mardi 30 décembre 2014

Selon un rapport, une fuite radioactive importante aurait été détectée dans une centrale nucléaire ukrainienne




L'infirmation provenant d'un site unique (Life News), difficile de confirmer à l'heure actuelle. RT indique qu'ils cherchent à confirmer le rapport (dispo en fin d'article). Comme on le sait, les rapports d'incidents concernant le nucléaire sont quasiment systématiquement cachés ou minimisés. Fawkes

Selon des informations diffusées par des médias russes, citant les services d'urgence du pays, une fuite radioactive a été détectée dans la plus grande centrale d'Europe, à Zaporozhye en Ukraine. Les responsables ukrainiens ont démenti ce rapport.

Après un incident survenu dimanche, LifeNews a publié ce qu'il prétend être un rapport divulgué par le service d'urgence de l'Ukraine, remettant en cause les informations des autorités selon lesquelles la radioactivité de l'installation serait égale à la radioactivité naturelle.


Les autorités ukrainiennes ont démenti le rapport de médias russes pour qui une fuite radioactive avait eu lieu dans cette centrale nucléaire, a rapporté Reuters.

"L'usine fonctionne normalement, il n'y a eu aucun accident", selon les déclarations d'un responsable du ministère de l'énergie à Reuters. Aucun commentaire officiel n'a été fourni sur la véracité de ces documents.

Deux documents publiés par Lifenews semblent montrer que les responsables de la centrale ont mis délibérément des informations trompeuses sur leur site web. Les documents auxquels Lifenews a eu accès - et qui étaient adressés au chef des services d'urgence régionaux - indiquent que les niveaux de radiation dans la centrale, dimanche et lundi, étaient 16,8 fois plus élevé que la norme légalement autorisée.


"ГСЧС Украины подтвердила утечку радиации на Запорожской АЭС

Официальные сводки свидетельствуют о том, что пресс-служба ЗАЭС скрывает правду об аварии в 6-м энергоблоке. Украинские атомщики дезинформировали общественность и СМИ о реальном положении дел на Запорожской АЭС. В Интернет попали сводки Государственной службы по чрезвычайным ситуациям за 28 и 29 декабря, которые опровергают заверения руководства ЗАЭС о том, что шестой энергоблок был введен в строй уже вечером 28 декабря. Кроме того, допустимый уровень излучения на АЭС, согласно замерам, оказался выше нормы в 16 раз."(Source Life News)


Traduction :

"GSCHS Ukraine a confirmé les fuites radioactives à la centrale nucléaire de Zaporozhye
Les rapports officiels indiquent que le service de presse de la Zaporizhzhya cache la vérité sur l'accident dans la 6e Unité. Des scientifiques nucléaires ukrainiens ont désinformé le public et les médias sur l'état réel des affaires dans la centrale de Zaporizhzhya. Lifenews a obtenu un résumé du Service d'Etat pour les situations d'urgence du 28 et 29 décembre, qui réfute l'assurance des responsables de Zaporizhzhya que la sixième unité a été mise en service dans la soirée du 28 décembre. En outre, le niveau de rayonnement dans l'usine, en fonction des mesures, était 16 fois supérieure à la norme." (Source Life News)

Lundi, les niveaux avaient légèrement augmenté - de 16,3 à 16,8 fois plus élevé, et l'unité 6 était toujours fermée, selon le rapport, contredisant les déclarations des responsables de la centrale selon lesquelles le problème avait été résolu et que l'usine fonctionnait normalement.

Dimanche, un réacteur de l'usine a été éteint automatiquement après un incident. Il s'agit du deuxième arrêt au cours des dernières semaines. Le réacteur a réduit son activité à 40 pour cent de sa puissance nominale, selon le site officiel de l'usine, ajoutant que le rayonnement de l'installation était de 8-12 microroentgens par heure.


L'incident aurait été corrigé, et l'unité défaillante - le bloc d'alimentation 6 - a été rebranchée au réseau.

Le 28 novembre, l'unité de Zaporozhye 3 a été éteinte pendant presque une semaine. L'arrêt, qui aurait été causé par un court-circuit, a été rendu public cinq jours plus tard, lorsque le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, l'a révélé au cours de la première réunion de son nouveau cabinet.

En ce qui concerne l'incident de novembre, les autorités ukrainiennes ont contacté l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). L'agence a été informée qu' "un réacteur de la centrale nucléaire de Zaporozhye est resté fermé en toute sécurité après un court-circuit dans le transformateur la centrale la semaine dernière",dans sa déclaration du 3 décembre.


L'Inspection d'État de la réglementation nucléaire de l'Ukraine a déclaré qu'il n'y avait pas de matières radioactives qui ont été libérées en raison de l'arrêt, a ajouté l'AIEA. L'incident a été estimé préalablement n'être qu'un événement de niveau 0 sur l'échelle de l'International Nuclear Event Scale, qui va de 0 à 7.

La centrale nucléaire de Zaporozhye est l'une des quatre centrales nucléaires du pays qui fournissent une grande partie des besoins énergétiques de l'Ukraine. L'usine Zaporozhye, la plus grande d'Europe, fournit à elle seule au moins un cinquième des besoins en électricité du pays. Elle est la cinquième centrale nucléaire du monde.







Source: RT

Traduction : SLT


1 commentaire:

  1. - HS -
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/31902/La-menace-EI/article/detail/2167768/2014/12/31/135-journalistes-et-professionnels-des-medias-tues-en-2014.dhtml

    http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/etats-unis-un-enfant-de-deux-ans-tue-sa-mere-par-accident-7776056708

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog