dimanche 25 janvier 2015

A Davos, on prédit la fin d'Internet, de la vie privée et une monnaie digitale dans les pays pauvres



Le forum de Davos a eu lieu du 21 au 24 Janvier et, malgré le fait que celui-ci n'atteigne pas le niveau d'omerta que les médias français entretiennent dès qu'il s'agit du groupe Bilderberg, force est de constater qu'ils ne souhaitent pas évoquer certains points. Pour acheminer 40 chefs d'état et 2500 chefs d'entreprises, pas moins de 550 jets privés et au moins 200 hélicoptères ont été utilisés, sans parler des 40 000$ que coûte l'entrée. Autant dire que cet événement est réservé aux hautes sphères. Voyons un peu ce qui se dit sur place.

D'après le PDG de Google Eric Schimdt, "Internet va disparaître". Enfin plutot Internet tel que nous le connaissons :

"Il y aura tant d'adresses IP, ... tant de dispositifs, de capteurs, les choses que vous porterez, des choses avec lesquelles vous pourrez interagir que vous n'en aurez même pas conscience, cela fera partie de votre quotidien en permanence".

 "Imaginez que vous entrez dans une pièce, et que la salle est dynamique. Et avec votre permission, vous interagissez avec les choses qui se passent dans la salle ".

Ce qu'il n'indique pas c'est que  la vision de l'Internet du futur par Google pourrait consister à implanter des micro-puces directement dans le cerveau. Du délire? vous croyez?

« La sphère privée telle que nous la connaissions ne peut plus exister, la façon dont nous envisagions avant la sphère privée, c’est fini », estime Margo Seltzer professeur de science informatique à l’université d’Harvard.


D'après elle, "des drones de la taille d'un moustique surveilleront perpétuellement les citoyens et recueilleront leur ADN pour fournir des informations biométriques aux gouvernements et aux sociétés."

Sophia Roosth, chercheuse en génétique d'Harvard, a déclaré: "Il ne s'agit pas de savoir si cela va arriver, c'est déjà le cas ... Nous vivons dans un état ​​de surveillance aujourd'hui."

D'après l'entrepreneur Anthony Goldbloom: "J'échange volontiers ma vie privée en échange de la commodité. La Confidentialité n'est pas quelque chose qui m'inquiète".

"Quoi qu'il en soit, les gens se comportent souvent mieux quand ils ont l'impression que leurs actions sont surveillées."

On constate que la société orwellienne a de beaux jours devant elle.

D'ailleurs, le PDG de google indiquait en 2009: "S'il y a quelque chose que vous ne voulez que personne sache, peut-être devriez-vous commencer par ne pas le faire". Voilà ou nous en sommes avec la vie privée.



Enfin, Bill Gates a déclaré dans une lettre ouverte que les gens devraient gérer leurs paiements intégralement de manière démonétisée dans les pays pauvres.

"D'ici 2030, environ 2 milliards de personnes ne disposant pas de comptes bancaires aujourd'hui pourrons stocker leur argent et faire des paiements avec leur portable."

Faudra qu'il nous explique comment les gens qui n'ont pas assez pour se nourrir et parfois même pas d'électricité vont se payer des portables modernes pour faire plaisir à Bilou.


Publié par Fawkes News



2 commentaires:

  1. "Leur" programme? Mozart le donnait déjà en 1787... et la fin aussi...

    http://youtu.be/f21TsqCwqo4?list=PL7F0AA344D872F329

    RépondreSupprimer
  2. Une monnaie digitale sans internet ca ne passera jamais.

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog