vendredi 19 décembre 2014

Le lance missile Buk accusé d’avoir abattu le boeing malaisien MH17 appartient à l’armée ukrainienne !



Suite au crash du Boeing de la malaisian airlines le 17 juillet 2014 au dessus de l’Ukraine, les autorités de Kiev se sont empressées d’accuser les insurgés de l’est du pays d’avoir abattu l’avion avec l’aide de la fédération de Russie qui leur aurait fourni le système lance missile Buk à l’origine du tir. Les services de renseignement ukrainiens (SBU) ont fait circuler des photos d’un système Buk présenté comme appartenant à la fédération de Russie et ayant effectué le tir mortel. Suite à ces accusations, et sans connaître les résultats de l’enquête, les pays occidentaux ont pris une série de sanctions à l’encontre de la Russie.



Pas de chance pour la narrative occidentale, le journaliste ukrainien en exil aux Pays-Bas Anatoly Shary a pu interviewer l’homme qui l’été dernier servait sur le BUK numéro 312 présenté comme ayant abattu l’avion...

*****

Note Fawkes: A noter que l'ancien militaire indique qu'il avait été réaffecté dans la division d'Avdeevka lorsque le crash s'est produit et que ses anciens coéquipiers ont indiqué qu'ils ne sont pas responsables du tir. D'ailleurs, ce reportage de RT avait déjà confirmé qu'il n'y avait pas eu de tir de missile BUK au moment du crash du vol MH 17. C'est une invention du gouvernement de Kiev soutenue par l'OTAN qui a servi d'écran de fumée pour cacher le fait que c'est un avion de combat ukrainien qui a abattu l'avion. Voilà pourquoi les américains ou l'Ukraine n'ont jamais montré d’images satellites...

Ce qui est sûr, c'est que ce nouveau témoignage confirme une fois encore que la version officielle de l'événement n'est qu'un tissu de mensonges.

Source: Le Blogue Noir de Brocéliande / Les Moutons enragés

3 commentaires:

  1. https://www.youtube.com/watch?v=BGvbfnjKe10

    RépondreSupprimer
  2. Vol MH17 : des fragments de missiles trouvés dans les corps des passagers

    Des fragments qui peuvent être des parties de missiles ont été trouvés dans les corps des passagers du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui s’est écrasé le 17 juillet dans l'Est de l'Ukraine, a déclaré le chef du Département des enquêtes principal du Service de sécurité ukrainien (SBU) Vassili Vovk.

    Selon lui, l'Office n'exclut pas que l’avion de ligne malaisien pourrait être abattu de l'air.

    Le SBU espère que l'enquête sur l'accident d'avion sera achevée en 2015.

    Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_19/Vol-MH17-des-fragments-de-missiles-trouves-dans-les-corps-des-passagers-5922/

    RépondreSupprimer
  3. Le SBU espère que l'enquête sur l'accident d'avion sera achevée en 2015.
    Par contre les états Unis eux y sont fort, en deux jours, ils savaient tout sur le 11 septembre, qui, quoi et comment.
    En un claquement de doigt, ils dirent haut et fort a l’attaque, il faut punir les méchants et battre le fer durant qu’il est chaud, ils ne perdent pas de temps …….

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog