vendredi 13 mars 2015

Des enfants victimes d'abus rituels niés par la justice anglaise


Revenons à Hampstead en Angleterre, où deux enfants âgés de 8 et 9 ans ont dénoncé des abus de type rituels, commis par leur père et une bande de pédophiles. Les enfants se sont ensuite rétractés et la police a sauté sur l’occasion pour classer l’affaire. Aujourd’hui, ceux qui tentent de défendre ces enfants ont mis en ligne deux certificats médicaux qui ne laissent aucun doute sur la réalité des viols subis par ces enfants.

Aujourd’hui, ces enfants sont placés séparément et ne peuvent plus voir leur mère, qui tentait de les protéger. C’est après avoir été placés suite à leurs révélations qu’ils se sont rétractés. On peut souligner ici que le scénario est ici quasiment le même que dans l’affaire du Var.

Depuis le mois de septembre, les deux enfants ont en effet répété les mêmes choses à plusieurs personnes[1], dont des policiers et des médecins. Ils ont notamment parlé de meurtres de bébés, dont au moins un commis par leur père.
Mais tout cela n’a pas suffi, pour la justice aujourd’hui l’affaire est classée.
Ces deux certificats médicaux, réalisés par des pédiatres renommées du University College of London, datent des 15et 22 septembre 2014.
Le Dr Hodes a signé les deux rapports, qui ont décelé des cicatrices au niveau de l’anus chez les deux enfants, qui souffrent aussi de symptômes de stress post traumatique.
Le garçon s’est plaint qu’il avait du sang dans son slip, mais a dit que ça s’était calmé depuis qu’il ne voyait plus son père.
mehLa fille a aussi raconté qu’on les obligeait à se déshabiller à l’école et qu’on leur mettait des objets dans l’anus, à eux ainsi qu’à d’autres enfants. Les deux ont aussi expliqué qu’on leur mettait de la vaseline avant les viols.
En outre, le médecin rappelle que dans les cas d’enfants victimes, 16% se rétractent alors qu’ils ont réellement subi des abus sexuels visibles. Elle précise aussi que les enfants n’ont pas pu inventer les scènes qu’ils ont décrites.

Bidonnage en règle
Le 17 septembre, six jours après qu’ils aient été placés, les enfants ont été interrogés par la police une troisième fois et se sont rétractés. Ceci dit, il est assez clair, dans la vidéo de cette audition, que les enfants ont été intimidés par les policiers, et poussés à se rétracter.
A un moment, le flic lui-même dit qu’il a parlé avec l’enfant juste avant l’audition.  Il pose aussi des questions en donnant la réponse, en mettant l’enfant sur une voie bien précise qui menait à enlever toute consistance à ses accusations.
Pourtant, le garçon a bien confirmé une fois de plus que des bébés étaient tués et notamment par leur père, par exemple. Mais au lieu de demander plus de détails, le flic lui dit que si tout cela n’est jamais arrivé il peut le dire il n’y a aucun problème s’il le dit tout de suite.
A un moment, le flic dit même que sa sœur a dit l’inverse de lui, sous-entendant qu’il mentait. Or cela était faux. On peut en tout cas se demander la raison de toutes ces manœuvres s’il n’y a rien à cacher.
A la suite de ces rétractations, la police a dit que les enfants avaient été coachés par le compagnon de leur mère pour faire de fausses accusations, et qu’ils avaient aussi inventé ces histoires après avoir vu le film Zorro, ce qui est une ineptie. Mais cette théorie a le mérite d'arranger les autorités, et bien-sûr tous ceux, et ils sont nombreux, qui ont été cités comme abuseurs par les enfants.
Sur le web, de nombreuses vidéos avec les témoignages des enfants ont été mises en ligne et puis effacées par Youtube.
cult-meetingDans ces vidéos, prises à différents moments, les deux enfants ont redit que des abus avaient lieu à l'école, surtout le mercredi d'ailleurs, et que de nombreux adultes venaient pour des viols collectifs avec parfois des meurtres de bébés.
Les enfants ont désigné de nombreux agresseurs, dont des membres du staff de l'école, des parents d'élèves, un curé, des amis de leur père, jamais inquiétés. On ne sait même pas si R.D, le père des enfants, a été entendu par les enquêteurs...
Les enfants ont aussi désigné plusieurs autres victimes, qui bien-sûr n'ont pas été interrogées par la police ni même par un pédopsychiatre.
L’affaire est donc close pour la justice. Du coup, certains se demandent pourquoi on ne mène pas une enquête sérieuse. S’agit-il de protéger un acteur de seconde zone, ainsi que la réputation d’une école et d’une église ? Probablement pas seulement, et il doit y avoir d’autres enjeux.
Personnellement je constate que ces réseaux, quand ils existent, protègent avec force leurs maillons faibles. Car, si un maillon faible tombe, il risque d'entraîner beaucoup de monde dans sa chute. Et quand ce n’est plus possible de les protéger, on les lâche et on prend ses distances, et le type assume seul ou se "suicide".
En tout cas, aujourd’hui c’est la mère des enfants qui est poursuivie pour les avoir manipulés. Les enfants sont placés et voient leur père davantage que leur mère, et ils n’ont pas été pris en charge en tant que victimes puisqu’on considère que tout ce qu’ils disent n’est qu’un mensonge.


[1] C’est durant des vacances avec leur mère qu’ils ont commencé à parler. Face à ces révélations, celle-ci a porté plainte. C’est là que les enfants ont été entendus, puis placés en foyer.

Source: Donde Vamos

19 commentaires:

  1. J'ai lu le compte rendu médical des enfants et c'est dingue que la justice ait classé l'affaire. Peut-on encore parler de justice d'ailleurs?

    RépondreSupprimer
  2. La seule justice que je vois pour ces êtres là, cest la décapitation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour cela il faudrait que la justice des hommes fonctionne encore... or, ce n'est manifestement plus le cas depuis déjà bien longtemps...
      Il ne nous reste donc plus que la justice divine.

      http://textup.fr/121399xX

      Supprimer
  3. Mais comment comment peu ton faire subir ça à des enfants ils ne mérite pas le noms d'humains, sous merde à la limite et la justice s'est pour les puissants les juges écrase vite leur gueule quand ça touche trop haut.

    RépondreSupprimer
  4. Mais comment comment peu ton faire subir ça à des enfants ils ne mérite pas le noms d'humains, sous merde à la limite et la justice s'est pour les puissants les juges écrase vite leur gueule quand ça touche trop haut.

    RépondreSupprimer
  5. Comment voulez vous juger ces monstres , alors que la plupart des magistrats sont francs maçons , avec des rituels sataniques !
    Mais c'est les juifs , qui ont formé la maçonnerie , puisque la plupart sont satanistes

    RépondreSupprimer
  6. la kabale, la sorcellerie et tout le bazar vient des juifs , qui ont fait une ralonge via la maçonnerie !

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. une pensée pour ces bambins, vivant ces crautés,

    RépondreSupprimer
  9. Aucun des parents ne se bougent le cul pour aller défoncer la gueule des violeurs.
    Comment est-ce possible??!!!
    Sont-ils tous complices?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forcément, le père est le principal violeur...

      Supprimer
    2. Mais n'ont ils pas de famille (oncles, tantes, frères plus âgés...)!

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. j'ai un proche qui allait au catéchisme, tous les mercredis, une enquête, a été faite, et le curé de cette paroisse, abusait des petits garçons de 12ans, les vieilles, qui s'occupent de la paroissel'ont défendu bec et ongle
      il a été muté dans une autre paroisse, laissant, derrière, des petits complètement démolis, devenu suicidaires, et caractériels

      Comme je hais ces vieilles grenouilles de bénitier qui prennent part aux messes, tous les jours, faisant le catechése des enfants, priant , a voix haute pour se faire entrendre , en chantant les cantiques plus fort que les autres, pour sacrfier sur l'autel de leur paroisse ces petites âmes !
      voilà une histoire véridique , très triste , sur une société pathologique, ou c'est la loi du silence au nom de la religion ! de la famille, ou autre secte

      Supprimer
    5. L'accueil des « petits »(Mc 9.33-37 ; Lc 9.46-48)

      1À ce moment-là, les disciples s'approchèrent de Jésus et lui demandèrent :- Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?
      2 Alors Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d'eux,
      3 et dit :- Vraiment, je vous l'assure : si vous ne changez pas d'attitude et ne devenez pas comme de petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
      4 C'est pourquoi le plus grand dans le royaume des cieux est celui qui s'abaisse lui-même comme cet enfant,
      5 et celui qui accueille, en mon nom, un enfant comme celui-ci, m'accueille moi-même.
      (Mc 9.42-48 ; Lc 17.1-2)6 - Si quelqu'un devait faire tomber dans le péché l'un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux qu'on lui attache au cou une de ces pierres de meule que font tourner les ânes, et qu'on le précipite au fond du lac.
      7 Quel malheur pour le monde qu'il y ait tant d'occasions de tomber dans le péchéi ! Il est inévitable qu'il y en ait, mais malheur à celui qui crée de telles occasions.
      8 Si ta main ou ton pied te font tomber dans le péché, coupe-les, et jette-les au loin. Car il vaut mieux pour toi entrer dans la vie avec une seule main ou un seul pied que de garder tes deux mains ou tes deux pieds et d'être jeté dans le feu éternel.
      9 Si ton oeil te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette-le au loin, car il vaut mieux pour toi entrer dans la vie avec un seul oeil, que de conserver tes deux yeux et d'être jeté dans le feu de l'enfer.
      (Lc 15.1-7)10 - Faites attention ! Ne méprisez pas un seul de ces petits ; je vous l'assure : leurs anges dans le ciel se tiennent constamment en présence de mon Père célestej.
      12 Qu'en pensez-vous ? Si un homme a cent brebis, et que l'une d'elles s'égare, ne laissera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne, pour aller à la recherche de celle qui s'est égarée ?
      13 Et s'il réussit à la retrouver, vraiment, je vous l'assure : cette brebis lui causera plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf autres qui ne s'étaient pas égarées.
      14 Il en est de même pour votre Père céleste : il ne veut pas qu'un seul de ces petits se perde.

      (comment ils vont prendre chers, le feu éternel les attend)

      Peace.

      Supprimer
    6. Edit: si cela vous intéresse, c'est une source inépuisable.
      Retour au cathéchisme lol.
      http://www.info-bible.org/themes/paraboles.htm

      Supprimer
    7. Je pense à Laurent Louis, qui a condanné ces pratiques criminelles SEUL, contre tout l'assemblée, mais li l'a fait, perdant tous ses privilèges, au nom de la vérité.
      on a vu , en direct, tous les députés quitter la la salle,
      Tous complices .
      on a l'excuse de l'ignorance, quand on ne sait pas, dans le cas contraire , c'est être complice .

      Supprimer
    8. Tous complices, je n'irai pas jusque là mais certains savent beaucoup de choses. C'est comme la tuerie du brabant wallon.

      L'histoire de Julie et Melissa... est une histoire que j'espère qu'on connaîtra jusqu'au dernier mot. Quelle mascarade avec la marche blanche, rien n'a abouti. Les milliers de traces adn non étudiées par manque d'argent.
      De qui se moque t'on??
      Et le père Lejeune en politique!!!
      Il y a de quoi mettre en doute sa version des faits.

      Supprimer
  10. - HS -
    Témoignage : la Franc-maçonnerie est SATANIQUE (Maurice Caillet, ex-18e grade)
    https://www.youtube.com/watch?v=jl0I1rEwsc4

    RépondreSupprimer

Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges. Cette possibilité est en test sur le blog.

Pas de spams, d'insultes, de discriminations, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du sujet de départ. La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Réseau Pédophile de l'Elite

Médias citoyens

Rechercher dans ce blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog