, Bush... à la liste des personnes qui devraient être arrêtées pour crimes suite aux tortures de la CIA
    http://mobile.nytimes.com/2014/12/22/opinion/prosecute-torturers-and-their-bosses.html?_r=0&referrer=

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog