vendredi 30 janvier 2015

L'Express crée sa propre base de données des "sites d'infaux" pour lutter contre les théories du complot



Le site L'Express, dont le directeur de la rédaction Christophe Barbier voudrait que la France régule Internet...comme le font les chinois et pour qui la liberté d'expression est un concept à géométrie variable (y compris sur son site) a cru bon de rappeler aux français qu'il ne faut pas trop s'éloigner des médias de masse. 

Pour se faire, le site n'a pas lésiner sur les moyens. Après avoir mandaté un journaliste spécialement pour tenter de trouver la faille des médias alternatifs, le site inaugure aujourd'hui ni plus ni moins qu'une base de données afin de signaler au public les "sites d'infaux" ou sont référencés pèle-mêle blogs et médias alternatifs et site parodiques. 

Eh oui, pour l'Express tout ce qui ne sort pas d'un média de masse et qui dénonce des complots est forcément un site de fausses informations. Cette base de données évolutive est censée "référencer au mieux les sites qui ont le plus de portée en France" et l'Express va jusqu'à inviter les internautes à la délation pour la bonne cause. Ce média qui aura délesté les contribuables de plus de 6 millions d'euros de leurs impôts uniquement en 2013 n'a rien trouvé de mieux que d'utiliser ces subventions d'Etat pour ce genre d'article diffamatoire mettant au même rang un site parodique comme Le Gorafi et celui de Michel Colon (Investig'action). 

Ce média devrait s'intéresser davantage au vrai journalisme et non à recopier des dépêches AFP, à l'investigation et non à la propagande en tout genre, à réellement informer les gens et non à chercher à les détourner des avis divergents, ce serait infiniment plus constructif. Au contraire, l'Express se comporte comme un média aux abois dont la crédibilité déjà mise à mal et la fréquentation en baisse en ait rendu à des procédés de délation avilissants.

Lien connexe:

Petit aperçu du journalisme selon l’Express…


Publié par Fawkes News

28 commentaires:

  1. En fin de compte, la description de Fawkes News est plutôt exacte, ils me font de la pub. J'assume volontiers l'étiquette de complotiste. Venant de leur part, c'est un compliment.

    RépondreSupprimer
  2. Merci à l'Express pour cette liste de sites de réinformation, hehe.

    Tiens il n y a pas les chroniques de rorschach et reseau international?

    LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en manque beaucoup, ils sont loin du compte :)

      Supprimer
    2. Et Ben moi depuis que je vais sur ces sites de conspiration comme il dise,je fais le tri ,tout n est pas bon à prendre,mais je me sent moi con q après avoir été sur TF1,bfmtv,et compagnie

      Supprimer
  3. Il y a même un site (alterinfo) qui diffuserait des fausses rumeurs, (- par - = +) donc ils disent la vérité !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Express serait-il sur le point de lancer un complot contre la liberté d'expression des blogs alternatifs ?
      Un esprit journalistique qui démontre combien ce type de presse doit disparaître, ils sont corrompus car touchent des subventions énormes du gouvernement, et c'est notre argent !
      Ceci me donne envie de me lancer dans un blog d'informations qui critiquera certains articles de journalistes tant les informations sont une fois vérifiées souvent fausses (articles relatifs à la guerre en Ukraine etc).
      Y'a a un gros problème dans l'information et le pire c'est la presse télévisuelle qui survole un sujet puis passe aux sports ou à des articles purement documentaires, alors que l'actualité mondiale est énorme.
      Très peu parlent des effets du Traité transatlantique si il est signé, sur notre société, ils auront le moment venu bien des comptes à rendre (tous comme nos chers hommes politiques).

      Supprimer
    2. La vie c'est + complexe que des maths...

      Supprimer
  4. Des gros jaloux ..C'est bien la première fois de ma vie que je lis un article de ce torchon .Guy tu leurs fais de l'ombre et c'est pas bon pour le bizness

    D'après ce site , ton blog est bien situer ..Quenel + monte en flèche..
    http://www.alexa.com/siteinfo/http%3A%2F%2Fwww.lexpress.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien : http://www.alexa.com/siteinfo/http%3A%2F%2Fbruleparlesillumines.e-monsite.com

      Mais il ne fait pourtant pas partie de la liste.

      A côté de cela des sites comme Google Analytics et seeurank donnent des résultats très différents, donc à moins d'avoir les preuves indéniables de la fiabilité de l'un ou de l'autre cela reste tout à fait vaseux comme données.

      Supprimer
    2. ça ne marche pas pour ton site apparemment. Les résultats sont ceux de ton hébergeur e.monsite.

      Supprimer
    3. Oui c'est ce dont je viens de me rendre compte en faisant le test avec d'autres sites ! Mon commentaire n'a donc pas lieu d'être.

      Supprimer
  5. salut ca complote dur en ce moment ;)
    c est quoi le dernier complot ??? ce cher barbier de l express ...qui complote lui aussi ???? non cest pas vrai .....il ose !
    barbier ??? il faut dire barbie pas barbier cest l info lisse qui glisse toute seule dans ton .......hummm
    barbier veut nous barber??? ah la barbe ! c est un barbu ? mais sans barbe qui barbe son monde
    ah oui ?? eh oui finalement on ne dira plus barbier mais barbie c est pas mal c est lisse y a pas de vague c est de l info qui donne envie de dormir et de rester dans ce merveilleux reve que tout est sous controle que l on veille sur toi que tout est clean ...
    l express c est le train qui mene a l info vraie ....non l info ivraie....de la bonne merde en barquette a avaler sans se poser de question ....si tu veux te poser des questions lache barbie et viens chez nous mdrrr

    RépondreSupprimer
  6. Qui eût cru que la France de 2015 offrirait un tel tableau : plus d’une centaine de procédures pour « apologie de terrorisme », des dizaines de personnes – dont des enfants et des individus handicapés mentaux ou simplement en état d’ébriété – condamnés à de la prison ferme en comparution immédiate. Rappels à l’ordre, surveillance, délation, arrestations et garde à vue pour avoir eu le seul tort d’exprimer une opinion dissidente. Cette hystérie collective rappelle étrangement la chasse aux quenelliers de l’année passée, où plusieurs centaines de personnes avaient perdu leur emploi.

    Jamais aucun gouvernement n’aura contribué à ce point à faire reculer les libertés publiques : 2 lois antiterroristes en moins de 3 ans, dont l’une qui instaure un délit d’opinion inédit dans le droit pénal français, une jurisprudence qui lamine le droit à l’expression publique et artistique, une loi de programmation militaire qui légalise la surveillance d’Internet… Les verrous protecteurs de la vie privée des citoyens sautent les uns après les autres. Les réseaux sociaux sont une cible privilégiée du zèle intrusif de l’État, qui a hissé la France au rang de championne du monde de la censure de tweets en 2014. Quant à Facebook, il doit faire face à une demande d’informations de la part du gouvernement en hausse exponentielle (plus 45 % en un an), plaçant notre pays au quatrième rang mondial des plus grands demandeurs (après les Etats-Unis, l’Inde et l’Allemagne).

    L’utilité de cette surenchère sécuritaire ? Vraisemblablement nulle, aucune des personnes inquiétées n’ayant selon toute vraisemblance la moindre intention de commettre un quelconque attentat. Pas plus que la promulgation de la dernière loi antiterroriste – sans doute la plus liberticide jamais votée – n’a pu prévenir la fusillade de Charlie Hebdo, cette chasse aux sorcières ne fera diminuer le risque d’attentat.

    Cette absurdité est représentative de la politique suivie par le ministère de l’Intérieur : entièrement mobilisé sur le front d’un risque qui fait moins de 10 victimes par an, il tourne le dos à la lutte contre l’insécurité réelle, qui concerne des centaines de milliers de personnes. Dès lors, on ne s’étonnera pas que les chiffres de la délinquance soient chaque année plus mauvais. Nous l’avions constaté en 2013 et 2014 ne fait pas exception.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (suite)

      Quasiment tous les signaux sont au rouge : d’après les chiffres de l’ONDRP, les agressions contre les personnes ont cru respectivement de 4,5 % et 8,6 % (selon les zones rurales de la gendarmerie ou urbaines de la police) pour dépasser le demi-million par an (plus de 10 % pour les viols). Mention spéciale pour les coups et violences ayant entraîné la mort, qui progressent de 40 % en moyenne. Pour ce qui est des atteintes aux biens, les escroqueries économiques et financières augmentent de 4,4 % et 7,9 %, selon les zones rurales ou urbaines. En zone police, les cambriolages dans les résidences secondaires ont bondi de plus de 41 %, soit plus de 1 200 faits supplémentaires constatés en un an. Excepté la baisse des vols avec violence en zone police (- 9,4 %), tous les types de violences augmentent dans les tableaux statistiques des deux forces de sécurité, notamment les violences non-crapuleuses.

      Les menaces et chantages ne cessent également de progresser (de 4,3 % ou 12,3 % suivant les zones). La palme des plus mauvais résultats revenant à Paris, avec une augmentations des atteintes aux biens de plus de 10 % en un an.

      Ce bilan peu glorieux montre, si besoin était, que le gouvernement pratique davantage une politique d’ordre que de sécurité. Moralisme républicain et catéchisme laïciste sur fond de lutte obsessionnelle contre le racisme et l’antisémitisme ont pris le pas sur le combat contre la délinquance, qui devrait pourtant être la tâche principale du ministère de l’Intérieur.

      Entièrement mobilisé par sa (re)conquête d’une légitimité de gauche perdue dans sa conversion au libéralisme, le gouvernement a recours à la bonne vieille stratégie de la panique morale : agiter des menaces en partie fictives ou en tout cas médiatiquement grossies pour ensuite les conjurer par la force répressive. Les adeptes de la quenelle, les femmes voilées, les pseudo-djihadistes du Net, parfois en culottes courtes, les nationalistes, les dissidents et tous les déserteurs de la mobilisation générale contre le terrorisme font les frais de cette manipulation qui, à défaut de faire reculer la délinquance réelle, fait reculer la liberté et la sécurité.

      Exercice politiquement facile mais socialement coûteux : victime collatérale abandonnée à son sort, le peuple français ne peut que connaître une hausse continue de l’insécurité réelle.

      bourgoinblog.wordpress.com
      (relayé de stratégie du chaos controlé)

      Supprimer
  7. C'est qui ou quoi l'express ?
    Si je veux me renseigner sur les infos du jour ,je lis fawkes News et rien d'autre !

    RépondreSupprimer
  8. La surveillance de masse est une menace aux Droits de l’homme selon un rapport européen

    http://www.pluxactu.com/la-surveillance-de-masse-est-une-menace-aux-droits-de-lhomme-selon-un-rapport-europeen.html

    RépondreSupprimer
  9. Henry Kissinger malmené par des manifestants pacifistes au Congrès américain

    http://www.dailymotion.com/video/x2fzdnd_henry-kissinger-malmene-par-des-manifestants-pacifistes-au-congres-americain_news

    Et cette vermine de mc cain !!!

    RépondreSupprimer
  10. Charlie : "Plus de la moitié de mes élèves croit aux Illuminati"

    http://www.dailymotion.com/video/x2fzyzr_charlie-plus-de-la-moitie-de-mes-eleves-croit-aux-illuminati_news?from_related=related.page.int.gravity-only.795def4867b45e6247f425987992474a142273647

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en même temps si tu dis " riches mondialistes " aux lieu de " illuminati " , tu dis la même chose, mais on t'écoutera + .

      Supprimer
  11. Procès - Le peuple VS Banque du Canada

    https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=85114404&v=4x1Fn5yFcF8&x-yt-ts=1422579428

    RépondreSupprimer
  12. Le numéro 13 de la liste, c'est Suisse.ch.
    La Suisse, c'est un symbole de l'indépendance.
    L'indépendance, c'est le cheval de bataille numéro 1 du pouvoir secret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pays, États, multinationales, entreprises, organisations ou groupements de toute sorte, familles, individus, tout doit marcher au pas.

      Supprimer
  13. Barbier................. tu nous RASES !

    RépondreSupprimer
  14. Ben dis donc, les commentaires sur l'article de l'Express, c'est pas triste.

    RépondreSupprimer
  15. superbe initiative de l express !!
    je vais me faire une joie de parcourir tous les cites nominés :)
    sur il y a du bon et du moins bon , voire de la désinformation , et de l humour décalé
    mais n est ce pas la la liberté de penser , de s exprimer ?
    au lecteur de faire preuve de discernement

    moi aussi je veux en être !! on fait comment pour s inscrire ??
    http://mind-bomb.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne te reste plus qu'à te dénoncer toi-même alors :)
      T'envoie un mail à l'Express avec l'adresse de ton site et le tour est joué.

      Au fait, le gouvernement a sorti un site stop dijahisme et la théorie du complot y est aussi référencé comme une technique de manipulation:

      http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/decrypter.html#bloc3

      Les premiers signes de la radicalisation intègrent aussi le terme complot au niveau de l'enseignement:

      http://static3.stop-djihadisme.gouv.fr/var/stop/storage/images/media/images/radicalisation/607-6-fre-FR/radicalisation.png

      Et si jamais vous changez vos habitudes alimentaires soudainement, qu'une fille ne s'habille plus comme une chaudasse ou que vous ne regardez plus la télé...d'après, eux c'est un signe de radicalisation djihadiste.

      Ils évoquent aussi le fait de visiter souvent des sites extrémistes ou radicaux. Alors, sur le papier je suis d'accord mais encore faut-il savoir de quel genre de site on parle. Quand on voit le peu de discernement de leur site, ça laisse la place à des interprétations très variées.

      Alors, vous êtes prévenus, n'arrêtez pas la piscine, Rihanna et les jambons beurre tout en regardant Ruquier ou votre voisin appellera le gouvernement et...l'Express :)

      Supprimer
    2. la france est scindée en 2 depuis ce fameux défilé, plus les tièdes le cul entre toutes les chaises, pourvu, qu'il s ne perdent rien, de leurs acquis, (mais vont final, vont se faire racler comme les autres)
      beaucoup visite ces sites, sans se faire connaitre, aucune loi claire ne linterdit, d'autant que l'on paie un abonnement , c'est pas gratuit, c'est un moyen d'information, comme un autre . parceque sinon on jette internet, et là ils comprendront qui les paient !
      il reste 50millions de personnes, qui n'ont pas défilé , ils vont tous nous foutre en taule ou au goulag ou l'inverse , nous qui les prenons pâr la du c.. pour qu'ils arrêtent de nous faire chier , chaque jour qui suit !!!

      Supprimer
    3. oui ben allez jeter un oeil sur Res. auth. un ancien soviet, qui a vécu , notre futur ...
      merci , à res. aut.

      Supprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog