jeudi 26 février 2015

Au Québec, le ministre de l’Education défend les fouilles à nu des élèves


AUCUN PROBLEME - Yves Bolduc ne voit pas de problème à faire des fouilles à nu des élèves, à condition que ce soit "respectueux". Lundi, un journal québécois révélait qu'une mineure de 15 ans avait subi une telle pratique, soupçonnée de vendre de la drogue. Révélation qui a mis le feu aux poudres.


Yves Bolduc (à gauche) défend les fouilles à nu des élèves de la belle province soupçonné par exemple de vendre de la drogue, à condition que ce soit fait "respectueusement".Yves Bolduc (à gauche) défend les fouilles à nu des élèves de la belle province soupçonné par exemple de vendre de la drogue, à condition que ce soit fait "respectueusement". 

Faire des fouilles à nu d’élèves mineurs ne pose aucun problème au ministre québécois de l’Education, Yves Bolduc. Ce dernier l’a assuré mardi, alors que la pratique se trouve au coeur d’une polémique suite aux révélations du quotidien Le journal de Montréal qui rapportait, lundi, la fouille à nu subie par une élève de 15 ans dans un lycée professionnel de la capitale de la belle province.

Seul les vêtements ont été fouillés

Soupçonnée de vendre de la drogue, elle avait été isolée dans une salle par la direction de l’établissement, jeudi, qui lui a intimé l’ordre de se déshabiller pour vérifier qu’elle n’avait rien sur elle. "Il n’y a pas eu de fouille à nu, mais il y a eu une fouille cependant de ses vêtements", s’est défendu l’établissement auprès du quotidien.

Si la pratique peut surprendre, et choquer, elle est autorisée au Québec. Toujours selon Le journal de Montréal, ces fouilles sont tolérées si elles sont prévues dans le règlement intérieur de l’établissement et s’il y a un danger immédiat pour l’élève, "par exemple si l’école craint la présence d’une arme à feu ou lorsqu’il y a des infractions [au règlement intérieur]". Une possibilité qui n’est pas accordée aux policiers, souligne le quotidien.

Le ministre raillé

Tempête dans un verre d’eau, répond donc en substance le ministre de l’Education : "Il est permis de faire des fouilles à nu, à une seule condition, il faut que ce soit très respectueux. Il y a un cadre qui doit être respecté". Une citation qui a fait bondir les internautes et qui a été repris au premier degré par le site satirique le Navet, équivalent québécois du Gorafi, habitué à écrire des articles très second degré.

Dans la foulée, une pétition a été mise en ligne pour demander, "respectueusement", la démission du ministre.

Source: Metronews

7 commentaires:

  1. Espèce de ficelard !!!
    Apparement ce style d'agissement se généralise dans les écoles.
    Du coup j'ai signé la pétition...

    RépondreSupprimer
  2. A ce train là, bientôt ça sera la vaseline qui les attend. Ils leur manquent une case à ces gens.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne vois pas pourquoi on autoriserait à " quelqu'un dans l'école " de faire ce que la police n'à pas le droit.

    RépondreSupprimer
  4. Le ministre en question a déjà démissionner ou devrais-je dire c'est fait démissionner dans mon livre a moé........

    RépondreSupprimer
  5. http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/archives/2015/02/20150226-074831.html

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Eternelle confusion entre justice et lois, je choisis ce qui relève de la première et concerne la conscience individuelle.
    Les secondes sont des outils, quelquefois plus politiques qu'humanitaires.
    Ce que je pense, ce que je lis et ce que je consomme ne regarde que moi !
    Pareil pour mes actions, du moment que ce n'est au détriment de personne,
    ce qui à été résumé par un grand homme : ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'ils te fassent.
    Cela semble si simple...

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog